La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

New York. Fondation = 1624 Superficie terrestre = 1 214 km² Population = 8 391 881 hab. Densité = 6 708 hab./km²  Drapeau New Yorkais Officiellement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "New York. Fondation = 1624 Superficie terrestre = 1 214 km² Population = 8 391 881 hab. Densité = 6 708 hab./km²  Drapeau New Yorkais Officiellement."— Transcription de la présentation:

1 New York

2 Fondation = 1624 Superficie terrestre = km² Population = hab. Densité = hab./km²  Drapeau New Yorkais Officiellement City of New York, autrement connue sous les noms et abréviations de New York City, NY ou encore NYC, est une ville du Nord-Est des États-Unis, située à l'extrémité sud-est de l'État de New York, sur la côte atlantique.noms et abréviationsNord-EstÉtats-UnisÉtat de New York

3 Emplacement

4 La stabilisation de la présence anglaise ( ) Le Duc d'York (alors futur roi Jacques II d'Angleterre) et son épouse dans les années La ville de New York fut baptisée en son honneur par son frère le roi Charles II. La Nouvelle-Amsterdam fut rebaptisée New York en l'honneur de Jacques II d'Angleterre, duc d'York23. Les Anglais, soucieux de faciliter leur prise du pouvoir, prirent soin de laisser aux colons néerlandais leurs possessions et les autorisèrent à poursuivre leurs affaires. À partir de 1665, en raison de l'éclatement de la Deuxième Guerre anglo-néerlandaise, le nouveau pouvoir interrompit néanmoins définitivement les échanges commerciaux entre New York et Amsterdam.Nouvelle-Amsterdam Jacques II d'Angleterreduc d'York231665Deuxième Guerre anglo-néerlandaise En 1672, la guerre de Hollande éclata. Les Anglais furent contraints de rétrocéder leur nouvelle colonie aux Provinces-Unies lorsqu'une flotte hollando- zélandaise envahit la ville en Rebaptisée Nieuw Orange, la cité redevint anglaise et reprit son nom de New York dès 1674 : par le traité de Westminster qui conclut la Troisième Guerre anglo-néerlandaise23, les Néerlandais ont échangé la Nouvelle-Néerlande contre le Surinam.1672guerre de HollandeProvinces-Unies traité de WestminsterTroisième Guerre anglo-néerlandaise23Surinam

5 L'apparition d'une ville mondiale ( ) Le XXe siècle marqua véritablement l'ascension de New York vers le rôle de ville mondiale, en ce sens que la ville devient un centre culturel, décisionnel et financier de premier plan. L'extraordinaire aventure architecturale débutée à la fin du XIXe siècle a posé la première pierre du développement de l'architecture moderne, avec notamment le début de l'ère des gratte-ciel, qui fleurissent aujourd'hui littéralement dans toutes les grandes villes américaines. Dans le domaine politique et économique, la domination de New York s'est manifestée avec la Bourse et l'essor de Wall Street, ainsi qu'avec les grandes entreprises financières basées dans la ville. L'obtention du siège de l'ONU en 1949 a également joué un rôle déterminant dans le développement de Big Apple.XXe siècleville mondialeXIXe sièclearchitecturegratte-cielBourseWall Streetsiège de l'ONU1949

6 Géographie La ville de New York est située sur la côte est des États-Unis d'Amérique, à l’embouchure du fleuve Hudson sur l’océan Atlantique, à mi- distance entre Washington, D.C. et Bostonnotes 6. Plusieurs autres petites îles, situées dans les bras de mer et dans la baie (Upper Bay et Lower Bay) : Roosevelt Island, Riker's Island (une prison), Prall's Island (réserve ornithologique), Liberty Island (statue de la Liberté), Isle of Meadow (réserve naturelle), Governors Island, Ellis Island, City Island, Ward's Island. HudsonWashington, D.C. Bostonnotes 6Upper Bay Lower BayRoosevelt IslandRiker's IslandLiberty IslandGovernors Island Ellis IslandWard's Island

7 De décembre à mi-mars : janvier et février sont les mois les plus froids. Habituellement au lever du jour il fait --2 °C à --5 °C et l'après-midi +3 °C à +5 °C mais 2 à 3 hivers sur 10 les températures descendent au-dessous de --18 °C et ont même atteint --26 °C certains mois de février. New York reçoit des chutes de neige abondantes. Au cours de la saison il tombe en moyenne 60 à 90 cm de neige. Le temps est souvent très nuageux, il neige ou pleut généralement 10 à 12 jours par mois, mais une tempête de neige peut durer une semaine. De mi-mars à mi-mai : le printemps est court. Les températures montent en flèche; de 7 °C l'après-midi à la mi-mars, on passe très rapidement à 14 °C en avril et 20 °C en mai. Les gelées matinales de mars (--1 °C) sont très vite remplacées par des matinées douces (5 °C en avril, puis 12 °C en mai). Cependant il pleut aussi fréquemment qu'en hiver : 11 à 12 jours par mois.hiverMétéo

8 De mi-mai à octobre : un été long et chaud : 25 °C à 28 °C l'après-midi, 15 °C à 19 °C le matin. C'est le mois de juillet le plus chaud. Il arrive que les températures atteignent 35 °C et frôlent même les 40 °C à l'ombre, certains étés. New York est alors étouffant. L'été est très ensoleillé puisqu'on enregistre 65 à 70 pour 100 d'ensoleillement par rapport à la durée maximale d'insolation possible. Pendant cette saison, on observe une moyenne de 18 à 25 jours où la température dépasse 32 °C. Les tornades qui se produisent plutôt de fin mai à fin août sont très rares. Novembre : un court automne de transition. Les températures chutent très rapidement, elles tombent à 10 °C l'après-midi et 3 °C le matin. Avec septembre et octobre, c'est le mois le plus sec. Mais, d'une façon générale, il n'y a pas de saison humide ou sèche. La répartition des pluies est sensiblement la même tout au long de l'année (75 à 100 mm chaque mois et 9 à 12 jours pluvieux chaque mois). Quant aux tempêtes de vent, on en observe 30 jours par an. Météo suite

9 Malgré son univers de béton et de gratte-ciel, New York est le refuge d'une faune et d'une flore qui, au fil des décennies, se sont progressivement adaptées à cet environnement artificiel. Il n'est donc pas étonnant de voir que ce « milieu » atypique a attiré d'abord des espèces hautement adaptables, notamment celles introduites par l'homme - comme les moineaux,moineaux les étourneaux ou les pigeons -, souvent originaire d'Europe. Sans concurrence directe, elles s'y sont multipliées, créant parfois de nouveaux problèmes à l'homme lui-même. Exemple d'espèces présentes : l'étourneau sansonnet, le surmulot, le cornouiller, le pigeon biset et le faucon pèlerin (qui régule les populations de pigeons, d'étourneaux et de moineaux). FAUNE & FLORE Central park


Télécharger ppt "New York. Fondation = 1624 Superficie terrestre = 1 214 km² Population = 8 391 881 hab. Densité = 6 708 hab./km²  Drapeau New Yorkais Officiellement."

Présentations similaires


Annonces Google