La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Traitement des Pseudokystes du Pancréas Michel Rayar Service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU Rennes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Traitement des Pseudokystes du Pancréas Michel Rayar Service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU Rennes."— Transcription de la présentation:

1 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Traitement des Pseudokystes du Pancréas Michel Rayar Service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU Rennes

2 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Définition « Collection de liquide pancréatique riche en amylase, entourée par une capsule fibreuse ou du tissu granuleux, secondaire à une pancréatite aigue, chronique ou un traumatisme pancréatique » « Collection de liquide pancréatique riche en amylase, entourée par une capsule fibreuse ou du tissu granuleux, secondaire à une pancréatite aigue, chronique ou un traumatisme pancréatique » Diagnostic simple Diagnostic simple Prise en charge moins bien codifiée Prise en charge moins bien codifiée

3 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Un diagnostic simple Paroi kystique Calcifications (PCC) Contenu liquide et homogène Canal de Wirsung identifié

4 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Une imagerie performante

5 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Classification DEgidio et Schein : Pseudokyste Nécrotique : secondaire à une pancréatite aigue. Incidence : 15%. Pseudokyste Nécrotique : secondaire à une pancréatite aigue. Incidence : 15%. Pseudokyste Chronique : secondaire à une pancréatite chronique. Incidence : 40% Pseudokyste Chronique : secondaire à une pancréatite chronique. Incidence : 40% NB: Pseudokystes post-traumatiques exceptionnels

6 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Indications Thérapeutiques Quels pseudokystes traiter ? Quels pseudokystes traiter ? Comment les traiter ? Comment les traiter ? Que deviennent-ils ? Que deviennent-ils ?

7 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Quels PK traiter ? PK Nécrotiques : Symptomatiques (douleurs, compression, hémorragie) Asymptomatiques : traitement seulement si persistance après 6 semaines, taille > 6cm et en augmentation PK Nécrotiques : Symptomatiques (douleurs, compression, hémorragie) Asymptomatiques : traitement seulement si persistance après 6 semaines, taille > 6cm et en augmentation PK Chroniques : traitement systématique abstention seulement si asymptomatique, taille < 4 cm et sans augmentation PK Chroniques : traitement systématique abstention seulement si asymptomatique, taille < 4 cm et sans augmentation

8 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Comment traiter ? 1) drainage percutané 1) drainage percutané 2) drainage endoscopique 2) drainage endoscopique

9 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Comment traiter ? 3) Traitement chirurgical : drainage externe et marsupialisation résection drainage interne : Chirurgie ouverte Laparoscopie 3) Traitement chirurgical : drainage externe et marsupialisation résection drainage interne : Chirurgie ouverte Laparoscopie

10 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Drainage Externe Principe : Mise en place chirurgicale dun drain dans la cavité kystique. Durée = 2 à 4 semaines Principe : Mise en place chirurgicale dun drain dans la cavité kystique. Durée = 2 à 4 semaines Indication : Pseudokystes infectés, non accessible au drainage percutanée Indication : Pseudokystes infectés, non accessible au drainage percutanée Risque : récidive, fistule pancréatique (20%), obstruction drain, chute du drain…. Risque : récidive, fistule pancréatique (20%), obstruction drain, chute du drain….

11 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Résection Intervention : Dépend de la localisation du kyste Intervention : Dépend de la localisation du kyste - DPC, Frey, Beger, Pancréatectomie Gauche - DPC, Frey, Beger, Pancréatectomie Gauche Indication : - Pseudokystes multiples - Pseudo anévrysme, thrombose veine splénique, - lésions associées, doute avec lésion maligne - Impossibilité de réaliser une dérivation interne Indication : - Pseudokystes multiples - Pseudo anévrysme, thrombose veine splénique, - lésions associées, doute avec lésion maligne - Impossibilité de réaliser une dérivation interne chirurgicale chirurgicale

12 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Dérivations internes Indication : Indication : Impossibilité de réaliser un traitement endoscopique Post endoscopie : échec / récurrence / complication Nécessité dune autre dérivation associée (biliaire Impossibilité de réaliser un traitement endoscopique Post endoscopie : échec / récurrence / complication Nécessité dune autre dérivation associée (biliaire gastrique, pancréatique) gastrique, pancréatique)

13 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Dérivations internes Traitement chirurgical de référence : anastomose kysto-digestive avec un viscère adjacent Traitement chirurgical de référence : anastomose kysto-digestive avec un viscère adjacent 3 types possible : - Kysto-gastrostomie - Kysto-duodénostomie - Kysto-jéjunostomie 3 types possible : - Kysto-gastrostomie - Kysto-duodénostomie - Kysto-jéjunostomie 2 techniques : chirurgie ouverte ; cœlioscopie 2 techniques : chirurgie ouverte ; cœlioscopie Mortalité 0 à 5%, morbidité 11-24%, récidive 5 à 8% Mortalité 0 à 5%, morbidité 11-24%, récidive 5 à 8%

14 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Les conditions de réalisation Traitement de la cause : sevrage alcoolique, cholécystectomie Paroi épaisse « qui tient » Accessible à un geste sans risque (HTP, IHC, ou dantécédents dhémorragie intrakystique…)

15 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Kysto-gastrostomie

16 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Kysto-duodénostomie Kysto-jéjunostomie

17 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Pseudokystes hémorragiques Erosion dun vaisseau de la paroi (anévrysme) Souvent un contexte durgence Apanage des traitements endovasculaires Chirurgie de sauvetage l l Hémostase l l Kystostomie l l Résection

18 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Laparoscopie Technique récente, peu de série publiée Technique récente, peu de série publiée Kysto-gastrostomie essentiellement : 2 grandes voies dexposition du kyste: Transgastrique (endoluminal, extra luminal) Retro gastrique (arrière cavité épiploïque) Kysto-gastrostomie essentiellement : 2 grandes voies dexposition du kyste: Transgastrique (endoluminal, extra luminal) Retro gastrique (arrière cavité épiploïque) Supériorité dune technique non prouvée Supériorité dune technique non prouvée Résultats : Mortalité 0%, Morbidité 8%, conversion 10%, récidive 0% Résultats : Mortalité 0%, Morbidité 8%, conversion 10%, récidive 0%

19 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Rétro gastrique (Jedlicka) Absence de gastrotomie antérieur Absence de gastrotomie antérieur Abord du kyste par larrière cavité épiploïque Abord du kyste par larrière cavité épiploïque incision de la paroi gastrique postérieure guidée par passage endoscope => control visuel Endoluminal incision de la paroi gastrique postérieure guidée par passage endoscope => control visuel Endoluminal

20 Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Conclusion Aucune étude randomisée comparant le traitement chirurgical et endoscopique Aucune étude randomisée comparant le traitement chirurgical et endoscopique Traitement endoscopique en première intention Traitement endoscopique en première intention Traitement chirurgical de rattrapage ou de en cas dhémorragie Traitement chirurgical de rattrapage ou de en cas dhémorragie


Télécharger ppt "Chirurgie Hépatobiliaire et Digestive Traitement des Pseudokystes du Pancréas Michel Rayar Service de chirurgie hépatobiliaire et digestive CHU Rennes."

Présentations similaires


Annonces Google