La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROMOTION DES STYLES DE VIE SAINS EN MILIEU SCOLAIRE À SOUSSE Pr Hassen Ghannem Service d’Épidémiologie CHU Farhat Hached, Sousse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROMOTION DES STYLES DE VIE SAINS EN MILIEU SCOLAIRE À SOUSSE Pr Hassen Ghannem Service d’Épidémiologie CHU Farhat Hached, Sousse."— Transcription de la présentation:

1 PROMOTION DES STYLES DE VIE SAINS EN MILIEU SCOLAIRE À SOUSSE Pr Hassen Ghannem Service d’Épidémiologie CHU Farhat Hached, Sousse

2 Élaboré par : Unité de Recherche Santé UR00SP08 Service d’Épidémiologie du CHU Farhat Hached En collaboration avec :  Direction Régionale de la Santé de Sousse Service Régional de Soins de Santé de Base Service Régional de Soins de Santé de Base Unité de Médecine Scolaire et Universitaire Unité de Médecine Scolaire et Universitaire  Direction Régionale de l’Enseignement de Sousse  Commissariat Régional de la Jeunesse, du sport et de l’éducation physique de Sousse de l’éducation physique de Sousse En partenariat avec : L’Association Tunisienne de prévention des maladiesL’Association Tunisienne de prévention des maladies cardiovasculaires : THF cardiovasculaires : THF L’Association des professeurs des sciences de la vie et de la terreL’Association des professeurs des sciences de la vie et de la terre

3 CONTEXTE EPIDEMIOLOGIQUE INTERNATIONAL

4

5

6

7

8

9 IMPORTANCE DU PROBLEME Selon l’OMS: 35 M décès dans le monde par maladies chroniques en % de tous les décès sont dus aux maladies chroniques

10 Les maladies cardiovasculaires sont à l’origine de 30% de tous les décès dans le monde. En 2002, il y a eu 32 Millions d’IDM et d’AVC dont 12 Millions de décès. Les maladies cardiovasculaires sont à l’origine de 30% de tous les décès dans le monde. En 2002, il y a eu 32 Millions d’IDM et d’AVC dont 12 Millions de décès. Les pays en voie de développement contribuent actuellement à une plus grande part du fardeau mondial des MCV que les pays développés. Les pays en voie de développement contribuent actuellement à une plus grande part du fardeau mondial des MCV que les pays développés.

11 On estime que l es décès par maladies cardiovasculaires vont augmenter de 100% dans les pays en voie de développement en 2020.

12 ETATS UNIS D’AMERIQUE

13

14 SAFER · HEALTHIER · PEOPLE (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) Obesity Trends* Among U.S. Adults BRFSS, 1986 No Data <10% 10%–14% 15%–19% 20%-24%  25%

15 SAFER · HEALTHIER · PEOPLE (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) Obesity Trends* Among U.S. Adults BRFSS, 1990 No Data <10% 10%–14% 15%–19% 20%-24%  25%

16 SAFER · HEALTHIER · PEOPLE (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) Obesity Trends* Among U.S. Adults BRFSS, 1995 No Data <10% 10%–14% 15%–19% 20%-24%  25%

17 SAFER · HEALTHIER · PEOPLE (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) Obesity Trends* Among U.S. Adults BRFSS, 2000 No Data <10% 10%–14% 15%–19% 20%-24%  25%

18 SAFER · HEALTHIER · PEOPLE No Data <10% 10%–14% 15%–19% 20%-24%  25% (*BMI 30, or about 30 lbs overweight for 5’4” person) Obesity Trends* Among U.S. Adults BRFSS, 2003

19 DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES EN TUNISIE

20 EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE CHEZ L ’ENFANT  1999, Sousse (ville), 1569 élèves (13-19 ans)  2000, Sousse (Sidi Bouali), 793 élèves (12-17 ans)  2003, étude de cohorte (Tracking) 453 élèves (13-15 ans en 1999)

21 OBESITE : I.M.C >= équivalent de 30 en fonction de l’age et du sexe PREVALENCE: 3.7% chez les filles 2.8% chez les garçons 2.8% chez les garçons IMC >= 27 : 7,9 % IMC >= 27 : 7,9 % Elle est plus importante chez les filles (9,7 %) que chez les garçons (6 %) : X ² = 9,02; p =0,011 Elle est plus importante chez les filles (9,7 %) que chez les garçons (6 %) : X ² = 9,02; p =0,011

22 Sexe Urbain Rural HTA M9,2%11,7% F9,9%10,8% Total9,6%11,2% Surpoids IMC>=25 M11,1%7,6% F16,1%11,1% Total13,7%9,5% CHOL  >=5.2 mmol/L M3,9%2,2% F12,0%3,5% Total7,8%2,9% Fumeurs M14,7%7,3% F1,1%1,2% Total7,6%4% Prévalence selon le sexe et l’origine des facteurs de risque cardiovasculaires en milieu scolaire à Sousse

23 CHEZ L’ENFANT Stabilité des facteurs de risque cardiovasculaire Facteur de Risque Taux de Persistance (%) HTA25,0 OBESITE48,9 HYPERCHOLESTEROLEMIE59,0

24 % Premier quartile % Quatrième quartile Test de chi deux p: degré de signification PA Systolique < PA Diastolique < IM Corporelle < CHOLESTEROL < LDL Cholestérol < HDL Cholestérol < TRIGLYCERIDE < Pourcentage % de maintien dans le même quartile (Q1 & Q4) entre la valeur initiale du facteur de risque et sa valeur 4 ans plus tard

25 CHEZ L ’ENFANT EN EUROPE / FRANCE

26 Childhood obesity rates in Europe Rates of childhood obesity prevalence in Europe (including overweight - children aged 7-11)* 26 *T. Lobstein & M.L. Frelut, 2003 The International Association for the Study of Obesity, Obesity reviews 4,

27 ObEpi 2000 REF (3%) RP (6.1%) C-O (5.1%) ELP (10%) FLVS (10.1%) C-O (12.7%) Childhood obesity rates in France since 1965 (children aged 5 to 12) Réf : Etude de Référence Française (données à 10 ans); RP : étude nutrition corpulence, Région Parisienne (7 à 12 ans) ; C-O : étude IRSA, Centre Ouest (10 ans) ; ELP : Etude Longitudinale Parisienne (8 ans) ; FLVS : étude Fleurbaix Laventie Ville Santé (5 à 12 ans) ; Obépi : enquête France entière Source : INSERM - Rapport de synthèse 2001 ; Obésité : dépistage et prévention chez l'enfant 20.6 % EPODE ? 2020 ? 2005

28 Prévalence de l’obésité infantile dans les villes EPODE selon les normes IOTF (International Obesity Task Force) - Surpoids obésité incluse

29 La situation est préoccupante et impose une attitude active de prévention. L’expérience internationale a montré que la prévention a un bon rapport coût efficacité.

30 Age-adjusted mortality rates of coronary heart disease in North Karelia and the whole of Finland among males aged years from 1969 to Mortality per population L’épidémie peut être contrôlée

31 STRATEGIE DE PREVENTION  ACTION EN MILEU SCOLAIRE  ACTION EN MILEU PROFESSIONNEL  ACTION EN 1 ère ligne : CSB  ACTION AU NIVEAU DE LA COMMUNAUTE ONG : ASSOCIATIONS ACTION MULTI SECTORIELLE ACTION MULTI SECTORIELLE

32 NOTRE PROJET DE RECHERCHE ACTION SUR LA PROMOTION DES STYLES DE VIE SAINS EN MILIEU SCOLAIRE À SOUSSE S’INSCRIT DANS CETTE DYNAMIQUE

33 Après de multiples études, et surtout celles qui ont démonté la stabilité des facteurs de risque cardiovasculaire chez l’enfant, une politique de promotion de la santé cardiovasculaire dès l’enfance s’avère plus que nécessaire. Après de multiples études, et surtout celles qui ont démonté la stabilité des facteurs de risque cardiovasculaire chez l’enfant, une politique de promotion de la santé cardiovasculaire dès l’enfance s’avère plus que nécessaire.

34 une étude d’intervention avec deux groupes : un groupe intervention et un groupe contrôle avec évaluation des connaissances, des attitudes et des comportements ainsi que des niveaux des différents FRCV avant et après l’intervention dans chaque groupe.

35 Elle a pour objectif d’agir sur les principaux facteurs de risque modifiables prédisposant aux maladies cardiovasculaires à savoir l’activité physique, les habitudes alimentaires et le tabagisme. Elle a pour objectif d’agir sur les principaux facteurs de risque modifiables prédisposant aux maladies cardiovasculaires à savoir l’activité physique, les habitudes alimentaires et le tabagisme.

36 Notre population a été composée d’élèves âgés de 13 à 16 ans scolarisés dans des collèges de la ville de Sousse. Notre population a été composée d’élèves âgés de 13 à 16 ans scolarisés dans des collèges de la ville de Sousse. Deux délégations de la ville de Sousse (Sousse Jawhara, Sousse Riadh) ont servi respectivement pour les groupes d’intervention et contrôle. Deux délégations de la ville de Sousse (Sousse Jawhara, Sousse Riadh) ont servi respectivement pour les groupes d’intervention et contrôle.

37 Deux collèges de la délégation de Jawhara (collège Khezama ouest, collège Ezzahra) ont servi pour le groupe intervention Deux collèges de la délégation de Jawhara (collège Khezama ouest, collège Ezzahra) ont servi pour le groupe intervention Deux collèges de la délégation de Riadh (collège Essalem, collège Ezzouhour) ont servi pour le groupe contrôle. Deux collèges de la délégation de Riadh (collège Essalem, collège Ezzouhour) ont servi pour le groupe contrôle.

38 PLANNING DE L’INTERVENTION Pré test : questionnaire : 01/07 Pré test : questionnaire : 01/07 Intervention sur le tabagisme : 02/07 Intervention sur le tabagisme : 02/07 Intervention sur l’alimentation: 03/07 Intervention sur l’alimentation: 03/07 Intervention sur l’exercice physique : 04/07 Intervention sur l’exercice physique : 04/07 Post test : questionnaire : 05/07 Post test : questionnaire : 05/07 Journée de clôture, festivité: 06/07 Journée de clôture, festivité: 06/07

39 groupe Intervention groupe Contrôle Sousse Jawhara Sousse Riadh 1326 Collège Khzema ouest Collège Ezzahra Collège Ezzou hour Collège Essalem Population à l’étude

40 GarçonsFillesTotal Nombre%Nombre %Nombre% Groupe intervention Groupe contrôle R é partition des é l è ves en fonction du sexe dans le groupe intervention et dans le groupe contrôle

41 Comportements alimentaires des élèves dans le groupe contrôle avant et après intervention Pré-intervention N = 1011 Post-intervention N%N%DS PD quotidien 54153,553853,2NS PD idéal 394,3242,7NS Prise quot de PL 51951,657757,20,01 FR et lég ≥5/J FR et lég ≥5/J18348,317546,1NS B Gazeuses 22121,920720,5NS GRIGNOTAGE62462,259459,0NS FAST FOOD 40740,340640,5NS

42 Comportements alimentaires des élèves dans le groupe intervention avant et après intervention Pré-intervention N = 1189 Post-intervention N%N%DS PD quotidien 69258,280367,6 < PD idéal 454,211610,5 < Prise quot de PL 72761,288174,4 < FR et lég ≥5/J FR et lég ≥5/J14845,323755,40,006 B Gazeuses 26822,622419,00,02 Grignotage70359,361652,0 < Fast food 49942,936630,8 < 10 -3

43 Intentions et connaissances concernant l’alimentation des élèves dans le groupe contôle avant et après intervention Intentions Pré-intervention N = 1011 Post-intervention N%N%p Prise PD avenir 82281,685384,5NS Prise légumes avenir 62662,067867,10,01 Prise fruits avenir Prise fruits avenir89789,291090,5NS Connaissances Pré-intervention N = 974 Post-intervention N = 982 N%N%p Composition idéale du PD 16016,417317,6NS

44 Intentions et connaissances concernant l’alimentation des élèves dans le groupe intervention avant et après intervention Intentions Pré-intervention N = 1189 Post-intervention N%N%p Prise PD avenir 98383, ,8 < Prise lég avenir 63053,286472,8 < Prise FR avenir Prise FR avenir100085, ,7 < Connaissances Pré-intervention N = 1128 Post-intervention N = 1140 N%N%p Composition idéale PD 17415,446240,5 < 10 -3

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54 MERCI


Télécharger ppt "PROMOTION DES STYLES DE VIE SAINS EN MILIEU SCOLAIRE À SOUSSE Pr Hassen Ghannem Service d’Épidémiologie CHU Farhat Hached, Sousse."

Présentations similaires


Annonces Google