La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE DE LA SANTE SEXUELLE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH SUR LE TERRITOIRE DE LA COREVIH IDF NORD Bouali Jessica. Interne, Département de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE DE LA SANTE SEXUELLE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH SUR LE TERRITOIRE DE LA COREVIH IDF NORD Bouali Jessica. Interne, Département de."— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE DE LA SANTE SEXUELLE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH SUR LE TERRITOIRE DE LA COREVIH IDF NORD Bouali Jessica. Interne, Département de Médecine Générale, Univ Paris 7 Direction, co-direction : Mignotte K, Certain A Communication orale au 1 er congrès de Médecine Générale francophone de l’Océan Indien le 27 avril 2013 Bouali J, DMG P7, 27/04/20131

2 Contexte Difficultés d’ordre affectif et sexuel communes aux PVVIH, recommandation de la prise en charge de ces difficultés par les autorités de santé (OMS, HAS) Gêne des patients à aborder la sexualité et attente que les médecins abordent spontanément le sujet Gêne des médecins à aborder la sexualité avec les patients et difficultés à gérer la plainte sexuelle Acquisition de compétences des PVVIH en termes de prévention augmentées par la prise en charge de la qualité de vie affective et sexuelle Bouali J, DMG P7, 27/04/20132

3 Objectifs Evaluation des freins à la communication sur la vie affective et sexuelle entre les personnes vivant avec le VIH et les soignants sur le territoire de a COREVIH IDF Nord Evaluation des besoins exprimés pour la prise en charge de la santé sexuelle Bouali J, DMG P7, 27/04/20133

4 Méthode Etude qualitative Entretiens semi-dirigés jusqu’à saturation des données. Guides d’entretiens modifiés en cours d’étude. Analyse inductive. Recrutement de PVVIH et de soignants de différentes spécialités volontaires sur le territoire de la COREVIH IDF Nord. Constitution d’échantillons raisonnés diversifiés. Bouali J, DMG P7, 27/04/20134

5 Résultats 17 PVVIH et 12 soignants interviewés entre janvier 2012 et mars 2013 Participation des PVVIH: -Echantillon diversifié: genre, âge (19 à 72 ans), origines géographiques et culturelles, orientation sexuelle, vie affective et sexuelle -Différents lieux d’interviews -Durée des entretiens : plus courts si réalisés immédiatement, avec le guide d’entretien initial, chez les personnes d’origine étrangère -PVVIH sollicitées directement par l’interviewer: refus plus fréquents chez les personnes d’origine étrangère Bouali J, DMG P7, 27/04/20135

6 Résultats Participation des soignants: -Refus de participation de la majorité des généralistes sollicités par téléphone -Hommes et femmes, différentes spécialités, différentes durées d’exercice: médecins généralistes, professionnels ayant une expérience dans la prise en charge de PVVIH (généralistes, infectiologue, infirmière, psychologue, sexologue), gynécologue-obstétricien sexologue -Entretiens sur le lieu d’exercice ou d’enseignement Bouali J, DMG P7, 27/04/20136

7 Résultats Difficultés d’ordre affectif et/ou sexuel contemporaines de la période de l’entretien ou antérieures à la période de l’entretien Stratégies d’adaptation: -Ressources extérieures au corps médical: activités, famille, amis, associations -Aide apportée par les soignants Freins des PVVIH: méconnaissance du rôle des soignants, peur d’être jugé, repli sur soi, anxiété Bouali J, DMG P7, 27/04/20137

8 Résultats Intérêt de l’abord spontané de la vie affective et sexuelle par les soignants suggéré par des PVVIH Intérêt des PVVIH pour des ateliers collectifs PVVIH non intéressées: pas de difficultés, mauvaise expérience d’un groupe de parole, appréhension du regard de l’autre Expériences positives rapportées des groupes de parole Perception positive ou négative des associations Bouali J, DMG P7, 27/04/20138

9 Résultats Freins des soignants à aborder spontanément la vie affective et sexuelle: gêne rare, influence du genre et de l’orientation sexuelle Abord spontané de la vie affective et sexuelle souvent apprécié par les patients Difficultés: sentiment d’ingérence, barrières linguistiques et culturelles, prise en charge des troubles sexuels et des difficultés d’ordre affectif, message de prévention à faire passer, rupture de suivi Rôle de l’expérience professionnelle et de vie privée Bouali J, DMG P7, 27/04/20139

10 Résultats Besoins des soignants: -temps de consultation, durée du suivi, s’imposer des règles dans la pratique, brochures sur la santé sexuelle destinées aux PVVIH, internet -meilleure communication entre soignants (transmissions sur la santé sexuelle), plus de correspondants formés à la dimension psychologique des difficultés d’ordre affectif et sexuel -prise en compte des spécificités des populations immigrées -implication des pouvoirs publics dans la prise en charge de la santé sexuelle -formations Bouali J, DMG P7, 27/04/201310

11 Résultats Types de formations: -échanges entre professionnels autour de cas cliniques, échanges pluridisciplinaires (MG, infectiologues, psychiatres, psychologues sexologues, sociologues, ethnologues) -formations axées sur la relation de soin avec acquisition d’outils de communication -échanges avec les PVVIH Bouali J, DMG P7, 27/04/201311

12 Discussion Forces: - évaluation de besoins locaux en santé sexuelle (OMS) -sensibilisation des interviewés à la prise en charge de la santé sexuelle -expériences et opinions des patients et soignants Bouali J, DMG P7, 27/04/201312

13 Discussion Faiblesses: -Refus de participer des PVVIH: pas de bénéfice direct, difficulté à se confier à l’étudiant et à lui dire que la communication avec les soignants n’était pas entièrement satisfaisante (assimilé au corps médical) -Influence du guide d’entretien et de l’expérience de l’étudiant à mener les entretiens -Influence du lieu d’entretien et du délai entre la sollicitation et l’entretien -Saturation des données trop précoces par manque d’approfondissement des réponses? -Expériences/vécu et opinions; passé et présent Bouali J, DMG P7, 27/04/201313

14 Discussion Gêne rare mais difficultés de prise en charge nombreuses Intéressant que les soignants abordent spontanément la vie affective et sexuelle Légitimité car devoir d’assurer la prévention de la transmission du VIH S’aider des échelles de risque selon les pratiques, rappeler la réduction majeure du risque de transmission si CV indétectable sous traitement pour limiter la peur de transmettre et améliorer la qualité de vie, promouvoir l’utilisation du préservatif Bouali J, DMG P7, 27/04/201314

15 Discussion Avoir une liste de correspondants formés: prise en charge de l’aspect psychologique des difficultés d’ordre affectif et/ou sexuel, prise en compte de la culture des personnes d’origine étrangère Transmission entre les soignants sur ce qui a été abordé avec les patients concernant la santé sexuelle Liste d’association et connaissance des activités proposées Ateliers « estime de soi » à promouvoir, peut-être préférables aux groupes de parole Formations pour les soignants à promouvoir Bouali J, DMG P7, 27/04/201315

16 Conclusion Difficulté d’arriver à une communication efficace selon les individualités mises en jeu dans la relation de soin Aider les soignants à prendre confiance en eux pour aborder la vie affective et sexuelle avec les PVVIH et prendre en charge les difficultés: -Rappeler que les patients apprécient souvent que le soignant aborde spontanément la vie affective et sexuelle -Proposer des formations pratiques -Les aider à faire passer un message de prévention individualisé -Lister les correspondants potentiels -Améliorer la transmissions entre les soignants prenant en charge un même patient Développer les ateliers collectifs type « estime de soi » pour les PVVIH Bouali J, DMG P7, 27/04/201316

17 Bibliographie: GIAMI. A. Santé sexuelle : la médicalisation de la sexualité et du bien-être. Le Journal des psychologues, 2007/7 n° 250, p DOI : /jdp [En ligne], [consulté le 23 avril 2013] ALD n° 7 - Guide médecin sur le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Site Web de la HAS. [En ligne] 2008, [consulté le 23 avril 2013] Disponible sur internet: sante.fr/portail/jcms/c_634723/fr/ald-n-7-infection-par-le-virus-de-l-immunodeficience- humaine-vih VALLEE J. Enseigner la prise en charge de la plainte sexuelle. exercer 2008;81: [En ligne], [consulté le 23 avril 2013] Disponible sur internet: TROUSSIER T., TOURETTE-TURGIS C. La qualité de la vie sexuelle et affective favorise la prévention chez les personnes vivant avec le VIH. Sexologies ; 15 (3) ; LERT F., PIALOUX G. Rapport Mission RDRs. Prévention et réduction des risques dans les groupes à haut risque vis-à-vis du VIH et des IST [En ligne] 2010, [consulté le 23 avril 2013] Disponible sur internet: Bouali J, DMG P7, 27/04/201317

18 Merci de votre attention Bouali J, DMG P7, 27/04/201318


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE DE LA SANTE SEXUELLE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH SUR LE TERRITOIRE DE LA COREVIH IDF NORD Bouali Jessica. Interne, Département de."

Présentations similaires


Annonces Google