La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Fractures de la Rotule Dr L.BENHAMOUCHE Maitre-assistant en chirurgie orthopédique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Fractures de la Rotule Dr L.BENHAMOUCHE Maitre-assistant en chirurgie orthopédique."— Transcription de la présentation:

1 Les Fractures de la Rotule Dr L.BENHAMOUCHE Maitre-assistant en chirurgie orthopédique

2 RAPPEL ANATOMIQUE : L’extension du genou est permise grâce au système extenseur du genou qui comprend : le muscle quadriceps, le tendon quadricipital, la rotule et le tendon rotulien inséré sur la tubérosité tibiale antérieure

3 Mouvements : Flexion = 140° Extension = 0°

4 1)INTRODUCTION: la rotule est le plus gros os sésamoïde de l’organisme inséré dans le tendon terminal du quadriceps, sa position sous-cutanée l’expose particulièrement aux traumatismes.

5 Les fractures de rotule représentent 1 % des fractures du squelette. Les fractures de rotule sont des fractures articulaires (hormis les fractures de la pointe).

6 2) MÉCANISME : Mécanisme direct : le plus fréquent par choc direct à la face antérieure du genou, genou fléchi (chute ou syndrome du tableau de bord) Mécanisme indirect : Rarement, lors d'une extension contrariée du genou provoquant des fractures interrompant le système extenseur

7 CLASSIFICATION Les classifications permettent la description anatomique de la fracture et précisent si la continuité du système extenseur est respectée.

8 Classification morphologique : Fractures transversales simples (peu ou non déplacées) fractures transversales simples déplacées Fractures comminutives avec ou sans déplacement Fractures verticales Les fractures verticales et comminutives non déplacées fractures n'interrompant pas le système extenseur

9 Classification de Duparc Type I : trait transversal simple Type II : type I associé à une comminution du fragment inférieur Type III : fracture en étoile

10 Fracture de la pointe de rotule

11 Fracture en étoile.

12 Lésions associées : lésions cutanées : excoriation contusion, érosion, plaie superficielle lésions cartilagineuses : rechercher lors de l’exploration articulaire touchant la trochlée fémorale ligamentaire : Rupture du ligament croisé postérieur

13 CLINIQUE : L'interrogatoire précise les circonstances et le mécanisme de l'accident l'inspection il existe un «gros genou tuméfié» L'impotence fonctionnelle peut être totale (interruption du système extenseur) ou partielle (pas d’interruption). L'extension active peut être impossible s'il existe une fracture transversale. Il faut rechercher une plaie à la face antérieure du genou (traumatisme direct). On recherche: dépression en regard de la rotule signant une fracture transversale avec diastasis (espace) inter-fragmentaire.

14 RADIOLOGIE pose le diagnostic permet la classification recherche les lésions associées Rx du genou Face, profil Fracture comminutive

15 L’incidence fémoro-patellaire difficile à réaliser du fait des douleurs permet de voir les fractures sagittales

16 Fracture transversale

17 TDM 3D

18 DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL

19 Patella Bipartita ou Tripartita défaut de fusion des noyaux d'ossification. L'image siège au bord supéro- externe de la rotule, souvent bilatérale

20 TRAITEMENT : BUTS : Récupération un genou stable, mobile, indolore rétablir la continuité de l’appareil extenseur

21 MÉTHODES Orthopédiques : Immobilisation par un plâtre Cruro-malléolaire (genouillère plâtrée) pendant 5 -6 semaines après ponction de l’hémarthrose. Rééducation active du genou dés l’ablation du plâtre

22 Chirurgicales : A.Ost é osynth è se

23 haubanage

24

25 Cerclage

26 vissage

27 fixateur externe si fracture ouverte avec perte de substance cutan é e

28 Patellectomie partielle

29 INICATIONS : Fractures non déplacées respectant la continuité de l’appareil extenseur : traitement orthopédique (fracture verticale, parcellaire ou en étoile) Fracture déplacée et rampant la continuité du système extenseur : chirurgical Fracture ouverte : parage et ostéosynthèse Fracture de la pointe : patellectomie et réinsertion tendineuse trans-osseuse

30  EVOLUTION : Favorable : la consolidation est de r è gle en 5 à 6 semaines Complications: Imm é diates : ouverture cutan é e : avec risque d ’ arthrite : impose un parage en urgence une antibioth é rapie et une pr é vention antit é tanique. Tardives : - Pseudarthroses : rare - Cal vicieuse : secondaire à une r é duction imparfaite ou un d é placement secondaire - raideur du genou : li é e à l ’ immobilisation prolong é e et l ’ absence de r éé ducation - arthroses f é moro-patellaire

31

32


Télécharger ppt "Les Fractures de la Rotule Dr L.BENHAMOUCHE Maitre-assistant en chirurgie orthopédique."

Présentations similaires


Annonces Google