La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 1 Le kyste ovarien dans l’espèce bovine Prof. Ch. Hanzen Année 2014-2015 Université de Liège Faculté.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 1 Le kyste ovarien dans l’espèce bovine Prof. Ch. Hanzen Année 2014-2015 Université de Liège Faculté."— Transcription de la présentation:

1 Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 1 Le kyste ovarien dans l’espèce bovine Prof. Ch. Hanzen Année Université de Liège Faculté de Médecine Vétérinaire Service de Thériogenologie des animaux de production Courriel : Site : Publications : Facebook :

2 Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 2 Objectif général Pathologie plus spécifique de la vache laitière, le kyste ovarien constitue un facteur d’infertilité et d’infécondité.Il traduit une absence d’ovulation. Le présent chapitre se propose de le définir, d’en présenter la symptomatologie, les méthodes de diagnostic, les facteurs de risque et les stratégies thérapeutiques. Poésie paysanne : Ma vache, elle cavale tout le temps, elle va aux bœufs, elle cherche le taureau... Dis, ça serait pas des "krystes aux yeux verts"? Dr. Bérénice Senez

3 Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 3 Objectifs spécifiques de connaissance ●Définir le kyste ovarien et en donner la fréquence ●Enoncer les caractéristiques cliniques des deux types de kystes ovariens ●Citer 4 facteurs de risque des kystes ovariens ●Citez les 4 grands groupes de facteurs impliqués dans la pathogénie des kystes ●Enoncer les symptômes des kystes ovariens ●Restituer les méthodes de diagnostic des kystes ovariens ●Enoncer les traitements non hormonaux des kystes ovariens ●Enoncer les traitements hormonaux des kystes ovariens

4 Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 4 Objectifs spécifiques de compréhension ●Expliquez brièvement l'implication des 4 grands groupes de facteurs impliqués dans la pathogénie des kystes ●Classer selon leur nature les symptômes potentiels des kystes ovariens ●Avantages et inconvénients des méthodes de diagnostic des kystes ovariens ●Discuter l'intérêt des traitements hormonaux et non hormonaux des kystes ovariens ●Expliquer le mécanisme d'effet des progestagènes sur le kyste ovarien ●Expliquer le mécanisme d'effet des prostaglandines sur le kyste ovarien ●Choisir la stratégie thérapeutique adaptée à la situation physiopathologique d'une vache présentant un kyste ovarien Objectifs spécifiques d’application

5 5 Plan général ●Définition ●Fréquence ●Diagnostic ●Etio-pathogénie ●Traitement ●Conclusions

6 6 Définition

7 7 mm Phase de recrutement : prepuberté, postpartum Phase de croissance : puberté, gestation, postpartum Phase préovulatoire Post-partum Période de reproduction Puberté Périodes de reproduction et anovulation

8 mm Réserve folliculaire 1st groupe : follicules recrutés 4rd group : Follicule préovulatoire 3rd group : Follicule dominant Ovulation Kyste folliculaire Kyste folliculaire lutéinisé Kyste = croissance folliculaire anormale 2 nd groupe : follicules sélectionnés Trois évolutions : - Atrésie - Ovulation - Kyste

9 Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 9 Le kyste est une structure anormale … Critères de diagnostic  Dans 30 à 40 % des cas, il coexiste avec un corps jaune 1. Absence de corps jaune  Durée de la dominance : 5 à 6 jours 2. Plus d’une semaine  Chez la vache : ovulation du follicule entre 13 et 19 mm de diamètre 3. Diamètre de plus de 20 voire 24 mm En pratique pas de corps jaune, un seul examen, > 24 mm

10 10 Fréquence

11 11 Fréquence observée dans différentes études (1974 to 1994) * * % %VA (BBB) %VL

12 Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine Fréquence des kystes ovariens ●Fourichon et al., 2000 : meta-analyse ( vaches dans 196 troupeaux laitiers) : 12 % (3 à 29 %) ●Lubbers 1998 (Hollande) : lactations pendant 10 ans dans 39 troupeaux : 7,2 % (1,9 to 11,3 % selon les troupeaux) ●Erb et Martin, 1980 and Kinsel et Etherington, 1998 (Canada) lactations : 9,3 % Plus de 10 % : problème de troupeau

13 13 Evolution de la fréquence des kystes Lopez-Gatius et al. Is fertility declining in dairy cattle ? A retrospective study in northeastern Spain Theriogenology, 2003, 60, dairy farms

14 14 Diagnostic

15 15 Caractéristiques des kystes

16 16 Caractéristiques des kystes (échographie) 20 mm

17 17 Manuel / US diagnostic Kyste folliculaire Kyste folliculaire lutéinisé Diamètre : 31 ± 4 mm à 33 ± 7 mm (if > 24 mm : Hanzen and Bascon 2007) Aisément dépressible Paroi mince (< 3 mm) Cavité anéchogène Ovaire Cavité mojns large (24 à 49 mm) et anéchogène Diamètre : 35 ± 7 mm à 39 ± 9 mm (si > 24 mm : Hanzen and Bascon 2007 Paroi épaissel (3 to 9 mm) Moins aisément dépressible

18 18 Kyste folliculaire lutéinisé vs corps jaune cavitaire 20 mm

19 19 Diagnostic hormonal « élevée » : 1,08 et 10,4 ng/ml faible : 0,13 et 2,1 ng/ml Progestérone Oestradiol faible ou élevée faible Anoestrus ou nymphomanie LC FC > 0,5 ou 1 ng/ml

20 20 Courtesy Prof Badinand ENV Lyon

21 21 Etio-pathogénie

22 22 Facteurs de risque du kyste ovarien et leurs mécanismes d’effet chez la vache Réduction LH/FSH Augmentation de l’inhibition de la GnRH par le neuropeptide Y Augmentation de l’inhibition de la LH par l’alpha MSH et les endorphines Balance énergétique négative Réduction de la leptineRéduction de l’IGF1Hypoglycémie Paroi folliculaire Environnement Complexe hypothalamo- hypophysaire Hypoinsulinémie Réduction de la GnRH Augmentation des AGNE et des corps cétoniques Animal Progestéronémie suprabasale Altération du feedback de l’oestradiol sur la LH cyclique Manque d’inhibition de la LH tonique Altération des récepteurs à l’oestradiol Production anormale de facteurs de croissance Production anormale de protéines de la matrice cellulaire Numéro de lactation Production laitière Stade du postpartum Pathologies puerpérales Génétique Saison StressCortisol Inhibition de la LH Alimentation

23 23 Pathogénie hormonale du kyste ovarien chez la vache Tonic LH Hypothalamus Progesterone (0.1 à 1 ng) Stimulation croissance Hypophysis Vague 1 Oestradiol Inhibine Cyclic LH 5 Ovulation inhibée 6 Kyste 9 FSH 7 8 Nouvelle vague

24 24 Fréquence (%) des kystes en fonction du stade du post-partum (J) (Whitmore et al. 1974, Wiltbank et al. 1953, Whitmore et al. 1979, Erb et White 1981, Kirk et al. 1982)

25 25 Traitements des kystes ovariens

26 26 Traiter ou ne pas traiter : that’ s the question ●Stade du postpartum  Longueur de la PA souhaitée  Diagnostic durant la PR ●Régression spontanée des kystes : 28 to 80 % avant J60 PP ●Degré d’exactitude du diagnostic : folliculaire ou lutéinisé ●Efficacité du traitement : paramètres  Intervalle traitement – gestation  Index de fertilité, taux de gestation après le traitement ●Coût du traitement ●Approche préventive ou curative

27 27 Approche préventive ●Association de GnRH et de PGF2a (10 j d’intervalle) à J15 PP ●Diminuer la fréquence des pathologies puerpérales ●Contrôle de l’EC et adaptation alimentaire ●Sélection génétique ?

28 28 Approche curative ●Eclatement manuel ●Ponction transvaginale ●Traitements hormonaux (seuls ou en association) pour obtenir une nouvelle croissance folliculaire  Progestagènes  PGF2a  GnRH, hCG

29 29 Traitement non hormonal : la rupture manuelle ou la ponction Lopez-Gatius personnal communication ●Risque de lésions ●Ponction transvaginale

30 30 Traitements non hormonaux : la rupture manuelle Lopez-Gatius personal communication Effet de la rupture manuelle du kyste sur le % de retour en chaleurs dans les 14 jours suivants (n = 388 vaches laitières) ●Mais : ●Risque de lésions ●Ponction transvaginale

31 31 Objectif des traitements hormonaux Obtenir aussi rapidement que possible une nouvelle croissance folliculaire et l’expulsion d’un ovocyte fécondable

32 32 Trois étapes Obtenir une phase progestéronique Assurer l’ovulation du follicule dominant Arrêter la phase progestéronique et assurer la fin de la croissance folliculaire hCG GnRH PRID CIDR PGF2aRetrait du PRID CIDR hCG GnRH 123

33 33 Traitement du KF au moyen d’hCG ou de PGF2a hCG ou GnRH CL 3 ? 2 1 Effet LH Luteinisation si recepteurs Ov PGF2a 7 à 14 j Oestrus GnRH Augmentation de P4 7 à 20 jours 70 à 90 % des cas 2 à 5 j

34 34 Traitement hormonal d’un kyste folliculaire Effet de l’administration exogène de P4 Progesterone (5-9 jours) 6 à 24 h 1 Oest R HPTH - GnRH + LH + Nelle vague et FD ? 2 Augmentation de l’oestradiol et des récepteurs à LH 3 4 Oestrus (0 to 66 %) Ovu

35 35 Traitement du kyste lutéinisé PGF2a Oestrus GnRH 2 à 5 j

36 36 Quelques associations hormonales possibles 1.hCG ou GnRH (d0) – PGF2a (d7 or d14) 2.GnRH et PGF2a (d0) – PGF2a (d14) 3.hCG (d0) – PGF2a (d7 to d12) – GnRH (d9 to d14) 4.hCG or GnRH(d0) – Progesterone (d7 to d14 or d16) – PGF2a (d14 or d16) – GnRH (d16 or d18) 5.Ovsynch : GnRH (d0) – PGF (d7) – GnRH (d9)

37 37 2 to 5 d OB Oestrus Association hormonale : Progestérone et OB Zulu et al. J. Vet. Med. Sci., 2003, 65, 57. Douthwaite et Dobson Vet Rec. 2000, 147, 355 Progesterone (12 j) PR : 18 à 23 % PR : 14 à 28 % AI OD LH

38 38 GnRH Oestrus Hormonal association : GnRH-progesterone-PGF-GnRH Bartolome et al. Theriogenology, 2005,63, CIDR (7 days) PGF2a d7GnRH d9 PR : 38 % PR : 27 %GnRH d9 PGF2a d7 TAI 16 h

39 39 GnRH-PGF-GnRH (Ovsynch) 16 – 24 h AI GnRH 07 PGF2a 9 GnRH

40 40 Bibliographie : Ovsynch et traitement des kystes 1.Bartolome et al. Theriogenology, 2000, 53, Lopez-Gatius et Lopez-Bejar. Theriogenology, 2002, 58, Bartolome et al. Theriogenology, 2003, 59, Bartolome et al. Theriogenology, 2005,63, Bartolome et al. Theriogenology, 2005,63, Crane et al. Theriogenology, 2006, 65, Crane et al. Theriogenology, 2006, 66, De Rensis et al. Theriogenology, 2008, 69:

41 41 Ovsynch et traitement des kystes (8 études et 792 cas de kystes entre 2000 et 2008) % of gestation

42 42 Comparaison des traitements hormonaux des kystes (Hanzen et al. 2008) TreatmentNPR/CR (%) PRID (12d) + OB6314 to 28 GnRH (J0)-PGF(J14)628 to 16 GnRH-PGF (J0)-PGF(J14)6522 to 36 OVSYNCH79117 CIDR 7J-PGFJ78223 (CR) CIDR(J0-J7)-PGF(J7)-GnRH(J9)1127

43 43 A emporter 1.L’anoestrus pathologique revêt deux formes essentielles  Génisse : fonctionnel  Vache : fonctionnel et kystique 2.L’anoestrus pathologique fonctionnel ou kystique implique un diagnostic de troupeau ce qui implique l’examen systématique des  génisses non vues en chaleurs après 14 (?) mois post-naissance  vaches non vues en chaleurs après 2 (?) mois post-partum 3.L’impact d’une BEN est majeur sur le risque d’apparition de ces deux types d’anoestrus 4.Les traitements hormonaux ne constituent qu’un pis aller


Télécharger ppt "Prof. Ch. Hanzen – Le kyste ovarien dans l’espèce bovine 1 Le kyste ovarien dans l’espèce bovine Prof. Ch. Hanzen Année 2014-2015 Université de Liège Faculté."

Présentations similaires


Annonces Google