La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La maladie hémorroïdaire

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La maladie hémorroïdaire"— Transcription de la présentation:

1 La maladie hémorroïdaire
Quand faut-il opérer ?

2 Anatomie normale

3 Hémorroïdes internes sont coussinets ne sont pas varices ou veines

4 Symptômes Rectorragie :
Sang rouge vif, à l’essuyage ou en fin de selle. Abondance ?? Fréquence !! Anémie ferriprive. Attention : coloscopie au moindre doute ! Origine : capillaires sous-épithéliaux au niveau des hémorroïdes internes. FF : Constipation/ Dyschésie/ Diarrhée, Epices, alcool.

5 Symptômes Douleur : Veines, hémorroïdes externes > internes
La crise fluxionnaire : Pas de tuméfaction, sensation de pesanteur FF : période pré-menstruelle La thrombose hémorroïdaire Douleur intense, permanente, gênant la position assise, tuméfaction anale récente FF : effort (défécation ou autre), grossesse, post-partum, pré ou per-menstruel Cliniquement : tuméfaction bleutée +/- oedémateuse

6

7 Symptômes Procidence à la poussée :
Gêne douloureuse, suintement, saignement Tuméfaction anale rouge, voire métaplasique. A la poussée : paquet, grade : grade description 1 pas de prolapsus 2 réintégration spontanée. 3 réintégration non spontanée mais manuelle 4 réintégration impossible

8

9

10 Symptômes Moins fréquents : lourdeur, pesanteur, prurit intermittent
Marisques : complications des thromboses externes problème d’hygiène, macération, esthétique.

11 Traitement Préambule thérapeutique: 4 règles simples :
Le traitement des hémorroïdes doit être réservé aux formes symptomatiques. Le traitement des hémorroïdes est dans la majorité des cas un traitement de confort. Les traitements médicamenteux sont efficaces dans la crise hémorroïdaire. Les procédés instrumentaux et chirurgicaux constituent le traitement de fond de la maladie hémorroïdaire interne.

12 Traitement Traitement médical (RPC): Et en cas d’échec …………….
Eviter les facteurs favorisants. Régulariser le transit Règles hygiéno-diététiques, voire laxatifs per os (mucilages). Pas de validation des topiques locaux au long cours, mais utiles en cure courte en cas de douleur ou rectorragies. Les veinotoniques : en cure courte pour la maladie hémorroïdaire interne. Les anti-inflammatoires NS ou S, les antalgiques : pour la douleur lors des thromboses. Et en cas d’échec …………….

13 Traitement Traitement instrumental ? Traitement chirurgical ? Lequel ?
Grade 1 2 3 4 Description Pas de prolapsus Réintégration spontanée Réintégration non spontanée mais manuelle Réintégration impossible Traitement Instrumental Instrumental, voire chirurgical si échec Instrumental, voire chirurgical si échec Chirurgical

14 Traitement En cas d’anémie ferriprive secondaire aux rectorragies : chirurgie. En cas de thrombose interne nécrotique : chirurgie à discuter.

15 Traitement En cas de thrombose hémorroïdaire externe :


Télécharger ppt "La maladie hémorroïdaire"

Présentations similaires


Annonces Google