La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations La morphine Alternatives / associations Tous les droits d’auteurs sont réservés à l’Institut.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations La morphine Alternatives / associations Tous les droits d’auteurs sont réservés à l’Institut."— Transcription de la présentation:

1 Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations La morphine Alternatives / associations Tous les droits d’auteurs sont réservés à l’Institut UPSA de la douleur. Toute modification est interdite. Toute reproduction ou utilisation est limitée aux formations des professionnels de santé. Les auteurs et les coordinateurs déclinent toute responsabilité directe ou indirecte dans l’usage pouvant être fait de cet outil.

2 Alternatives à la morphine Formes à libération prolongée Oxycodone  comprimés dosés à 5, 10, 20, 40 et 80 mg (toutes les 12 h) Fentanyl  patchs transdermiques dosés à 12, 25, 50, 75 et 100 µg (tous les 3 jours) Hydromorphone  gélules dosées à 4, 8, 16 et 24 mg ( toutes les 12 h)

3 Alternatives à la morphine Formes à libération immédiate Oxycodone  comprimés dosés à 5, 10 et 20 mg  Forme orodispersible à 5, 10, 20 mg Buprénorphine  comprimé sublingual dosé à 0,2 mg (à ne pas associer aux opioïdes agonistes purs) Fentanyl transmuqueux

4 Alternatives à la morphine Traiter les accès douloureux paroxystiques (ADP)du cancer Définition ADP : accès douloureux transitoires et spontanés, se caractérisant par une installation rapide en quelques minutes et d’une durée moyenne de 30 minutes Le fentanyl par voie transmuqueuse est un traitement efficace des ADP Avant de commencer un traitement des ADP, un traitement de fond de morphine doit être en cours

5 Alternatives à la morphine Traiter les accès douloureux paroxystiques du cancer 4 spécialités à base de fentanyl transmuqueux  Abstral (100, 200, 300, 400, 600 ou 800 µg) cp sublinguale à dissolution rapide.  Actiq (200, 400, 600,800,1200 ou 1600 µg) cp avec applicateur buccal.  Effentora (100, 200, 400, 600 ou 800 µg) cp gingival  Instanyl (50,100, 200 µg /dose) solution pour pulvérisation nasale Aucun avantage clinique d’un médicament par rapport aux autres Forme galénique différente

6 Alternatives à la morphine Traiter les accès douloureux paroxystiques du cancer Titration du fentanyl par voie transmuqueuse  Une titration est toujours nécessaire Commencer par la plus faible dose Attendre 15 min après dissolution du cp Soulagement satisfaisant ? oui non Dose efficace obtenue Réadministration de la même dose Prendre la dose immédiatement supérieure pour l’accès suivant Attendre 4 heures avant de traiter un nouvel ADP

7 Rotation des opioïdes Définition C’est la possibilité de passer d’un opioïde A à un opioïde B, voire à un opioïde C, pour revenir à un opioïde A But Améliorer l’efficacité et la tolérance Quand ? Effets secondaires incontrôlables Analgésie insuffisante malgré l’augmentation des doses Comment ? Toujours à dose équianalgésique

8 Rotation des opioïdes Pourquoi ? 1) Théorie des récepteurs Existence de nombreux sous-type de récepteurs ( Ex mu 1,2,… ) et certains agonistes agiraient de façon différente sur ces sous-type de récepteurs. Le changement d’opioïde pourrait ainsi mettre en repos certains sous- types de récepteurs et activerait d’autres.

9 Rotation des opioïdes Pourquoi ? 1) Théorie des récepteurs Existence de nombreux sous-type de récepteurs ( Ex mu 1,2,… ) et certains agonistes agirait de façon différente sur ces sous-type de récepteurs. Le changement d’opioïde pourrait ainsi mettre en repos certain sous-type de récepteurs et activerait d’autres. 2) Théorie des métabolites Chaque opioïde a ses propres métabolites. Les effets secondaires sont principalement causés par les métabolites. L’administration d’un autre opioïde dont le métabolisme est différent permettrait de réduire les effets indésirables induits par le premier traitement.

10 Alternatives à la morphine (5-11) Coefficients approximatifs de conversion

11 Alternatives à la morphine Nouveautés : Association oxycodone et naloxone  TARGINACT ®  Association de l’oxycodone et la naloxone à doses fixes et sous forme à libération prolongée.  Cp à 5 mg/2,5 mg - 10 mg/5 mg - 20 mg/10 mg - 40 mg/10 mg  La naloxone, antagoniste des récepteurs aux opioïdes, est ajoutée afin de neutraliser la constipation induite par l’opioïde en bloquant localement l’action de l’oxycodone au niveau des récepteurs intestinaux. » AMM 2010 Association opioïde et inhibiteur de la recapture noradrénaline  TAPENTADOL ®  C'est un agoniste des récepteurs morphiniques mu qui, de plus, inhibe la recapture de noradrénaline.  Cp 50, 75 et 100 mg, sous forme à libération immédiate.  Prochainement commercialisé en France.

12 Co-antalgiques et adjuvants (5) Co-antalgiques : tout principe actif ayant un effet antalgique  AINS (métastases osseuses)  Corticoïdes pour les douleurs compressives (œdèmes, compression nerveuse, tumeur cérébrale, …) et osseuses  Antispasmodiques (spasmes viscéraux)  Antidépresseurs tricycliques et anticonvulsivants (douleurs neuropathiques)  …

13 Co-antalgiques et adjuvants (5) Co-antalgiques : tout principe actif ayant un effet antalgique  AINS (métastases osseuses)  Corticoïdes pour les douleurs compressives (œdèmes, compression nerveuse, tumeur cérébrale, …) et osseuses  Antispasmodiques (spasmes viscéraux)  Antidépresseurs tricycliques et anticonvulsivants (douleurs neuropathiques)  … Adjuvants : tout principe actif visant à améliorer la qualité de vie des patients  Laxatifs et anti-émétiques  Anxiolytiques  …

14 Prescription des morphiniques en ville Modalités administratives de prescription des morphiniques en ville : 1.Sur ordonnance sécurisée (conforme à l’arrêté du 31 mars 1999) ; sur papier spécial filigrané (produit par des entreprises certifiées) 2.Identification du prescripteur (nom, qualité, qualification, adresse) 3.Rédigée en toutes lettres 4.Identification du patient (nom, prénom, âge, sexe, (poids, taille facultatifs) 5.Libellé de la prescription en toutes lettres : dénomination du médicament, dosage, nombre de prises, fréquence, durée du traitement, voie d’administration 6.Durée de prescription en toutes lettres pour une période maximale de 28 jours pour la forme orale et limitée à 7 jours ou à 28 jours en cas d’utilisation par un système de perfusion (54fnc)

15 Prescription des morphiniques en ville Modalités administratives de prescription des morphiniques en ville : 7.Nombre de spécialités prescrites dans la case en bas à droite 8.Moyen de joindre le prescripteur fax, téléphone…) 9.Date de prescription et signature, l’espace résiduel devra être rendu inutilisable 10.Duplicata avec original remis au patient 11.Exécution complète de l’ordonnance si elle est présentée au pharmacien dans les 24 heures suivant la date de prescription. Si des doses supplémentaires de morphiniques doivent être prescrites entre-temps, le médecin doit stipuler « ordonnance complémentaire » 12.Durée de l’archivage 3 ans (copie conservée par le pharmacien) 13.En cas de perte ou de vol, déclaration sans délai aux autorités de police


Télécharger ppt "Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations La morphine Alternatives / associations Tous les droits d’auteurs sont réservés à l’Institut."

Présentations similaires


Annonces Google