La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Linformatisation de lentreprise ENSG 18 septembre 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Linformatisation de lentreprise ENSG 18 septembre 2006."— Transcription de la présentation:

1 Linformatisation de lentreprise ENSG 18 septembre 2006

2 Le point de vue des « systèmes techniques » (Bertrand Gille) Lhistoire, succession de phases caractérisées chacune par un « système technique », synergie entre quelques techniques fondamentales –Un modèle limité, mais fécond A chaque système technique correspond une structure institutionnelle –Elle résiste au système technique suivant Chaque système technique évolue : naissance, maturation, épanouissement, épuisement Chaque naissance a été catalysée par une catastrophe locale qui a liquidé les institutions antérieures. Ensuite lextension du système technique a suscité une catastrophe générale

3 Inventions, institutions, innovations temps Inventions Catastrophe inaugurale Catastrophes conséquentes Innovations Inventions t Le schéma de B. Gille

4 Dates charnières 1688 : « Glorious Revolution » en Angleterre –1784 : machine à vapeur automatique de James Watt 8 octobre 1871 : incendie de Chicago –1877 : wagons frigorifiques –1884 : premiers gratte-ciel 17 octobre 1973 : embargo de lOPEP sur le pétrole –Récession de mars 2000 : laction de France Telecom atteint son maximum (219 ) –Cassure de la croissance –Changement de régime conjoncturel

5 Lentreprise, être historique Naissance de lentreprise en Angleterre au XVIII e siècle avec la première révolution industrielle, après la « Glorious Revolution » de 1685 : mécanique, chimie –Révolutions américaine et française Naissance de lentreprise moderne avec la deuxième révolution industrielle de 1895 : électricité –Guerres du XX e siècle Naissance de lentreprise contemporaine en 1975 : informatique et automatisme –??

6 Un révélateur : lévolution de la structure de l emploi

7 Une autre charnière : à-coup de linformatisation en 2001

8 Quentend-on par « entreprise » ? Un cadre institutionnel qui, au XVIII e siècle, sémancipe de lÉtat et de lÉglise Lémergence de léchange équilibré va de pair avec celle de lindustrie –Adam Smith polémique contre le couple « prédation - charité » Entreprise : lieu ou laction des êtres humains sorganise en vue de produire des choses utiles –Cette définition simpose lorsquon adopte le point de vue du système dinformation –Linstitution qui produit un service public est une entreprise –Lintérieur de lentreprise nest pas « marchand » Que produit-on ? Comment produit-on ? –Questions parfois difficiles, toujours salubres

9 Le dictionnaire, révélateur culturel Encyclopédie ( ) –« le dessein dexécuter quelque chose, ou lexécution même de ce dessein » Littré (1885) –« 1° dessein formé quon met à exécution ; 2° conditions déterminées pour lexécution de certains travaux, pour une fourniture » Larousse (2002) –« 1. Ce que quelquun entreprend. 2. Affaire commerciale ou industrielle ; unité économique de production »

10 Concept fondamental : lactivité Activité Input Matières premières Biens intermédiaires Services Technique Technologie Savoir-faire Ressources Capital fixe Travail Output Biens de consommation Biens intermédiaires évolués Services évolués

11 Le processus, pivot de lentreprise Produit (bien ou service) Commande Processus de production Activité Bouclage Flux

12 Activité IHM Communication interpersonnelle EHO APU Organisation Plate-forme Écouter Comprendre Expliquer Concevoir Décider Classer Trier Calculer Traiter

13 Spécificité de lentreprise contemporaine La mécanisation soulageait leffort physique nécessaire à la production : lautomate assiste leffort mental –Le travail assisté par ordinateur se généralise (cf. tableau) Enjeu : articulation productive de lEHO avec lAPU –« Être Humain Organisé » et « Automate Programmable doué dUbiquité » « Ubiquité » ou « Mobilité » ? –Ubiquité physique : baisse du coût du transport –Ubiquité logique : devient absolue avec lordinateur mobile Spécificité de lespace logique –Délimité par les habilitations –Distance fonction de lintelligibilité –Dialectique des espaces : logique et physique

14 Segmentation de lentreprise Stratèges : PDG, DG, DGA Concepteurs et organisateurs : chefs de service, experts, conseillers, chercheurs, services support Managers opérationnels : Directeur régional, directeur dagence, directeur dusine Agents opérationnels : Ouvrier, technicien de maintenance Conseiller de lANPE Conseiller en agence bancaire Opérateur de centre dappel Pilote, hôtesse de lair Service au client, vente et après-vente DG Terrain

15 Portrait du stratège Propositions Projets Idées Expertises Arbitrages Décisions Orientations Priorités

16 Le système dinformation : Urbaniser lentreprise Entreprise Domaine Processus Activité ComposantDonnée

17 Avant 1880 Lentreprise est dans les limbes aux Etats-Unis « Back Office », « Front Office » : la boutique du village Les chemins de fer suscitent le développement dun nœud daffaires à Chicago –Commerce des céréales et de la viande ; industries agricoles et alimentaires ; transport ; banque ; assurance. Le travail de bureau sorganise dans les premiers gratte-ciels.

18 1880 : Back office ArrivéeDépartTravail

19 1880 : Front Office Événement externe DépartTravail

20 Petite chronologie Avant 1900 –Machine à écrire : ; Machine mécanographique de Hollerith : 1890 ; Copieur : –Trombone : 1901 ; Classeur mécanique : 1904 ;Transistor : –Photocopie : 1960 ; Messagerie : 1964 ; Microprocesseur : 1971 ; Internet : ; Traitement de texte : –Imprimante à laser : 1975 ; Post-it : 1980 ; Ethernet : 1980 ; PC dIBM : 1981 ; MacIntosh : 1984 ; World Wide Web : 1991

21 1975 : Front Office Événement externe Départ Travail

22 2000 : Front Office Événement externe Départ Événement interne Arrivée Travail Documentation Communication

23 1970s : les Applications

24 1980s : Le Système dInformation SGBD Référentiel

25 1990s : Les processus Bouclage Données & Traitements Activité Transfert Événement

26 Apports et faiblesse de lexpression « système dinformation » Introduite en 1972 par Jacques Mélèse sous linfluence de Herbert Simon Entend corriger la superposition dapplications non coordonnées … mais aujourdhui les trois systèmes sinterpénètrent Système dinformation Système de production Système de décision

27 2000s : « Géologie du SI »

28 Part de linformatique dans le temps de travail 1980s1990s2000s2010s (1) Part du tertiaire dans lemploi 55 %65 %75 %80 % (2) % des salariés tertiaire équipés 5 %35 %70 %100 % (3) Dont % de temps de travail sur ordinateur 15 %35 %60 %75 % (4) = (2)*(3) Poids de linformatique dans le tertiaire 0,8 %12,3 %42 %75 % (5) = (1)*(4) Poids de linformatique dans le temps de travail 0,4 %8 %31,5 %60 %

29 Agent opérationnel au back-office Activité Dossier départDossier arrivée Lire Écrire Lancer des traitements

30 Agent opérationnel au front-office Activité Dossier départ Visite Téléphone Courrier Message électronique

31 Rôle et structure du SI Automatiser les processus de production –Plate-forme technique : processeurs, mémoires, système dexploitation et réseaux ; dimensionnement –Référentiel, base conceptuelle –« Objets », tables dadressage, « timers », indicateurs, bouclage –On produit non seulement les biens, mais les services qui leur sont associés –Relation multimédia avec les clients et fournisseurs –Interopérabilité avec les partenaires Informatique de communication –Messagerie, Intranet, Workflows –Accouplement de la donnée structurée et du langage naturel (XML)

32 Des chocs répétés Tout nouvel outil provoque un choc dans lentreprise –Messagerie, Intranet, agenda et annuaire électroniques etc. Leçons des chocs passés –Difficulté à introduire le PC en réseau, à faire prendre en compte la qualité du poste de travail etc. Résistances au changement –Elles résident chez les utilisateurs finals, certes… –… mais aussi à la DSI et chez les dirigeants DSI hostile à la nouveauté ; les dirigeants voient mal lutilité doutils dont ils ne se serviront pas Choc en cours –Outillage des processus (workflows) Chocs à venir –Vers lordinateur mobile –Vers une prise de conscience de linformatisation

33 Changement des conditions de travail Certains utilisateurs sont devenus compétents –Ils se sont formés chez eux aux techniques récentes Lentreprise nest plus le lieu de la première formation –On classe les personnes en trois catégories : pas de problème ; à accompagner ; à reclasser… Les nouveaux outils changent le contenu du travail –Les tâches répétitives sont automatisées, lêtre humain fait du contrôle Il pouvait être confortable de faire mécaniquement des tâches répétitives, mais la situation peut devenir intenable si lon est responsable sans être légitime –La dématérialisation transforme le métier Dans les caisses de retraite, on ne fait plus de reconstitution de carrière mais on suit la carrière pendant son déroulement –Avec de meilleurs écrans, on peut supprimer limprimante…

34 Lentreprise en 2030 Un nœud dorganisation de processus –Une ingénierie daffaires détermine le partage des coûts et recettes entre les partenaires –Le SI équipe le réseau des processus Larrière-pays nest pas vide ! (cf. Pierre Veltz) –Décision dans les centres daffaire ; recherche dans des campus –Services (avant, pendant et après vente) en réseau (téléphone, web) mais aussi au plus près du client –Part du télétravail Ni 100 % des effectifs ni 100 % du temps, mais pas négligeable Le territoire peut gagner en épaisseur humaine –Lieu des rapports humains, de la transmission du savoir, du commerce de la considération, enfin de la recherche du bonheur…


Télécharger ppt "Linformatisation de lentreprise ENSG 18 septembre 2006."

Présentations similaires


Annonces Google