La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

8 Copyright © Oracle Corporation, 2001. Tous droits réservés. Manipuler des objets de grande taille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "8 Copyright © Oracle Corporation, 2001. Tous droits réservés. Manipuler des objets de grande taille."— Transcription de la présentation:

1 8 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Manipuler des objets de grande taille

2 8-2 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Objectifs A la fin de ce chapitre, vous pourrez : comparer et opposer les types de données LONG et LOB créer et gérer des types de données LOB distinguer les LOB internes et externes utiliser le package PL/SQL DBMS_LOB décrire l'utilisation des LOB temporaires

3 8-3 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Définition d'un LOB Film ( BFILE ) Photo ( BLOB ) “Four score and seven years ago our fathers brought forth upon this continent, a new nation, conceived in LIBERTY, and dedicated to the proposition that all men are created equal.” Texte ( CLOB ) Les LOB permettent de stocker des données volumineuses non structurées, telles que du texte, des images, des films et du son

4 8-4 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Comparaison des types de données LONG et LOB LONG et LONG RAW Une colonne LONG par table 2 Go maximum SELECT renvoie des données Données stockées dans le segment Accès séquentiel aux données LOB Plusieurs colonnes LOB par table 4 Go maximum SELECT renvoie un pointeur Données stockées dans le segment ou à l'extérieur de la table Accès aléatoire aux données

5 8-5 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Composition d'un type LOB Pointeur de LOB La colonne LOB conserve un pointeur vers la valeur de LOB Colonne LOB d'une table Valeur de LOB

6 8-6 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. LOB internes La valeur de LOB est stockée dans la base de données “Four score and seven years ago our fathers brought forth upon this continent, a new nation, conceived in LIBERTY, and dedicated to the proposition that all men are created equal.” CLOB BLOB

7 8-7 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Gérer les LOB internes Pour interagir totalement avec les LOB, des interfaces de type fichier sont fournies : –package PL/SQL DBMS_LOB –Oracle Call Interface (OCI) –Oracle Objects pour la liaison et l'incorporation d'objets (OLE) –précompilateurs Pro*C/C++ et Pro*COBOL –JDBC Le serveur Oracle prend en charge la gestion des LOB via SQL Pour interagir totalement avec les LOB, des interfaces de type fichier sont fournies : –package PL/SQL DBMS_LOB –Oracle Call Interface (OCI) –Oracle Objects pour la liaison et l'incorporation d'objets (OLE) –précompilateurs Pro*C/C++ et Pro*COBOL –JDBC Le serveur Oracle prend en charge la gestion des LOB via SQL

8 8-8 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Film ( BFILE ) Définition d'un BFILE Le type de données BFILE prend en charge un objet de grande taille externe ou basé sur un fichier ; il peut s'agir : d'un attribut de type d'objet d'une valeur de colonne dans une table

9 8-9 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Assurer la sécurité des BFILE Utilisateur Film ( BFILE ) Droits d'accès

10 8-10 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Nouvel objet de base de données : DIRECTORY DIRECTORY LOB_PATH = '/oracle/lob/' Utilisateur Film ( BFILE )

11 8-11 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Règles de création des objets DIRECTORY Ne pas créer d'objets DIRECTORY dans les chemins d'accès aux fichiers de base de données Le nombre d'utilisateurs disposant des privilèges système suivants doit être limité : –CREATE ANY DIRECTORY –DROP ANY DIRECTORY Tous les objets DIRECTORY appartiennent à SYS Créer des chemins d'accès aux répertoires et définir correctement les droits avant d'utiliser l'objet DIRECTORY, afin que le serveur Oracle puisse lire le fichier Ne pas créer d'objets DIRECTORY dans les chemins d'accès aux fichiers de base de données Le nombre d'utilisateurs disposant des privilèges système suivants doit être limité : –CREATE ANY DIRECTORY –DROP ANY DIRECTORY Tous les objets DIRECTORY appartiennent à SYS Créer des chemins d'accès aux répertoires et définir correctement les droits avant d'utiliser l'objet DIRECTORY, afin que le serveur Oracle puisse lire le fichier

12 8-12 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Gérer les BFILE Créer un répertoire du système d'exploitation et y ajouter des fichiers Créer une table Oracle dont l'une des colonnes contient le type de données BFILE Créer un objet DIRECTORY Accorder aux utilisateurs les privilèges permettant de lire l'objet DIRECTORY Insérer des lignes dans la table à l'aide de la fonction BFILENAME Déclarer et initialiser un pointeur de LOB dans un programme Lire le BFILE Créer un répertoire du système d'exploitation et y ajouter des fichiers Créer une table Oracle dont l'une des colonnes contient le type de données BFILE Créer un objet DIRECTORY Accorder aux utilisateurs les privilèges permettant de lire l'objet DIRECTORY Insérer des lignes dans la table à l'aide de la fonction BFILENAME Déclarer et initialiser un pointeur de LOB dans un programme Lire le BFILE

13 8-13 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Créer ou modifier une table Oracle dont l'une des colonnes contient le type de données BFILE. Créer un objet DIRECTORY en utilisant la commande CREATE DIRECTORY. Accorder aux utilisateurs les privilèges permettant de lire l'objet DIRECTORY. Créer ou modifier une table Oracle dont l'une des colonnes contient le type de données BFILE. Créer un objet DIRECTORY en utilisant la commande CREATE DIRECTORY. Accorder aux utilisateurs les privilèges permettant de lire l'objet DIRECTORY. ALTER TABLE employees ADD emp_video BFILE; Préparer l'utilisation des BFILE CREATE DIRECTORY dir_name AS os_path; GRANT READ ON DIRECTORY dir_name TO user|role|PUBLIC;

14 8-14 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. FUNCTION BFILENAME (directory_alias IN VARCHAR2, filename IN VARCHAR2) RETURN BFILE; Fonction BFILENAME Utiliser la fonction BFILENAME pour initialiser une colonne BFILE Utiliser la fonction BFILENAME pour initialiser une colonne BFILE

15 8-15 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. CREATE OR REPLACE PROCEDURE load_emp_bfile (p_file_loc IN VARCHAR2) IS v_file BFILE; v_filename VARCHAR2(16); CURSOR emp_cursor IS SELECT first_name FROM employees WHERE department_id = 60 FOR UPDATE; BEGIN FOR emp_record IN emp_cursor LOOP v_filename := emp_record.first_name || '.bmp'; v_file := BFILENAME(p_file_loc, v_filename); DBMS_LOB.FILEOPEN(v_file); UPDATE employees SET emp_video = v_file WHERE CURRENT OF emp_cursor; DBMS_OUTPUT.PUT_LINE('LOADED FILE: '||v_filename || ' SIZE: ' || DBMS_LOB.GETLENGTH(v_file)); DBMS_LOB.FILECLOSE(v_file); END LOOP; END load_emp_bfile; / Charger des BFILE

16 8-16 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Charger des BFILE Utiliser la fonction DBMS_LOB.FILEEXISTS pour vérifier que le fichier est présent dans le système d'exploitation. La fonction renvoie 0 si le fichier n'existe pas et 1 dans le cas contraire. Utiliser la fonction DBMS_LOB.FILEEXISTS pour vérifier que le fichier est présent dans le système d'exploitation. La fonction renvoie 0 si le fichier n'existe pas et 1 dans le cas contraire. CREATE OR REPLACE PROCEDURE load_emp_bfile (p_file_loc IN VARCHAR2) IS v_file BFILE; v_filename VARCHAR2(16); v_file_exists BOOLEAN; CURSOR emp_cursor IS... BEGIN FOR emp_record IN emp_cursor LOOP v_filename := emp_record.first_name || '.bmp'; v_file := BFILENAME (p_file_loc, v_filename); v_file_exists := (DBMS_LOB.FILEEXISTS(v_file) = 1); IF v_file_exists THEN DBMS_LOB.FILEOPEN (v_file);...

17 8-17 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Migrer de LONG vers LOB Le serveur Oracle9 i permet la migration des colonnes LONG vers les colonnes LOB La migration des données consiste à déplacer les tables existantes contenant des colonnes LONG pour permettre l'utilisation des LOB La migration des applications consiste à modifier les applications LONG existantes pour permettre d'utilisation des LOB Le serveur Oracle9 i permet la migration des colonnes LONG vers les colonnes LOB La migration des données consiste à déplacer les tables existantes contenant des colonnes LONG pour permettre l'utilisation des LOB La migration des applications consiste à modifier les applications LONG existantes pour permettre d'utilisation des LOB ALTER TABLE [.] MODIFY ( {CLOB | BLOB | NCLOB}

18 8-18 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Migrer de LONG vers LOB Conversion implicite : LONG ( LONG RAW ) ou variable VARCHAR2 ( RAW ) convertie en variable CLOB ( BLOB ), et vice-versa Conversion explicite : –O_CLOB() convertit LONG, VARCHAR2 et CHAR en CLOB –TO_BLOB() convertit LONG RAW et RAW en BLOB Transmission de paramètres de procédure et de fonction –CLOB et BLOB en tant que paramètres réels –VARCHAR2, LONG, RAW et LONG RAW sous forme de paramètres formels, et vice-versa Les données LOB sont compatibles avec la plupart des opérateurs et fonctions intégrées SQL et PL/SQL Conversion implicite : LONG ( LONG RAW ) ou variable VARCHAR2 ( RAW ) convertie en variable CLOB ( BLOB ), et vice-versa Conversion explicite : –O_CLOB() convertit LONG, VARCHAR2 et CHAR en CLOB –TO_BLOB() convertit LONG RAW et RAW en BLOB Transmission de paramètres de procédure et de fonction –CLOB et BLOB en tant que paramètres réels –VARCHAR2, LONG, RAW et LONG RAW sous forme de paramètres formels, et vice-versa Les données LOB sont compatibles avec la plupart des opérateurs et fonctions intégrées SQL et PL/SQL

19 8-19 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Package Package DBMS_LOB L'utilisation de LOB nécessite souvent le recours au package DBMS_LOB fourni par Oracle Ce package fournit des sous-programmes permettant d'accéder à des LOB internes et externes et de les manipuler Oracle9 i permet d'extraire directement des données de LOB à l'aide du langage SQL, sans utiliser d'API de LOB particulière En PL/SQL, vous pouvez définir VARCHAR2 pour un CLOB et RAW pour un BLOB L'utilisation de LOB nécessite souvent le recours au package DBMS_LOB fourni par Oracle Ce package fournit des sous-programmes permettant d'accéder à des LOB internes et externes et de les manipuler Oracle9 i permet d'extraire directement des données de LOB à l'aide du langage SQL, sans utiliser d'API de LOB particulière En PL/SQL, vous pouvez définir VARCHAR2 pour un CLOB et RAW pour un BLOB

20 8-20 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Pour modifier les valeurs de LOB : APPEND, COPY, ERASE, TRIM, WRITE, LOADFROMFILE Pour lire ou consulter les valeurs de LOB : GETLENGTH, INSTR, READ, SUBSTR Fonctions et procédures propres aux BFILE : FILECLOSE, FILECLOSEALL, FILEEXISTS, FILEGETNAME, FILEISOPEN, FILEOPEN Pour modifier les valeurs de LOB : APPEND, COPY, ERASE, TRIM, WRITE, LOADFROMFILE Pour lire ou consulter les valeurs de LOB : GETLENGTH, INSTR, READ, SUBSTR Fonctions et procédures propres aux BFILE : FILECLOSE, FILECLOSEALL, FILEEXISTS, FILEGETNAME, FILEISOPEN, FILEOPEN Package DBMS_LOB

21 8-21 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Package DBMS_LOB Les paramètres NULL renvoient des valeurs NULL Positions : –BLOB, BFILE : calculées en octets –CLOB, NCLOB : calculées en caractères Il n'existe aucune valeur négative pour les paramètres Les paramètres NULL renvoient des valeurs NULL Positions : –BLOB, BFILE : calculées en octets –CLOB, NCLOB : calculées en caractères Il n'existe aucune valeur négative pour les paramètres

22 8-22 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. DBMS_LOB.READ et DBMS_LOB.WRITE PROCEDURE READ ( lobsrc IN BFILE|BLOB|CLOB, amount IN OUT BINARY_INTEGER, offset IN INTEGER, buffer OUT RAW|VARCHAR2 ) PROCEDURE WRITE ( lobdst IN OUT BLOB|CLOB, amount IN OUT BINARY_INTEGER, offset IN INTEGER := 1, buffer IN RAW|VARCHAR2 ) -- RAW for BLOB

23 8-23 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Ajouter des colonnes LOB à une table ALTER TABLE employees ADD (resume CLOB, picture BLOB);

24 8-24 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Insérer une ligne dans une table possédant des colonnes LOB : Insérer une ligne dans une table possédant des colonnes LOB : Initialiser une colonne LOB à l'aide de la fonction EMPTY_BLOB() : Renseigner les colonnes LOB INSERT INTO employees (employee_id, first_name, last_name, , hire_date, job_id, salary, resume, picture) VALUES (405, 'Marvin', 'Ellis', 'MELLIS', SYSDATE, 'AD_ASST', 4000, EMPTY_CLOB(),NULL); UPDATE employees SET resume = 'Date of Birth: 8 February 1951', picture = EMPTY_BLOB() WHERE employee_id = 405;

25 8-25 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Colonne UPDATE CLOB Mettre à jour un LOB à l'aide de SQL UPDATE employees SET resume = 'Date of Birth: 1 June 1956' WHERE employee_id = 170;

26 8-26 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Mettre à jour un LOB à l'aide de DBMS_LOB en PL/SQL DECLARE lobloc CLOB; -- serves as the LOB locator text VARCHAR2(32767):='Resigned: 5 August 2000'; amount NUMBER ; -- amount to be written offset INTEGER; -- where to start writing BEGIN SELECT resume INTO lobloc FROM employees WHERE employee_id = 405 FOR UPDATE; offset := DBMS_LOB.GETLENGTH(lobloc) + 2; amount := length(text); DBMS_LOB.WRITE (lobloc, amount, offset, text ); text := ' Resigned: 30 September 2000'; SELECT resume INTO lobloc FROM employees WHERE employee_id = 170 FOR UPDATE; amount := length(text); DBMS_LOB.WRITEAPPEND(lobloc, amount, text); COMMIT; END;

27 8-27 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Sélectionner des valeurs de CLOB à l'aide de SQL SELECT employee_id, last_name, resume -- CLOB FROM employees WHERE employee_id IN (405, 170);

28 8-28 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Sélectionner des valeurs de CLOB à l'aide de DBMS_LOB DBMS_LOB.SUBSTR (lob_column, no_of_chars, starting) DBMS_LOB.INSTR (lob_column, pattern) DBMS_LOB.SUBSTR (lob_column, no_of_chars, starting) DBMS_LOB.INSTR (lob_column, pattern) SELECT DBMS_LOB.SUBSTR (resume, 5, 18), DBMS_LOB.INSTR (resume,' = ') FROM employees WHERE employee_id IN (170, 405);

29 8-29 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Sélectionner les valeurs de CLOB en PL/SQL DECLARE text VARCHAR2(4001); BEGIN SELECT resume INTO text FROM employees WHERE employee_id = 170; DBMS_OUTPUT.PUT_LINE('text is: '|| text); END; /

30 8-30 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Supprimer une ligne contenant des LOB : Dissocier une valeur de LOB d'une ligne : Supprimer une ligne contenant des LOB : Dissocier une valeur de LOB d'une ligne : Supprimer les LOB DELETE FROM employees WHERE employee_id = 405; UPDATE employees SET resume = EMPTY_CLOB() WHERE employee_id = 170;

31 8-31 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. LOB temporaires Les LOB temporaires : –fournissent une interface pour gérer la création de LOB fonctionnant comme des variables locales –peuvent être de type BLOB, CLOB ou NCLOB –ne sont pas associés à une table précise –sont créés à l'aide de la procédure DBMS_LOB.CREATETEMPORARY –utilisent des sous-programmes DBMS_LOB La durée de vie d'un LOB temporaire correspond à une session Les LOB temporaires permettent de transformer les données des LOB internes permanents Les LOB temporaires : –fournissent une interface pour gérer la création de LOB fonctionnant comme des variables locales –peuvent être de type BLOB, CLOB ou NCLOB –ne sont pas associés à une table précise –sont créés à l'aide de la procédure DBMS_LOB.CREATETEMPORARY –utilisent des sous-programmes DBMS_LOB La durée de vie d'un LOB temporaire correspond à une session Les LOB temporaires permettent de transformer les données des LOB internes permanents

32 8-32 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Procédure PL/SQL de création et de test d'un LOB temporaire : Créer un LOB temporaire CREATE OR REPLACE PROCEDURE IsTempLOBOpen (p_lob_loc IN OUT BLOB, p_retval OUT INTEGER) IS BEGIN -- create a temporary LOB DBMS_LOB.CREATETEMPORARY (p_lob_loc, TRUE); -- see if the LOB is open: returns 1 if open p_retval := DBMS_LOB.ISOPEN (p_lob_loc); DBMS_OUTPUT.PUT_LINE ('The file returned a value....' || p_retval); -- free the temporary LOB DBMS_LOB.FREETEMPORARY (p_lob_loc); END; /

33 8-33 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Synthèse Ce chapitre vous a permis d'apprendre à : identifier quatre types intégrés pour les objets de grande taille : BLOB, CLOB, NCLOB et BFILE décrire la manière dont LOB remplace LONG et LONG RAW décrire les deux options de stockage des LOB : –serveur Oracle ( LOB internes) –fichiers hôte externes ( LOB externes) utiliser le package PL/SQL DBMS_LOB pour fournir des sous-programmes de gestion des LOB utiliser les LOB temporaires dans une session Ce chapitre vous a permis d'apprendre à : identifier quatre types intégrés pour les objets de grande taille : BLOB, CLOB, NCLOB et BFILE décrire la manière dont LOB remplace LONG et LONG RAW décrire les deux options de stockage des LOB : –serveur Oracle ( LOB internes) –fichiers hôte externes ( LOB externes) utiliser le package PL/SQL DBMS_LOB pour fournir des sous-programmes de gestion des LOB utiliser les LOB temporaires dans une session

34 8-34 Copyright © Oracle Corporation, Tous droits réservés. Présentation de l'exercice 8 Dans cet exercice, vous allez : créer des types d'objet à l'aide des nouveaux types de données CLOB et BLOB créer une table dont les types de données LOB sont des colonnes utiliser le package DBMS_LOB pour renseigner les données de LOB et interagir avec elles Dans cet exercice, vous allez : créer des types d'objet à l'aide des nouveaux types de données CLOB et BLOB créer une table dont les types de données LOB sont des colonnes utiliser le package DBMS_LOB pour renseigner les données de LOB et interagir avec elles


Télécharger ppt "8 Copyright © Oracle Corporation, 2001. Tous droits réservés. Manipuler des objets de grande taille."

Présentations similaires


Annonces Google