La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Analyse des comportements, principes de régulation Offre et demande d’éducation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Analyse des comportements, principes de régulation Offre et demande d’éducation."— Transcription de la présentation:

1 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Analyse des comportements, principes de régulation Offre et demande d’éducation Beifith KOUAK TIYAB Analyste principal des politiques éducatives IIPE – Pôle de Dakar

2 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Une référence à l’économie de l’éducation…  Une référence aux théories économiques pour les biens et services « ordinaires » ― Optimiser la production du bien ou du service sous contrainte des coûts de production ― Optimiser l’utilité ou la satisfaction tirée des attributs du bien ou du service sous contrainte budgétaire, en fonction des goûts et des préférences manifestées.  Economie de l’éducation: un cadre singulier pour le bien « éducation »? ―Une légitimité de la référence à l’économie qui ne doit pas se poser, au regard des faits observés dans le secteur de l’éducation ―Cependant, une singularité du bien « éducation » à considérer: faible prise en compte des contraintes, éducation n’a pas de prix, etc.

3 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Analyse économique de la demande d’éducation (1/2)  Premiers travaux dans le cadre de la théorie classique (cf. D. Ricardo, A. Smith, 1776): Croissance économique = fonction (capital, travail) ―Contribution du facteur travail exclusivement quantitative: Ouvriers n’ont besoin que de leur force physique pour accomplir leur tache  travail appréhendé à travers accroissement de la population active; travail vu comme un facteur homogène… ―Rôle de l’éducation = développer simplement les capacités productives des individus en les apprenant le bon sens et à se conformer à l’ordre et à la discipline dans le travail

4 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Analyse économique de la demande d’éducation (2/2)  Un véritable intérêt des économistes pour l’éducation né dans les années 60 avec la théorie du capital humain (Schultz, 1961; Becker, 1965) ―Découle des exceptionnelles croissances observées après la 2 ème guerre mondiale et dès les années 50. ―Possibilité d’autres facteurs à l’œuvre, autre que capital et travail tels que définis dans la théorie classique: Identification d’un facteur résiduel déterminé par progrès techniques, connaissances scientifiques, esprit de créativité, etc. (Solow, 1956) ―Emergence d’un nouveau besoin au fur et à mesure de l’accélération du progrès technique et de la complexification du processus de production: les travailleurs qualifiés  naissance de la théorie du capital humain

5 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Théorie du capital Humain (1/5)  Fait de l’éducation un investissement, un capital humain par analogie au capital physique: ―Education coûte (coût direct, coût d’opportunité) ―L’éducation procure un flux de bénéfices durables (marchands et non marchands) ―La comparaison de la valeur présente des coûts et des bénéfices définit un taux de rendement Σ t=0 à n (B t – C t )/(1+r) t = 0 La comparaison de r pour différents investissements alternatifs choix rationnel.

6 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Théorie du capital Humain (2/5)  Exemple: profils « âge-gains » pour 2 diplômés

7 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Théorie du capital Humain (3/5)  Un exemple concret d’un pays: revenu annuel moyen selon niveau d’éducation achevé (en FCFA)

8 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Théorie du capital Humain (4/5)  Rendements privés et sociaux dans quelques pays d’ASS

9 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Théorie du capital Humain (5/5)  Quelques caractéristiques du capital humain (à l’opposé du capital physique) : ―Est incorporé à l’individu: La personne qui se forme ne peut pas se démultiplier comme une entreprise pourrait démultiplier ses unités de production ― Est mobile et non appropriable (privé) ―Est opaque (stratégie de signalement, titres,…) ―Varié dans sa nature: capital humain général versus spécifique  Des caractéristiques qui conditionnent son financement…

10 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Théories alternatives à la théorie du capital humain  Capital humain (Becker): éducation productivité salaire  Signal/filtre (Spencer, Arrow) productivité éducation salaire ―Education n’a pas pour effet d'augmenter la productivité, mais de sélectionner les agents les plus capables ou les plus productifs. ―Diplôme = simplement un signal pour l'employeur, la preuve que l'agent est meilleur que les autres qu'il a été sélectionné

11 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Enjeux actuels autour de l’offre et de la demande d’éducation (1/3)  Un lien suffisamment bien établi aujourd’hui entre éducation et croissance économique: ―Quel système d’éducation et de formation pour quelle croissance et quel développement?  Education primaire pour tous?  Education de base pour tous?  Rôle et poids de l’EFTP, du Supérieur? Etc.

12 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Enjeux actuels autour de l’offre et de la demande d’éducation (2/3)  Un investissement générateur de rentabilité privée, mais aussi d’externalités entrant dans le cadre de la rentabilité sociale: ―Qui doit le financer? ―Quid des pauvres? (éducation et équité)

13 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Enjeux actuels autour de l’offre et de la demande d’éducation (3/3)  Quels mécanismes de régulation? ―Existence de régulation naturelle :  Etudiants désertent filières moins rentables pour les plus rentables  convergence des intérêts individuels et collectifs. ―Limitations à la régulation naturelle (exemple de la « course au diplôme » ou des « cartouchards »), du fait notamment de:  Rigidité de l’offre (faible possibilité de réorientation des filières par rapport aux besoins du marché)  Altération de certains paramètres (subvention aux études, bénéfices financiers ou statutaires) finalement, insuffisance et difficulté de la régulation par la demande; besoin d’opérer des ajustements par l’offre (financement, opportunités, coûts)

14 UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Merci de votre attention


Télécharger ppt "UCAD/FASTEF PSGSE Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs Analyse des comportements, principes de régulation Offre et demande d’éducation."

Présentations similaires


Annonces Google