La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NOTICES TECHNIQUES La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire INSTALLATEUR EN CHAUFFAGE, CLIMATISATION, SANITAIRE ET.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NOTICES TECHNIQUES La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire INSTALLATEUR EN CHAUFFAGE, CLIMATISATION, SANITAIRE ET."— Transcription de la présentation:

1 NOTICES TECHNIQUES La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire INSTALLATEUR EN CHAUFFAGE, CLIMATISATION, SANITAIRE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version

2 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 1 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables SOMMAIRE La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire 2 Les collecteurs pour installations "hydrocâblées" 3 Mise en œuvre des réseaux "hydrocâblés" 6 Accessoires de sorties et de branchements 7 Techniques de raccordement. 9 La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire 2 Les collecteurs pour installations "hydrocâblées" 3 Mise en œuvre des réseaux "hydrocâblés" 6 Accessoires de sorties et de branchements 7 Techniques de raccordement. 9

3 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 2 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire PRINCIPE ET MISE EN OEUVRE : A partir d'un collecteur de répartition et d'équilibrage de l'installation, des canalisations en matériaux de synthèse ou en cuivre recuit sous fourreaux alimentent individuellement les appareils sanitaires en eau chaude et froide ainsi que des radiateurs. Une mise en oeuvre par système hydrocâblé est un moyen de réaliser une installation de qualité, propre et sans tuyaux apparents tout en diminuant les longueurs de distribution. INVISIBILITÉ : La technique de l'hydrocâblé consiste à encastré les alimentations dans les sols ou dans les cloisons lors de la construction, ce système de distribution des fluides est très discret et même invisible. CONFORT : L'individualisation des points de puisage permet de supprimer l'effet "douche froide" et d'avoir rapidement de l'eau chaude quand plusieurs robinets fonctionnement simultanément. L'hydrocâblé pour l'alimentation du chauffage et du sanitaire ne nécessite pas d'entretien particulier. FIABILITÉ : Les tubes en matériaux de synthèse étant placés sous fourreaux peuvent être changés sans détériorer les structures. Les surfaces des tubes en matériaux de synthèse étant lisses, il n'y a pas de risques d'entartrage et leurs qualités intrinsèques les rendent insensibles à la corrosion.

4 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 3 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Les collecteurs pour installations "hydrocâblées". Les collecteurs sont les centres de distribution des fluides tant en sanitaire, qu'en chauffage. Ils permettent la réalisation d'installations "hydrocâblées" ou de planchers chauffants/rafraîchissants. Certains collecteurs de chauffage sont Bi-température car ils possèdent une régulation, ils permettent une alimentation simultanée de 2 circuits de chauffage différents avec températures différentes (ex : Le Pack Bi-température de "REHAU"). Pour le sanitaire, il faut des collecteurs, "eau froide" et "eau chaude", pour le chauffage des collecteurs "départ" et "retour". SOURCE

5 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 4 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Les collecteurs :  Collecteurs fabriqués artisanalement en cuivre, en acier galvanisé ou en acier en fonction de l'utilisation, du nombre de départs et des diamètres.  Collecteurs ou nourrices laiton matricé double femelle (nombre de départs et diamètres à préciser). Possibilité de joindre 2 collecteurs ou plus avec des mamelons.  Nourrices laiton coquille mâle-femelle (nombre de départs et diamètres à préciser)  Collecteurs Modulaires (nombre de départs à monter en fonction des besoins) Emplacement des collecteurs : Les collecteurs doivent rester accessibles pour faciliter la manœuvre des vannes d'isolement ou de réglage. On favorisera les placards et gaines techniques. En sanitaire, l'emplacement sous l'évier ou sous la baignoire pour la distribution est pratique, mais l'emplacement sous la baignoire ne doit être utilisé que si un panneau d'habillage est démontable pour permettre un accès aisé. Tubes utilisés : Le cuivre ou les matériaux de synthèse (PER, PB, multi-couches …) en dalle sous fourreaux. Les avantages :  Le système d'alimentation "en pieuvre" en sanitaire et en chauffage permet de réduire les diamètres et les longueurs des tuyauteries.  Suppression des canalisations apparentes  Minoration des pertes de chaleur  Absorption des bruits de circulation Pour le PER, il convient d'ajouter :  Minoration du temps d'exécution  Mise en œuvre aisée  Élimination de la corrosion et de l'entartrage des canalisations  Les tubes PER ou PB sous fourreaux restent interchangeables. Les collecteurs pour installations "hydrocâblées".

6 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 5 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Les collecteurs pour installations "hydrocâblées". Les collecteurs seront équipés, selon l'utilisation d'une multitudes d'accessoires. Exemple de montage pour une installation de chauffage hydrocâblé par radiateurs : Nota : Prévoir sur les nourrices d'eau froide et d'eau chaude, des vannes d'isolement pour les différents circuits sanitaire et un robinet de vidange afin de faciliter les opérations de maintenance. Prévoir impérativement un purgeur automatique sur les collecteurs départ et retour chauffage pour un fonctionnement normal. Un robinet de vidange est également souhaitable afin de vidanger l'installation ou de permettre l'incorporation de produits (antigel, anti-boues, …) dans le circuit à l'aide d'une pompe à épreuve. Les raccords pour le raccordement au collecteur peuvent être à compression ou à sertir pour tubes cuivre et tubes en matériaux de synthèse. Raccord à compression pour tube PER Raccord à compression pour tube cuivre Nourrice laiton matricé double femelle, 3 départs. Vanne 1/4 tour avec raccord 2 pièces à portée sphéro-conique. Mamelon Pot d'extrémité Raccord d'isolement pour purgeur Robinet de vidange à boisseau Purgeur automatique Raccord à sertir

7 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 6 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Mise en œuvre des réseaux "hydrocâblés". LES DIFFÉRENTES DISTRIBUTIONS : 1. DISTRIBUTION EN ENROBÉ : C'est le type de distribution le plus courant en construction neuve. La pose se fait sous fourreau. Deux types de pose : Pose directe : Dans le cas de la réalisation d'une chape, le tube pré-fourreauté est fixé sur la dalle puis recouvert par la chape. Pose séquentielle : Des fourreaux obstrués aux extrémités par du scotch, sont mis en place et fixés directement sur les planchers préfabriqués ou sur le ferraillage, ils débouchent dans des réservations. La dalle béton est coulée et les tubes sont introduits dans les fourreaux ultérieurement. Penser à bien boucher les tubes avec du scotch avant l'introduction dans les fourreaux afin d'éviter tout risque de remplissage d'eau stagnante ou de saletés. Pour la réalisation des réservations, on peut utiliser des sorties de dalles, des blocs de polystyrène ou des boîtes plastiques avec couvercles ou à défaut, remplies de sable. DISTRIBUTION EN APPARENT OU EN DISSIMULE ACCESSIBLE : Elle s'effectue sur supports continus de type, chemin de câbles en locaux techniques ou sous goulottes ou moulures en plinthe en volume habitable. Les dimensions de celles-ci doivent être de 1,4 fois la somme des diamètres extérieurs des tubes ou des fourreaux si le tube en est pourvu. Cette distribution est réservée aux chantiers en rénovation. Dans le cas de pose en combles perdus, gaines techniques, sous sol, vides sanitaires ou toutes zones susceptible d'atteindre des températures basses, les canalisations devront être protégées contre le gel. Lorsque des colliers sont nécessaires, utiliser des colliers plastiques ou isophoniques. L'espacement des colliers sera de :  0,5 m à l'horizontal  1,3 m à la verticale.

8 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 7 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Accessoires de sorties et de branchements. Sortie de dalle béton : Elle permet le positionnement des fourreaux en entente dans les dalles coulées dans le cas d'une pose séquentielle. Leurs faibles encombrements évitent d'affaiblir les structures. La hauteur est à couper à la dimension. Lorsque les fourreaux sont en place, obstruer les orifices non utilisés afin d'éviter l'introduction de laitance. Un bouchon est prévu sur la partie supérieure. Sortie de chape : Elle est positionnée en sortie apparente au pied des appareils, elle permet le libre accès aux canalisations et en assure le guidage et la protection. Elles peuvent être jumelées côte à côte, en vis-à-vis ou en équerre suivant l'arrivée des canalisations et le besoin. Dans ce cas, l'entraxe des sorties est de 40 mm, un entraxe de 50 mm peut être obtenu avec l'adjonction d'une entretoise. Plancher Fourreau Armature Bouchon Sortie de dalle 20 cm Sorties de chape

9 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 8 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Accessoires de sorties et de branchements. Manchettes d'habillage : Rosaces d'habillage doubles ou simples : Sorties de cloisons en 1/2 : Elle assure la protection mécanique des tubes sous les appareils à desservir. Sa hauteur est de 200 mm mais la manchette peut être recoupée à la longueur désirée et peinte. Elles assurent la finition lorsque les sorties de chape sont jumelées. Entraxe de 40 ou 50 mm avec l'adjonction d'une entretoise. Elles peuvent être à sertir ou à visser pour tubes PER de12 x 1,1 et 16 x 1,5. Composées d'un boîtier plastique en deux parties (à encastrer) et d'une pièce amovible en laiton, les sorties de cloisons garantissent l'accès en cas d'accident sans dégâts pour les structures. La forme du moulage plastique du boîtier permet le blocage du fourreau. Pour la sortie de cloison à visser mâle en 1/2", prévoir un raccord femelle fixe ou à écrou tournant. Les sorties de cloisons peuvent être montées par deux sur un support à entraxes réglables de 125 à 180 mm. NOTA : Les sorties de cloisons sont utilisées aussi bien en sanitaire qu'en chauffage.

10 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 9 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Techniques de raccordement. La distribution bitube centralisée : Chaque radiateur est raccordé par deux tubes, un départ et un retour. Ces deux tubes sont reliés à des collecteurs en un point central. Ce type de distribution est simple à réaliser et plus facile à équilibrer. Arrivées des canalisations par les cloisons: Technique utilisée fréquemment pour des installations neuves, rapides et à prix réduits. Le matériel nécessaire à la réalisation est limité au minimum. Branchement possible avec tube PER ou PB. Attention : La dilatation du tube PER ou PB peut soulever le radiateur et le sortir de ses supports. Les tubes restent visibles derrière le radiateur et rendent ce raccordement inesthétique. Technique courante utilisée dans les installations en cuivre, PER, PB et multi-couches.  En tube cuivre, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de GCU 243, de raccords à sertir ou à compression.  En PER ou PB, utilisation de boîtiers simples de cloison et adjonction d'une allonge.  En tube multi-couches, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou à compression. NOTA : L'utilisation d'une rosace en sortie de cloison permet d'affiner l'esthétique. Technique utilisée dans les installations en cuivre, PER, PB et multi-couches avec combiné thermostatique.  En tube cuivre, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou à compression.  En PER ou PB, utilisation d'un boîtiers double de cloison et adjonction d'allonges.  En tube multi-couches, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou à compression. NOTA : L'utilisation d'une rosace en sortie de cloison permet d'affiner l'esthétique.

11 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 10 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Techniques de raccordement (raccords "MULTIFLEX"). Arrivées des canalisations par les cloisons: Arrivées des canalisations par le sol : Technique utilisée dans les installations en cuivre, PER, PB et multi-couches avec raccord "Multiflex". Le radiateur doit être prévu pour ce type d'installation, il doit disposer de 5 orifices dont 2 sont sur la partie basse.  En tube cuivre, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression.  En PER ou PB, utilisation d'un boîtier double de cloison et adjonction d'allonges.  En tube multi-couches, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression. NOTA : L'utilisation d'une rosace en sortie de cloison permet d'affiner l'esthétique. Technique utilisée dans les installations en cuivre, PER, PB et multi-couches avec raccord "Multiflex". Le radiateur doit être prévu pour ce type d'installation, il doit disposer de 5 orifices dont 2 sont sur la partie basse.  En tube cuivre, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression.  En PER ou PB, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou à compression. Respecter un rayon de cintrage de 10 fois le diamètre extérieur. Protéger les tubes contre les chocs.  En tube multi-couches, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression. NOTA : L'utilisation d'une rosace de sortie de sol permet d'affiner l'esthétique. Raccord d'inversion avec arrêt. Dans le cas ou une inversion des circuits départ et retour est survenue, le raccord d'inversion est nécessaire pour obtenir un bon sens de circulation.

12 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 11 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables Arrivées des canalisations par le sol en dalle béton : Arrivées des canalisations par le sol dans la chape : Technique utilisée dans les installations en cuivre, PER, PB et multi-couches avec combiné thermostatique.  En tube cuivre, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression.  En PER ou PB, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression. L' adjonction d'une rosace double de sol et des manchettes d'habillage permettent d'affiner l'esthétique et de protéger les tubes.  En tube multi-couches, raccordement direct sur la robinetterie à l'aide de raccords à sertir ou de raccords à compression. Techniques de raccordement. Technique utilisée dans les installations en PER et PB avec sorties de chape et combiné thermostatique. Raccordement des tubes avec des raccords à sertir ou à compression. Utilisation d'une rosace double et de manchettes d'habillage

13 L’hydrocâblé en chauffage et sanitaire Page 12 AFPA INGENIERIE – ICCSER - Version 1 – 2011 Notice technique - La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire FORMATION ICCSER Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Énergies Renouvelables

14 Reproduction interdite Article L du code de la propriété intellectuelle « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un artifice ou un procédé quelconques »


Télécharger ppt "NOTICES TECHNIQUES La distribution centralisée ou l'hydrocâblé pour le chauffage et le sanitaire INSTALLATEUR EN CHAUFFAGE, CLIMATISATION, SANITAIRE ET."

Présentations similaires


Annonces Google