La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LÉvangile de Jean Leçon 8 –Opposition contre Jésus-Christ en Galilée Jean 6:1-71.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LÉvangile de Jean Leçon 8 –Opposition contre Jésus-Christ en Galilée Jean 6:1-71."— Transcription de la présentation:

1 LÉvangile de Jean Leçon 8 –Opposition contre Jésus-Christ en Galilée Jean 6:1-71

2 Jésus retourne pour en Galilée pour enseigner vv. 1,2 Après que Hérode Antipas a tué Jean-Baptiste (Marc 6 :14-29; Jean 3 :24) Après que les disciples ont prêché à travers toute la Galilée (Marc 6 :7-13, 30, 31) Après que les multitudes de personnes sintéressaient à Jésus et quHérode Antipas cherchait à le voir (Luc 9 :7-9) Environ 6 mois sécoulent entre les chapitres 5 et 6 de Jean

3 Un lieu désert + une foule Au nord-est de la mer de Galilée, ou « mer de Tibériade (Jean 21 :1). Un lieu désert (avec pluie, mais sans habitation) (Matthieu 14 :13, 15; Marc 6 :32). Jésus était suivi par une grande foule non à cause de son enseignement non à cause de son enseignement parce quil guérissait les malades miraculeusement. parce quil guérissait les malades miraculeusement.

4 Jésus se retire – la foule sexcite vv. 3,4 « montagne » = « colline ». La ferveur religieuse montait sans doute en vue du pèlerinage annuel que la plupart feraient à Jérusalem pour la Pâque.

5 « Donne-leur à manger » vv. 5,6 Au lieu de fuir devant la foule, Jésus a pitié deux Il utilisera cet évènement pour enseigner la providence de Dieu enseigner la providence de Dieu augmenter la foi des disciples augmenter la foi des disciples démasquer le cœur de la foule. démasquer le cœur de la foule. Philippe était originaire de Bethsaïda (Jean 1 :44), la ville la plus proche

6 Mission impossible! v deniers = le salaire de 200 homme-jours, ou $30,769 en dollars canadiens de La foule comprenait environ 5000 hommes (Matthieu 14 :21), sans compter les femmes et les enfants, donc environ 10,000 Le McDonalds du coin : Naurait pas pu les nourrir Naurait pas pu les nourrir Naurait pas pu le faire pour $3.08 par personne Naurait pas pu le faire pour $3.08 par personne

7 André, le « chercheur » vv. 8,9 André, qui comme Simon Pierre venait aussi de Bethsaïda, est revenu avec un seul « lunch », tout en disant « Quest-ce cela pour tant de gens? » 1/20 g de poisson et 1/50 g de pain par personne! 1/20 g de poisson et 1/50 g de pain par personne! Cependant, cest lorsquon est faible que Dieu peut démontrer sa puissance. Il y avait ici quelquun plus grand quÉlisée, qui avait multiplié 20 pains dorge pour 100 personnes (2 Rois 4 :42-44).

8 Le Bon Berger et Créateur nourris ses créatures vv. 10,11 Il fait asseoir les gens (Marc 6 :34) dans les verts pâturages (Psaumes 23 :2), en groupes de 50 ou 100 (Matthieu 6 :40) Il a rendu grâces, puis a fait distribuer le pain. Il y a multiplication, mais aucun symbole eucharistique. Jean démontre ici que Jésus était le Créateur lui- même. Aucun des « guérisseurs » de nos jours ne peut reproduire un tel miracle.

9 12 paniers qui restent – pourquoi? vv. 12,13 Pour démontrer aux disciples que Dieu pourvoyait à leurs besoins. Il ne restait pas des poissons, mais des morceaux des pains dorge, qui seraient plus faciles à préserver. Dieu napprouve pas le gaspillage, même lorsquIl donne en abondance. La prière du Seigneur était « donne nous aujourdhui notre pain quotidien).

10 Lion de Juda ou Agneau de Dieu? vv. 14,15 Les gens et ont cru que Jésus était le prophète annoncé Deutéronome18 :15. Avec un leader aussi puissant, ils nauraient plus à travailler, et ce leader expulser les Romains et instaurer le royaume messianique. Cest le point culminant de la popularité de Jésus-Christ, mais Il a refusé la gloire immédiate, car Il était venu « chercher et sauver ceux qui étaient perdus ». Le royaume de Jésus lui serait donné par le Père (Psaumes 2 :7-12; Daniel 7 :13,14). Il ne viendrait pas de ce monde (Jean 18 :36). Le royaume de Jésus lui serait donné par le Père (Psaumes 2 :7-12; Daniel 7 :13,14). Il ne viendrait pas de ce monde (Jean 18 :36). Avant de se montrer comme le Lion de Juda, Jésus sest dabord démontré comme lAgneau qui ôte le péché du monde.

11 Les disciples en bateau, le Seigneur en prière vv. 16,17 Jésus obligea ses disciples à monter dans une barque et se rendre à Bethsaïda (Marc 6:45) pendant quil renvoyait la foule. Ils sont partis plutôt vers Capernaüm, une ville voisine. Après avoir renvoyé la foule, Jésus est monté sur la montagne pour prier seul avec son Père. De là Il a vu peiner ses disciples. (Marc 6 :45- 48).

12 Un fantôme (?) marche sur les vagues vv. 18,19 Marc 6 :48 nous dit quils avaient beaucoup de peine à ramer. Marc 6 :49 nous dit quils croyaient que lapparition de Jésus était un fantôme. Naurions nous pas cru la même chose? Marc 6 :48 et Matthieu 14 :25 nous disent que tout sest passé à la 4ème veille de la nuit, soit entre 3 :00 et 6 :00 A.M.

13 « Cest moi » vv. 20,21 Jésus ne les gronde pas, mais les rassure. Les mots « Cest moi » veulent dire littéralement « Je suis », tout comme en Jean 8 :58. Ils lont donc accueilli dans la barque, et miraculeusement la barque sest trouvée hors de la tempête et à destination. Jean démontre ainsi que Jésus était non seulement Créateur, mais aussi Maître des éléments.

14 Comment es-tu venu ici? vv. 22,25 Jésus nétait pas allé dans la barque avec ses disciples Comment donc était-il parvenu à Capernaüm? (Mystère et boule de gomme !)

15 Jésus alla droit au but – la foule était matérialiste v. 26 Il accuse la foule de vouloir satisfaire à ses désirs charnels, sans croire en Lui. La foule: voulait suivre un prophète miraculeux voulait suivre un prophète miraculeux voulait profiter de son pouvoir voulait profiter de son pouvoir ne voulait pas admettre quIl venait de Dieu ne voulait pas admettre quIl venait de Dieu ne voulait pas abandonné son péché ne voulait pas abandonné son péché

16 Arrêtez de vous démener futilement v. 27 Jésus ne dit pas quil faut être paresseux, comme les chant « Travailler, cest trop dur! ». Plutôt, Il dit quon doit avoir comme but la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle. Cest le même message quIl donna à la femme samaritaine, mais cette fois-ci Il utilise la nourriture au lieu de leau. Le Fils de lhomme est Celui qui peut donner cette nourriture éternelle (de la vie éternelle), car Dieu la marqué de son sceau dapprobation (au baptême, dans les miracles, etc.).

17 Lœuvre de Dieu, cest de croire en Celui quIl a envoyé vv. 28,29 Pour plaire à Dieu, il faut croire avant dœuvrer. On ne peut pas plaire à Dieu (Éphésiens 2 :8,9; Tites 3 :5, Romains 6 :23). Cependant, la grâce de Dieu est suffisante pour tout ce qui croient (Éphésiens 2 :8).

18 Quel miracle feras-tu? vv. 30,31 Ils cherchaient une excuse à ne pas croire – ayant vu un miracle la journée précédente (1 Corinthiens 1 :22). La tradition voulait que le Messie ferait encore mieux que Moïse. Ne serait-ce pas formidable de convaincre ce faiseur de miracles de fournir du pain pour 40 ans! Dieu veut quon croit avant de voir. (Jean 11 :40).

19 Jésus a la vie en lui-même vv. 32,33 Jésus déclare solennellement (en vérité…) Moïse na pas donné la manne, mais plutôt le Père. Moïse na pas donné la manne, mais plutôt le Père. Le Père continue a donner le vrai pain, même si la manne avait cessé. (Ce pain est la vie éternelle, tout comme la manne procurait la vie physique) Le Père continue a donner le vrai pain, même si la manne avait cessé. (Ce pain est la vie éternelle, tout comme la manne procurait la vie physique) Le vrai pain du ciel est Jésus. Il a souvent dit quIl est descendu du ciel. (Jean 6 :32, 33, 38, 41, 42, 50, 51, 58). Le vrai pain du ciel est Jésus. Il a souvent dit quIl est descendu du ciel. (Jean 6 :32, 33, 38, 41, 42, 50, 51, 58). Jésus a la vie en lui-même (Jean 1 :4; 5 :26). Jésus a la vie en lui-même (Jean 1 :4; 5 :26).

20 « Donne-nous toujours »… v. 34 La foule navait pas encore compris. Elle voulait « toujours » le pain, et non seulement pour 40 ans. Elle voulait le pain physique, tout comme la femme samaritaine voulait leau vive (Jean 4 :15).

21 « Je suis » le pain de vie v. 35 Jésus anéantit leurs attentes matérialistes. Il se déclare le « pain de vie ». Le pain était pour les juifs un manger quotidien, le centre de chaque repas. Tout comme leau enlève la soif et le pain satisfait la faim, Jésus enlève la soif et la faim de lâme de lhomme, rafraîchissant et rassasiant lâme sauvée. Cette déclaration « je suis » (Jean 8 :12; 10 :7,9,11,13 : 11 :25; 14 :6; 15 :1,5) est la première dune série très importante de révélations de Jésus qui révèle sa nature.

22 La foule incrédule vv. 36, 37 Jésus continue en reprochant la foule de son manque de foi. Elle avait vu des miracles, mais ne croyait point en Lui. Ces gens navaient pas été donnés par le Père à Jésus, car Il ne les aurait pas mis dehors (Jean 6 :39).

23 On ne peut pas perdre notre salut, car Jésus serait alors infidèle à la volonté divine vv. 38,39 Jésus déclare quIl vient du ciel, quil est préoccupé à faire la volonté du Père. Ensuite, Il explique cette volonté, qui est de ne pas « perdre de tout ce quIl a donné à Jésus, mais de le ressusciter au dernier jour ». Enseigner quon peut « perdre son salut » ou « rejeter son salut » après avoir été sauvé, cest déclarer que Jésus-Christ est infidèle à la tâche principale qui Lui a été confiée par le Père!

24 Il faut « voir et croire » pour avoir la vie éternelle v. 40 Il faut « voir et croire » dans le Fils pour avoir la vie éternelle. (Romains 8 :28-30; Jean 6 :47,50,51,54,58)

25 Les murmures vv. 41,42 Tous comme leurs ancêtres dans le désert, les Juifs murmuraient (Exode 15 :24; 16 :2,7,12; Nombres 11 :1; 14 :2,27). Ils connaissaient ses parents – comment donc pouvait Il prétendre descendre du ciel? (Marc 6 :3; Luc 4 :22). Ils ne savaient rien de sa naissance dune vierge, des miracles entourant cette naissance,etc.

26 Jésus attire tous à Lui, mais tous ne croient pas vv. 43,44 Jésus dit simplement « ne murmurez pas ». Il continue en répétant que le salut vient par lattraction divine, et que cest Jésus qui ressuscite au dernier jour. Cest la même déclaration que Jean 12 :32 « Jattirerai tous les hommes à moi ». Cette attraction est universelle, mais le salut ne lest pas. Il est seulement accessible à ceux qui croient (Jean 3 :16).

27 Quiconque entend lenseignement de Dieu vient à Christ V. 45 Jésus cite les prophètes (Ésaïe 54 :13; Jérémie 31 :34). Tous les chemins ne mènent pas au ciel, et toute religion ou doctrine nest pas bonne. La seule vraie religion, celle qui garantie la vie éternelle est celle qui conduit à la foi en Jésus- Christ seul.

28 Pour comprendre le Père, il faut passer par Jésus-Christ v. 46 La connaissance de Dieu ne sobtient que par Celui qui la révélé, Celui qui est venu du Père, Celui qui la vu, le Logos de Dieu (Jean 1 :18).

29 Il faut croire dans le Pain de vie v. 47,48 Ces deux versets résument le passage. La phrase « celui qui croit » en grec a un sens continu – ce nest pas une foi éphémère, mais une croyance profonde et continue qui apporte la vie éternelle dans Celui qui est le pain de vie.

30 Jésus satisfait plus que la manne vv. 49,50 La manne suffisait pour le corps humain pendant un temps, mais ne suffisait pas à prévenir la mort. Jésus-Christ, le Pain de Vie, satisfait éternellement.

31 Jésus, le Pain de vie v. 51 Le contexte ne se prête pas à la sainte cène, même si plus tard il prendra le pain comme symbole de son corps. Ce que Jésus dit ici, cest quil faut « manger » du « pain vivant », qui dans le contexte parle de croire pour la vie éternelle. Il explique que ce pain était sa chair, quIl donnerai pour la vie du monde. Il nest aucunement question ici de transsubstantiation, pas plus que lorsquil dit « Je suis la porte, je suis le chemin, je suis le cep, etc. Le sacrifice de lAgneau de Dieu (Jean 1 :29) était nécessaire pour le salut.

32 La foule na pas compris v. 52 Comme dans Jean 2 :20; 3 :4, 4 :15; 6 :32-34, la foule na pas compris. Ils ont essayé de comprendre littéralement les paroles de Jésus comme sil soffrait à des cannibales ! (Cest lerreur fondamentale de la transsubstantiation.)

33 Il faut manger sa chair…mais comment? vv Jésus ne parle pas de la Sainte cène ici – ce rite na été instauré quun an plus tard. En tant que Juif, il savait quil ne fallait pas boire le sang, et naurait pas contredit la loi divine en lexigeant, car Il est Lui-même Dieu. (Lévitiques 3 :17; 17 :10-14). Cependant, le sang est nécessaire à lexpiation des péchés (Lévitiques 17 :11). Les disciples ont bien compris quil parlait en énigme. Jésus dit, « Il faut que vous croyez tellement en moi que cest si comme vous avez mangé ma chair (car Il est le pain de vie), et but mon sang (car sans effusion de sang il ny a pas de pardon). Ainsi, vous seriez rassasiés éternellement.

34 Il faut non seulement croire, mais « demeurer » en Jésus-Christ vv Jésus ajoute lidée dune communion perpétuelle avec Lui. Croire en Jésus nimplique pas seulement saccrocher à Lui pour le salut, comme une bouée de sauvetage, mais demeurer en lui, se nourrissant de Lui. (Jean 1 :38; 14 :10; 1 :32; 15 :4). Ainsi, tout comme le Père est vie, et que le Fils vit par le Père, celui qui « mange » (assimile complètement) le Fils vit par Lui.

35 Plusieurs quittent v. 60 Loin de lhystérie de masse causée par son miracle de multiplication des pains et des poissons, lenseignement de Jésus froissa plusieurs. Ce Messie nallait pas les nourrir, les délivrer de Rome, mais plutôt les convaincre de leur état incrédule devant Dieu.

36 Les incrédules ne croient pas même sil y a des évidences vv Jésus connaissait les coeurs (Jean 1 :47; 2 :24, 25; 6 :15). Il a de plus demandé sils croiraient en le voyant monter au ciel. On doit accepter par la foi les choses quon ne comprend pas, car la parole de Dieu est esprit et vie. (Jean 7 :38,39; Actes 1 :8,9; Jean 3 :6; 1 Corinthiens 2 :14) La parole est dure, mais vraie (Jean 6 :60)

37 Jésus connaît les coeurs v. 64 Jésus savait que Judas le trahirait, que plusieurs ne croyaient pas. Il na pas arrêté de les aimer pour autant. Sa connaissance était surnaturelle (Jean 1 :47; 2 :24,25; 6 :15).

38 Lappel de Dieu est souverain – plusieurs se retirent vv. 65,66 Après ce discours, les gens qui se disaient disciples, mais qui cherchaient uniquement un royaume terrestre avec le Messie comme roi et pourvoyeur de richesses et de paix se sont retirés.

39 Allez-vous quitter?... Où irons-nous? v Il leur posa cette question pour stimuler une prise de décision qui affermirait leur faible foi. Pierre, agissant comme porte-parole, déclare simplement « Tu as les paroles de la vie éternelle ». Ensuite, il déclare que Jésus est le Christ, le Saint de Dieu. Ce qui a frappé Simon nest pas la puissance de Jésus-Christ, mais sa sainteté. La sainteté de Jésus-Christ le rendait différent et transcendant parmi les hommes.

40 Une simple, mais puissante déclaration vv. 68,69 Pierre, agissant comme porte-parole, déclare simplement « Tu as les paroles de la vie éternelle ». Ensuite, il déclare que Jésus est le Christ, le Saint de Dieu. Ce qui frappe Simon nest pas la puissance de Jésus-Christ, mais sa sainteté. La sainteté de Jésus-Christ le rendait différent et transcendant parmi les hommes.

41 Pas tous qui ont été choisis sont restés fidèles vv. 70,71 Jésus savait déjà que Judas le trahirait – ce nétait pas une surprise pour Lui.

42 Applications pour nous Est-ce quon suit Dieu pour ce quIl nous donne, ou parce quIl a les paroles de la vie éternelle? Si Dieu ne nous béni pas matériellement, est-ce quon sera fidèle? Robert E. Lee… le mot le plus sublime dans la langue est « le devoir ». Dieu honore les fidèles.


Télécharger ppt "LÉvangile de Jean Leçon 8 –Opposition contre Jésus-Christ en Galilée Jean 6:1-71."

Présentations similaires


Annonces Google