La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évaluation des compétences expérimentales en TS. Extrait du B.O. n° 7 du 6 octobre 2011 Epreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales Durée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évaluation des compétences expérimentales en TS. Extrait du B.O. n° 7 du 6 octobre 2011 Epreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales Durée."— Transcription de la présentation:

1 Évaluation des compétences expérimentales en TS

2 Extrait du B.O. n° 7 du 6 octobre 2011 Epreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales Durée : 1 heure Notée sur 20 points Cette épreuve pratique a pour objectif d'évaluer des compétences expéri- mentales dans le cadre de l'environnement du laboratoire. Selon les situations, le candidat peut être conduit à s'approprier et analyser une problématique, à justifier ou à proposer un protocole expérimental, à le réaliser, à porter un jugement critique sur la pertinence des hypothèses et des résultats en vue de les valider. Le candidat peut aussi être amené à faire preuve d'initiative et à communiquer en utilisant des langages et des outils pertinents. L'épreuve, d'une durée d'une heure, évalue des compétences expérimentales à partir d'un sujet tiré au sort parmi ceux retenus par l'établissement dans l'ensemble des sujets dédiés à ces élèves. Le sujet porte essentiellement sur les compétences expérimentales du programme de terminale S, sans exclure celles des classes antérieures.

3 Extrait du B.O. n° 13 du 27 mars 2014 Liste des 25 situations d'évaluation des capacités expérimentales en physique-chimie, numérotées dans la banque nationale : 2, 3, 4, 5, 7, 30, 31, 34, 36, 37, 38, 62, 63, 64, 67, 68, 100, 106, 107, 108, 109, 110, 111, 112, 113. Les professeurs choisissent, parmi ces situations d'évaluation, celles qu'ils retiennent pour leur lycée. Le choix est guidé par les équipements disponibles dans l'établissement et les apprentissages mis en œuvre, étant entendu que les élèves peuvent avoir à exercer les compétences acquises sur des supports pédagogiques différents de ceux de l'enseignement reçu. Dans toutes les académies de métropole et des Dom-Rom, les candidats passent impérativement l'épreuve dans chaque établissement sur trois semaines consécutives au maximum, à compter du lundi 12 mai au plus tôt. Les candidats tirent au sort une situation d'évaluation (partie de la situation relative aux activités à réaliser) parmi celles retenues par les professeurs de l'établissement. Les candidats qui ont choisi en classe terminale la physique- chimie comme enseignement de spécialité tirent au sort une situation d'évaluation ayant rapport, soit avec l'enseignement de spécialité, soit avec l'enseignement obligatoire spécifique à la série.

4 Extrait du B.O. n° 13 du 27 mars 2014 Nature des activités évaluées par partie de programme Enseignement obligatoire : Observer : Ondes et matière Réaliser un montage d'émission-réception de sons ou d'ultra-sons Réaliser un montage de diffraction Réaliser un montage d'interférences Utiliser un oscilloscope Utiliser un logiciel de traitement d'images Utiliser un logiciel de traitement du signal à partir de l'enregistrement d'un son Utiliser un tableur-grapheur Utiliser un logiciel de calcul d'incertitudes Évaluer des incertitudes

5 Extrait du B.O. n° 13 du 27 mars 2014 Enseignement obligatoire : Comprendre : Lois et modèles Mettre en œuvre un dispositif expérimental dans le domaine de la mécanique Mettre en œuvre un protocole expérimental utilisant un laser Mesurer une période Exploiter à l'aide d'un logiciel la vidéo d'un mouvement Insérer un dipôle dans un montage électrique Réaliser l'acquisition d'une tension au moyen d'une interface de mesures reliée à un ordinateur Réaliser une dilution Réaliser un suivi cinétique Réaliser un suivi pH-métrique Utiliser un capteur de pression Utiliser un spectrophotomètre Utiliser un pH-mètre Utiliser un tableur-grapheur Analyser les sources d'erreur

6 Extrait du B.O. n° 13 du 27 mars 2014 Enseignement obligatoire : Agir : Défis du XXIe siècle Réaliser un titrage conductimétrique Réaliser une synthèse organique ; réaliser une filtration sous vide Mettre en œuvre un capteur dans le domaine de l'optique Insérer un dipôle dans un montage électrique Réaliser un montage d'interférences optiques Utiliser un spectrophotomètre Utiliser un conductimètre Utiliser un pH-mètre Utiliser un logiciel de traitement d'images Utiliser un tableur-grapheur Analyser les sources d'erreur

7 Extrait du B.O. n° 13 du 27 mars 2014 Enseignement de spécialité : L'eau Réaliser une dilution Réaliser un dosage par étalonnage Réaliser un titrage indirect par colorimétrie Utiliser un spectrophotomètre Utiliser un conductimètre Utiliser un tableur-grapheur Enseignement de spécialité : Les sons Réaliser l'acquisition d'un son Analyser un signal à l'aide d'un logiciel de traitement des données ou d'un oscilloscope Réaliser une communication audio

8 Extrait du B.O. n° 13 du 27 mars 2014 Enseignement de spécialité : Les matériaux Réaliser un dosage par étalonnage Réaliser un montage d'électrolyse Mettre en œuvre une cellule photovoltaïque Mesurer une température Utiliser un multimètre en ampèremètre, en voltmètre et en ohmmètre Utiliser un spectrophotomètre Utiliser un luxmètre Utiliser un tableur-grapheur

9 Ordre de passage (160 élèves) 8 h à 9 h 22 élèves de TS1 (dont 8 spé) + 5 spé de TS3 (PG) 9 h 30 à 10 h élèves de TSsi (dont 9 spé) + 5 spé de TS3 (GR) 11 h à 12 h14 TSsi + 13 TS3 13 h 30 à 14 h 3011 TS TS2 15 h à 16 h21 TS4 (ES/SVT) + 6 TS1 16 h 30 à 17 h 3019 TS2 + 6 TS1

10 Tirage au sort 10 minutes avant l'heure (7 h 50 ; 9 h 20 ; …) les élèves convoqués se présentent en salle C201 (amphi de physique) pour effectuer, en général dans l’ordre alphabétique, le tirage au sort d’un bulletin du type : Sujet n° 124 C203 Poste n° 1 Nom : Prénom : Indicatif du sujet Salle et poste de travail à rejoindre A compléter Sujet n° 231 C202 Poste n° 3 Nom : Prénom : Chaque élève annonce l’indicatif du sujet porté sur le bulletin choisi, par exemple : « n° 231 », au professeur responsable du tirage qui le relève sur la liste d’appel. Le candidat complète immédiatement le bulletin (Nom + prénom).

11 Déroulement de l’épreuve Lorsque le tirage est terminé, chacun rejoint la salle et le poste de travail indiqués. Le bulletin est donné à l’évaluateur. Le candidat trouve sur la paillasse :  L’énoncé du sujet à compléter (fiche III),  Le matériel nécessaire. Il dispose de 60 minutes pour effectuer le travail demandé. Il faut prévoir une blouse et une calculatrice. Comme toujours, il est conseillé de bien lire l’énoncé et d’éviter la précipitation… L’énoncé complété doit être rendue à l’examinateur. Il faut y porter le numéro d’inscription au bac (prévoir de le relever sur la notification d’inscription ou la convocation au bac.)

12 Exemple de sujet (sujet zéro)

13

14

15

16

17

18

19

20 REALISER La compétence REALISER est mobilisée et évaluée à deux moments de l’épreuve : -lors de la mise en œuvre du protocole de lavage, -lors de la mise en œuvre de l’analyse par CCM. L’examinateur observe en continu les candidats pendant la mise en œuvre des deux protocoles. Si nécessaire, il intervient (sous forme de questions) et de façon très ponctuelle pour réguler leur mise en œuvre, l’utilisation adaptée du matériel, les candidats ne sont pas pénalisés. De la même façon, un candidat demandant une aide très ciblée et bien explicitée ne l’est pas non plus. Dans tous ces cas le niveau A pour le domaine de compétences RÉA est obtenu. Si malgré les questions ouvertes le candidat ne parvient pas à mettre en œuvre un des deux protocoles proposés, l’examinateur l’aide par exemple pour construire le montage de filtration sur filtre Buchner. Le niveau acquis est le niveau B s’il parvient à réaliser parfaitement l’autre manipulation. Si le candidat est à nouveau bloqué dans l’autre réalisation, le professeur lui fournit une réponse partielle. Si celle-ci permet de le débloquer et que celui-ci poursuit la manipulation, le niveau acquis est le niveau C s’il est toujours bloqué le niveau est D, le professeur lui fournit alors la CCM.

21 ANALYSER La compétence ANALYSER est évaluée lors de l’appel 1. Le critère retenu pour l’évaluation de la compétence ANALYSER est le suivant : concevoir un protocole expérimental. L'examinateur évalue globalement ce que lui présente le candidat. Il attend de la part de celui-ci : qu’il propose un protocole expérimental pertinent, réalisable au laboratoire pour faire une analyse CCM du produit lavé. Ainsi, le protocole devra indiquer : - Le nombre et la nature des échantillons déposés sur la plaque (solide lavé, solide avant le lavage, aldéhyde salicylique), - la préparation des échantillons, - le dépôt des échantillons sur la plaque CCM (1 cm du bord inférieur, sur la même ligne, les dépôts sont régulièrement espacés) et leur repérage, - la mise en place de la plaque dans la cuve, - l’élution, - le retrait de la plaque, le repérage du front de l’éluant, - la révélation.

22 Si certains points du protocole sont flous ou non présents, l’examinateur pourra les faire préciser au candidat à l'aide de questions ouvertes. Il est important que le candidat pense à faire une analyse comparative du produit lavé, du produit avant lavage et de l’aldéhyde salicylique. L'examinateur attend que le candidat sache corriger seul une maladresse ou apporte seul un complément au protocole lors des appels. Si le candidat y parvient le niveau acquis pour ANA est le niveau A. Si malgré le questionnement ouvert de l’examinateur, le protocole est toujours incomplet, l’examinateur fournit au candidat une solution partielle adaptée en fonction des besoins du candidat. Le niveau acquis est alors le niveau B. Le niveau acquis est C si l’examinateur doit apporter au candidat des réponses partielles pour parvenir à terminer la tâche demandée. Si le candidat ne parvient pas à établir le protocole demandé à partir des solutions partielles, l’examinateur lui donne la solution totale. Le niveau acquis est le niveau D.

23 VALIDER La compétence VALIDER est évaluée lors de l’appel 2 : -lors de l’interprétation du chromatogramme obtenu, -lors de l’analyse du spectre RMN L'examinateur évalue globalement la façon dont le candidat exploite les données recueillies à partir du chromatogramme et du spectre RMN. Il attend (critères) que celui-ci soit capable : -d’exploiter et d’interpréter des résultats (CCM et spectre RMN) - de valider la structure du produit obtenu grâce au spectre RMN - d’analyser ces résultats de façon critique (CCM en fonction du nombre de tâches pour le solide lavé et de la comparaison avec les témoins) Si le candidat a réalisé l'ensemble des exploitations demandées de manière satisfaisante selon les critères précisés ci-dessus avec éventuellement une intervention de l’examinateur, concernant une difficulté identifiée et explicitée par le candidat et à laquelle il apporte une réponse quasiment de lui-même le niveau acquis est A Si le candidat a réalisé l'ensemble de l’exploitation demandée de manière satisfaisante mais avec quelques interventions…

24

25 Bon courage à tous… Respectez bien les appels prévus dans le sujet et, en cas de blocage, demandez de l’aide à l’examinateur. Le niveau de la compétence correspondante en sera (peut-être) légèrement affecté mais cela vous permettra de poursuivre l’évaluation… L’épreuve est notée sur 20 Note de bac = (0,8 x Écrit + 0,2 x ECE) Après l’épreuve, éviter de solliciter votre professeur pour con- naître votre note… Il n’a pas le droit de vous la communiquer !


Télécharger ppt "Évaluation des compétences expérimentales en TS. Extrait du B.O. n° 7 du 6 octobre 2011 Epreuve pratique d'évaluation des compétences expérimentales Durée."

Présentations similaires


Annonces Google