La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Accès et qualité des soins pour les résidents en EHPAD Orientations du Projet Régional de Santé et moyens dédiés à l’accès et à la qualité des soins.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Accès et qualité des soins pour les résidents en EHPAD Orientations du Projet Régional de Santé et moyens dédiés à l’accès et à la qualité des soins."— Transcription de la présentation:

1 1 Accès et qualité des soins pour les résidents en EHPAD Orientations du Projet Régional de Santé et moyens dédiés à l’accès et à la qualité des soins en EHPAD 13 septembre 2013

2 2  Le Projet Régional de Santé (PRS)  Le Schéma d’organisation médico-sociale (SROMS) volet personnes âgées

3 3 Le Projet Régional de Santé ( )

4 4 Le contenu du Projet Régional de Santé Schémas régionaux d ’organisation Plan stratégique régional de santé Schéma régional de prévention Schéma régional d'organisation des soins Schéma régional d'organisation médico-sociale Volet établissements de santéVolet ambulatoire Programmes Programme régional gestion du risquePRIAC PRAPS Programme de développement de la télémédecine

5 5 Rappel : les grandes étapes du PRS Diagnostic régional partagé sur les 5 grands domaines de la santé. Juin 2010 à janvier 2011 Plan stratégique régional de santé (PSRS) : 9 enjeux transversaux,15 priorités spécifiques. PSRS adopté le 14 avril 2011 Schémas sectoriels : prévention (SRP), organisation des soins (SROS), organisation médicosociale (SROMS) et programmes (PRAPS, PRIAC, télémédecine, PRGDR). PRS adopté le 13 avril 2012

6 6 Rappel : les 9 enjeux du PSRS La démographie des professionnels de santé, L’accompagnement et le soutien aux aidants, La réduction des inégalités sociales et territoriales d’accès à l’offre de santé, L’accès aux professionnels, établissements et services de santé, La coordination des acteurs, l’articulation, les réseaux, La qualité et l’efficience de la prise en charge par : professionnalisation des acteurs et des actions, amélioration de la connaissance des données, La prévention tout au long de la vie : promotion de la santé, dépistage et repérage précoce, prévention en direction des patients, Le respect des droits des usagers, La coordination avec les politiques publiques ayant un impact sur la santé.

7 7 La déclinaison opérationnelle du PRS Déclinaison opérationnelle des schémas et programmes sous forme de plans d’actions. près de 450 actions Répartition selon les composantes du PRS - SROMS : 91 actions - SROS : 223 actions - SRP : 106 actions - PRAPS : 24 actions - PRT : 5 actions

8 8 SROMS ( ) Volet personnes âgées

9 9 Sommaire 1) Diagnostic régional 2) L’existant 3) Les attentes des acteurs de terrain 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action

10 10 1) Diagnostic régional Une population champardennaise vieillissante : - Presque personnes de plus de 75 ans - À l’horizon 2030, la population des personnes de 80 ans et plus devrait augmenter de 25%, soit une augmentation de près de personnes - Âge moyen d’entrée en EHPAD : 82 ans pour les hommes, 86 ans pour les femmes Indice de vieillissement en Champagne-Ardenne au 1er septembre 2009 (Source : Insee, mars 2011)

11 11 2) L’existant Note : les taux d'équipements en EHPAD prennent en compte les places en hébergement temporaire, hébergement permanent, et hébergement permanent dédié aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Les données utilisées pour leur calcul ont été validées en mars 2011 par les Conseils généraux et les DT ARS. Population cible : 75 ans et plus (taux d’équipement calculé pour 1000 personnes de 75 ans et plus), Recensement Insee 2007 une offre médico-sociale inégalement répartie

12 12 2) L’existant Comparaison des taux d’équipement en places médicalisées (EHPAD et USLD) à l’échelle départementale et infra-départementale

13 13 __ 3) Les attentes des acteurs de terrain - Un besoin de places en EHPAD, mais une demande de poursuivre la création de MARPA, foyer-logement ou petite unité de vie à proximité d’un plateau technique ; - La création de petites unités Alzheimer dans les EHPAD ; - Un très fort besoin de créations d’équipes mobiles d’intervention en gériatrie (évaluation, préparation de l’entrée et de la sortie d’hôpital, de l’entrée en institution…) ; - Un consensus sur la nécessité et l’affectation de l’hébergement temporaire : sortie d’hospitalisation, soutien aux aidants naturels; - La place et le fonctionnement des HAD, SSIAD et SAD : vers un effort de redéfinition des missions de chacun, rendu nécessaire par un glissement des tâches de l’un à l’autre ; - La nécessité de prendre en compte les difficultés auxquelles sont confrontées les personnels des SSIAD et SAD : vers un effort pour limiter le turn-over; - Un problème d’information des familles et des professionnels (principalement dans les Ardennes) ; -Des problèmes de coordination entre tous les acteurs qui gravitent autour du sujet âgé - Des problèmes du repérage de la personne âgée en situation de fragilité ; - Un nécessaire développement de la prévention chez le sujet âgé.

14 14 Objectif opérationnel 1 : Contribuer à la mise en place d’un observatoire dans le domaine des personnes âgées Objectif opérationnel 2 : Disposer d’une offre d’équipements médicalisés adaptés à l’évolution des besoins et des moyens Objectif opérationnel 3 : Décliner le plan Alzheimer dans la région Champagne-Ardenne Objectif opérationnel 4 : Favoriser la qualité de l’offre de services 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action

15 15 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action Objectif opérationnel 1 : Contribuer à la mise en place d’un observatoire dans le domaine des personnes âgées Action 1 : Engager une réflexion pour une coordination régionale avec l’ensemble des partenaires Action 2 : Mettre en place une coordination régionale pour un suivi harmonisé et partagé des listes d’attente en EHPAD Action 3 : Mettre en place un suivi des délais de prise en charge par les SSIAD

16 16 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action Objectif opérationnel 2 : Disposer d’une offre d’équipements médicalisés adaptés à l’évolution des besoins et des moyens Action 1 : Créer des places d’EHPAD sur les territoires intra- départementaux prioritaires Action 2 : Concourir au maintien à domicile en créant des places de SSIAD sur les territoires d’intervention prioritaires en veillant à une bonne articulation avec les autres prises en charge (SAD, HAD)

17 17 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action Objectif opérationnel 3 : Décliner le plan Alzheimer dans la région Champagne-Ardenne

18 18 Plan Alzheimer en Champagne Ardenne 2. Déclinaison du plan au niveau régional :  le volet médico-social : mesure 1 : développement et diversification des structures de répit (Accueil de Jour et Hébergement Temporaire) mesure 2 : consolidation des droits et de la formation des aidants mesure 4 : labellisation sur tout le territoire de « portes d’entrée unique » les « Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des Malades Alzheimer » (MAIA) mesure 5 : mise en place de « coordonnateurs » sur l’ensemble du territoire (les gestionnaires de cas) mesure 6 : renforcement du soutien à domicile, en favorisant l’intervention de personnels spécialisés (ESA) mesure 16 : création ou identification, au sein des EHPAD, d’unités adaptées pour les patients souffrant de troubles comportementaux (PASA-UHR) mesure 18 : Hébergement des malades jeunes mesure 20 : développement de métiers et de compétences spécifiques (ASG)

19 19 Plan Alzheimer en Champagne Ardenne 3. Etat d’avancement des différentes mesures :  le volet médico-social : mesure 1 : développement et diversification des structures de répit - développement des places d’Accueil de Jour : importance de la qualité de la prise en charge => la notion de seuil minimal : 6 places pour un AJ adossé à un EHPAD et 10 places pour un AJ autonome => des locaux distincts avec entrée spécifique et dédiés à la seule activité de l ’AJ - développement des places d’Hébergement Temporaire - développement des plateformes de répit et d’accompagnement au vu de l’expérimentation effectuée en : diffusion d’un appel à candidatures sur la base d’un cahier des charges en direction principalement des AJ autonomes. But : soutenir et accompagner les aidants à travers la réalisation d’une série d’activités.

20 20 Plan Alzheimer en Champagne Ardenne 3. Etat d’avancement des différentes mesures :  le volet médico-social : mesure 2 : formation des aidants En CA : possibilité de financer 53 actions d’information et de sensibilisation aux aidants familiaux - 2 jours (14 heures) Nombre d’actions prévues : Ardennes (10) - Aube (13) - Marne (22) - Hte Marne (8) Objectifs ARS : conventionnement et financement des organismes formateurs dans la limite des crédits alloués

21 21 Plan Alzheimer en Champagne Ardenne 3. Etat d’avancement des différentes mesures :  le volet médico-social : mesure 4 : Mise en œuvre du dispositif MAIA ( Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des Malades Alzheimer) : La MAIA a pour objectif de créer un partenariat co-responsable de l’offre de soins et d’aides sur un territoire donné. Elle développe un processus « d’intégration » qui permet de construire un réseau intégré de partenaires afin d’aboutir à une prise en charge coordonnée Objectifs ARS : au minimum 1 MAIA par département (3 créations en 2011 et 2012 : 1 en 08, 1 en 10 et 1 en 51) mesure 5 : mise en place de « coordonnateurs » sur l’ensemble du territoire (les gestionnaires de cas), uniquement pour les cas complexes Objectifs ARS : 2 à 3 gestionnaires de cas par MAIA

22 22 Plan Alzheimer en Champagne Ardenne 3. Etat d’avancement des différentes mesures :  le volet médico-social : mesure 6 : renforcement du soutien à domicile, en favorisant l’intervention de personnels spécialisés (ESA-ASG) ESA = Equipe Spécialisée Alzheimer (soins de réhabilitation et d’accompagnement effectués par des ASG et psychomot/ergo) Objectifs ARS : 10 ESA de 10 places chacun en CA d’ici fin 2012 financement CNSA de 3 ESA en 2010 financement CNSA de 3 ESA en 2011 mesure 20 : développement de métiers et compétences spécifiquesASG = Assistant de Soins en Gérontologie (formation qualifiante de 140h des AS, AMP et AVS en situation d’emploi auprès des PA Alzheimer) 3 organismes agréés en CA : IRFSS de la Croix Rouge à Châlons et Troyes et le CREAHI Recensement en cours : au - 45 personnes formées en 2010 et 77 prévues en 2011

23 23 Plan Alzheimer en Champagne Ardenne 3. Etat d’avancement des différentes mesures :  le volet médico-social : mesure 16 : création ou identification, au sein des EHPAD, d’unités adaptées pour les patients souffrant de troubles comportementaux (PASA-UHR) UHR : Unité d’Hébergement Renforcé. C’est un lieu de vie de 12 à 14 places en EHPAD (jusqu’à 20 en USLD) pour PA Alzheimer avec troubles du comportement sévères. C’est un hébergement séquentiel. Objectifs ARS : 7 UHR en CA (1 en 08, 2 en 10, 3 en 51 et 1 en 52) PASA : Pôle d’activités et de soins adaptés. C’est un lieu de vie accueillant 5 jours sur 7 et selon les besoins des personnes, 12 à 14 résidents de l’EHPAD ayant des troubles du comportement modéré. Propose des activités sociales et thérapeutiques. Objectifs ARS : 37 PASA en CA (7 en 08, 9 en 10, 15 en 51 et 6 en 52)

24 24 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action Objectif opérationnel 4 : Favoriser la qualité de l’offre de services Action 1 : Fixer des objectifs de qualité lors de l’établissement des conventions tripartites, visant à l’amélioration de la qualité de la prise en charge et le développement de la bientraitance, ainsi que l’amélioration de la qualité de vie Action 2 : Prévenir les dégradations de l’autonomie en établissement, notamment dans les domaines bucco-dentaire, auditif et visuel Action 3 : Suivre les évaluations interne et externe des établissements et services Action 4 : améliorer la qualité des pratiques et prescriptions médicamenteuses

25 25 4) Les objectifs opérationnels et le plan d’action Objectif opérationnel 5 : Coordonner les réponses autour de la personne âgée Action 1 : Labelliser des MAIA Action 2 : Décloisonner les secteurs sanitaire et médico-social

26 26 Merci de votre attention Site Internet :


Télécharger ppt "1 Accès et qualité des soins pour les résidents en EHPAD Orientations du Projet Régional de Santé et moyens dédiés à l’accès et à la qualité des soins."

Présentations similaires


Annonces Google