La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Économie du système dinformation ENSG 19 septembre 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Économie du système dinformation ENSG 19 septembre 2006."— Transcription de la présentation:

1 Économie du système dinformation ENSG 19 septembre 2006

2 Plan du cours I – Pathologie de lentreprise –Le SI dans la sociologie de lentreprise –Le compromis managérial –La crise de lentreprise –Un SI mûr II – Économie du système dinformation –SI et économie de lentreprise –Éléments de modélisation de léconomie du SI III - Organisation –Vers une nouvelle forme dorganisation ?

3 I – Pathologie de lentreprise

4 L entreprise = un monde Aspect économique : Facteurs de production, fonction de coût, marché etc. Aspect juridique : Propriété du capital, contrats de travail, contrats commerciaux, etc. Aspect sociologique : Échelles de valeurs, réseaux dinfluence, rapports sociaux, etc. « On trouve le monde dans un verre de vin » (Feynman) On trouve le monde dans l entreprise :

5 Trois vues partielles sur ce monde Lentreprise dans la dynamique de son cycle de vie Les trois cultures de la direction dentreprise Sociologie des quatre parties prenantes de la décision : –Les dirigeants –Les « métiers » Le SI, reflet des valeurs des métiers Le langage, reflet de la sociologie Le choc de linnovation –L« administration » –Linformatique Conclusion : pour une approche médicale de lentreprise

6 Cycle de vie de l entreprise Pionniers, innovation Organisateurs, rationalisation Financiers, rentabilisation Prédateurs, destruction valeur temps Fusions etc.

7 Trois systèmes de direction dentreprise Système des caciques –entreprise dirigée par des « anciens » ; DG arbitre. –structure stable et peu innovante –administration, entreprises anciennes Système « rationalisé » –comptabilité analytique, centres de résultat –responsabilité décentralisée au sein du management –industrie lourde Système « organique » –organisation autour des processus de production –responsabilité décentralisée jusqu à l agent –entreprises de service

8 Quatre parties prenantes de la décision Politique Informatique Administration Métiers PDG ; relation avec les actionnaires, banquiers, administration, gouvernement ; médias, communication Stratèges (directeurs, décideurs) ; experts (concepteurs métier) ; organisateurs (managers) ; utilisateurs finals DG ; contrôle de gestion ; direction financière ; direction de lorganisation Maîtrise dœuvre; dimensionnement des ressources ; architecture, choix des solutions ; expertise technique ; relations avec les fournisseurs ; exploitation

9 Rupture de la communication Système politico-financier Système économique Politique Représentation Économie Système politico-financier Système économique Politique Image médiatique Système dinformation Économie Les divers niveaux de lentreprise communiquent à travers une représentation : Il arrive que la communication soit rompue :

10 Qualité de la décision et travail sur linformation Travail sur linformation Qualité de la décision

11 Sociologie des métiers Détenteurs du savoir professionnel de l entreprise, mais... 1) Problème intellectuel –Emboîtage de divers niveaux dexpertise –Difficulté à « réaliser » Exemple : le workflow –Difficulté à modéliser, à prioriser 2) Problème dorganisation –Crainte envers la transparence –Crainte envers les changements dorganisation, la suppression des niveaux hiérarchiques intermédiaires –Relation entre expertise métier et décision SI

12 La tache aveugle de lintellect Concret = individuel Abstrait = conceptuel Abstrait = nouveau Concret = habituel Tache aveugle

13 Le SI, reflet des valeurs Lentreprise est-elle « nombriliste » ou « tirée par le marché » ? –Quelle est la structure déterminante : l organisation ou le marché (clients, concurrents, fournisseurs?) Des révélateurs –Identifiants Numéro de la ligne dans les télécoms ; numéro de compte dans les banques. Identifie-t-on les clients ou les services ? –Référentiels une nomenclature de produits par usine ? Un SI par filiale ? Découpage des missions, des régions selon léquilibre de pouvoir ? –Interopérabilité Sait-on interfacer le SI avec ceux des partenaires ?

14 Sociologie de ladministration Compression des coûts –« enveloppe informatique » Simplicité de lorganisation –refus de la distinction MOA/MOE –« tout ça c est de l informatique » Confusion entre données comptables et indicateurs économiques –Le tableau de bord du Président est-il de bonne qualité ?

15 Le compromis managérial Lentreprise dévorée par son organisation interne –Une image : la cervelle aspirée par lintestin –Le dirigeant à la recherche de la paix dans léquipe de direction Pérennité des découpages inadéquats Le « pragmatisme » : –Ce nest pas le recours méthodique à lexpérimentation… –… mais le fait de sadapter docilement à lorganisation existante Impossibilité pratique de ladministration des données –Effets pervers de la comptabilité analytique –Corruption et honnêteté Refus de linnovation –Une image : avancer à reculons, sous la pression dune maine posée sur la poitrine Les chutes sont nombreuses –Le massacre des innocents

16 Sociologie de linformatique Culture du traitement des données Méconnaissance de linformatique de communication –« Ce nest pas de linformatique » –Difficultés de communication Mauvaise maîtrise du langage connoté La séduction des fournisseurs –Préférence pour les solutions chères

17 Le langage, reflet de la sociologie Langage humain connoté (corrélations) Langage conceptuel du SI (causalités) Informatique de communication Informatique de traitement des données Système d information Modélisation des processus

18 Sortir de la crise Priorité : restaurer le processus de décision –Le langage suivra –Il revient aux dirigeants de structurer larchitecture de lentreprise : processus de production et de gestion, outils dobservation et interprétation, élaboration de la stratégie Comment faire ? –Progresser par petits pas (méthode de Palo Alto) –Tableaux de bord sélectifs et clairs pour les dirigeants –Comités équilibrés lexpertise technique sexprime, la légitimité politique décide –Qualité sémantique du système dinformation administration des données, référentiels –Équilibre entre maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre du système d'information

19 II – Économie du système dinformation

20 Une économie mal maîtrisée Un investissement traité comme un coût dexploitation Une rentabilité difficile à évaluer Méconnaissance des coûts –Internes : maîtrise douvrage, formation des utilisateurs, déploiement –Maintenance, PC en réseau –Difficultés de la ventilation des dépenses dinfrastructure Excès de lapproche par projet –Certes, toute réalisation suppose un projet… –…mais faut-il quune ville soit en chantier permanent ? Tendances inflationnistes –Maîtrise douvrage versatile et gourmande en fonctionnalités –Maîtrise dœuvre amoureuse des solutions lourdes

21 Un coût important pour lentreprise Budget informatique annuel dune entreprise de service de salariés : 250 M, soit 5 k /personne*an –Dont 3 k/p*a pour le PC en réseau –Dont 2 k/p*a pour les mainframes, les projets, la maintenance etc. La part des projets nouveaux représente 10 % du coût total mais monopolise lattention

22 Modélisation économique du SI (1) Stock dapplications –Volume S, coût de maintenance a –Taux dobsolescence δ Flux des nouvelles applications –Volume N, coût de production b Décroissance des coûts au rythme k Coût annuel : C t = a t S t + b t N t = (aS t + bN t )e -kt Stock lannée t : S t + 1 = S t + ΔS t = S t (1 - δ) + N t Hypothèses : a = 0,5 ; b = 1 ; δ = 20 % (ddv = cinq ans) ; k = 20 %

23 Coût des investissements constant

24 Part des investissements dans le budget constante

25 Budget total constant

26 … mais si la baisse des prix et lobsolescence sont faibles…

27 III - Check-list du système dinformation

28 Quel ordre suivre ? Dabord les pieds… –Poste de travail SI opérationnel Informatique de communication … puis la tête… –Le système daide à la décision … le corps… –Architecture Organisation des responsabilités Sémantique …enfin le cerveau –Maîtrise du SI Évolution fonctionnelle Plate-forme technique Économie

29 Poste de travail (1) Système dinformation opérationnel –Ressaisies fréquentes ? Déconnections – reconnections ? –Habilitations claires ? Droits daccès automatiques ? Identifications fréquentes ? –Gestion des impressions ? Qualité des courriers ? –Efficacité de laide apportée par le SI ? –Existe-t-il une enquête de satisfaction ? A-t-elle des suites ? –Que disent les utilisateurs sur le SI : « ça marche mal », ou bien « cest bien organisé ? » –Les formations sont-elles dispensées avant les déploiements ? Des « piqûres de rappel » sont-elles faites ? –Les performances sont-elles convenables ? Les pannes sont-elles fréquentes ? –Le support aux utilisateurs est-il efficace ?

30 Poste de travail (2) Informatique de communication –Lentreprise dispose-t-elle dune messagerie ? Équipe-t-elle tout le monde ? Est-elle animée ? –Dune documentation électronique ? –De dispositifs de rédaction coopérative ? De dissémination sélective ? –De workflows administratifs ?

31 Système daide à la décision Les dirigeants disposent-ils dun tableau de bord de bonne qualité ? Le comité de direction passe-t-il du temps à confronter des statistiques incohérentes ? Le SI fournit-il des indicateurs utiles aux managers opérationnels ?

32 Architecture (1) Organisation des responsabilités –Les MOAD sont-elles en place ? –Les MOAD connaissent-ils les besoins des utilisateurs ? –Font-ils une veille sur les SI des autres entreprises ? –Existe-t-il un CSSI –Les méthodes pour le POI sont-elles définies, appliquées? –Les budgets informatiques sont-ils gérés par la MOA ou par linformatique ? –La relation entre MOA et MOE est-elle convenable ?

33 Architecture (2) Sémantique –Le référentiel est-il en bon état (identifiants, nomenclatures) ? –Ladministration des données est-elle organisée ? –Existe-t-il un annuaire des agents ? Fournit-il des profils pour les habilitations ? –Les mises à jour des données de référence sont-elles répercutées immédiatement dans les applications ?

34 Maîtrise du SI (1) Évolution fonctionnelle –Lentreprise a-t-elle établi un plan durbanisme du SI ? Sest-elle approprié ce plan ? –Le plan est-il mis à jour chaque année ? Éclaire-t-il les décisions budgétaires ? –Le « portefeuille SI » de chaque domaine est-il défini ? Son évolution est-elle gérée ? –Les échanges dinformation entre domaines sont-ils gérés? –Les divers domaines utilisent-ils le référentiel de façon cohérente ?

35 Maîtrise du SI (2) Plate-forme technique –La direction de linformatique dispose-t-elle des compétences nécessaires ? –La mise en œuvre dun produit est-elle loccasion dun effort de formation et dappropriation ? –La veille technologique est-elle active ? Progiciels Frontière progiciel / spécifique Frontière externalisation / interne –Le dimensionnement du réseau télécoms est-il suffisant ? –Larchitecture informatique est-elle conforme à létat de lart ? Le coût de maintenance est-il raisonnable ? –Les solutions peu coûteuses sont-elles volontiers utilisées ? Groupware, workflow, Web, Intranet etc. Linformatique possède-t-elle les compétences nécessaires pour les mettre en œuvre ?

36 Maîtrise du SI (3) Économie –La fonction de coût du SI est-elle connue ? –Les classifications comptables sont-elles correctes ? –La dynamique de coût (développement, maintenance) est-elle maîtrisée ? –Le degré dinformatisation de lentreprise est-il convenable ?


Télécharger ppt "Économie du système dinformation ENSG 19 septembre 2006."

Présentations similaires


Annonces Google