La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Compression de données Formation. CIN ST MANDRIER Compression de données Principe Compression sans perte Compression avec perte.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Compression de données Formation. CIN ST MANDRIER Compression de données Principe Compression sans perte Compression avec perte."— Transcription de la présentation:

1 Compression de données Formation

2 CIN ST MANDRIER Compression de données Principe Compression sans perte Compression avec perte

3 CIN ST MANDRIER Compression de données La tendance à l'intégration de services traditionnellement analogiques tels que l'audio ou la vidéo dans les systèmes informatiques a donné lieu à l'apparition de nouvelles classes d'applications dénommées sous le terme générique de multimédia. Si les données numériques se satisfont de débits de l'ordre du méga-bit par seconde, il en va tout autrement en ce qui concerne ces nouvelles applications, que ce soit déjà au niveau du stockage mais surtout au niveau du transport Introduction

4 CIN ST MANDRIER Compression de données Généralités On distingue deux types d'algorithmes visant à réduire la taille des données manipulées : Les algorithmes de compactage ou méthode réversible Les algorithmes de compression ou méthode irréversible On mesure l'efficacité de la compression par : Taux de compression

5 CIN ST MANDRIER Compression de données Principe Compression sans perte Compression avec perte

6 CIN ST MANDRIER Compression de données Compactage Les algorithmes de compactage ne visent qu'un seul et même objectif : l'élimination de la redondance dans les fichiers. En effet les fichiers informatiques traditionnels étant d'origine humaine ou décrivant des formats numériques répétitifs, et les langues humaines étant notoirement redondantes (l'anglais est redondant à 75 %), les-dits fichiers contiennent une part importante d'information non pertinente. Plusieurs types de compactage : Algorithme de compactage canonique Algorithme de codage statistique Algorithme de type dictionnaire

7 CIN ST MANDRIER Compression de données Le Run Length Coding (RLC) Pour appliquer le RLC, il suffit de se choisir un caractère de contrôle #, et de coder les plages de k octets par : # octet k. Le Codage Topologique Pour ce codage on choisi un octet dont on va privilégier le compactage : on va lire des blocs de huit octets puis remplacer les occurrences de l’octet choisi par un octet de description en tête de séquence qui indique les emplacements de cet octet. Ne reste dans la séquence que les octets différents. Le Codage Relatif Dans le cadre du codage relatif on résume les bits qui ne varient pas en début de séquence, puis on ne précise que les bits qui évoluent. Les algorithmes de compactage canoniques

8 CIN ST MANDRIER Compression de données Les algorithmes de codage statistique forment une classe d'algorithmes liés à RLC. On considère le fichier f comme un ensemble de motifs quelconques Mi dont on va étudier les fréquences d'apparition fi. Après avoir calculé les fréquences d'apparition fi, on va établir un codage Ci des motifs de telle sorte que les tailles des code Ci soit inversement proportionnelles aux fréquences d'apparition des motifs Mi. Le fichier compacté sera composé de la liste des correspondances (Mi,Ci) et du fichier f où on aura remplacé Mi par Ci. Exemple : HuffmanHuffman Les algorithmes de compactage statistiques

9 CIN ST MANDRIER Compression de données Compacté Fichier Dictionnaire Les algorithmes de type dictionnaire établissent un dictionnaire des termes employés dans un fichier, termes qui peuvent êtres de taille quelconques, et leur associent un code de taille moins importante. Le fichier compacté est composé du dictionnaire et du fichier où les termes sont remplacés par les codes. Exemple : LZWLZW Les algorithmes de type dictionnaire AAAAAA ________ _____AAAAAA____ _AAAAAA________ AAAAAA_________ _________AAAAAA C ________ _____C____ _C________ C_________ _________C C Codage  C = AAAAAA

10 CIN ST MANDRIER Compression de données Les programmes de compactage les plus performants combinent la puissance des algorithmes de type LZW et l'efficacité des algorithmes statistiques pour compresser les motifs redondants. La combinaison est simple : Aux algorithmes de type dictionnaire de détecter les redondances dans les fichiers et de constituer les dictionnaires de motifs redondants. Aux algorithmes statistique de trouver les codages les plus concis pour les termes contenus dans les dictionnaires. L’état de l’art STATISTIQUE+ DICTIONNAIRE = OPTIMUM ZOO LHAARJ PKZIP Compresse les codes LZW émis Compresse les positions Repère les redondances Aucune en-tête

11 CIN ST MANDRIER Compression de données Le protocole MNP5 est un exemple de l'utilisation du compactage pour le transfert des données informatiques sur réseaux : il permet de compresser des données et donc d'augmenter le débit sur les lignes. L'algorithme utilisé est un mélange d'algorithme de type dictionnaire et de type statistique : on recherche d'abord les redondances dans le fichier et les motifs redondants se voient affecter un code de taille optimale. Dans le meilleur des cas la compression peut atteindre un facteur 4, ce qui revient à dire qu'une ligne V32 bis à bps peut fonctionner au mieux comme une ligne à bps. MNP5

12 CIN ST MANDRIER Compression de données MNP5

13 CIN ST MANDRIER Compression de données MNP5

14 CIN ST MANDRIER Compression de données MNP5

15 CIN ST MANDRIER Compression de données Principe Compression sans perte Compression avec perte

16 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte L’image L’image est un signal fortement corrélé. Donc les algorithmes (sans perte) classiques tels que Huffman, LZW et même le rudimentaire RLC donnent de très bons résultats. Format TIFF : LZW (20 à 80% en 256 couleurs) Format TGA : RLC (pas plus de 70%)

17 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte La norme JPEG La norme JPEG (Joint Picture Expert Group) utilise un protocole de codage en 3 étapes : Calcul de la transformée de cosinus discrète (DCT) par bloc de 8x8 pixelsDCT Quantification des coefficients de la DCT Compression statistique (Huffman)

18 CIN ST MANDRIER Compression de données Principe JPEG IMAGE ORIGINALE DCT 8 x 8 Quantification Codage statistique IMAGE COMPRESSEE

19 CIN ST MANDRIER Compression de données Principe JPEG Référence ( octets) FQ = 4 (2 582 octets) Compression 77% FQ = 10 (1 582 octets) Compression 86% FQ = 100 (528 octets) Compression 95%

20 CIN ST MANDRIER Compression de données JPEG 2000 Le format JPEG, bien que normalisé en 94, a été développé il y a plus de 10 ans. Le format JPEG 2000 doit répondre aux nouveaux besoins (photo numérique, web, e-commerce,…). Il est basé sur la technologie des ondelettes et permet une amélioration du taux de compression (20%) et une qualité supérieure de restitution par rapport au format actuel. Il sera possible, à la réception, de définir le choix de la résolution.

21 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte La norme MPEG La norme MPEG (Moving Picture Expert Group) définit une compression pour une succession d’image dans le temps, accompagnée d’une bande sonore. Constituants de MPEG Vidéo : définition de la méthode de compression des images animées dans le temps Audio : compression des séquences audio (256 kbps). System : synchronisation et multiplexage des séquences audio et vidéo.

22 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte La vidéo (image et son) est moins sensible au délai de transit que la voix (non interactivité entre les extrémités) mais est plus gourmande en terme de débit. Une image de télévision (standard européen 625 lignes, 25 Hz) est caractérisée par : Le nombre de lignes utiles fixées à 576 Le nombre de point par ligne défini à 720 Chaque point est représenté par deux grandeurs, la luminance et la chrominance reliées entre elles par la relation : Y = 0,3 R + 0,59 V + 0,11 B Seuls sont transmis la luminance (Y) et les signaux composites suivants : Db =1,5 ( Y – B ) et Dr = -1,9 ( Y – R )

23 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte Caractéristiques des images vidéo NTSCPALPAL/SECAMSECAMCIFQCIF Nombre de lignes Résolution luminance 720 x x x x 144 Résolution chrominance 360 x x x x 72 Images /seconde EntrelacementOui Non

24 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte Les normes MPEG NormesAnnéesObjet MPEG11993 Définit l'enregistrement et la consultation d'images ani- mées (format réduit 352x288 pixels en PAL et 352x240 en NTSC, qualité équivalente au format VHS) et du son associé sur support numérique. Débit de 1,5 à 2 Mbps. MPEG21995 Normalise la compression pour la distribution d'images et la diffusion de programmes de télévision. Débit 10 Mbps. MPEG41998Pour un service interactif. MPEG5 Précisera les mécanismes de navigation entre différentes scènes. MPEG7 Devrait permettre la recherche d'images par son contenu (langage de requêtes), sans pré indexation préalable.

25 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte Le principe de la compression vidéo repose sur la forte redondance d'informations dans une image et d'une image sur l'autre. Il en résulte deux types de compression : Une compression spatiale Une compression temporelle La compression spatiale résulte d'une décomposition de l'image en bloc (8 x 8) converti en matrice de coefficients compressé à nouveau de manière statistique. La compression temporelle considère une image comme une translation temporelle de la précédente. Ne sont transmis que les coordonnées vectorielles des blocs dont la position à changé.

26 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte Les différentes étapes de MPEG : Mise en forme des signaux d’entrée Remise en ordre des images Estimation du mouvement Compensation du mouvement Calcul de DCT Quantification Codage à longueur variable

27 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte Trois types d’image : Les images codées Intra (I) sans référence, servent de référence aux autres images (prédites). Les images codées par prédiction (P) sont codées en référence à une image antérieure Intra. Elles servent de référence pour les images prédites par mouvements. Les images codées par prédiction avant ou arrière (B) bidirectionnelle sont codées à partir d’une image I ou P antérieure ou future. BBIBBPBBPBBP

28 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte Construction de l'objet fractal de Koch appelé aussi le flocon de neige :

29 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte

30 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte

31 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte

32 CIN ST MANDRIER Compression de données Compression avec perte


Télécharger ppt "Compression de données Formation. CIN ST MANDRIER Compression de données Principe Compression sans perte Compression avec perte."

Présentations similaires


Annonces Google