La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Une présentation de GIFRIC inc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Une présentation de GIFRIC inc."— Transcription de la présentation:

1 Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Une présentation de GIFRIC inc.

2

3

4 I. Situation actuelle Quelque 60 grands marchés régionaux et urbains existent et fonctionnent très bien. Ils drainent toute la production régionale vers les grands centres et approvisionnent les populations des régions.

5 Des dizaines de milliers de marchandes y apportent et transigent des produits locaux et importés. Ce sont des lieux insalubres. Les marchandes y travaillent en plein soleil et à même la terre battue. Ce sont des lieux insalubres. Les marchandes y travaillent en plein soleil et à même la terre battue. I. Situation actuelle

6 L’exposition des produits au soleil entraîne des pertes énormes, en plus de celles occasionnées par un transport difficile et artisanal. Les fragiles tonnelles en tôles résistent peu aux intempéries et sont à reconstruire plusieurs fois aux frais des marchandes. I. Situation actuelle

7 La manutention et le stockage de quantités énormes de produits entraînent de graves problèmes de logistique dont la marchande assume seule le coût. Ces marchandes payent un coût quotidien pour occuper l’espace d’une étale de vente construite à leur frais, sans qu’aucun service leur soit assuré. I. Situation actuelle

8 Les seuls services de nettoyage des déchets et de sécurité des biens leur sont donnés et de façon incomplète. Elles n’ont souvent ni services sanitaires, ni eau courante. Elles doivent acheter l’eau potable et se payer tous les suppléments de services. I. Situation actuelle

9 Elles doivent payer bien sûr leur patente commerciale, leur droit d’accès au marché, leurs impôts,... I. Situation actuelle Finalement leur coût de production s’élève facilement entre 110 et 130 gourdes par jour de marché.

10 Ces marchandes que nous évaluons actuellement à plus de dans les 35 à 40 plus grands marchés, supportent largement le coût du système marchandes travaillant deux jours de marché par semaine payant 120 gdes par jour, sans compter les prélèvements de la DGI, investissent $US l’an dans le système! Et elles n’ont aucun vrai service pour tout cet argent. Cela dure depuis des dizaines d’années. I. Situation actuelle

11 II. Proposition de restructuration  Reconstruction physique des sites de marchés  Formation des cadres et administrateurs  Organisation administrative des marchés départementaux en réseau de distribution et d’approvisionnement  Organisation administrative et commerciale  Mise en place d’organisations associatives de marchands et d’agriculteurs liés au marché local  Formation des leaders et des cadres administratifs de ces organisations

12 II. Proposition de restructuration Détail de construction Les tonnelles

13 II. Proposition de restructuration Détail de construction Les tonnelles

14

15

16

17 II. Proposition de restructuration Marché de Jacmel Plan du site existant Site proposé pour le nouveau marché

18 II. Proposition de restructuration Marché de Jacmel Plan d’implantation proposé

19 II. Proposition de restructuration Marché Fond des Nègres Plan du site existant Site proposé pour le nouveau marché

20 II. Proposition de restructuration Marché Fond des Nègres Plan d’implantation proposé

21 II. Proposition de restructuration Marché de Pont-Sondé Plan du site existant Marché existant réhabilité

22 II. Proposition de restructuration Marché de Pont-Sondé Plan d’implantation proposé

23 © Le GIFRIC inc. Dans le contexte de l’après-séisme, le projet de construction d’un réseau de marchés publics: instrument efficace de coopération et d’aide des Haïtiens vivant à l’extérieur du pays pour supporter les Haïtiens de l’intérieur dans la reconstruction du pays. Dans ce cadre, le financement s’appuie principalement sur: les dons et les investissements des Haïtiens vivant à l’extérieur du pays, aidés par des amis d’Haïti dans les régions où vivent ces Haïtiens. Le GIFRIC est une société sans but lucratif. Mis sur pied en 1977, il regroupe une trentaine de professionnels de disciplines diverses (psychanalyse, sciences humaines, arts, science de la santé, etc.)

24 Situation géographique

25

26

27

28 V. Étapes de réalisation 1ère étape Construction de 10 marchés Durée : 20 mois Des sites visibles et accessibles sur les routes nationales Formant un réseau de centres interreliés

29 III. Revenus de ventes de services  Location de tonnelles et services  Stockage  Transport  Location de boutiques et services  Parking  Dortoirs  Bestiaux  Roulant  Administration des transactions achats-ventes (associations)

30 III. Dépenses 1. Personnel  Directeur  Gérant des opérations (entretien, eau, électricité) Secrétaire de direction  Directeur des finances et des ventes  Agent d’information et de commerce (marketing, publicité, associations) Secrétaire 3 inspecteurs 1 chauffeur 10 ouvriers

31 III. Dépenses 2. Opérations  Frais généraux  Frais administratifs à la SNS 5% de revenus  Imprévus et divers  Provision pour la dette à long terme 3. Sécurité 5% de revenus

32 IV. Avantage pour l’État  Mise en place d’équipements publics nécessaires à l’économie régionale;  Mise en place d’un réseau national de distribution et de commercialisation des produits locaux;  Mise en oeuvre d’un réseau national d’approvisionnement des populations des régions;  Réhabilitation et assainissement des marchés publics régionaux;  Régularisation des prix pour une stabilisation du coût de la vie;  Création d’emplois dans les régions;  Formation de cadres et d’administrateurs pour les régions;

33 IV. Avantage pour l’État  Supports financiers, administratifs et techniques à la production nationale  Support à la suffisance alimentaire des populations des régions;  Support à l’autonomisation de l’économie des régions;  Amélioration des conditions de travail et de production des agriculteurs et des marchandes;  Support à l’accès à l’eau potable, aux services sanitaires et à l’électrification des régions;  etc.…

34 V. Étapes de réalisation 2ème étape 1. Évaluation de la 1ère étape Durée : 15 mois 2. Construction de 12 marchés interreliés aux marchés de la 1ère étape

35 V. Étapes de réalisation 3ème étape 1. Évaluation comparative des deux premières étapes Durée : 10 mois 2. Construction de 12 derniers marchés interreliés aux précédents

36 V. Étapes de réalisation Formation des administrations à chaque étape Mise en place d’une association de marchands à chaque étape Création et formation des cadres d’une fédération nationale des associations de marchands

37 Stratégie de financement global VI. Financement Création d’un fonds national de 95 millions de dollars US pour la réhabilitation (physique et administrative) de 34 grands marchés publics régionaux à travers les 9 départements;

38 Stratégie de financement global VI. Financement Ce fonds peut être constitué de  dons de pays amis  dons d’institutions financières internationales  d’investissements publics pour la création d’équipements publics régionaux  dons d’institutions nationales  dons d’individus ou d’associations haïtiennes du 10 e département  d’emprunts à des institutions de financement international  d’investissements d’individus et/ou d’associations haïtiennes du 10 e département I. II. III.

39 Stratégie de financement global VI. Financement  L’État garantit les emprunts qui assurent la construction et la mise en oeuvre de 3 à 4 grands marchés publics par département.  Fonds géré par un organisme ad hoc, sous le contrôle d’un Conseil d’administration formé des représentants de l’État, des investisseurs, de la SNS et de l’Agence d’Exécution.  Le Conseil d’administration fait rapport, à l’exécutif et à l’Assemblée nationale des états financiers du Fonds.

40 Financement par étapes de chaque marché VI. Financement  Sous le contrôle de l’Assemblée départementale chaque département établit sa commission de financement des marchés publics départementaux (2 à 4);  La Commission de financement des marchés départementaux avec l’assistance de l’Agence d’Exécution présente le projet de réhabilitation (construction et administration) de chaque marché concerné pour approbation d’un financement;  Avec l’appui de l’Assemblée départementale, la Commission de financement présente une demande de financement au Fonds national pour la réhabilitation des marchés publics.

41 VII. Administration 4 secteurs économiques agriculteurs (5) marchands et madan Sara (3) industriels, spéculateurs, grossistes (2) revendeurs et détaillants (2) 4 secteurs économiques agriculteurs (5) marchands et madan Sara (3) industriels, spéculateurs, grossistes (2) revendeurs et détaillants (2) 4 secteurs représentés au CA CA 44 4 administrateurs du marché CA CASEC MAIRIES CASEC 3 administrateurs: délégué de l’AG départementale (1) délégué municipal (CASEC ou mairie) (1) directeur du Marché (1) AG de la SNS Conseil exécutif SNS Agence d’exécution Conseil National de Gestion Association Nationale des Maires Direction générale des impôts Bureau du Premier Ministre Ministères concernés ASSEMBLÉE NATIONALE 4444 CA PRÉSIDENCE 4 délégués représentant 4 secteurs 2 délégués de la SD AG (35-65) (15) Sociétés départementales Des marchés publics départementaux

42 VII. Administration  Créer la Société Nationale de Services pour la gestion de la réhabilitation des marchés publics régionaux et de la mise en oeuvre d’un réseau national de distribution des produits nationaux et d’approvisionnement des régions  Travailler avec l’Exécutif et le Conseil National de Gestion des marchés à la mise en place d’un Fonds National de financement pour la réhabilitation des marchés publics;  Surveiller le travail de réhabilitation physique et administrative des marchés publics par une Agence d’Exécution Mise en place de l’administration des marchés publics régionaux Mandat à GIFRIC inc.

43 VII. Administration  Faire rapport à l’Exécutif et à l’Assemblée nationale des étapes de réalisation et de l’évaluation de la réhabilitation physique et administrative des marchés;  Réaliser et contrôler la formation de cadres et administrateurs des marchés;  Supporter la création d’associations de marchandes dans les marchés et mettre en oeuvre leur fédération  Former les leaders et administrateurs Mise en place de l’administration des marchés publics régionaux Mandat à GIFRIC inc.


Télécharger ppt "Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Projet de RESTRUCTURATION des MARCHÉS régionaux Une présentation de GIFRIC inc."

Présentations similaires


Annonces Google