La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

 Des partenariats de cours en ligne pour le secteur des jeunes : retombées escomptées pour le secteur des adultes Journée SOFAD – CS Longueuil, le 23.

Présentations similaires


Présentation au sujet: " Des partenariats de cours en ligne pour le secteur des jeunes : retombées escomptées pour le secteur des adultes Journée SOFAD – CS Longueuil, le 23."— Transcription de la présentation:

1  Des partenariats de cours en ligne pour le secteur des jeunes : retombées escomptées pour le secteur des adultes Journée SOFAD – CS Longueuil, le 23 octobre 2014

2 1. Ce dont il sera question De formation à distance et de formation en ligne De cours en ligne, de MOOCs et d’objets d’apprentissage De 1994 à 2014, à vitesse variable selon les moments Du projet d’un service d’apprentissage virtuel pour les jeunes Et pour les adultes…

3 2. 20 ans de e-learning et de cours en ligne Le premier cours en ligne : « Writing HTML », 1994, Maricopa Le premier cours en ligne à la SOFAD : DFSF, en 1998 Les cours développés par la SOFAD entre 2000 et 2014 Formation professionnelle puis formation générale Sciences humaines Sciences physiques et physique Série des GED Tests de classement et diagnostique Cours de préparation d’enseignants (PPO, Explo) Beaucoup de cours en ligne produits pour des clients non scolaires

4 3. La formation à distance ne date pas d’hier Les premières expériences de formation à distance au Canada  dès 1889, formation d'enseignants en région, par l'Université McGill, grâce aux cours par correspondance  par la suite grâce à la radio... et à la télévision…  et dès le début des années 80, grâce aux réseaux dédiés de vidéoconférence La formation à distance au secondaire au Québec : 1946, d'abord en formation professionnelle, par correspondance

5 4. Les caractéristiques de la formation à distance Accessibilité et flexibilité  la formation à distance permet de lever les barrières liées à la distance, mais aussi celles liées au temps (contraintes personnelles)  en tout temps, en tout lieu, au rythme de l’apprenant  « il y a toujours de la place »  parfois « ouverte » La valeur ajoutée de la formation en ligne :  l'intégration des médias et l'interactivité  l'auto-correction  le suivi par un enseignant  la possibilité de recommencer un module, une leçon  la communication avec d'autres élèves et avec l’enseignant

6 4. Les caractéristiques de la formation à distance… suite Apprendre à distance met en évidence :  un contexte d’apprentissage individualisé (un cas « extrême » de ce qui existe en établissement)  l'importance des ressources qui permettent l’apprentissage autonome  un dispositif où l’élève est la ressources principale et le premier responsable de ses apprentissages  un dispositif constitué d'outils d’apprentissage, de rôles et de systèmes technologiques et administratifs

7 5. L’avis de 2005 de la SOFAD sur la formation à distance à la formation générale des jeunes Cinq contextes où la formation à distance et la formation en ligne peuvent être pertinentes pour des clientèles jeunes petites écoles et régions éloignées cours de récupération ou d'avancement (en particulier les cours d'été) jeunes qui sont scolarisés à domicile jeunes qui séjournent à l'extérieur du Québec jeunes émigrants en situation d'intégration linguistique Le dispositif le plus approprié : une école virtuelle pour l'ensemble du Québec

8 6. D’autres moments vers un service d’apprentissage virtuel L'indication des directions générales que les commissions scolaires étaient « ouvertes » à des propositions de type école virtuelle (2010) Le comité multipartenaire vers un service d’apprentissage virtuel, commun à toutes les commissions scolaires (2010 à 2012) La présentation de la SOFAD présentée à 6 groupes en plus du MELS (2012 à 2013) Le sondage auprès des commissions scolaires sur leur offre de cours en ligne et leur ouverture à entrer dans un partenariat de production avec la SOFAD (mai 2014)

9 7. Pour la formation générale des jeunes au Québec… De l'idée d'une école virtuelle à celle d'un service d’apprentissage virtuel Passons à une autre présentation…

10 8. Divers types de ressources qui soutiennent l’apprentissage autonome

11 9. Divers types de ressources qui soutiennent l’apprentissage autonome… suite

12 10. Divers types de ressources qui soutiennent l’apprentissage autonome… suite

13 11. Divers exemples de l'utilisation de la FAD et de la FEL à la formation générale des jeunes Dans tous les États américains  dans les écoles virtuelles, aux États-Unis, depuis 17 ans Dans toutes les provinces et les territoires du Canada, sauf au Québec Au Québec, pas de formation à distance aux jeunes, mais des initiatives de formation en ligne (depuis 8 ans)  La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (offre de cours d'été en ligne et...)  Laval-Laurentides-Lanaudière (offre de cours d'été en ligne)  Collège Jean-Eudes (offre de cours d'été au privé)

14 12. Première rencontre avec les commissions scolaires intéressées à un partenariat Tenue le 9 octobre personnes de 17 commissions scolaires y étaient Développer des cours en ligne pour les élèves en cours d’été ou pour les élèves qui en auraient besoin à tout moment de l’année? Beaucoup de réserves par rapport à l’idée d’un consortium de production de cours en ligne « Peu d’élèves seraient touchés » « Très coûteux » « C’est long à produire » « Ça ne fait rien pour nos 40 % d’élèves présentant des difficultés d’apprentissage »

15 13. Deux perspectives différentes quant aux élèves qui profiteraient des cours en ligne Une perspective « restreinte » : seulement les élèves inscrits aux cours d'été utiliseraient les cours en ligne qui seraient produits en partenariat Une perspective « élargie » (enrichie?) : tous les élèves dont le contexte institutionnel ou les contraintes personnelles feraient qu'ils pourraient en tirer profit, en particulier en situation de cours d'été Pour nous, un outil complet et de qualité, incluant un module diagnostique, est requis par l'une ou l'autre perspective... vers un parcours personnalisé et avantageux pour l’élève...

16 14. Un scénario possible (parmi d'autres) Développement d'environ 18 cours multimédia et interactifs, de la 4 e et de la 5 e secondaire  sur une période de 3 ans  en misant sur l'équivalent en argent ou en ressources humaines, de 18 cours x 100 heures x $ = 7,2 M$  scénario où tout serait financé par le MELS ✧ ou par un mécène ✧ il s'agit bien d'un rêve... ✧ scénario dans lequel 3 partenaires, dont la SOFAD, investissent $ par cours

17 15. Un scénario possible (parmi d'autres)… suite Des cours utilisables tout au long de l'année, par une variété de clientèles provenant de toutes les commissions scolaires francophones et leurs établissements Des cours qui seraient accessibles également aux établissements du secteur privé (afin d'accroître nos revenus) et à toute personne qui le souhaite (sans soutien d'un établissement scolaire) Des cours qui seraient éventuellement traduits et adaptés à la clientèle anglophone, si c'est le souhait des commissions scolaires concernées et si le financement dans le cadre de l'Entente Canada-Québec le permet Des adaptations de ces cours pourraient être rendues disponibles pour la formation générale des adultes

18  Présentation de Pierre Giguère le 23 octobre 2014 Cette présentation et d’autres sont disponibles sur


Télécharger ppt " Des partenariats de cours en ligne pour le secteur des jeunes : retombées escomptées pour le secteur des adultes Journée SOFAD – CS Longueuil, le 23."

Présentations similaires


Annonces Google