La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Hervé-Antoine Couderc Avocat Associé Landwell & Associés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Hervé-Antoine Couderc Avocat Associé Landwell & Associés."— Transcription de la présentation:

1 Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Hervé-Antoine Couderc Avocat Associé Landwell & Associés

2 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? La France fait partie d'un club très restreint : –Seuls 6 pays européens imposent encore la fortune : France, Espagne, Finlande, Suède, Luxembourg et Suisse –Abolition de l'impôt sur la fortune en Autriche en 1994, au Danemark et en Allemagne en 1997, aux Pays-Bas en 2001 Abolition de l'ISF au Luxembourg en 2005 Rapport déposé en Finlande en 2002 préconisant la suppression de l'ISF L'imposition de la fortune : une exception en Europe

3 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 1. Un ISF mal accepté : une exception française 2. L'ISF, une incitation au départ 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs 4. Un départ souvent définitif des capitaux 5. Un départ en famille

4 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 1. Un ISF mal accepté : une exception française

5 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Les particularismes français –Une assiette large et des taux élevés 1.Un ISF mal accepté : une exception française EspagneFranceFinlandeSuèdeLuxembourgSuisse Genève Taux marginal 2,5%1,8%0,9%1,5%0,5% 1 % Tranche marginale > 11 M€> 15 M€> 187 K€ > € si célibat. (1,5 MSEK) > € si marié (2 MSEK) > 1€> 1 M€ (1,54 MCHF)

6 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Les particularismes français –Un seuil de déclenchement du plafonnement élevé : France : ISF + IR  85% des revenus Finlande : ISF + IR  70% des revenus Espagne et Suède : ISF + IR  60% des revenus –Seules la France et l'Espagne ont plafonné le plafonnement : France : réduction maximale plafonnée à 50% de l'impôt initial Espagne : réduction maximale plafonnée à 80% de l'impôt initial 1.Un ISF mal accepté : une exception française

7 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Les particularismes français –Des conditions d'exonération des biens professionnels très strictes France : détention  25% du capital ou participation représentant 50% de la valeur brute du patrimoine Espagne : détention  15% à titre individuel ou 20% avec le groupe familial Suède : détention > 25 % des droits de vote pour les titres cotés, aucune condition pour les titres non cotés 1.Un ISF mal accepté : une exception française

8 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? De plus larges exonérations ou abattements chez nos voisins –Finlande : Exonération des comptes bancaires et obligations situés en Finlande Biens professionnels : abattement de 70% sur la valeur vénale des titres cotés si détention > à 10% Valeurs mobilières finlandaises : –Si valeurs cotées sur le marché finlandais : abattement de 30% sur le cours de bourse –Valeurs non cotées : valorisation selon leur rendement et la valeur nette comptable de la société émettrice (généralement < à 70% de leur valeur vénale) Biens immobiliers : abattement ~ 25% 1.Un ISF mal accepté : une exception française

9 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? De plus larges exonérations ou abattements chez nos voisins –Suède : Valeurs mobilières : –Abattement de 20% sur les titres des 20 plus grosses sociétés cotées (exonération possible si société familiale et si détention > à 25%) –Exonération des valeurs émises par les autres sociétés Biens immobiliers : abattement ~ 25% 1.Un ISF mal accepté : une exception française

10 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? De plus larges exonérations ou abattements chez nos voisins –Luxembourg : Suppression programmée pour 2005 – 2006 Immobilier : valorisation forfaitaire selon un barème datant de 1940 (valorisation ~ 200 x < à la valeur vénale)  Valorisation négative en cas de financement par emprunt Abattement de 150 K€ (couples) sur l'épargne Imposition des sociétés à l'ISF (0,5%) 1.Un ISF mal accepté : une exception française

11 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? De plus larges exonérations ou abattements chez nos voisins –Suisse (Cantons de Genève et de Vaud) : Taux maximum de 1% (cantonal et municipal) Exonération des immeubles situés à l'étranger et des biens constitutifs d'un établissement stable à l'étranger (entreprises individuelles) (mais prise en compte pour la détermination du taux effectif d'imposition) Abattements : –Genève : CHF (célibataire) et CHF (couple) –Vaud : Exonération jusqu'à CHF (taxation dès le 1er franc au delà) Depuis 2001 : absence d'abattement ou d'exonération sur titres dans tous les Cantons en raison de l'harmonisation fédérale 1.Un ISF mal accepté : une exception française

12 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Un impôt qui s'additionne à une fiscalité déjà élevée "Je serais prêt à payer 0,5 % d'ISF / an sur mon patrimoine si mes PV étaient exonérées ou les droits de succession moins élevés…" Absence d'exonération des PV contrairement à la Suisse et au Luxembourg Des prélèvements sociaux qui frappent tous les revenus 1.Un ISF mal accepté : une exception française

13 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Un impôt qui s'additionne à une fiscalité déjà élevée Des droits de succession et de donation les plus chers d'Europe –Suisse : suppression des droits de succession en cours –Belgique : don manuel exonéré –Luxembourg : don manuel exonéré exonération des droits de succession en ligne directe si partage égalitaire exonération des droits de succession entre époux si enfants communs 1.Un ISF mal accepté : une exception française

14 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Un impôt qui s'additionne à une fiscalité déjà élevée –Comparaison du coût d'une transmission par décès en France et dans quelques pays européens d'un patrimoine professionnel en l'absence de préparation de la succession (cf. Rapport du Sénat "Successions et donations : des mutations nécessaires") Hypothèse –Un couple marié sous le régime légal et ayant deux enfants –Patrimoine de 15 M€ composé exclusivement de biens professionnels (société non cotée) –Décès des deux parents 1.Un ISF mal accepté : une exception française

15 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 1.Un ISF mal accepté : une exception française Lieu de la résidence du défunt et des héritiers ou légataires au jour du décès France Allemagn e SuèdeUKItalieSuisse Canton de Genève BelgiqueEspagne Coût fiscal total : Exonération totale Patrimoine net transmis aux enfants : € € € € € € € Taux effectif d'imposition sur l’actif successoral 36,8%10,2%12,6%0% 7,2%3%0,7 % Classement des pays par ordre croissant des taux effectifs d'imposition

16 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 2. L'ISF, une incitation au départ

17 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Qui s'expatrie ? L'entrepreneur ayant besoin de capitaux extérieurs L'entrepreneur ayant cédé son entreprise Les héritiers d'une succession non préparée L'entrepreneur dont l'ISF est déplafonné Pour quelle destination ? Royaume-Uni Belgique Suisse Italie Portugal 2. L'ISF, une incitation au départ

18 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Nos créateurs de valeur sont courtisés par nos voisins Un système fiscal attractif … –Belgique –Italie … Parfois spécifique à l'immigrant –UK (Résident non domiciled) –Suisse (Forfait) 2. L'ISF, une incitation au départ

19 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Nos créateurs de valeur sont courtisés par nos voisins Des relations sereines avec l'Administration fiscale La réussite est respectée L'entrepreneur a une culture internationale Les Français expatriés sont aujourd'hui les promoteurs de l'expatriation Le frein psychologique est rompu : une mode 2. L'ISF, une incitation au départ

20 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

21 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Le Royaume-Uni Absence d'ISF IR : Taux marginal de 40 % mais "remittance basis" sur les revenus du patrimoine PV : "Taper relief" –Biens professionnels : abattement de 75 % à partir de 4 ans de détention –Autres biens : abattement de 40 % si détention > 10 ans Droits de mutation à titre gratuit –Exonération des transmissions au conjoint "UK domiciled" –Abattements très importants ( €) –Régime des "potentially exempt transfers" en l'absence de décès du donateur dans les 7 ans –Régime des "non domiciled" (exonération des biens étrangers) 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

22 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Le Royaume-Uni Régime de faveur pour les "business angels" (EIS Relief) –Réduction d'impôt égale à 20% de l'investissement –PV : report d'imposition si réinvestissement dans une PME –Exonération de la PV sur cession des titres de la PME 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

23 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? La Belgique Absence d'ISF IR : taux élevé mais faible imposition des dividendes (25 % ou 15 % sous certaines conditions) Exonération des PV sur le patrimoine privé Droits de mutation à titre gratuit –Exonération des dons manuels en l'absence de décès du donateur dans les 3 ans D'autres atouts –Langue française –Proximité géographique 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

24 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? La Suisse ISF et IR : Régime du forfait Droits de mutation à titre gratuit –dans l'ensemble très faibles lorsqu'ils ne sont pas nuls (+ projet d'exonération des droits de succession dans le Canton de Genève) D'autres atouts –Langue française –Proximité géographique 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

25 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? L'Italie Absence d'ISF IR : revenus mobiliers PV Droits de mutation à titre gratuit supprimés 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

26 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Le Portugal Absence d'ISF PV –Exonération des PV sur titres de société si détention > 12 mois –Taux de 10 % pour les autres biens Droits de mutation à titre gratuit –Absence de droit de succession sur les biens non portugais 3. Les pays qui ont la préférence de nos entrepreneurs

27 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 4. Un départ souvent définitif des capitaux

28 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Des critères de résidence fiscale très larges … –Les critères alternatifs de l'article 4B du CGI Foyer ou lieu de séjour principal en France Activité professionnelle principale en France Centre des intérêts économiques en France 4. Un départ souvent définitif des capitaux

29 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? … Qui nous pénalisent Risque de requalification du domicile fiscal en cas de réinvestissement significatif en France par l'expatrié Réticence de l'expatrié à prendre le risque d'une discussion sur son statut, même en présence d'une convention internationale Le Royaume-Uni, les USA, l'Allemagne, le Canada, le Luxembourg, la Suisse … ne font pas de l'investissement économique un critère de résidence –Seules la Belgique, l'Italie et l'Espagne connaissent un critère fondé sur le centre des intérêts économiques 4. Un départ souvent définitif des capitaux

30 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? L'ISF frappe aussi les non résidents à raison de leurs biens situés en France (art. 885 A du CGI) L'exonération d'ISF des placements financiers des non résidents (art. 885 L du CGI) n'attire pas les capitaux Le frein à l'investissement est encore accentué par les droits de mutation à titre gratuit sur les biens détenus en France 4. Un départ souvent définitif des capitaux

31 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? 5. Un départ en famille

32 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Depuis 1999, on observe un mouvement de départ de familles entières –Changement des règles de territorialité des droits de mutation à titre gratuit Avant 1999, taxation du seul chef du donateur/défunt résident français et taxation des biens situés en France Depuis 1999, –taxation illimitée du chef du donateur/défunt domicilié en France –taxation des biens français ou étrangers reçus par un donataire/héritier/légataire domicilié en France –taxation des biens situés en France 5. Un départ en famille

33 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Depuis 1999, on observe un mouvement de départ de familles entières –Complexité des problèmes liés au démembrement en matière de propriété de titres (US/NP) PV ISF sur les biens démembrés –Liens affectifs 5. Un départ en famille

34 Colloque iFRAP17 septembre Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Accroître le champ des exonérations Octroyer des abattements Rétablir le plafonnement Quelles idées ISF tirer de l'exemple de nos amis européens ?

35 Colloque iFRAP17 septembre Fin de la présentation Pour retourner à l’agenda du colloque, presser 2 fois sur la flèche Précédente Dans la barre d’outils du navigateur


Télécharger ppt "Pourquoi nos voisins attirent-ils nos entrepreneurs ? Hervé-Antoine Couderc Avocat Associé Landwell & Associés."

Présentations similaires


Annonces Google