La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La création d’une science de l’éducation Les psychologies scientifiques au 20 e siècle: la science à la base de l’éducation ? ©Maurice TARDIF en collaboration.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La création d’une science de l’éducation Les psychologies scientifiques au 20 e siècle: la science à la base de l’éducation ? ©Maurice TARDIF en collaboration."— Transcription de la présentation:

1 La création d’une science de l’éducation Les psychologies scientifiques au 20 e siècle: la science à la base de l’éducation ? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

2 Rationalisme & Empirisme: un vieux débat qui remonte à Platon et Aristote.. D'où viennent nos connaissances ? Bref, comment apprend-on quelque chose de nouveau ? Proviennent-elles de notre esprit comme le montre la mathématique ? Platon, Descartes… Ou bien viennent-elles de l’expérience comme semble le montrer la science expérimentale ? Aristote, Bacon, Locke, Humes. Sur quoi se base la valeur de nos connaissances ? Sur leur rigueur logique ou leur conformité à des faits ? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

3 Hume ( ) contre Descartes ( ) Du 17 e au 19e siècles, rationalisme et empirisme s’affrontent: Hume ( ) contre Descartes ( ) HumeDescartes HumeDescartes Empirisme - Rationalisme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

4 Rationalisme: la connaissance vient de nos idées DESCARTES 1. Méthode : la déduction 2. Une connaissance sans contenu matériel. 3. Idéal : la mathématique, la logique. 4. Intelligence calculatrice, combinatoire, rationnelle, etc. Empirisme : la connaissance vient de l’expérience HUME 1. Méthode: l’induction 2. Une connaissance sans rigueur logique. 3. Idéal : la science expérimentale, l’observation. 4. Intelligence observatrice, procédurale, technique. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

5 La solution de Kant : fusion du rationalisme et de l’empirisme  Kant ( )  Son livre : Critique de la raison pure ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

6 La solution de Kant : fusion du rationalisme et de l’empirisme La connaissance naît de la rencontre de la raison et de l’expérience. C’est ce que montre, soutient Kant, la physique de Newton : elle est une théorie totalement mathématique, mais qui rend compte des faits singuliers et les explique à l’aide de lois universelles. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

7 La solution kantienne : fusion du rationalisme et de l’empirisme  Il n’existe pas de connaissance sans expérience, c’est-à-dire sans fait, sans phénomène naturel sur lequel elle porte. Toute connaissance a donc un contenu factuel : elle porte sur quelque chose….  Cependant cela ne signifie pas que la connaissance dérive de l’expérience.  La connaissance naît au contraire de la mise en forme de l’expérience par la pensée, par l’esprit humain. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

8 La solution kantienne : fusion du rationalisme et de l’empirisme  Il n’existe pas ni de connaissance pure, ni d’expérience pure : l’expérience est toujours l’expérience du sujet qui pense, d’un esprit; la connaissance est toujours connaissance d’un phénomène.  L’esprit humain est structuré, organisé, il applique donc à l’expérience sa propre structure et l’organise en fonction d’elle. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

9 L’esprit humain possède une organisation, une structure, il est actif: il met en forme la réalité. L’esprit humain possède une structure à travers laquelle il filtre et organise le monde, la réalité… Cette structure cognitive régit aussi notre corps, nos sensations et perceptions, notre situation dans l’espace et le temps, etc. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

10 Le 20 e siècle va donc essayer de répondre à cette question : d’où vient cette structure ? Bref, comment est organisée notre esprit ? Est-elle innée? Vient-elle du cerveau? Vient-elle de la culture qui façonne notre pensée? Vient-elle de la société? La développe-t-on en interaction avec la réalité? L’assimile-t-on à travers nos apprentissages, nos expériences? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

11 Au 20 e siècle : les diverses psychologies sont toutes des tentatives de réponse à ces questions sur l’origine, la nature et le développement de nos connaissances. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

12 Au 20 e siècle : un nouveau climat intellectuel naît et s’installe, celui de la pensée scientifique, de son triomphe. Pourquoi alors ne pas l’appliquer à l’homme, à la société et à l’éducation? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

13 Le rationalisme et le positivisme: Auguste Compte, le Cercle de Vienne, Darwin, etc. La science devient la clef de voûte de toute la société moderne. Elle doit donc être appliquée à l'éducation et à la société. L'unité de la Nature : L'être humain devient une partie de la Nature ; il doit être étudié comme les animaux, les plantes et les autres éléments de la Nature. Le déterminisme : La nature est régie par des lois, des causes et des effets précis. Appliquée à l'être humain, cette vision signifie que les comportements humains sont eux aussi régis par des causes. La conception scientifique du monde à la fin du 19 e siècle et au début du 20 e siècle ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

14 L'approche scientifique de l'éducation va surtout être défendue et illustrée par cette science particulière qu'on appelle la psychologie. Au XXe siècle, c'est donc essentiellement la psychologie qui va chercher à s'imposer comme la Science de l'éducation. En fait, durant longtemps, science de l'éducation et psychologie de l'éducation formeront, du moins dans l'esprit des psychologues, une seule et même science basée sur le modèle des sciences naturelles. La psychologie scientifique ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

15 1. La psychanalyse (Freud). 2. La psychologie du comportement (Watson, Skinner). 3. La psychologie expérimentale (Pavlov, Binet) 4. La psychologie de la forme ou Gestalt. 5. La psychologie du constructivisme (Piaget). 6. La psychologie du socioconstructivisme (Vygotski) 7. Le cognitivisme (Fodor). Mais une psychologie unique n’existe pas ! ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

16 8. Le connexionnisme. 9. La psychologie humaniste et personnaliste (Rogers). 10. La psychologie phénoménologique (Husserl). 11. La psychologie transpersonnelle. 12. La psychologie sociale (Moscovici) et plus des dizaines d'autres psychologies Mais une psychologie unique n’existe pas ! ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

17 Jean Piaget ( ) : le constructivisme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

18 Lev Vygostky ( ) : le socioconstructisme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

19 Alfred Binet ( ) : la psychologie expérimentale et la mesure ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

20 Jérôme Bruner (1915-) : cognitivisme et culturalisme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

21 John Watson ( ) : le béhaviorisme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

22 Burrhus Frederic Skinner ( ) : le béhaviorisme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

23 Noam Chomsky (1928-….): le cognitivisme innéiste Chomsky ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

24 1. Le béhaviorisme ou psychologie du comportement. 2. Le constructivisme ou l'épistémologie génétique de Jean Piaget (avec ses variantes socioconstructivismes). 3. La psychologie cognitive du traitement de l'information (les sciences cognitives et les neurosciences). Trois psychologies scientifiques ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

25 Comment apprend-on ? D'où viennent nos connaissances ? Comment l'être humain se développe-t-il ? Qu’est-ce qui incombe au sujet et à l'objet, à l'être humain et à son milieu dans l’acquisition des connaissances ? Quel est le rôle de l'inné et de l'acquis dans nos connaissances, comportements, etc.? Questions de base des psychologies scientifiques ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

26 Le béhaviorisme : nos connaissances dérivent toutes de l'expérience. L'innéisme et la théorie du traitement de l'information : nos connaissances sont pré- structurées génétiquement ou neurologiquement (compétences). L'interactionnisme de Piaget : nos connaissances sont construites par interaction entre le sujet et l'objet, l’esprit et la réalité. Trois grandes réponses aux questions de base ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

27 Les modèles de la relation entre le sujet et l'objet Le sujet L'objet ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN


Télécharger ppt "La création d’une science de l’éducation Les psychologies scientifiques au 20 e siècle: la science à la base de l’éducation ? ©Maurice TARDIF en collaboration."

Présentations similaires


Annonces Google