La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Art et foi catholique au XXe siècle : les voies de la création…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Art et foi catholique au XXe siècle : les voies de la création…"— Transcription de la présentation:

1 Art et foi catholique au XXe siècle : les voies de la création…

2 « Les réalités de lart élargissent les limites de la vie telle quelle apparaît dordinaire. Parce quelles ne reproduisent pas le visible avec plus ou moins de tempérament, mais rendent visible une vision secrète » Paul Klee (1879 – 1940), Théorie de lart moderne.

3 Sous limpulsion du mouvement romantique, le XIXe siècle a redécouvert lart « gothique ». Ste-Clothilde, Paris, église consacrée en 1857.

4 Un certain nombre dintellectuels et dartistes (dont Huysmans, Claudel, Maurice Denis) réagissent vigoureusement contre un art jugé industriel, économique, de médiocre qualité, au style fade et mièvre…

5 I. Trois artistes pionniers, incontournables : Georges Desvallières, Maurice Denis et Georges Rouault ont nourri un rapport personnel au « sacré ».

6 Christ à la Colonne (1910) Georges Desvallières ( )

7 Résurrection et Nativité – cathédrale dArras (1942)

8 Membre du Tiers Ordre dominicain, il interprète des thèmes empreints de tendresse. Il adopte une peinture claire, sans modelé, aux rythmes onduleux qui lapparentent à lArt nouveau. Maurice Denis ( )

9 Paul Gauguin, Autoportrait du Christ jaune, Huile sur toile 38 x 46 cm Paris, Musée dOrsay

10 Montée au calvaire Huile sur toile 41 cm x 32,5 cm Peint en 1889 Paris, musée d'Orsay Mystère catholique (1889)

11 Georges Rouault (1871 – 1958). Profondément chrétien, il cherche à traduire picturalement sa vision religieuse et tragique du monde. Il définissait son art comme « ardente confession ». Ses compositions renouent avec les imagiers du Moyen âge (icônes…).

12 Flagellation Ste Véronique Rouault conçoit les vitraux de la façade de léglise du plateau d Assy.

13 « Ensuite, au fond de léglise, on aperçoit la Sainte-Face de Rouault. Lorsque nous avons voulu insister sur la Sainte-Face, jai tout de suite pensé à Rouault. Jétais devenu assez intime avec lui, je le voyais souvent et je lui parlais de cette chapelle. Un jour je lui ai demandé : Accepteriez- vous de me confier une de vos œuvres et me permettriez-vous de la transposer ? Il était, en effet, nécessaire de traduire les couleurs en valeurs parce que la tapisserie allait être entourée de couleurs très fortes. Il a tout de suite accepté… » Alfred Manessier Ste Face, Eglise Ste-Thérèse, Hem

14 Jacques Maritain (1882 – 1973) Il publie en 1920 « Art et scolastique » « Cest par la façon dont il métamorphose lunivers passant dans son esprit (…) que lartiste imprime sa marque dans son œuvre. Pour chacune, il recompose (…) un monde plus réel que le réel offert au sens. » Frontières de la poésie, p 699

15 Les Ateliers dArt sacré… Une des sociétés dartistes parmi bien dautres qui entendent rénover lart catholique après la grande guerre. Fondés par Maurice Denis et Georges Desvallières le 5 novembre 1919, les Ateliers dArt sacré ont pour mission de former des artistes et artisans à lart chrétien. Cest un travail engagé dans lesprit du compagnonnage, réconciliant lart et lartisanat.

16 II. LEglise catholique et la promotion dun art sacré au cœur du XXème siècle : quels défis, quels outils ?

17 La revue « LArt sacré » (1935 à 1969)

18 Deux dominicains : Marie-Alain Couturier et Pie-Raymond Régamey « Raymond Régamey devait devenir dominicain, son militantisme pour lart chrétien moderne le mit au premier plan quelques années plus tard. Nous commençâmes par communier dans notre ferveur pour Delacroix sur les dernières œuvres duquel il allait écrire une étude(…). Jétais heureux de rencontrer quelquun qui était à la fois tourné vers lart et vers la vie intérieure ». René Huyghe « Une vie pour lart », « Raymond Régamey devait devenir dominicain, son militantisme pour lart chrétien moderne le mit au premier plan quelques années plus tard. Nous commençâmes par communier dans notre ferveur pour Delacroix sur les dernières œuvres duquel il allait écrire une étude(…). Jétais heureux de rencontrer quelquun qui était à la fois tourné vers lart et vers la vie intérieure ». René Huyghe « Une vie pour lart », Marie-Alain Couturier op

19 Chroniques dart sacré Les Chroniques dart sacré du centre national de pastorale liturgique se situaient dans la sphère diocésaine.

20 La naissance de la revue « Arts sacrés » en 2009

21 Le rôle des CDAS La CDAS en visite à lUnité dart sacré de Gosnay

22 Le dominicain Beato Angelico, le patron des artistes, est le symbole parfait de lunion du spirituel et de lartistique. Lencouragement des « Lettres » aux artistes de Jean-Paul II et Benoît XVI.

23 III.Des réalisations emblématiques… et problématiques

24 Léglise Notre-Dame du Raincy en 1923 est un point de départ. Architecte : Auguste Perret (1871 – 1954)

25 Monastère de Vanves Monastère de Wisques Dom Paul Bellot ( ) Bénédictin et architecte.

26 Léglise du Saint-Esprit à Paris (12 ème ) Construite sous l'impulsion du cardinal Jean Verdier, « lévêque aux cent églises ». L'église fut conçue par l'architecte Paul Tournon en 1928.

27 Assy : bien plus quune « querelle de lArt sacré » en 1951!

28 Tapisserie de Jean Lurçat « Quand jai fait léglise dAssy, les Dominicains ont été très bien. Ils mont dit : « Cest le combat du Bien et du Mal… Pour savoir de quoi il retourne, pas besoin dêtre catholique ».

29 Un des caractères marquants de la polémique sur Assy est la focalisation autour de la figure du Christ de Germaine Richier ( ). « Son aspect était défiguré, il navait plus dapparence humaine… Comme un surgeon il a grandi devant nous, comme une racine en terre aride. Sans beauté ni éclat… sans aimable apparence, objet de mépris et rebut de lhumanité, homme de douleur pétri par la souffrance, comme ceux devant qui on se voile la face… » (Is 52, 14 ; 53, 2-3).

30 La chapelle de Vence Bénie le 25 juin 1951, cette chapelle est entièrement conçue par Matisse. « Cette œuvre, écrit-il, ma demandé quatre ans de travail exclusif et assidu, et elle est le résultat de toute ma vie active ».

31 Ronchamp : la révolution architecturale.

32 En confiant à Le Corbusier de reconstruire la chapelle de Ronchamp, on donnait enfin loccasion de sexprimer à lun des plus grands constructeurs du XXème siècle. Notre-Dame du Haut, inaugurée le 25 juin 1955, constitue une étape décisive dans lhistoire de larchitecture religieuse.

33 Le couvent dominicain de lArbresle (1959) Il a permis au génie de Le Corbusier de sexprimer dans une tonalité différente, toute de rigueur et de dépouillement.

34 Hem : la chapelle sainte Thérèse. «Les vitraux ont été employés uniquement comme une espèce de chant, un moyen de créer un lieu lumineux sacré où lon puisse prier, célébrer la messe. Ils sont destinés à créer lambiance. » Alfred Manessier

35 Léglise dAudinghen (1960) L'église saint Pierre, reconstruite après les destructions de la Seconde Guerre mondiale, est lœuvre de l'architecte Alexandre Colladant.

36 Limmense fresque de 200m² représentant le Christ embrassant le monde est lœuvre de Geneviève dAndréis, épouse de larchitecte.

37 Quel « art sacré » ? Lart sacré existe-t-il ? Un art peut-il revendiquer lépithète de sacré sans amour ? Lœuvre dart sacrée est à la fois une question et une catéchèse. Peut-être là est sa force ou son secret… Pierre Soulage Abbatiale de Conques

38 LArt sacré est dabord et avant tout « art déglise, art dEglise ». Cest un art communautaire et liturgique. Il a pour mission de favoriser une Rencontre. Kim En Joong Vitraux de Brioude


Télécharger ppt "Art et foi catholique au XXe siècle : les voies de la création…"

Présentations similaires


Annonces Google