La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA CLASSE MULTIMEDIA ÉTUDIE : LES METIERS DE L’AUDIOVISUEL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA CLASSE MULTIMEDIA ÉTUDIE : LES METIERS DE L’AUDIOVISUEL."— Transcription de la présentation:

1

2 LA CLASSE MULTIMEDIA ÉTUDIE : LES METIERS DE L’AUDIOVISUEL

3 DE LA CONCEPTION À LA DIFFUSION D’UNE ÉMISSION TÉLÉVISÉE

4 LE CHARGÉ DE PRODUCTION Il doit veiller au budget: En amont, il gère les dépenses et les recettes En aval, il assure la diffusion du projet en collaboration avec des sociétés de distribution  recettes Il gère l’administratif, le juridique et le budgétaire, recrute l’équipe: du réalisateur aux techniciens, établit leurs contrats Il doit s’assurer du versement des salaires Il a pour mission d’administrer le tournage et gérer la logistique La Location ou réservation de voitures, d’hôtels, d’avion les commandes de repas font partie de ses missions. Il doit aussi contacter les fournisseurs de matériels (caméras, éclairage, location du studio…) et négocier les rabais

5 LE RÉALISATEUR Il assure la direction artistique et technique et est maître d’œuvre de tout : le style, le rythme, l’image, le son. Il est accompagné de l’assistant-réalisateur qui gère tout avant le tournage. Enfin, le réalisateur doit inventorier les moyens nécessaires pour chaque séquence filmée.

6 LE RÉGISSEUR(EUSE) GÉNÉRAL(E) Il ou elle prépare le tournage, de l’autorisation de filmer à l’acheminement du matériel au ravitaillement. Il négocie les autorisations de filmer. En lien avec le directeur de production, il organise les déplacements et l’hébergement des équipes.

7 LE CADREUR On l’appelle aussi opérateur de prises de vues, cameraman Il doit régler la caméra et filmer en suivant les consignes du réalisateur situé en régie: gros plan, plan large par exemple. Pour cela, il porte un casque. Sur un plateau TV, plusieurs cadreurs filment simultanément. Leurs images apparaissent alternativement à l’antenne.

8 LE CHEF OPÉRATEUR Il signe l’image d’un film, d’une série télévisée ou d’une émission Il définit l’image avec le réalisateur : il fait le repérage, le choix des appareils, du cadre, les mouvements de la caméra et l’éclairage.

9 LE DÉCORATEUR Il invente l’atmosphère qui doit régner dans une émission télévisée Il crée les décors, il conçoit tout, de la couleur des murs au mobilier Le « chef déco » prépare les maquettes et les esquisses. L’accessoiriste fournit tous les objets et autres éléments utiles.

10 L’INGÉNIEUR DU SON On l’appelle aussi chef opérateur de son, chef preneur de son, directeur de son. Il doit assurer la qualité d’enregistrement des sons, essayer les micros, recueillir les sons à l’extérieur (bruit du vent, des voitures…) Dès la lecture du scénario, il choisit les techniques de prise de son les plus adaptées et ajouter des sons enregistrés au préalable ( rires, cris…)

11 LE MONTEUR On l’appelle aussi chef monteur. C’est le principal collaborateur du réalisateur. Il travaille sur les rushes (scènes coupées), sélectionne les meilleures prises, les met dans l’ordre chronologique. Il fixe la durée des séquences, leur début, leur fin. Crée le bon raccord entre les prises. Cale les sons sur les images. Ajoute des ambiances sonores.

12 LE (OU LA) MIXEUR (EUSE) Le mixeur mélange les sons à la bande sonore du film Il intervient après le monteur son qui a organisé des pistes sonores qui correspondent aux prises de parole, aux ambiances Devant sa console de mixage, il mélange et harmonise les pistes afin d’obtenir la bande-son finale. Responsable de l’intelligibilité des voix, il joue sur la puissance sonore et sur l’équilibre des timbres. Il travaille en étroite collaboration avec le réalisateur dont il est l’interprète. Il intervient aussi bien pour des films artistiques, des documentaires ou des émissions télévisées.

13 LE SCRIPTE Est appelé également secrétaire de plateau Il a pour matériel un chronomètre, un stylo et un cahier (ou un ordinateur). Chronométrer les scènes pour transmettre le minutage utile au montage fait partie de ses fonctions comme aussi : -Se souvenir du moindre détail pour assurer la continuité des scènes. -Sur un plateau TV (différent cinéma), établir le plan détaillé qui décrit techniquement le déroulé de l’émission à réaliser (appelé « conducteur ») -Donner le top de lancement des reportages en régie -Prévenir le réalisateur des retours plateau.

14 LE (OU LA) MAQUILLEUR (EUSE) Le maquilleur professionnel, qui est souvent une maquilleuse, travaille pour le spectacle enregistré (télé, cinéma, vidéo) ou vivant (théâtre). Il prépare ou modifie un visage en fonction d’impératifs techniques ou artistiques exigés par le réalisateur. Le métier de maquilleur ou maquilleuse revêt des aspects très différents selon l’endroit où il exerce. À la télévision, il officie en permanence en studio pour préparer le visage de tout participant à une émission de plateau en direct ou enregistrée (journaliste, personnalité politique, écrivain, animateur…). Pour les hommes, le maquilleur se contente d’appliquer un fond de teint avec un pinceau, pour rendre la peau du visage plus mate et éviter les reflets brillants générés par la lumière artificielle des projecteurs. Pour les femmes, il peut ajouter un maquillage sur les lèvres, les cils et les sourcils à l’aide de crayons cosmétiques. L’objectif de ce maquillage, effectué en accord avec les intéressés, est de rendre le visage plus télégénique.

15 LE (OU LA) COSTUMIER (E)- HABILLEUR (SE) Le costumier-habilleur conçoit et réalise les costumes pour le spectacle vivant ou enregistré (cinéma ou télévision). Il fait preuve d’astuce, résout des problèmes tels que changements rapides de costumes, effets spéciaux. Le terme de costumier recouvre différents métiers. Pour le théâtre, il est désigné sous les noms de costumier-réalisateur ou décorateur-costumier ; pour le cinéma et la télévision c’est l’habilleur, l’aide costumier, le créateur de costumes.

16 LE TECHNICIEN ET LE RÉGISSEUR LUMIÈRE Le technicien et le régisseur lumière sont des techniciens du spectacle vivant et de l'audiovisuel : théâtre, danse, cirque, cinéma, télévision… Ils conçoivent et mettent en œuvre tous les éclairages et effets lumineux de scènes jouées ou enregistrées. Le technicien lumière opère en amont, avant et pendant les répétitions, pendant la représentation ou le tournage, et jusqu'au démontage du matériel. Il tient compte à la fois d’une multitude de contraintes techniques et des besoins artistiques de la production sur laquelle il travaille. Son rôle est de proposer la "meilleure" lumière, c’est-à-dire la plus adaptée.

17 ANIMATEUR D’EMISSION TELEVISEE Face aux caméras, l'animateur doit divertir et informer le public. Il imagine et conçoit le programme, en définit le contenu, en accord avec la ligne éditoriale de la chaîne et de la maison de production. Pendant l'émission, à lui d'animer les débats, d'interviewer ses invités, d'annoncer les titres musicaux, de faire participer les auditeurs... Il doit prévoir les moindres détails. Quel que soit le genre de son émission (jeu, variété, magazine culturel), l'animateur la prépare dans les moindres détails, surtout si elle est présentée en direct. Pour parer l'imprévu, il s'imprègne des sujets qu'il traite, en se documentant et en rencontrant les éventuels intervenants. Il doit également rédiger ses textes de présentation, ses interviews ou ses transitions : tout est étudié et minuté. Son objectif est de développer l'audience L'animateur cherche sans cesse à capter un maximum d'auditeurs ou de téléspectateurs. À lui de trouver la bonne formule pour rythmer l'émission, faire parler ses invités, ajouter de l'inattendu, et ainsi attirer et fidéliser le public.

18 JOURNALISTE-PRESENTATEUR Le journaliste recueille des informations, les vérifie et les rend accessibles au public. Le métier recouvre des réalités et des façons d’exercer différentes selon le support (papier, radio, TV, web) et la spécialité (politique, culture, sport...). Le présentateur télé écrit les lancements de ses sujets et lit le texte sur un prompteur. Il s’agit en général d’un journaliste confirmé, mais ce métier dépend surtout des aléas de l’audimat.

19 LE OU LA CHARGE(E) DE DIFFUSION Tout ce qui passe à l’antenne est soumis à son œil d’expert. Le responsable de diffusion veille en premier lieu à ce qu’aucun imprévu ne vienne perturber le cours normal d’une émission en direct. Au moindre incident, il doit trouver la parade sans que les téléspectateurs ne s’en aperçoivent. Posté dans la régie centrale, il s’assure que le conducteur (document indiquant à la seconde près ce qui est diffusé à l’antenne) est parfaitement respecté. Si un animateur “déborde” en fin d’émission, il peut décider de le “couper” ou d’écourter un générique. Le responsable de diffusion intervient également hors direct, traquant le moindre contretemps. Enfin, il contrôle que la durée des spots publicitaires est bien conforme aux normes édictées par le CSA.

20 BIBLIOGRAPHIE Multimédia, audiovisuel, Internet, image et son. Onisep (Fiches Métiers, 23), ISBN Les Métiers de l’audiovisuel, Onisep Parcours n°75, ‎

21 CONCEPTRICES DE CE DIAPORAMA : Mme CASSIER, professeure principale de la classe multimédia. Avec la précieuse collaboration de Mme ARFI, professeure-documentaliste. Réalisé en février 2014


Télécharger ppt "LA CLASSE MULTIMEDIA ÉTUDIE : LES METIERS DE L’AUDIOVISUEL."

Présentations similaires


Annonces Google