La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Genres littéraires. "UN LIVRE" ou "DES LIVRES" ? D'une part la bible est un livre unique, et même "Le Livre", l'Ecriture par excellence. Mais d'autre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Genres littéraires. "UN LIVRE" ou "DES LIVRES" ? D'une part la bible est un livre unique, et même "Le Livre", l'Ecriture par excellence. Mais d'autre."— Transcription de la présentation:

1 Genres littéraires

2 "UN LIVRE" ou "DES LIVRES" ? D'une part la bible est un livre unique, et même "Le Livre", l'Ecriture par excellence. Mais d'autre part elle est un ensemble de livres nombreux et très divers, une bibliothèque composée d'ouvrages appartenant à de multiples genres littéraires. On peut définir ainsi la notion de "genre littéraire": « Une catégorie de discours (paroles ou écrits) caractérisée par un univers culturel, des circonstances particulières où ce discours est employé, une fonction déterminée, des lois plus ou moins précises qu'il faut respecter quand on emploie ce genre littéraire » Les diapositives qui suivent visent à montrer la diversité des genres littéraires présents dans la Bible. On pourra chercher, pour chaque texte, à quel genre littéraire il semble appartenir.

3 1R 14,21-31 [21] Roboam, fils de Salomon, devint roi en Juda ; Roboam avait quarante et un ans quand il devint roi, et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que le SEIGNEUR avait choisie parmi toutes les tribus d'Israël pour y mettre son nom. Le nom de la mère de Roboam était Naama, l'Ammonite. [22] Juda fit ce qui est mal aux yeux du SEIGNEUR et, par les péchés qu'il commit, provoqua sa jalousie plus que n'avaient fait leurs pères. [23] Comme ceux-ci, ils bâtirent à leur usage des hauts lieux, des stèles et des poteaux sacrés sur toutes les collines élevées et sous tout arbre verdoyant ; [24] il y eut même des prostitués sacrés dans le pays, ils agirent selon toutes les abominations des nations que le SEIGNEUR avait dépossédées devant les fils d'Israël. [25] La cinquième année du règne de Roboam, Shishaq, roi d'Égypte, monta contre Jérusalem. [26] Il prit les trésors de la Maison du SEIGNEUR et les trésors de la maison du roi. Il prit absolument tout ; il prit même tous les boucliers d'or que Salomon avait faits. [27] Le roi Roboam fit à leur place des boucliers de bronze et les confia aux chefs des coureurs qui gardaient l'entrée de la maison du roi. [28] Chaque fois que le roi se rendait à la Maison du SEIGNEUR, les coureurs prenaient ces boucliers, puis les rapportaient à la salle des coureurs. [29] Le reste des actes de Roboam, tout ce qu'il a fait, cela n'est-il pas écrit dans le livre des Annales des rois de Juda ? [30] Il y eut continuellement la guerre entre Roboam et Jéroboam. [31] Roboam se coucha avec ses pères et fut enseveli avec ses pères dans la Cité de David. -Et le nom de sa mère était Naama, l'Ammonite. Son fils Abiyam régna à sa place.

4 Psaumes 114 [1] Quand Israël sortit d'Egypte, quand la famille de Jacob quitta un peuple barbare, [2] Juda devint son sanctuaire, et Israël son domaine. [3] A cette vue, la mer s'enfuit, le Jourdain reflua, [4] les montagnes bondirent comme des béliers, les collines comme des cabris. [5] Mer, pourquoi t'enfuir ? Jourdain, pourquoi refluer ? [6] Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers, et vous collines, comme des cabris ? [7] Terre, tressaille devant le Maître, devant le Dieu de Jacob, [8] lui qui change le roc en étang et le granit en fontaine.

5 Job 1 [1] Il y avait au pays de Ouç un homme du nom de Job. Il était, cet homme, intègre et droit, craignait Dieu et s'écartait du mal. [2] Sept fils et trois filles lui étaient nés. [3] Il possédait sept mille moutons, trois mille chameaux, cinq cents paires de boeufs, cinq cents ânesses et une très nombreuse domesticité. Cet homme était le plus grand de tous les fils de l'Orient.

6 II Samuel 12 [1] Le SEIGNEUR envoya Natan à David. Il alla le trouver et lui dit : " Il y avait deux hommes dans une ville, l'un riche et l'autre pauvre. [2] Le riche avait force moutons et boeufs. [3] Le pauvre n'avait rien du tout, sauf une agnelle, une seule petite, qu'il avait achetée. Il la nourrissait. Elle grandissait chez lui en même temps que ses enfants. Elle mangeait de sa pitance, elle buvait à son bol, elle couchait dans ses bras. Elle était pour lui comme une fille. [4] Un hôte arriva chez le riche. Il n'eut pas le coeur de prendre de ses moutons et de ses boeufs pour apprêter le repas du voyageur venu chez lui. Il prit l'agnelle du pauvre et l'apprêta pour l'homme venu chez lui. "

7 Cantique 2 [8] J'entends mon chéri ! Le voici : il vient ! Sautant par- dessus les monts, bondissant par-dessus les collines, [9] mon chéri est comparable à une gazelle ou à un faon de biche. Le voici : il s'arrête derrière notre mur ; il regarde par la fenêtre ; il épie par le treillis. [10] Mon chéri chante et me dit : " Debout, toi, ma compagne, ma belle, et viens-t'en. [11] Car voici que l'hiver passe ; la pluie cesse, elle s'en va. [12] On voit des fleurs dans le pays ; la saison de la chanson arrive ; et on entend dans notre pays la voix de la tourterelle.

8 Néhémie 9 [6] C'est toi qui es le SEIGNEUR, toi seul ! C'est toi qui as fait les cieux, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qui s'y trouve, les mers et tout ce qu'elles contiennent. C'est toi qui leur donnes la vie à tous, et l'armée des cieux se prosterne devant toi. [7] C'est toi, le SEIGNEUR Dieu, qui as choisi Abram, l'as fait sortir d'Our des Chaldéens et lui as donné pour nom Abraham. [8] Tu as trouvé son coeur fidèle envers toi, et tu as conclu avec lui l'alliance pour lui donner le pays des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Jébusites et des Guirgashites, et pour le donner à sa descendance. Tu as accompli tes paroles, car tu es juste.

9 Deutéronome 26 [1] Quand tu seras arrivé dans le pays que le SEIGNEUR ton Dieu te donne comme patrimoine, quand tu en auras pris possession et que tu y habiteras, [2] tu prendras une part des prémices de tous les fruits de ton sol, les fruits que tu auras tirés de ton pays, celui que le SEIGNEUR ton Dieu te donne. Tu les mettras dans un panier, et tu te rendras au lieu que le SEIGNEUR ton Dieu aura choisi pour y faire demeurer son nom. [3] Tu iras trouver le prêtre qui sera en fonction ce jour-là et tu lui diras : " Je déclare aujourd'hui au SEIGNEUR ton Dieu que je suis arrivé dans le pays que le SEIGNEUR a juré à nos pères de nous donner. " [4] Le prêtre recevra de ta main le panier et le déposera devant l'autel du SEIGNEUR ton Dieu. [5] Alors, devant le SEIGNEUR ton Dieu tu prendras la parole : " Mon père était un Araméen errant. Il est descendu en Égypte, où il a vécu en émigré avec le petit nombre de gens qui l'accompagnaient. Là, il était devenu une nation grande, puissante et nombreuse. [6] Mais les Égyptiens nous ont maltraités, ils nous ont mis dans la pauvreté, ils nous ont imposé une dure servitude. [7] Alors, nous avons crié vers le SEIGNEUR, le Dieu de nos pères, et le SEIGNEUR a entendu notre voix ; il a vu que nous étions pauvres, malheureux, opprimés. [8] Le SEIGNEUR nous a fait sortir d'Égypte par sa main forte et son bras étendu, par une grande terreur, par des signes et des prodiges ; [9] il nous a fait arriver en ce lieu, et il nous a donné ce pays, un pays ruisselant de lait et de miel. [10] Et maintenant, voici que j'apporte les prémices des fruits du sol que tu m'as donné, SEIGNEUR. " Tu les déposeras devant le SEIGNEUR ton Dieu, tu te prosterneras devant le SEIGNEUR ton Dieu, [11] et, pour tout le bonheur que le SEIGNEUR ton Dieu t'a donné, à toi et à ta maison, tu seras dans la joie avec le lévite et l'émigré qui sont au milieu de toi.

10 Lévitique 25 [23] La terre du Pays ne sera pas vendue sans retour, car le pays est à moi ; vous n'êtes chez moi que des émigrés et des hôtes ; [24] aussi, dans tout ce pays qui sera le vôtre, vous accorderez le droit de rachat sur les terres. [25] Si ton frère a des dettes et doit vendre une part de sa propriété, celui qui a droit de rachat, c'est-à-dire son plus proche parent, viendra racheter ce que son frère a vendu ; [26] si un homme n'a personne qui ait le droit de rachat, mais que de lui-même il trouve les moyens d'opérer le rachat, [27] il comptera les années écoulées depuis la vente, restituera la différence à son acheteur, puis retournera dans sa propriété. [28] Mais s'il ne trouve pas lui-même les moyens de faire cette restitution, l'objet de la vente restera aux mains de l'acquéreur jusqu'à l'année du jubilé ; il sera libéré au jubilé, et l'homme retournera dans sa propriété.

11 Josué 15 [1] Voici le lot de la tribu des fils de Juda selon leurs clans : il s'étendait vers la frontière d'Édom au désert de Cîn vers le sud en direction de Teimân. [2] Leur frontière sud allait de l'extrémité de la mer du Sel depuis la Langue qui fait face au Néguev, [3] se prolongeait vers le sud par la montée des Aqrabbim et passait par Cîn, puis elle montait au sud de Qadesh-Barnéa et passait à Hèçrôn, montait vers Addar et tournait vers Qarqaa, [4] passait à Açmôn, se prolongeait jusqu'au torrent d'Égypte et aboutissait à la mer. " Telle sera pour vous la frontière sud. "

12 Esdras 7 [12] " Artaxerxès, le roi des rois, au prêtre Ésdras, scribe de la Loi du Dieu des cieux, salut, etc. [13] Voici mes ordres : dans mon royaume, quiconque parmi le peuple d'Israël, ses prêtres et ses lévites, est volontaire pour aller à Jérusalem, qu'il y aille avec toi ! [14] En effet, tu es envoyé de la part du roi et de ses sept conseillers : pour faire une enquête au sujet de Juda et de Jérusalem, suivant la Loi de ton Dieu qui est dans ta main ;

13 Esdras 2 [1] Voici les fils de la province qui sont remontés de la captivité, de la déportation-ceux que Nabuchodonosor, roi de Babylone, avait déportés à Babylone-et qui retournèrent à Jérusalem et en Juda, chacun dans sa ville. [2] Ce sont eux qui vinrent avec Zorobabel, Josué, Nehémya, Seraya, Réélaya, Mordokaï, Bilshân, Mispar, Bigwaï, Rehoum, Baana. Nombre des hommes du peuple d'Israël : [3] les fils de Paréosh : 2172 ; [4] les fils de Shefatya : 372 ; [5] les fils de Arah : 775 ; [6] les fils de Pahath-Moab, c'est-à-dire les fils de Yéshoua et Yoav : 2812 ; [7] les fils de Élam : 1254 ; [8] les fils de Zattou : 945 ; [9] les fils de Zakkaï : 760 ; [10] les fils de Bani : 642 ;

14 Proverbes 10 [1] Proverbes de Salomon. Un fils sage réjouit son père, un fils insensé chagrine sa mère. [2] Des trésors iniques ne profitent pas, mais la justice libère de la mort. [3] Le SEIGNEUR ne permet pas que le juste ait faim, mais il repousse les appétits des méchants. [4] Paume indolente appauvrit, main diligente enrichit. [5] Qui recueille en été est un homme avisé ; qui dort à la moisson est méprisable ! [6] Bénédiction sur la tête du juste ! mais la bouche des méchants dissimule la violence. [7] Le souvenir du juste est en bénédiction tandis que le nom des méchants pourrira. [8] Un esprit sage accepte les préceptes, mais l'homme aux propos stupides court à sa perte.

15 Qohélet 1 [1] Paroles de Qohéleth, fils de David, roi à Jérusalem. [2] Vanité des vanités, dit Qohéleth, vanité des vanités, tout est vanité. [3] Quel profit y a-t-il pour l'homme de tout le travail qu'il fait sous le soleil ? [4] Un âge s'en va, un autre vient, et la terre subsiste toujours. [5] Le soleil se lève et le soleil se couche, il aspire à ce lieu d'où il se lève. [6] Le vent va vers le midi et tourne vers le nord, le vent tourne, tourne et s'en va, et le vent reprend ses tours. [7] Tous les torrents vont vers la mer, et la mer n'est pas remplie ; vers le lieu où vont les torrents, là-bas, ils s'en vont de nouveau. [8] Tous les mots sont usés, on ne peut plus les dire, l'oeil ne se contente pas de ce qu'il voit, et l'oreille ne se remplit pas de ce qu'elle entend. [9] Ce qui a été, c'est ce qui sera, ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera : rien de nouveau sous le soleil !

16 II Jean 1 [1] L'Ancien, à la Dame élue et à ses enfants, que j'aime dans la lumière de la vérité--non pas moi seulement, mais encore tous ceux qui possèdent la connaissance de la vérité--, [2] en vertu de la vérité qui demeure en nous et sera avec nous à jamais : [3] avec nous seront grâce, miséricorde, paix, qui nous viennent de Dieu le Père, et de Jésus Christ, le Fils du Père, dans la vérité et l'amour. [4] J'ai éprouvé une très grande joie à trouver de tes enfants qui marchent dans la voie de la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père. [5] Et maintenant, Dame, je te le demande--je ne t'écris pas là un commandement nouveau, mais celui que nous avons depuis le commencement--,aimons-nous les uns les autres ; [6] et voici ce qu'est l'amour : que nous marchions dans la voie de ses commandements. Tel est le commandement que vous avez entendu depuis le commencement, pour que vous marchiez dans cette voie. [7] Car de nombreux séducteurs se sont répandus dans le monde : ils ne professent pas la foi à la venue de Jésus Christ dans la chair. Le voilà, le séducteur et l'antichrist ! [8] Prenez garde à vous-mêmes, afin de ne pas perdre le fruit de vos oeuvres, mais de recevoir pleine récompense. [9] Quiconque va trop avant et ne demeure pas dans la doctrine du Christ n'a pas Dieu. Celui qui demeure dans la doctrine, il a, lui, et le Père et le Fils. [10] Si quelqu'un vient à vous sans être porteur de cette doctrine, ne l'accueillez pas chez vous et ne lui souhaitez pas la bienvenue. [11] Qui lui souhaite la bienvenue communie à ses oeuvres mauvaises. [12] J'ai bien des choses à vous écrire, pourtant je n'ai pas voulu le faire avec du papier et de l'encre. Car j'espère me rendre chez vous et vous parler de vive voix, afin que notre joie soit complète. [13] Te saluent les enfants de ta Soeur l'élue.

17 Jérémie 2 [1] La parole du SEIGNEUR s'adressa à moi : [2] " Va clamer aux oreilles de Jérusalem : Ainsi parle le SEIGNEUR : Je te rappelle ton attachement, du temps de ta jeunesse, ton amour de jeune mariée ; tu me suivais au désert, dans une terre inculte. [3] Israël était chose réservée au SEIGNEUR, prémices qui lui reviennent ; quiconque en mangeait devait l'expier : le malheur venait à sa rencontre - oracle du SEIGNEUR.


Télécharger ppt "Genres littéraires. "UN LIVRE" ou "DES LIVRES" ? D'une part la bible est un livre unique, et même "Le Livre", l'Ecriture par excellence. Mais d'autre."

Présentations similaires


Annonces Google