La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Québec est une province l’est du Canada, bordée au nord par le Nuvanut à l’ouest par l’Ontario au sud par les Etats-Unis d’Amérique à l’est par les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Québec est une province l’est du Canada, bordée au nord par le Nuvanut à l’ouest par l’Ontario au sud par les Etats-Unis d’Amérique à l’est par les."— Transcription de la présentation:

1

2 Le Québec est une province l’est du Canada, bordée au nord par le Nuvanut à l’ouest par l’Ontario au sud par les Etats-Unis d’Amérique à l’est par les provinces du Nouveau-Brunwick l’Ile-du-Prince Edouard et de Terrre-Neuve-et-Labrador la capitale est la ville de Québec et son agglomération principale est Montréal. La Chambre des communes du Parlement canadien et l’Assemblée nationale du Québec ont, chacune à leur façon, adopté une résolution déclarant que les Québécois forment une nation. Le français est la langue officielle du Québec. Quelque 80 % des Québécois sont de langue maternelle française. L’anglais est la langue maternelle de près de 8 % de la population ; malgré leur déclin démographique, 71 % des Anglo-Québécois se considèrent bilingues, c’est-à-dire qu’ils ont une maîtrise suffisante du français pour soutenir une conversation. Quant aux allophones, ils comptent pour près de 12 % des Québécois ; la langue qu’ils utilisent.le plus souvent à la maison est le français pour 51 % d’entre eux, 71 % pour ceux de moins longue date (depuis 1971). On recense Autochtones au Québec, soit 2,2 % de la population, dont Inuits vivant au Nunavik (le Grand Nord québécois )

3 Blason du Québec : Tiercé en fasce ; au premier d’azur, à trois fleurs-de-lis d’or ; au second de gueules, à un léopard d’or armé et lampassé d’azur ; au troisième d’or, à une branche d’érable à sucre à triple feuille de sinople. Le 3 juillet 1608, le très vénérable Samuel de Champlain, à bord du Don de Dieu,accoste à Tadoussac. L’explorateur et géographe français gagne ensuite en barque la pointe du Québec et un site localisé à proximité d’un ancien village iroquoien appelé Stadaconé. C’est là qu’il fonde une simple « habitation » de bois destinée à servir de comptoir pour la traite des fourrures. Québec est né. En langue algonquine, Kebek signifie là où c'est bouché, là où le fleuve rétrécit. À cet endroit en effet, le Saint-Laurent ne fait qu’un kilomètre de large, et il est de plus facilement contrôlable depuis le promontoire (Cap Diamant). Le comptoir établi par Samuel de Champlain ne consiste qu’en un simple bâtiment de bois protégé par un fossé et une enceinte de pieux. Les débuts sont difficiles : au cours de l’hiver 1608, 16 des 24 personnes présentes meurent du scorbut. Monument Samuel de Champlain

4 À partir de 1627, avec l’arrivée du nouveau gouverneur, Charles Huault de Montmagny, la ville se développe : construction du fort Saint-Louis (résidence des gouverneurs et centre administratif), création de nouvelles rues, fondation d’institutions religieuses sous le patronage des Ursulines, des Augustines et des Jésuites. Dans la partie basse se concentrent les activités commerciales.En 1663, Québec est officiellement nommée capitale de la Nouvelle-France. Le peuplement étant encore insuffisant, le roi Louis XIV décide l’envoi des « Filles du Roy », orphelines ou filles d’origine modeste ayant pour mission d’épouser les colons et de fonder une famille. Dès la fin du 17e s., les Anglais tentent de s’emparer de Québec. Ils échouent à deux reprises, en 1690 et en En juillet 1759, la flotte commandée par le général Wolfe bombarde la ville. Le 13 septembre, les troupes anglaises débarquent et affrontent les Français aux Plaines d’Abraham. L’armée française est vaincue et Québec capitule trois jours plus tard. En 1760, Montréal se rend à son tour. En 1763, la France cède toutes ses possessions à l’Angleterre. La Nouvelle-France n’est plus, place à la Province de Québec, dont Québec demeure la capitale. Aujourd’hui, la ville s’étend sur 451,79 km² et compte plus de habitants, dont plus de 90 % sont de langue maternelle française. Québec demeure à part dans le paysage du Canada. Une ville fortifiée « de la vieille France », comme aiment à la définir les Québécois, que l’on prend le temps de découvrir à pied ou en calèche.

5 Cathédrale Notre-Dame et Building Hydro-Québec

6 Harfang des neiges (Hibou)

7 Île de la Madeleine

8

9 Château Frontenac et Place Royale

10 Le Musée de la Civilisation

11 Trois-Pistoles C'est la rivière qui a donné son nom à la ville. Une carte de 1631 porte la mention de «R. de 3 : Pistolets». La pistole était une ancienne pièce de monnaie (XVIe siècle). Se pourrait-il qu'il y ait une part de vérité dans la légende voulant qu'un marin échappant un gobelet par dessus bord se serait écrié... «Trois pistoles perdues»? Selon certains, cette explication légèrement fantaisiste aurait d'abord été donnée par le seigneur Rioux. Bienvenue, c'est ici que commence la visite de cette petite ville tranquille. Oui, j'ai bien dit tranquille, dans le sens de paisible. Et ce n'est pas péjoratif. Trois-Pistoles est située au Québec (Canada), dans le comté de Rivière-du-Loup, plus précisément dans la région des Basques. Pourquoi Basques? À cause des pêcheurs basques venus d'Europe entre 1584 et 1637, pour chasser les baleines, faisant fondre la graisse de celles-ci pour en faire de l'huile. Leur servant de lieu de dépeçage, l'île située en face de Trois-Pistoles porte aujourd'hui leur nom. Vous pouvez faire une excursion sur l'Île aux Basques avec Jean-Pierre Rioux gardien des îles. Une nature protégée par la Société Provancher d'histoire naturelle du Canada depuis Vous pourrez voir les vestiges des fours basques et observer plus de 200 espèces d'oiseaux. D'une longueur de 2 km par 400 m, l'île est située à 5 km au large de Trois-Pistoles.

12 Notre église est vraiment impressionnante. C'est à mon avis, un joyau architectural et un monument historique très précieux. Vous pouvez le constater, l'église Notre-Dame des Neiges est considérée comme la plus belle dans tout l'est du Québec, ceci étant dit sans vouloir offusquer personne. Construite de 1882 à 1887, les premières messes furent célébrées le 1 janvier 1888 et sa bénédiction le 28 juin 1888 lors de son inauguration officielle. L'intérieur est d'une splendeur, c'est un endroit à ne pas manquer lors de votre passage à Trois-Pistoles. Admirez le maître-autel surmonté d'un magnifique baldaquin, ses décorations d'une grande richesse et son magnifique dôme. Notre-Dame des Neiges

13 Notre-Dame des Neiges

14 Notre-Dame des Neiges

15 D’argent à la croix de gueules cantonnée : au 1er d’une fleur de lis d’azur ; au 2e d’une rose de gueules tigée, feuillée et pointée de sinople ; au 3e d’un chardon de pourpre tigé et feuillé de sinople ; au 4e d’un trèfle de sinople. Timbré d’un castor couché sur écot au naturel. L’écu entouré d’un rinceau de feuilles d’érable de sinople

16 MONTREAL L’île de Montréal est l’une des 17 régions administratives du Québec; sa population approche les 1,8 million d’habitants, tandis qu’environ 3,7 millions de personnes habitent le Grand Montréal. Environ 52,4 % de la population de la ville est francophone, environ 32,4 % sont néo-Canadiens et/ou néo-Québécois (de culture et de langue autre que française et anglaise), tandis que 12,5 % sont anglophones, faisant de Montréal une ville multiculturelle. Montréal est située sur l’îe du même nom, la plus grande de l’archipel d’Hochelaga, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais. En amont, la rivière se jette dans le lac des Deux-Montagnes, qui lui-même se déverse dans trois cours d’eau, dont la rivière des Prairies et le fleuve Saint-Laurent qui bordent l’île de Montréal au nord et au sud, respectivement. De fait, Montréal possède plus de 266 kilomètres de rives. L’agglomération se compose également de 75 îles et îlots. La ville tient son nom de la proximité immédiate du mont Royal, montagne et vaste espace vert urbain, aujourd’hui ceint par l’urbanisation et porteur de l’image de la ville. Au sud-est de l’île, le Vieux-Montréal constitue le centre historique et abrite de nombreux attraits, notamment le Vieux-Port, la place Jacques-Cartier, l’hôtel de ville, la place d’Armes, et la basilique Notre-Dame. Centre Ville

17 Parc Mont Royal

18 Downtown vu du Parc

19 Gare Windsor

20 Hôtel de Ville

21

22 Ville souterraine

23 Quartier Hochelaga-Maisonneuve

24 Biosphère, musée de l'environnement

25 Statue parc Mont Royal et Basilique Notre-Dame

26 Cathédrale Marie-Reine-du-Monde

27 Le 23 juillet 1967, le général Charles de Gaule débarqua à Québec en provenance d’un navire de guerre français pour un voyage de quelques jours au Québec. C’était la première visite officielle d’un chef d’État français dans l’ancienne colonie. Ces retrouvailles symboliques franco-québécoises étaient hautement importantes pour les deux pays, bien qu’avec de grandes réserves de la part du gouvernement anglophone canadien. De Gaulle prononça un discours dans la ville de Québec, dans lequel il insistait sur l’identité commune des Français et des Canadiens francophones. Le lendemain, il emprunta le Chemin du Roy qui relie la ville de Québec de celle de Montréal. À chaque étape, il fut salué comme un libérateur par une foule qui agitait des pancartes sur lesquelles était inscrit : « France libre », « Québec libre », « Vive le Canada français ! ». Arrivé à Montréal, il fut reçu par le maire, Jean Drapeau, et s’adressa du balcon de l’hôtel de ville à une foule débordante d’enthousiasme, terminant son discours par les mots célèbres : « Vive Montréal ! Vive le Québec ! Vive le Québec… libre ! Vive le Canada français et vive la France ! ». Selon l’anecdote, rapportée dans les mémoires de ses principaux collaborateurs, mais également de son fils (l’amiral Philippe de Gaulle), il n’était pas prévu par les autorités montréalaises que le Général s’adressât à la foule; au contraire le maire avait prévu une très conventionnelle adresse aux notables dans une simple salle de réception. Quelque peu étonné par le caractère étroit de ce programme, alors que la population réclamait que le Général puisse s’adresser à elle, De Gaulle vit un micro du balcon qui n’avait pas été débranché, et il prit alors l’initiative de s’adresser directement aux Montréalais rassemblés devant l’hôtel de ville, à la stupeur du maire qui aurait voulu « cantonner » le général à une petite réception mondaine Stade Olympique

28 Les festivités du 400e Les célébrations, qui ont débuté le 31 décembre 2007 et se termineront le 31 octobre 2008, sont nombreuses. Festival de cinéma, concerts, bals, expositions sont notamment au programme. L’ensemble Terra Nova propose également, tout au long de cette période, un spectacle itinérant faisant revivre le parcours de Samuel de Champlain de Brouage à Québec : un spectacle historique en costumes et en musique sur les instruments d’époque. S’agissant de musique et du Québec, le point d’orgue des cérémonies est annoncé pour le 22 août. Ce jour-là, Céline Dion se produira pour un grand spectacle exceptionnel gratuit sur les Plaines d’Abraham. Enfin, le 19 octobre, une autre grande « star » québécoise, le Cirque du Soleil, conclura cette année festive au Colisée Pepsi avec un spectacle original conçu exclusivement pour le 400e anniversaire de Québec et ayant pour thème le multiculturalisme de la Francophonie. Bon séjour chez nos cousines Québécoises et nos cousins Québécois, Mesdames ne pas abuser sur le Magasinage A voir avant de partir le lexique sur le site : Ainsi que l’Office Québécois :


Télécharger ppt "Le Québec est une province l’est du Canada, bordée au nord par le Nuvanut à l’ouest par l’Ontario au sud par les Etats-Unis d’Amérique à l’est par les."

Présentations similaires


Annonces Google