La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le point sur lapprentissage de la lecture au C.P. Circonscription Orléans-Saran Mercredi 20 septembre 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le point sur lapprentissage de la lecture au C.P. Circonscription Orléans-Saran Mercredi 20 septembre 2006."— Transcription de la présentation:

1

2 Le point sur lapprentissage de la lecture au C.P. Circonscription Orléans-Saran Mercredi 20 septembre 2006

3 Nous savons aujourdhui, mieux quil y a vingt ou trente ans, comment les enfants sy prennent pour apprendre à lire. Rares sont les enfants qui nutiliseraient quun cheminement unique dapprentissage : tous se servent de procédures personnelles respectables, avant de suivre des procédures expertes et identifiées. En préambule

4 Lapprentissage de la lecture ne débute pas en CP, il se construit progressivement dès lécole maternelle. La fréquentation de récits dans les albums (dimension culturelle), La fréquentation de récits dans les albums (dimension culturelle), lidentification immédiate de mots références, lidentification immédiate de mots références, la constitution dun dictionnaire personnel, la constitution dun dictionnaire personnel, les activités de phonologie les activités de phonologie … sont des préalables indispensables à un apprentissage de la lecture réussi.

5 Textes officiels « Apprendre à lire, cest apprendre à mettre en jeu en même temps deux activités différentes : celle qui conduit à identifier des mots écrits, celle qui conduit à en comprendre la signification dans le contexte verbal (textes) et non verbal (supports des textes, situation de communication) qui est le leur. » (extrait de : BO hors série n°1, 14 février 2002, « Horaires et programmes denseignement de lécole primaire »)

6 Les méthodes denseignement de la lecture Méthode analytique (du tout vers les parties : démarche globale …) Méthode synthétique (des unités minimales au texte :démarches phono- graphique et syllabique, …) 1913– Boscher – Méthode syllabique Méthode mixte enchaînée et méthode mixte conjointe 1920 – Dr Decroly – Méthode globale 1960 – Freinet – Méthode naturelle 1970 – Foucambert – Méthode idéovisuelle

7 Les méthodes denseignement de la lecture Les méthodes denseignement de la lecture Méthode analytique (appelée aussi méthode globale) Mémorisation de la forme visuelle des mots. Méthode synthétique A partir des phonèmes et des graphèmes, construction des syllabes, des mots, des phrases, du texte. Méthode mixte Mémorisation de la forme visuelle des mots et étude, conjointe ou enchaînée, du code alphabétique.

8 Les quatre grands pôles incontournables de lapprentissage de la lecture 1. Lidentification des mots 2.La compréhension des textes 3.La production écrite 4.Lacculturation (base culturelle commune)

9 1. Lidentification des mots 1. Lidentification des mots Identification dun petit ensemble de mots par voie directe Identification dun petit ensemble de mots par voie directe Identification dun petit ensemble de mots par voie directe Identification dun petit ensemble de mots par voie directe Découverte du principe alphabétique (discrimination visuelle et auditive, segmentation) Découverte du principe alphabétique (discrimination visuelle et auditive, segmentation) Compréhension du principe alphabétique (jentends/je vois/je combine) Compréhension du principe alphabétique (jentends/je vois/je combine) Compréhension du principe alphabétique (jentends/je vois/je combine) Compréhension du principe alphabétique (jentends/je vois/je combine) Les quatre grands pôles

10 En lecture, un b et un a, cela se lit [ba], dans les mots : Le « b-a ba », ça ne marche pas à tous les coups ! –Balai –Banane –Bâiller

11 Mais pas dans : –Baignoire –Bain –Baudrier –Banc

12 A lécrit, cest encore plus compliqué : Pour écrire la syllabe [ba], il faut certes un b et un a, comme dans les mots : –Banane –Baobab –débarrasser

13 Mais cela ne suffit pas pour écrire correctement les mots : Mais cela ne suffit pas pour écrire correctement les mots : – Débat – Tabac – Là-bas – Je me bats dans la cour…

14 Pourquoi ? Parce que dans la langue française, il y a …

15 26 lettres de lalphabet (et quelques accents), mais… 26 lettres de lalphabet (et quelques accents), mais… 36 phonèmes (les sons de la langue française) : [b],[i],[ã] 36 phonèmes (les sons de la langue française) : [b],[i],[ã] …et même un peu plus si on tient compte des accents régionaux !

16 Mais il y a aussi 130 graphies (la façon décrire les phonèmes), et même plus de 300 si on tient compte des lettres « muettes » (s, t, e), très fréquentes en français ! …Contrairement à dautres langues, plus « phonétiques » (litalien par exemple).

17 Le mathématicien Caleb Gattegno ( ) a réalisé un tableau synthétique de lensemble des graphies des sons de la langue française :

18 Exemple : le son [ã] Cest un phonème très courant dans la langue : temps paon enfants emmener entend banc camps quand etc. etc… maman pantalon silence … Mais il y a 31 façons différentes de lécrire :

19 Dans dautres cas, un même groupe de lettres se prononce différemment, selon les mots et selon le sens : Dans dautres cas, un même groupe de lettres se prononce différemment, selon les mots et selon le sens : –Ils marchent –Il est prudent –Un parent –Ils parent (au plus pressé…)

20 Pour faire correspondre les lettres et les sons, il faut donc : Pour faire correspondre les lettres et les sons, il faut donc : –connaître la « combinatoire » (les syllabes) –Mais aussi les mots, la grammaire et lorthographe, les phrases…

21 2. La compréhension des textes Compréhension dune phrase entendue Compréhension dune phrase entendue Compréhension dune phrase lue Compréhension dune phrase lue Compréhension dun texte entendu Compréhension dun texte entendu Compréhension dun texte lu Compréhension dun texte lu Identification des inférences et de limplicite Identification des inférences et de limpliciteinférences Reconnaissance des anaphores Reconnaissance des anaphoresanaphores Travail autour du lexique Travail autour du lexique Les quatre grands pôles (suite)

22

23 Amusons-nous un peu… Il nest pas si facile de comprendre le texte suivant : La plu part des mé tho desde lec tu re pro po sent au jour d' hui des pro gram mes de tra vailé qui li brés.

24 Amusons-nous un peu… Vous naurez peut-être pas trop de difficultés à comprendre celui-ci : Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas les mtos n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C'est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

25 3. La production écrite Apprentissage du tracé, de la copie (souvent, régulièrement) Exercices de fixation orthographique Propositions de situations décriture diversifiées (écriture inventée, production décrits,…) et en nombre suffisant Premiers usages du clavier Les quatre grands pôles (suite)

26 4. Lacculturation Etude de différents types de textes et supports Construction dune première culture littéraire Mise en réseau de textes Les quatre grands pôles (suite)

27 Évolution des pratiques majoritaires au CP Sur la mappemonde didactique, la position des points sur les axes correspond (approximativement) à la proportion du temps détude consacrée à chaque composante. Le cercle représente le seuil de 50% du temps global denseignement de la langue écrite. Source: Roland GOIGOUX, IUFM Auvergne dans les années 80-90dans les années 70

28 Un équilibre possible au cycle 2 initié par les chercheurs dès 1990 et désormais préconisé par les Programmes de 2002 Source: R GOIGOUX, IUFM Auvergne

29 Conclusion Il appartient à lenseignant, au-delà du manuel de lecture quil utilise, de travailler les quatre grands pôles identifiés par les Programmes de Charge à lui dorganiser son enseignement pour pallier les manquements pédagogiques des manuels (et outils associés) par des apports extérieurs complémentaires.


Télécharger ppt "Le point sur lapprentissage de la lecture au C.P. Circonscription Orléans-Saran Mercredi 20 septembre 2006."

Présentations similaires


Annonces Google