La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2014-2015 RÈGLEMENTS ALPINS & PRÉCISIONS Présentation modifiée pour officiels SQA 1 novembre 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2014-2015 RÈGLEMENTS ALPINS & PRÉCISIONS Présentation modifiée pour officiels SQA 1 novembre 2014."— Transcription de la présentation:

1 RÈGLEMENTS ALPINS & PRÉCISIONS Présentation modifiée pour officiels SQA 1 novembre 2014

2 RÈGLEMENTS INTERNATIONAUX DE SKI  Le livre RIS qui est valide est celui de Septembre 2014 en français et juillet 2014 en anglais  Le RIS valide est toujours sur le site Web de la FIS  Le site Web de la FIS aura bientôt une nouvelle version rouge rayée (approbation par le Conseil)  Précisions très limitées cet automne  Précisions confirmées - Conseil Nov 2014  Note: On ne retrouve pas les règlements UNI en français sur le site Web de la FIS. (Mais une version en anglais maintenant) 2

3 Printemps-2014  Précisions de l’HS de juillet 2014 identifient tous les changements et sont maintenant inclus dans tous les livres de règlements  Précisions de l’HN doivent être approuvés par le conseil à la réunion de novembre  Le RIS valide n'inclura seulement les changements après la réunion du printemps 3

4 Modifications des règlements depuis Novembre 2013 Incluant les précisions HN 4

5 5 NOTE Le SuperCombiné change de nom pour le Combiné Alpin/ Alpine Combine Pour des raisons d’informatique, la plupart des formulaires demeurent avec la mention SC SC=Combiné Alpin  Interdiction pour un compétiteur de continuer son parcours après l’avoir stoppé  Si un compétiteur s’arrête totalement (par ex. après une chute), il ne doit  en aucun cas continuer sa course dans les portes qui précèdent ou celles  qui suivent. Cette interdiction est valable dans toutes les épreuves qui  comportent un intervalle fixe de départ (DH, SG, GS). Seul le SL est  excepté (art ), dans la mesure où, par cette manœuvre, le  Compétiteur: suivant  ne gêne pas le prochain compétiteur suivant ou suivant.  si il n’a pas été déjà dépassé par le prochain compétiteur suivant.

6 U16-U Le Slalom Géant doit être tracé de façons suivantes (changements de direction en arrondissant vers le haut ou vers le bas) % du dénivelé en mètres Enfant  - U16-U14 Enfant : % du dénivelé - Entry League (ENL): % du dénivelé 6 NB des changements de direction chez les U16-U14

7 Le chef du chronométrage et des calculs Le chef du chronométrage et des calculs est responsable de la coordination du personnel de départ et d’arrivée, y compris chronométrage et calcul. En Slalom il décidera, ou un de ses collaborateurs, des intervalles de départ. Sont sous ses ordres: - le starter, - le starter adjoint, - le secrétaire au départ, - le chef chronométreur, - le chronométreur adjoint, - le contrôleur à l’arrivée, - le chef des calculs et ses collaborateurs. Il supervise la préparation du rapport technique de chronométrage et de traitement informatique (TDTR) et le fichier xml de la transmission électronique des résultats à la FIS après la compétition. Une copie du rapport peut également être imprimée sur papier (seulement si le DT n’a pas d’accès à l'internet pour son rapport) pour procéder à l’examen du fichier xml. (Le logiciel TDTR est disponible sur le site internet de la FIS).

8 Le secrétaire des compétitions Le secrétaire des compétitions Le secrétaire des compétitions est responsable de tout le secrétariat concernant les questions techniques des compétitions et, entre autres, de la préparation du tirage au sort. Il s’assure que les listes de résultats officiels contiennent toutes les données prescrites par l’art Il est responsable de la rédaction des procès-verbaux des réunions des officiels techniques ainsi que du Jury et des chefs d’équipes. En particulier, il prend les mesures nécessaires afin que tous les formulaires pour le départ, l’arrivée, le chronométrage, les calculs et le contrôle des portes soient préparés et remis en temps utile au personnel concerné. l reçoit les réclamations pour les instances compétentes. En outre, i Qu'ils soient aussi rapidement que possible après la fin de la compétition  Il reçoit les réclamations pour les instances compétentes. En outre, i Il facilite par des mesures adéquates la sortie des résultats et veille à ce que le fichier xml soit disponible pour la transmission à la FIS. Il s'assure également de la duplication et de la publication des résultats après qu'ils aient été considérés comme. Qu'ils soient aussi rapidement que possible après la fin de la compétition Au cas où la transmission électronique du fichier xml des résultats est retardée, les résultats doivent être dupliqués sur papier et publiés avec la permission du DT.

9 Perte d’un ski AKA “The Bode Rule” Perte d'un ski Compétionner avec  Compétionner avec Perte d’un ski Si un compétiteur perd un ski sans avoir fait une faute de passage ou sans avoir fait un arrêt complet, il peut continuer son parcours à condition: -qu’il ne gêne pas le prochain concurrent ou, - qu’il n’ait pas été dépassé par le prochain concurrent. Voir également les articles 615.3, , 804.3, Infracions compétionner avec  continue sa course après avoir manqué une porte ou après un arrêt complet ou a enfreint la règle concernant compétionner avec la perte d'un ski (art , , ), 9

10 Arrivée correcte AKA also “The Bode Rule” 10 Passage de la ligne d'arrivée Passage de l’arrivée et enregistrement des temps La ligne d’arrivée doit être franchie: - soit sur les deux skis, - soit sur un ski, ou de l'équipement  - soit avec les deux pieds en cas de chute entre la dernière porte et la ligne d'arrivée. Dans ce cas, le temps est pris lorsqu’une partie du corps ou de l'équipement du concurrent provoque une impulsion sur les installations de chronométrage.

11 Tableau d’affichage Publication des temps officieux et des disqualifications Dès que possible après la fin de la compétition, les temps officieux et les disqualifications seront affichés au tableau d’affichage officiel à l’arrivée. L’heure de cet affichage correspond au début du délai de réclamation. (art.643.4, 643.5) La publication des temps officieux à l’arrivée et éventuellement au départ conjointement avec let écrite Dans ce cas, o au plus tard en temps opportun  La publication des temps officieux à l’arrivée et éventuellement au départ conjointement avec l La publication verbale et écrite des disqualifications, pourra remplacer la publication au tableau officiel d’affichage. Dans ce cas, o On pourra décider que les réclamations peuvent être déposées verbalement et immédiatement à l’arrivée auprès de l’arbitre, soit 15 minutes au plus tard après publication des disqualifications. Toute réclamation tardive sera considérée comme nulle et non avenue. Les chefs d’équipes sont à informer en conséquence en temps opportun avant l'annonce et le début des procédures de réclamation. Tableau d’affichage officiel

12 Tâches du Délégué Technique Après la compétition Le DT participe à la rédaction du procès-verbal de l’arbitre, calcule les points de course et les pénalités pour les différentes compétitions. Lorsque ceux- ci sont établis par ordinateur, il est du devoir du DT de les vérifier et de certifier leur exactitude par sa signature. En particulier il doit également contrôler l’application exacte de la valeur F correspondante à chaque discipline, soumet pour décision au Jury les réclamations déposées dans les délais, signe les listes de résultats officiels établies par le secrétaire de l’épreuve et donne son accord pour le début de la cérémonie du palmarès Complete le rapport du DT et éventuellement les rapports supplémentairesntaires destinés à la FIS et des autres instances concernées, et est responsable de l’expédition de ces rapports dans un délai de trois jours, Supervise la transmission électronique du rapport de chronométrage Complete le rapport du DT (TDTR) en fichiers xml et complète son rapport de DT en ligne tout de suite après l’épreuve. Il doit également contrôler que les résultats soient corrects sur le site de la FIS. Pour plus d’informations, voir le règlement des Points FIS, et éventuellement les rapports supplémentairesntaires destinés à la FIS et des autres instances concernées, et est responsable de l’expédition de ces rapports dans un délai de trois jours, soumet à la FIS toutes propositions relatives à la modification des règlements de compétition au vu des expériences de la présente compétition 12

13 Coupe du Monde Organisation Jury selon art. RIS , et 1.2 Slalom (inclus Slalom Combiné), et Slalom Géant et City Event Avec droit de vote:  le Délégué Technique  le Chef de Course du Comité d'Organisation  le Directeur de l'épreuve comme Arbitre, nommé par la FIS  le Race Director comme Arbitre adjoint, nommé par la FIS  La voix prépondérante appartient à l’Arbitre. Membre du jury additionnel pour les épreuves techniques

14 Equipment - Casques Principes généraux L'utilisation de casques de protection est obligatoire pour toutes les événements FIS de ski alpin. Les casques de protection ne doivent pas avoir de spoilers, ou de parties protubérantes. Les modèles de casques doivent répondre aux standards de sécurité mentionnés ci-dessous pour chaque discipline. 6.2 Standards de Sécurité Les casques utilisés dans chaque discipline du ski alpin doivent satisfaire aux normes de sécurité suivants: GS/SG/DH - Modèles de casques qui répondent et sont certifiés conformes aux deux normes ASTM 2040 et EN 1077 (classe A) - En complément, le modèle de casques doit passer un test supplémentaire mené conformément à la procédure de test EN 1077 mais effectué à une vitesse plus élevée, soit 6.8m/s o Le test additionnel doit être effectué par un laboratoire homologué CEN. Le laboratoire devra produire un protocole de test démontrant que le modèle a passé le test conformément aux exigences EN à la vitesse d’accélération supérieure indiquée.

15 Casques 15 Étiquette attestant de la conformité avec la spécification FIS pour les casques de compétition (GS/SG/DH): La conformité aux exigences est attestée par une étiquette normalisée spécifique fixée de manière permanente (qui ne peut être enlevée) sur l’arrière du casque à un emplacement qui est et demeure visible. L'étiquette ne doit en particulier pas être couverte par la sangle des lunette. L'étiquette figure en annexe (voir p. 47). Elle doit comprendre le texte suivant: «Conform to FIS specifications RH2013»(Conforme aux spécifications RH2013 de la FIS). Les étiquettes apposées par les fabricants doivent rencontrer les spécifications figurant dans l’annexe. L'étiquette atteste que le fabricant a obtenu les certifications requises (EN 1077 A et ASTM 2040) et a obtenu un protocole de test décrit ci- dessus confirmant que le modèle de casque concerné satisfait aux exigences décrites à l’article Sur demande, les documents de certification et le protocole de test devront être fournis à la FIS.

16 Casques SL Exigences: Modèles de casques certifiés conformément aux normes EN 1077 (class B) ou ASTM 2040 comme standards minimums NB-1: Les casques comprenant des couvertures d’oreilles en matériaux souples sont autorisés. NB-2: Les casques répondant à des standards supérieurs de sécurité peuvent être également utilisés en SL. Ceux-ci comprennent casques répondant aux standards: EN 1077 (Class A), SNELL 98 et les casques répondant à l’exigence spécifique décrite ci-dessus pour GS/SG/DH. Étiquettes: La conformité avec les exigences décrites ci-dessus est attestée par les étiquettes de certification correspondant (e.g. CE label) et/ou par le étiquette de conformité décrit sous l’article (i.e. Les casques répondant aux normes requises pour GS/SG/DH peuvent être utilisés également en SL).

17 17 Étiquette attestant la conformité avec les spécifications de la FIS pour les casques de ski alpin (GS/SG/DH).

18 ÉQUIPEMENT : SKI Aucun changement de norme pour U18 & + Les changements pour les U14 et U16 avaient été publiées l'an passé

19 CONTRÔLE DES SKIS 627 Interdiction de départ Il est interdit à un concurrent de prendre le départ d’une compétition figurant au calendrier FIS en particulier lorsque: son équipement (art. 222) et les marques commerciales sur son équipement (art. 207) ne correspondent pas aux prescriptions respectives 628 Infractions l'imposition d'une infraction sera entretenue par le Jury en particulier lorsqu’un concurrent: a effectivement pris le départ à une compétition et que le Jury constate une infraction à la règle de l´art

20 CONTRÔLE DES SKIS Éviter les problèmes– Un Protocole possible pour les TD Lors des premiers contactes avec le CO, discuter le règlement et les besoins de contrôles. L’avis de course doit mentionner qu’il y aura des contrôles. Discuter et se mettre d’accord sur les méthodes de contrôle – si possible assigne quelqu’un bien avant le départ qui inspecte et s’assure que les skis sont marqueés en compliance par LE MANUFACTURIER – pas écrits à la main Le positionner de façon à ce qu’il ne gène pas les concurents au départ Expliquer le règlement et la méthode de contrôle à chaque réunion des entraîneurs Toute découverte d’un concurent qui aura pris le départ oblige le TD a suivre le règlement, à confisquer et à envoyer les skis à la FIS TD. Règlement – Seulement les experts de la FIS peuvent mesurer 20

21 Contrôle des combinaisons: Plombage des combinaisons – 2400 – Coupe du Monde Min 6 points pour les combinaisons de DH et min 4 pour celles de GS. Aucun contrôle pour celles de SL. Pas étirées Marques commerciales: N'ignorez pas car ça protège votre ANS. N'est pas une raison pour une DSQ. Le raisonnement veux que ça n'affecte pas le résultat, mais qu'un avertissement devrait être servi Système de sac gonflable: apprové par le comité de l'équipement Étiquettes pour casque: Une question de responsabilité légale – Pas d'étiquette – pas de départ – entraînements inclus ainsi que les ouvreurs Mesure du rayon: FIS App - mobile.fis-ski.com Aller à la section “Alpine Skiing” puis clicker sur “ski radius calculator” 21 Équipements - autres

22 3.1.3 Poteaux d'arrivée, portes, marqueurs – de parcours Fanions de porte Sur les fanions rouges et bleus et les marqueus de parcours, on permet d'identifier (nom ou logo) l'endroit ou un commanditaire. Cette identification doit être imprimée sur les deux cotés Sur recommandation du «Race Director», des couleurs différentes peuvent être utilisées en DH /SG pour améliorer la visibilité là où la visibilité est limitée. Sur ces fanions, la publicité n’est permise que sur l’arrière du fanion (vu du coureur). 22 Fanions de portes

23 CLASSIFICATIONS OI5 RÈGLEMENT DES POINTS FIS 23

24 NAC Quotas de Descente pour USA et CAN 20 Hommes et 20 Dames seront invités de la nation accueillie du CAN et USA à participer aux épreuves de vitesse NC qui se déroulent en conjonction avec les séries de vitesse NAC. Ces positions seront incluses parmi les quotas nord- américains approuvés. 20 Hommes et 20 Dames seront invités de la nation accueillie du CAN et USA à participer aux épreuves de vitesse NC qui se déroulent en conjonction avec les séries de vitesse NAC. Ces positions seront incluses parmi les quotas nord- américains approuvés. USA et CAN ont droit au quota NAC usuel lors de leurs championnats nationnaux lorsqu'ils ont lieu en conjunction avec une série de vitesse NAC 24 Règlements Nor-Am

25 Section B: NAC - Coupe Nor-Am NAC.2.3 Quotas augmentés 555 Canada et Etats-Unis peuvent inscrire jusqu’à 5 60 concurrents ( 5 60 hommes et 5 60 dames) dans les épreuves techniques qui sont organisées par l’une de ces deux nations. Tous les concurrents doivent posséder un code FIS valable. NAC Pays organisateur 5 5 Le quota de base du pays organisateur est de 5 60 concurrents. De plus, il peut l’accroître, jusqu’à un maximum de 560 supplémentaires en comblant le quota non utilisé de l’autre nation (Canada aux Etats-Unis et Etats-Unis au Canada). 5 0 Par consentement mutuel, la nation réciproque peut remplir jusqu’à 5 60 le quota de la nation organisatrice. Toutefois le nombre maximum de concurrents pour USA et Canada ne devra pas être supérieur à plus 1 de la nation gagnante de la saison précédente (COC 2.2) si le vainqueur est du CAN ou USA. Tous les concurrents doivent figurer sur la liste des points FIS en vigueur. Quota additionnel pour Descente et Super-G avec Descente hommes NAC Quota additionnel pour Descente et Super-G avec Descente hommes NAC Pour Descente et Super-G avec Descente pour les hommes, un quota additionnel de 20 est autorisé pour la nation organisatrice. Tous les concurrents doivent figurer sur la liste des points FIS en vigueur. NAC Pour Descente et Super-G avec Descente pour les hommes, un quota additionnel de 20 est autorisé pour la nation organisatrice. Tous les concurrents doivent figurer sur la liste des points FIS en vigueur. Quotas final 5 0 Le Canada et les USA peuvent chacun inscrirent jusqu'à 5 60 compétiteurs pour chaque compétition lors des finales. Les quotas non utilisés pouront être utilisés par l'autre pays, le nombre maximum de participants total ne pouvant dépassé plus 1 compétiteur nord américain. 25 Règlements Nor-Am

26 Points FIS Changement de catégorie Si une Fédération Nationale de ski désire modifier la catégorie d’une compétition déjà inscrite au calendrier FIS, elle doit prévenir le bureau de la FIS au minimum 10 jours avant la première réunion des chefs d'équipes. Si une Fédération Nationale de ski désire modifier la catégorie d’une compétition déjà inscrite au calendrier FIS, elle doit prévenir le bureau de la FIS au minimum 10 jours avant la première réunion des chefs d'équipes. Si une Fédération Nationale désire modifier la catégorie d’une compétition déjà inscrite au calendrier FIS à une autre catégorie, (ou ajouter un nouvel évènement), le bureau de la FIS devra en être informé au minimum 10 jours avant la première réunion des chefs d'équipes. 26 Règlement des points FIS - Edition 2015

27 Valeurs F 27

28 CHRONOMÉTRAGE 28 Une seule modification : L'impulsion de synchronisation de tous les chronomètre doit provenir d'une seule source. Une minute après que l'on ait procédé à la synchronisation une nouvelle impulsion devrait être envoyée afin de vérifier la précision de la synchronisation des systèmes A et B. La différence maximum allouée entre le système A et B est de 0,001 seconde Également, Cattaneo Francesco de la FIS nous a précisé cette semaine : « could be reached when you use only one contact to trigger the devices (or opening really fast the start gate. in any case is an acceptable value »

29 Rapport TD Transmission électronique Les résultats doivent obligatoirement être transmis par voie électronique et dans le format FIS ( Le DT doit superviser la bonne transmission des résultats, faire son rapport en ligne immédiatement également SVP, validez immédiatement en ligne àprès l'événement, télécopiez ou envoyez par le rapport du DT en dedans de 10 jours, imédiatement avant une date limite à la FIS. (les rapprts peuvent également être validés en ligne) après l´épreuve et également vérifier si les résultats sont corrects sur le site de la FIS. SVP, validez immédiatement en ligne àprès l'événement, télécopiez ou envoyez par le rapport du DT en dedans de 10 jours, imédiatement avant une date limite à la FIS. (les rapprts peuvent également être validés en ligne) Sans le rapport du DT et du chronométrage, les résultats ne seront plus considéré pour la liste de points FIS Composition du nom de fichier pour la transmission des résultats: Nation de OC (trois lettres selon bulletin FIS) Codex (selon Calendrier FIS) Après le point: - xml

30 Quotas Spéciaux 30

31 Quotas Spéciaux 31

32 ASSURANCES 32  Toutes les courses FIS au CAN et USA sont totalement assurés pour la responsabilité. (Au Québec, une police distincte existe similaire à celle d'ACA pour le reste du Canada)  Tous les entraîneurs, officiels, DT, inspecteurs et bénévoles sont assurés pour des tâches assignées. Pas de formule de renonciation demandée.  Tous les athlètes et les entraîneurs canadiens détiennent une assurance accident complète incluant le sauvetage en montagne, l’évacuation par hélicoptère, le retour au Canada et tous les frais médicaux.

33 ACA COI 33

34 34

35 Divers 35  Correct passage des portes. – SL à un piquet Quel sens? Si figure à l'envers? – GS/SG/DH: Si un compétiteur s’arrête totalement (e.g. après une chute), Intervale fixe  Piquet: – Hauteur minimum  Autres ?


Télécharger ppt "2014-2015 RÈGLEMENTS ALPINS & PRÉCISIONS Présentation modifiée pour officiels SQA 1 novembre 2014."

Présentations similaires


Annonces Google