La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Strictement confidentiel

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Strictement confidentiel"— Transcription de la présentation:

1 Strictement confidentiel
Projet de Cogénération Biomasse du Taravo à partir de bois énergie en Corse Strictement confidentiel

2 Strictement confidentiel
SOMMAIRE PRESENTATION DES PARTENAIRES REFERENCES BIOVAE LA FORET CORSE PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE Strictement confidentiel

3 I. PRESENTATION DES PARTENAIRES
Akuo Eolien Onshore 50 % de l’activité Exploitation : 108 MWe (7 parcs) Construction : 24 MWe Développement : > 200 Mwe Exploitation en France métropolitaine Présence en Pologne, Turquie et Uruguay, Etats Unis Akuo Solar 24 % de l’activité Toute technologie > 1MWc Exploitation : 85 MWe France métropolitaine, Corse DOM / TOM Akuo Biomasse 26 % de l’activité Combustion et cogénération : Une plateforme biomasse (150 kt) en exploitation 29 MWe en réalisation (CRE2 / CRE3) 54 MWe sécurisés (CRE4) Projets en France métropolitaine Méthanisation : 2 projets en développement (500 kWe en France et 2 MWe en Pologne ) Objectif 2015: Mwe MWe MW (150 MWe MWth)

4 Strictement confidentiel
I. PRESENTATION DES PARTENAIRES Biovaé En 2011 l’activité biomasse d’AKUO ENERGY a été structurée au sein d’une filiale spécialisée dédiée à la biomasse AKUO BIOMASSE et qui a été organisée autour de ses filiales techniques OPEOS et BIOVAE. Biovaé est spécialisée sur l’étude des gisement de biomasse et leur mobilisation pour des projets énergétiques, son expérience : 20 plans d’approvisionnement réalisés depuis 2006 tonnes Tous ont obtenu un avis favorable de la cellule biomasse : BCIAT et CRE Tous secteurs géographiques confondus: PACA, Rhône Alpes, Languedoc Roussillon Philippe Pascal, directeur Biovaé, ayant travaillé depuis 15 ans dans le bois énergie Une plate-forme biomasse en fonctionnement depuis 1 an en Alsace : Beinheim (plus gros projet lauréat de l’appel à projet BCIAT 2009) Création d’une société d’ approvisionnement dotée d’une plate-forme biomasse en construction en Picardie: SABEHF Strictement confidentiel

5 I. PRESENTATION DES PARTENAIRES
Scierie Corse Développement La S.A.R.L Scierie Corse Développement fait partie du Groupe MUFRAGGI, holding familiale détenant également la totalité des parts de S.A.S MUFRAGGI MATERIAUX (C.A: plus de 10 M€). L’Exploitation Forestière et l’Activité Sciage sont à l’origine de l’Entreprise Familiale créée il y a plus de 40 ans à Baléone, dans la Z.I d’Ajaccio. En 2011, l’unité de production a été transférée à Santa-Maria Siché, à 30 km d’Ajaccio sur un site de 2ha avec la reprise d’une scierie déjà existante. A ce jour, au total, plus de 1,3 M € ont été investis, en 2007 et lors de la réinstallation, pour améliorer productivité et qualité de la production. En 2012, malgré la période délicate de mise au point, la scierie aura quasiment doublé son rendement et réalisé un C.A de €. Le Groupe MUFRAGGI, avec ses partenaires, a pour ambition de faire de ce site étendu, un Pôle de Compétitivité dédié au développement de la Filière Bois dans les secteurs de: la production de bois d’œuvre à forte valeur ajoutée, la mise à disposition de bois de chauffage industrialisé (pellets, plaquettes). la production d’énergie électrique à partir de la biomasse. Une antenne de Recherche et Développement et un Centre de Formation par l’Apprentissage « in situ» compléteront, à terme le dispositif. Photos des installations de Scierie Corse Développement (2012) Strictement confidentiel

6 II. RéFéRENCES Biovaé Exemple de la plate-forme de beinheim
Strictement confidentiel

7 ( crédit photo ROQUETTE)
II. REFERENCES BIOVAE Beinheim : chiffres clés Roquette : entreprise agro-alimentaire avec des gros besoins énergétiques Chaudière Biomasse de 45 MW fournissant 60 t/h de vapeur tonnes de CO2 d’émissions évitées Approvisionnement : T/an de plaquette Montant investissement : 25 M€ Retenu Appel d’Offres BCIAT N°1 Octobre 2009 Exploitation en cours depuis Avril 2011 Rôle de BIOVAE : d’assister ROQUETTE à la mise en service opérationnelle de la Plate-forme biomasse ainsi qu’à la mise en œuvre contractuelle de l’approvisionnement en biomasse de gérer pour compte de ROQUETTE l’intégralité de l’approvisionnement. Photo de la centrale ( crédit photo ROQUETTE)

8 Laboratoire et analyse
Beinheim Etape 1 : Réception et contrôle qualité Pesée des camions 2 1 Prise d’échantillon 3 Laboratoire et analyse

9 Beinheim 1 2 4 3 Etape 2: transformation en biocombustible
Déchargement des camions 1 2 4 3 Création du stock plaquette Alimentation du broyeur

10 Beinheim - ROQUETTE : une référence ADEME

11 II. RéFérenceS Biovaé Exemple de la plate-forme SABEHF
Strictement confidentiel

12 Photo des fondations turbine
II. REFERENCES BIOVAE SABEHF & KOGEBAN KOGEBAN Cogénération de 16 MWe et 55 t/h de vapeur destiné à AJINOMOTO et SYRAL Montant investissement : 80 M€ Financement : NATIXIS CREDIT AGRICOLE Région de Picardie et CDC Retenu Appel d’Offres CRE n°2 Construction en cours Mise en Service : octobre 2013 SABEHF Photo des fondations turbine plate-forme de transformation de la biomasse brute en biocombustible Équipement: Broyeur plate-forme de stockage Biomasse toute longueur et biocombustible Laboratoire d’analyse Ponts bascules Construction en cours Photo de la plateforme

13 II. REFERENCES BIOVAE SABEHF : principaux chiffres
SABEHF est une plate-forme biomasse assurant la production de biocombustible, elle produira: tonnes de plaquettes pour le projet KOGEBAN tonnes de plaquettes dans une deuxième phase destinée à approvisionner d’autre projets dont CBEM L’approvisionnement se base sur : 90% de l’approvisionnement sous la forme de produits connexes de l’exploitation forestière du bois d’œuvre. 10% par des produits connexes de scierie ou des déchets d’élagage urbain/route Un investissement total de 5,8 M€ Une installation performante pour : transformer la biomasse brute en biocombustible permettre la traçabilité des produits réceptionnés sur site Assurer la qualité du biocombustible fourni Une mise en service partielle prévue pour janvier 2013 et définitive pour octobre 2013. Photo du déchargement d’un camion bois énergie sur SABEHF Photo de la plateforme SABEHF Strictement confidentiel

14 II. REFERENCES BIOVAE SABEHF : photo de la construction
Bâtiment échantillonnage Bâtiment broyeur Strictement confidentiel

15 II. REFERENCES BIOVAE SABEHF : Plan de l’installation
Plan de l’installation KOGEBAN - SABEHF

16 Strictement confidentiel
III. LA FORET CORSE Strictement confidentiel

17 Création d’emploi et d’un pole de formation et de recherche
IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE Création d’emploi et d’un pole de formation et de recherche Le projet de Cogénération Biomasse du Taravo représente : En phase de construction de l’unité (18 à 24 mois environ): Environ 80 personnes intervenant sur le chantier de construction (hébergement, restauration…), Un ensemble de contrat de sous-traitance vis-à-vis des acteurs locaux (bureaux de contrôle, architecte, géomètres…). En phase d’exploitation du projet (30 à 40 ans): Environ 40 emplois indirects liés à l’exploitation forestière comprenant le transport de la biomasse, Environ 12 emplois directs liés à l’ensemble des opérations de préparation de la biomasse et d’exploitation de l’unité de cogénération. Ce projet s’inscrit dans une ambition plus vaste de créer un «Pôle de Compétitivité » dédié à la Filière Bois, en s’appuyant sur l’unité de production sciage, complétée, à terme, par: un centre de Recherche et Développement concernant les produits à composante bois (matériaux isolants, matériaux de couverture et bardage….). un centre d’Apprentissage pour les métiers du bois et de l’énergie biomasse en prolongement des études théoriques dispensées par les écoles professionnelles spécialisées. 17

18 III. LA FORET CORSE Un gisement important valorisable
La forêt Corse représente un gisement de : Environ hectares c’est-à-dire 46% de la surface Corse (source PEFC), Un volume de bois sur pied d’environ m3 (source PEFC). Un accroissement naturel d’environ m3 (source PEFC) de bois toute essence chaque année dont environ m3 de résineux (source PEFC), dont m3 de bois d’industrie considérés comme facilement accessibles ( source : étude ADEME - IFN 2009 – Les prélèvements en forêt sont de : En moyenne m3 de bois marqués et mis en vente par l’ONF par an dont seulement m3 de bois sont exploités (source PEFC), Un volume prélevé mal connu pour le bois de chauffage des particuliers.  On observe donc un gisement forestier largement excédentaire par rapport aux usages existants La sylviculture permet d’assurer l’exploitation des forêts tout en assurant leur conservation et leur régénération.. La coupe des bois permet de : prélever une partie de la biomasse produite chaque année, de libérer de l’espace pour stocker à nouveau du carbone, de limiter le vieillissement de la forêt et les problèmes sanitaires que cela engendre De permettre le développement de la filière bois et des activités économiques qui en dépendent Photo forêt Corse 18

19 III. LA FORET CORSE Un prélèvement indispensable pour une bonne sylviculture En Corse le pin laricio est un bois résineux de grande qualité apprécié internationalement comme bois d’œuvre. La sylviculture Corse vise donc à produire des bois de pin laricio de qualité. Au cours de la vie du peuplement forestiers des éclaircies sont nécessaires afin de sélectionner les meilleures perches et de leur laisser de l’espace pour se développer.  le bois énergie peut valoriser ces coupes d’éclaircies. Avec le développement de la cochenille Matsuccocus Feytaudi dans les forêts de pin maritime, des éclaircies préventives sont réalisées afin de renforcer le peuplement.  le bois énergie peut valoriser ces coupes sanitaires. La Corse dispose d’une politique de Défense des Forêts contre l’Incendie. Les équipements de protection de la forêt sont débroussaillés pour ne laisser que peu de biomasse susceptible de permettre le passage du feu  le bois énergie peut valoriser les produits de ces aménagements anti-incendie. Enfin en Corse il n’existe pas d’unité de trituration du bois (panneautiers, papetiers). le bois énergie représente le seul débouché pour l’ensemble des sous produits de l’exploitation forestière et des produits connexes de scierie.

20 Proportion des catégories en volume
III. LA FORET CORSE Les différentes parties de l’arbre Proportion des catégories en volume Catégories Transformations et Filières Collecte mécanisée Branches < 7 cm 30 % Broyage bord de route Bois énergie Broyage in situ Sous produits d’exploitation du bois d’œuvre Rondins : cm Bois énergie Bois de feu 10 % Connexes Trouver l’image d’un résineux 60 % Grumes Scieries Bois d’œuvre 1 ère utilisation 2ème transformation Dans un arbre, les différentes parties sont valorisées en fonction de leur qualité sur des marchés différents. La scierie permet d’exploiter le bois d’œuvre qui représente la meilleure valorisation économique, vient ensuite le bois de trituration qui permet de fabriquer des panneaux et du papier (pas d’unité de trituration en Corse), enfin le bois de chauffage et le bois énergie. 20

21 IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE
Strictement confidentiel

22 Représentation d’une installation bois énergie
IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE Descriptif technique I. Présentation du projet Le projet sera constitué d’une unité de cogénération d’une puissance électrique d’environ 5,5 MWel, fonctionnera 8300 heures par an et participera à la fourniture d’électricité d’origine renouvelable en base sur le réseau insulaire. Le projet sera associé à la Scierie Corse Développement à Santa Maria de Siché Les caractéristiques techniques sont décrites ci-dessous : Une Centrale à efficacité renforcée : Aérocondenseur haute performance Groupe de vide sans appoint d’eau Recyclage de la chaleur fatale pour accroitre le pouvoir calorifique du bois Valorisation de la chaleur : Scierie Corse Développement utilisera la chaleur produite pour sécher les sciages et ainsi mieux répondre aux attentes des marchés, en particulier à l’export. Ajouter la photo avec la plateforme bois Numéro de la norme pour les sciages Représentation d’une installation bois énergie 22

23 IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE
Les catégories Le plan d’approvisionnement se base essentiellement sur des produits d’origine forestière et des produits connexes de scierie. Le plan d’approvisionnement a été constitué en retenant des zones d’exploitation répondant aux critères suivants: En partenariat avec une scierie de taille importante , A proximité d’un gisement forestier accessible et disponible, Associé à un consommateur de chaleur, Accessible par les voies de circulations principales, Sans perturbation des usages existants. Changer le chéma écorce 23

24 IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE
Répartition des volumes en fonction des catégories de biomasse NB: par convention 1 tonne = 1 m3 24

25 IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE
Les catégories Biomasse d’origine sylvicole: 1 : Connexes et sous produits de l’industrie du bois pouvant faire l’objet d’une utilisation matière : dosses, délignures, plaquettes non forestières, sciures 2 : Connexes et sous produits de l’industrie du bois ne pouvant pas faire l’objet d’une utilisation matière : écorce, chutes,… 3 & 4: Broyat issu de centre de tri de déchets industriels banals 5 : Biomasse issue de la forêt constitué par les rémanents d’exploitation et résidus fatals de l’entretien et obtenue sous forme de plaquette forestière dosses plaquettes

26 Création d’emploi et d’un pole de formation et de recherche
IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE Création d’emploi et d’un pole de formation et de recherche Le projet de Cogénération Biomasse du Taravo représente : En phase de construction de l’unité (18 à 24 mois environ): Environ 80 personnes intervenant sur le chantier de construction (hébergement, restauration…), Un ensemble de contrat de sous-traitance vis-à-vis des acteurs locaux (bureaux de contrôle, architecte, géomètres…). En phase d’exploitation du projet (30 à 40 ans): Environ 40 emplois indirects liés à l’exploitation forestière comprenant le transport de la biomasse, Environ 12 emplois directs liés à l’ensemble des opérations de préparation de la biomasse et d’exploitation de l’unité de cogénération. Ce projet s’inscrit dans une ambition plus vaste de créer un «Pôle de Compétitivité » dédié à la Filière Bois, en s’appuyant sur l’unité de production sciage, complétée, à terme, par: un centre de Recherche et Développement concernant les produits à composante bois (matériaux isolants, matériaux de couverture et bardage….). un centre d’Apprentissage pour les métiers du bois et de l’énergie biomasse en prolongement des études théoriques dispensées par les écoles professionnelles spécialisées. 26

27 Strictement confidentiel
CONCLUSION La ressource forestière Corse est largement excédentaire par rapport à ses usages, le projet prélève une faible partie de l’accroissement annuel des forêts Corses permettant une sylviculture orientée vers le bois d’œuvre de qualité. Le projet de Cogénération Biomasse du Taravo a les caractéristiques suivantes: Puissance chaudière d’environ 19,8 MWth, Une puissance électrique d’environ 5,5 MWel, Alimentation en chaleur des séchoirs de la Scierie Corse Développement du Groupe Mufraggi, Une consommation inférieure à tonnes de biomasse par an Le projet s’installera en complémentarité avec le développement de la Scierie Corse Développement sur les années à venir. Ce projet est exemplaire à plusieurs niveaux : La mutualisation de l’exploitation forestière et de la plate-forme de la préparation du biocombustible, Un débouché pour l’ensemble des produits connexes de scierie, Une mobilisation du bois via le tissu des entrepreneurs forestiers corses, La valorisation de la chaleur pour apporter une plus value aux produits transformés avec la création d’une unité de séchage complétant la scierie. La production de chaleur pourrait être également utilisée pour la production de fruits et légumes primeurs sous serres La Recherche et le Développement fondés sur les richesses naturelles de la Corse. Le complément de formation par l’apprentissage pour des nouveaux métiers et les métiers traditionnels. Le maintien et le développement d’activité à forte valeur ajoutée (scierie) en zone rurale. Le maintien et la création d’emplois directs et indirects. Ce projet permettra la création d’une énergie propre, participant à la fourniture d’électricité d’origine renouvelable connectée directement au réseau insulaire et réduisant la dépendance énergétique de la Corse, tout en dynamisant la filière bois Corse et en participant à l’amélioration du bilan carbone global. Strictement confidentiel

28 Strictement confidentiel
Merci de votre attention Strictement confidentiel

29 LA FILIERE BOIS EN FRANCE
La forêt couvre 30 % du territoire, croissance surface/an = surface Paris Déficit commercial: 6,5 milliards € Strictement confidentiel

30 Strictement confidentiel
III. LA FORET CORSE Strictement confidentiel

31 Strictement confidentiel
III. LA FORET CORSE Strictement confidentiel

32 Création d’emploi et d’un pole de formation et de recherche
IV. PROJET BOIS ENERGIE EN CORSE Création d’emploi et d’un pole de formation et de recherche Le projet de Cogénération Biomasse du Taravo représente : En phase de construction de l’unité (18 à 24 mois environ): Environ 80 personnes intervenant sur le chantier de construction (hébergement, restauration…), Un ensemble de contrat de sous-traitance vis-à-vis des acteurs locaux (bureaux de contrôle, architecte, géomètres…). En phase d’exploitation du projet (30 à 40 ans): Environ 40 emplois indirects liés à l’exploitation forestière comprenant le transport de la biomasse, Environ 12 emplois directs liés à l’ensemble des opérations de préparation de la biomasse et d’exploitation de l’unité de cogénération. Ce projet s’inscrit dans une ambition plus vaste de créer un «Pôle de Compétitivité » dédié à la Filière Bois, en s’appuyant sur l’unité de production sciage, complétée, à terme, par: un centre de Recherche et Développement concernant les produits à composante bois (matériaux isolants, matériaux de couverture et bardage….). un centre d’Apprentissage pour les métiers du bois et de l’énergie biomasse en prolongement des études théoriques dispensées par les écoles professionnelles spécialisées. 32


Télécharger ppt "Strictement confidentiel"

Présentations similaires


Annonces Google