La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Qualité de Service dans les réseaux Institut Supérieur dInformatique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Qualité de Service dans les réseaux Institut Supérieur dInformatique."— Transcription de la présentation:

1 Qualité de Service dans les réseaux Institut Supérieur dInformatique

2 Problématique Définir les paramètres de la qualité de service Intégrer la QoS dans la conception des réseaux Contrôler la qualité de service Synthèse SOMMAIRE

3 La maîtrise de la qualité de service est un enjeu essentiel La qualité de service doit être visualisée et mesurée de bout en bout Le contexte joue un rôle crucial dans lappréciation des paramètres de QoS Il faut donc traduire les besoins de QoS en paramètres propres à lentreprise : techniques : service réseau, système, … service externalisé (opérateur télécom, ISP ou FAI, fournisseur de connectivité, fournisseur de service, …) Problématique de la qualité de service

4 Problématique Définir les paramètres de la qualité de service Intégrer la QoS dans la conception des réseaux Contrôler la qualité de service Synthèse SOMMAIRE

5 Définition La QoS (Quality of Service) est lensemble des mécanismes mis en œuvre permettant lutilisation optimale des ressources partagées, en ordonnançant le partage des ressources entre les différents types dapplications véhiculées par le réseau. De manière schématique, il sagit donc de définir le comportement des équipements (commutateurs et routeurs) face à la « pénurie » (congestions et contentions des liens dinterconnexion) suivant les catégories des flux à transporter

6 Définitions LAN(local area network) Il s'agit d'un ensemble d'ordinateurs appartenant à une même organisation et reliés entre eux dans une petite aire géographique par un réseau, souvent à l'aide d'une même technologie (la plus répandue étant Ethernet)..Ethernet La taille d'un réseau local peut atteindre jusqu'à 100 voire 1000 utilisateurs. La vitesse de transfert de données d'un réseau local peut s'échelonner entre 10 Mbps (pour un réseau ethernet par exemple) et 1 Gbps (en FDDI ou Gigabit Ethernet par exemple).ethernet FDDIGigabit Ethernet Il est possible de distinguer deux modes de fonctionnement : – dans un environnement d'"égal à égal" (en anglais peer to peer), dans lequel il n'y a pas d'ordinateur central et chaque ordinateur a un rôle similaireégal à égal –dans un environnement "client/serveur", dans lequel un ordinateur central fournit des services réseau aux utilisateursclient/serveur

7 Définitions Les MAN (Metropolitan Area Network) interconnectent plusieurs LAN géographiquement proches (au maximum quelques dizaines de km) à des débits importants. Ainsi un MAN permet à deux noeuds distants de communiquer comme si ils faisaient partie d'un même réseau local. Un MAN est formé de commutateurs ou de routeurs interconnectés par des liens hauts débits (en général en fibre optique).routeurs

8 Définitions Un WAN (Wide Area Network ou réseau étendu) interconnecte plusieurs LANs à travers de grandes distances géographiques. Les débits disponibles sur un WAN résultent d'un arbitrage avec le coût des liaisons (qui augmente avec la distance) et peuvent être faibles. Les WAN fonctionnent grâce à des routeurs qui permettent de "choisir" le trajet le plus approprié pour atteindre un noeud du réseau.routeurs Le plus connu des WAN est Internet.

9 Définitions Routeur: Un routeur est un équipement d'interconnexion de réseaux informatiques permettant d'assurer le routage des paquets entre deux réseaux ou plus afin de déterminer le chemin qu'un paquet de données va emprunter. Un commutateur (en anglais switch) est un pont multiports, c'est-à- dire qu'il s'agit d'un élément actif agissant au niveau 2 du modèle OSI. Le commutateur analyse les trames arrivant sur ses ports d'entrée et filtre les données afin de les aiguiller uniquement sur les ports adéquats (on parle de commutation ou de réseaux commutés).pontmodèle OSI

10 Quatre paramètres techniques principaux : – La disponibilité du réseau – Le temps de réponse (délai) – Le débit garanti par flux –La stabilité des paramètres précédents Paramètres de service (prestations) : – Disponibilité du service (centre de contact, guichet unique, …) – Point central de prise en compte des problèmes (guichet unique) – Temps de traitement dun incident ou dune demande – Support technique du prestataire –... Définir la qualité de service

11 Importance relative des paramètres en fonction du contexte : Définir la qualité de service

12 Problématique Définir les paramètres de la qualité de service Intégrer la QoS dans la conception des réseaux Contrôler la qualité de service Synthèse SOMMAIRE

13 Traduction des besoins de QoS en paramètres réseau Analyse de chaque paramètre Disponibilité Débit garanti Délai de transit Taux de perte de paquet La Gigue Fiabilité la Stabilité des ces paramètres Intégrer la QoS dans la conception des réseaux

14 Traduction des besoins de QoS en paramètres réseau Analyse de chaque paramètre Disponibilité Délai de transit Taux de perte de paquets Gigue Débit garanti Stabilité Intégrer la QoS dans la conception des réseaux

15 Disponibilité : Définition La disponibilité dun Site = la possibilité pour ce Site daccéder au Réseau du Prestataire ou bien de pouvoir communiquer avec les Sites auxquels il est raccordé par une connexion, que ce soit par la Liaison daccès nominale ou par tout moyen de secours fourni et géré par le Prestataire. Principe de calcul : –Le taux de disponibilité de site est calculé chaque mois –La base dobservation est une période de trois mois de 24 heures x (365 / 4) jours = heures. –Taux mesuré = 1 - indisponibilités(h) sur 3 mois (h)

16 Doubler les moyens réseau critiques Mailler le réseau Assurer une redondance minimale (alimentations, processeurs, …) chaque fois que possible Implémentation de la disponibilité Sécurisation des moyens réseau

17 Implémentation de la disponibilité Doublement et maillage des moyens critiques (LAN)

18 Implémentation de la disponibilité Doublement des moyens critiques (WAN)

19 Double alimentation de base pour les équipements critiques Intelligence redondée (doublement du processeur) ou répartie (commutation et/ou routage par carte) Secours mutuel entre équipements (type Cisco HSRP, VRRP) Un équipement maître, un en secours sur chaque élément (lien LAN, lien WAN, …) Détection mutuelle de défaillance périodique Reprise à chaud de tout ou partie des fonctions de lautre équipement sur détection de défaillance Implémentation de la disponibilité Sécurisation des équipements

20 Valeurs dengagement du SLA Disponibilité dun site La valeur dengagement mensuel est liée à la localisation géographique du site et à la nature de larchitecture de raccordement retenue pour le site concerné. Accès Taux de disponibilité garanti Topologie correspondante Taux % Accès physique A99,68%sans secours Accès physique A99,71%secours dégradé, simple routeur Accès physique A 99,73%secours dégradé, double routeur Accès physique A 99,84% double routeur, double raccordement sur même support ou support en boucle Accès physique A 99,89% double routeur, double raccordement sur support différent

21 Méthodes de calcul Taux mesuré = 1 - indisponibilités(h) sur 3 mois (h) Méthode de conversion en heures industrielles Chaque incident affectant le taux de disponibilité est quantifié en unité de temps ; Lunité de temps exprimée en heures est enregistrée avec une précision au centième dheure (ex : 1h 12 mn 36 sec = 1,21 unité) Exemple : 0,1 heure = 1/10 heure = 6 mn ;0,01 heure = 1/100 heure = 36 secondes Méthode de conversion Taux de disponibilité (%) Indisponibilité (hh mn sec) Le taux de disponibilité correspond au complément à 1 du taux dindisponibilité ; Pour une période de 3 mois glissants (365 / 4 = 91,25 jours, soit 2190 heures) et pour une indisponibilité sur 3 mois égale à 1,21 unités, le taux dindisponibilité correspond à 1,21 / = 0, ; ce qui conduit à un taux de disponibilité égal à 1 - 0, = 0,9994 = 99,94%.

22 Exercice E1 : A quelle durée dindisponibilité sur 3 mois correspond un taux de disponibilité = 99,75% ? E2 : A quel taux dindisponibilité correspond une durée dindisponibilité de 2 heures et 30 minutes sur 3 mois glissants ? E3 : La valeur dengagement de la disponibilité dun site est fixée à 99,95% pour un Accès du réseau Client. La valeur constatée est égale à 99,92%. Quel sont: – le taux dIndisponibilité garanti –E taux dIndisponibilité mesuré Le montant des pénalités pour non-respect du présent engagement dues par le Prestataire est fonction du dépassement du taux dIndisponibilité associé à lengagement de disponibilité de la manière suivante : Quels sont les pénalités que le prestataire doit payer?

23 Disponibilité globale pour lensemble du réseau –taux de dispo. mensuel mesuré = 1 - indisponibilités sur 1 mois 24h 30j nb sites –valeur dengagement en fonction de la taille de votre réseau

24 Traduction des besoins de QoS en paramètres réseau Analyse de chaque paramètre Disponibilité Délai de transit Taux de perte de paquets Gigue Débit garanti Stabilité Intégrer la QoS dans la conception des réseaux

25 Tr : délai de transit sur un lien ou dans un réseau Tl : temps de latence dans un équipement Le délai de transit

26 Tl: ordre de grandeur = 1 à 5 ms Tr : ordre de grandeur à vide pour une trame de 64 octets pour un lien 64 kb/s = 8 ms pour un lien 2 Mb/s = 0,25 ms pour un nuage opérateur = 40 ms environ (engagement opérateur dans 90% des cas) Augmente fortement avec la charge (double avec une charge lien ou équipement de 50%, quadruple à 75%) règle dingénierie : pas de charge supérieure à 60% en exploitation Paramètre critique pour une application client/serveur (nombreux aller- retours) et des flux temps réel Le délai de transit

27 Minimiser le nombre de sauts entre le terminal et son serveur : réseau à 2 niveaux (backbone + accès) un seul saut dans le réseau daccès jusquau point de concentration (lien bas débit) réseau backbone haut débit à faible nombre de sauts Le délai de transit Règles dingénierie

28 Exemple valeurs sur les boucles locales valeurs sur les tronçons backbone Site client extrémité ASite client extrémité B RTD PE-PERTD additionnels (PoP FR - PE) Total RTD backbone MontpellierParis35 ms0 ms (A) + 0 ms (B) = 0 ms35,0 ms Site ASite BRTD boucle locale site A RTD backboneRTD boucle locale site B Total RTD CE -CE* MontpellierParis10 ms35,0 ms8 ms53 ms valeurs totale Paris Wan Montpellier 4 M 10 M PE

29 Traduction des besoins de QoS en paramètres réseau Analyse de chaque paramètre Disponibilité Délai de transit Taux de perte de paquets Gigue Débit garanti Stabilité Intégrer la QoS dans la conception des réseaux

30 Taux de perte de paquets : Définition Taux de perte de paquets = 1 – (nombre de paquets reçus / nombre de paquets émis) Conditions de charge : Lors de chaque mesure de taux de perte de paquet ou trame (toutes les 5 minutes), une corrélation est effectuée avec la charge des accès Wan situés aux extrémités de chaque route ou connexion mesurée. Valeur moyenne dengagement de taux de perte de paquets des opérateurs: entre 0,5% et 1 %

31 Traduction des besoins de QoS en paramètres réseau Analyse de chaque paramètre Disponibilité Délai de transit Taux de perte de paquets Gigue Débit garanti Stabilité Intégrer la QoS dans la conception des réseaux

32 Gigue : définition La gigue représente la variation du délai de transit. Cest un indicateur important pour les flux multimédia Gigue = Somme des écarts mesurés en valeur absolue / nombre décarts mesurés Lors de chaque série de mesures de gigue (toutes les 5 minutes, 24h sur 24), des paquets de 80 octets sont envoyés à intervalle de 40 ms. Pour chaque sens de transmission, tout écart positif ou négatif enregistré par rapport à cette donnée est pris en compte pour le calcul des valeurs de gigue. Valeur moyenne de lengagement par les opérateurs en France métropolitaine : 10 ms dans chaque sens

33 Il faut réserver une bande passante minimum à chaque type de flux : Paramètre naturel dans les réseaux ATM et relais de trames (CIR) Variante sous SNA (classe de service) Mise en œuvre sur IP (protocole RSVP, DiffServ) Solutions propriétaires : priorité par type de flux, réservation dun % bande passante par type de flux Problème : efficacité réelle ? Solutions de bout en bout avec ATM, relais de trames, RSVP et DiffServ De proche en proche (sans garantie de bout en bout) pour les solutions propriétaires Garantie de débit

34 Garantie de débit Où placer le contrôle de flux

35

36 des sondes « passives » qui observent ou « actives » qui priorisent Réseau WAN Site principal Routeur Sonde Site distant Applications Site stratégique

37 Business Applications Management mars 07 SHAPING ON SHAPING OFF gestion du contrôle de flux - résultats

38 Classe de débit par type dapplication : Exemple : transactionnel > groupware > messagerie > transfert de fichiers géré par le routeur en monde LAN (sur la base du port TCP/UDP et/ou des adresses IP ) Géré par lapplication (Oracle, SAP, …) : champ TOS (type of service) de la trame IP avec DiffServ Attention aux mélanges « détonants » : Les applications de transfert de fichiers (FTP) sont très gourmandes et utilisent toute la bande passante disponible quel que soit le débit Le comportement des applications « mixtes » (WEB, groupware) mélangeant de la consultation et du transfert de documents attachés est difficilement quantifiable Le client/serveur est très dépendant de lécriture de lapplication Garantie de débit Sur quels critères

39 Charge des liens : 75% maxi en fonctionnement de jour (impact sur le délai de transit) Toujours garantir une bande passante suffisante aux applicatifs critiques (ressources/bande passante/CVP dédiés) Utiliser la priorité entre flux partageant une même ressource de communication : transactionnel IP --- client/serveur transferts CAO --- autres transferts de fichiers … La prioritisation est répartie au niveau des équipements émetteurs (routeur pour les flux LAN, commutateur X.25 pour les terminaux, …) Garantie de débit Règles d ingénierie

40 Relais de trames et ATM : intégrer les paramètres de CIR et débit maximal pour gérer intelligemment la bande passante RSVP : + La bande passante est réservée de bout en bout, unilatérale et peut être dissymétrique (exemple : accès WEB 64 kb/s montant, 512 kb/s descendant) doit être reconnu par tous les routeurs du réseau : utilisable dans un intranet mais pas au travers dInternet protocole lourd (échanges entre routeurs toutes les 24s) Il a été remplacé par DiffServ Garantie de débit Paramétrage des équipements dextrémité EIR Débit de pointe, non- garanti CIR Débit garanti Vitesse du Port d'accès Kb/s Trafic garanti Burst de trafic

41 DiffServ + Huit classes de QoS, trois niveaux par classe + seuils de référence (type CIR, …) déclenchant des actions en fonction du niveau de service souscrit (retarder les flux, rejet de paquets en dernier) Implémentation standard aujourdhui (Cisco, Packeteer, Nortel, …) + La définition des services de QoS sappuiera à terme sur une structure dannuaire LDAP : COPS (Common Open Policy Services) définit les classes de service par entité selon un modèle client/serveur DEN (Directory Enabled Network) décrit les informations « annuaire » Windows 2000 intègrera un Active Directory LDAP et pourra participer à la gestion de QoS (APIs applicatives de QoS) Garantie de débit Paramétrage des équipements dextrémité

42 FIFO: First In, first Out PQ : Priority Queuing CQ : Custom Queuing WFQ : Weighted Fair Queuing CBWFQ : Class-Based Weight Fair Queuing CBWFQ +LLQCBWFQ + Low Latency Queuing !!!!Rappel Important Si pas de congestion détectée Pas dactivation des mécanismes de QOS Gestion « normale » en FIFO Gestion de la QOS Cisco

43 Gestion de la QOS Cisco : FIFO 1 seule file pour une interface de sortie ordonnancement FIFO Premier arrivé = premier servi Si aucune QOS activée: fonctionnement par défaut de tout type dinterface Avantages Simple, rapide et peu coûteux au niveau IOS Inconvénients Priorité statique Pas vraiment de priorité sur les paquets: pas de QOS Problème de transit de paquets ex FTP vs Telnet

44 Gestion de la QOS Cisco : PQ – Priority Queuing 4 files pour une interface de sortie Ordonnancement statique avec priorités absolues –Tant que paquet dans « High » --- router, sinon file p-1 –Tant que paquet dans « Medium » --- router, sinon file p-1 –Tant que paquet dans « normal » --- router, sinon file p-1 –« Low » router Avantages –Simple, rapide et peu coûteux au niveau IOS –Priorités absolues Inconvénients Priorités statiques Les priorités absolues peuvent causer des problèmes de congestions artificiels (ex : trop de paquets passent dans « HIGH » Seulement niveaux de priorité

45 Gestion de la QOS Cisco: CQ – Custom Queuing 16 files pour une interface de sortie Ordonnancement statique avec priorités relatives calculée sur une demande de garantie de bande passante –File 1 = 5% de la bande passante en sortie –File 2 = 20% de la bande passante en sortie –… Avantages –Simple, rapide –Priorité relative en fonction dune demande de bande passante Inconvénients –Priorités statiques –Commence à devenir coûteux au niveau IOS –Comment bien répartir la bande passante? –Seulement 16 niveaux de priorité

46 Gestion de la QOS Cisco: WFQ - Weighted Fair Queuing N+8 files pour une interface de sortie (n fonction de la bande passante), fonctionnement de base sur interface serial Ordonnancement Fair +Weighted –Fair = ordonnancement juste des paquets en fonction des flux détectés -> création dynamique dune file par flux (limitée à n) –Weighted = lordonnanceur est sensible au champ TOS du DSCP Avantages Priorités dynamiques en fonction des flux Ordonnancement juste des flux Inconvénients Pas de priorités utilisateurs/pas de priorités absolues Coûteux au niveau IOS

47 N+8+1 +i files pour une interface de sortie (n fonction de la bande passante) Ordonnancement Fair + Weighted + CB+LLQ –Class-Based : définition de classe dapplication et affectation à une file utilisateur –Low Latency Queuing: possibilité de faire de PQ dans le WFQ ….priorité absolue dans la file LLQ Avantages –Idem + –Priorités utilisateurs et 1 priorité absolue Inconvénients Coûteux au niveau IOS Pas facile à bien justifier et à vérifier Gestion de la QOS Cisco: CBWFQ+LLQ – Class-Based WFQ + Low Latency Queuing

48 DiffServ Garantie de débit Paramétrage des équipements dextrémité Lien d accès Classe Données Classe temps réel Classe Standard Pack standard Pack données Pack multimédia Pack Voix Intranet Messagerie ( ) Workgroup Annuaire Intranet Messagerie ( ) Workgroup Annuaire Applicatifs IP Client-serveur, ERP, CRM, SCM Utilsateurs nomades Migration des applicatifs sous IP... Applicatifs IP Client-serveur, ERP, CRM, SCM Utilsateurs nomades Migration des applicatifs sous IP... Applications multi-média Voix Visio Télé formation Applications multi-média Voix Visio Télé formation

49 10 % 30 % 60 % Pack Standard 100 % D2 QoS : 3 types de ports

50 D2 in profile D2 out of profile D1 in profile QoS : 3 types de ports D1 out of profile 10 % 30 % 66 % 33 % 10 % D3 in profile D3 out of profile Pack données: 2 types de contrats 20 % 66 % 14 % 33 % 56 % 33 % 10 % 66 % 33 % 66 % 10 % 30 % 60 % 40 % 10 % 30 % 60 % 10 % 60 % 30 % 10 % 70 % 30 % 60 % 30 % 10 % 60 % 20 % 10 % 90 % 70 % 40 % 30 % 60 %

51 QoS : 3 types de ports Pack multimédia : port Gold + classes RT RTvi Profile Gold RTvo 100 % X % X % 75 % 100 % X % X % 100 % X % Y % X % X % 100 % X % Y %

52 Traduction des besoins de QoS en paramètres réseau Analyse de chaque paramètre Disponibilité Délai de transit Débit garanti Stabilité Intégrer la QoS dans la conception des réseaux

53 Paramètre critique pour des flux voix ou vidéo Donner une priorité aux flux voix ou vidéo, garantissant leur transmission la plus rapidement possible, La garantie du débit de la voix sous IP ne peut être stabilisée que lorsqu'on est dans un mode de communication de point à point La stabilité

54 Délai de transit (ms) Stabilité Pas de gestion des priorités entre flux : lanarchie

55 Délai de transit (ms) Stabilité Avec priorité des flux : garantie de qualité pour les flux critiques

56 Problématique de la qualité de service Définir les paramètres de la qualité de service Intégrer la QS dans la conception des réseaux Contrôler la qualité de service Synthèse SOMMAIRE

57 Quels paramètres : Niveau opérationnel : gestion du réseau au jour le jour Niveau décisionnel : pilotage global du réseau Ces paramètres sont liés à la définition des tableaux de bord Par quels outils Que mettre dans le contrat de service Contrôler la qualité de service

58 GTR du réseau LAN (ou ses différents segments) GTR des réseaux WAN (par opérateur, par technologie, par flux, …) Indisponibilité des imprimantes réseaux (sur une période donnée) Temps de réponse pour des transactions sensibles Indisponibilité mensuelle / annuelle d'un réseau WAN Temps des sauvegardes Taux d'erreurs sur un équipement LAN Dépassement du délai pour un incident non affecté en interne... Des engagements contractuels avec des pénalités SLA (Service Level Agreement) Contrôler la qualité de service Paramètres du niveau opérationnel

59 GTR : Garantie de Temps de Rétablissement Lengagement dépend de la plage horaire et de la durée de la GTR souscrite E XEMPLE 1 : S ITE SANS La durée dindisponibilité correspond à la durée constatée dans la plage horaire de maintenance relative au SAV standard (8h-18h du lundi au vendredi hors jours fériés – horaires de la France métropolitaine).

60 S ITE AVEC GTR 4 H S2 ( CAS F RANCE MÉTROPOLITAINE ) La plage horaire dans laquelle un dérangement signalé est traité immédiatement est : 8h- 18h du lundi au samedi hors jours fériés – horaires de la France métropolitaine. Pour les sites dont les accès bénéficient de la GTR 4h S2, 2 cas peuvent donc se présenter : Le dérangement est signalé pendant la plage citée ci-dessus (exemple 2) ; Le dérangement est signalé en dehors de la plage citée ci-dessus (exemple 3). GTR : Garantie de Temps de Rétablissement

61

62 SITE AVEC GTR 4H S1 Un dérangement peut être signalé 24h/24 et 7j/7 ; quelle que soit lheure du signalement, un ticket dincident est ouvert et traité immédiatement. GTR : Garantie de Temps de Rétablissement

63 Manque de ressources pour traiter des opérations de dépannage % des problèmes traités dans les délais contractuels pendant la période Le cumul du dépassement des délais de traitement dune requête Dépassement important d'une GTR (procédure escalade) Indisponibilité mensuelle / annuelle d'un réseau WAN Temps de gel pour une intervention de dépannage par un fournisseur Disponibilité du service Help Desk (ou Hot Line) Délai de création d'une liaison opérateur, ou changement de caractéristiques :... Contrôler la qualité de service Paramètres du niveau décisionnel

64 Statistiques/sondes intégrées dans les équipements réseau ou externes : Par port (trames/cellules/paquets) : transit (performance), capacité sous charge, perte de paquets, débordement (stabilité), taux d'utilisation Par flux : temps de transit, capacité sous charge, perte de paquets, débordement / congestion, segmentation, prioritisation, taux d'occupation de la bande Par appel / connexion : statistiques sur les sessions (TCP, SVC, …) Par application réseau (End-user) : temps de réponse, performances des devices (files d'attente, …) Autres outils (ping, traceroute, …) : utiles en debug mais valeurs purement indicatives Contrôler la qualité de service Outils de mesure

65 Outils de gestion administrative (tickets dincidents, gestion des changements, …) : Internes : qualité du service offert par léquipe dexploitation Externes : tableaux de bord et rapports opérateur/prestataire Il faut disposer des moyens de corréler les rapports du prestataire avec la vision du client : définition dindicateurs communs et précis, base du contrat de service moyen indirect de mesurer la qualité de service du prestataire (support, fiabilité des informations mesurées et fournies, …) Outils de tableaux de bord Contrôler la qualité de service Outils de mesure

66 Beaucoup de sources dinformation différentes Chacune avec son format propre Contrôler la qualité de service Outils de production de tableaux de bord

67 Modélisation de lensemble des composants gérés Structure de stockage unique de lensemble des données Base de données évoluée Architecture client/serveur : serveur Unix ou NT clients Unix ou famille Windows Interface graphique conviviale pour lagrégation de données et la présentation de rapports sous format texte ou tableaux ou graphes Interface WEB en complément Contrôler la qualité de service Outils de production de tableaux de bord

68 Exemples doffres du marché : Infovista PerfAgent WALLABY CA/TNG Presentation Caractéristiques communes : serveur Unix ou NT clients Unix ou famille Windows couplage avec les principales plateformes du marché (HP OV, …) couplage avec les principaux SGBD du marché développement de règles de collecte et agrégation dinformations pour le calcul des indicateurs représentatifs de la qualité de service Contrôler la qualité de service Quelques outils de production de tableaux de bord

69 Suite à authentification, la page daccueil de lespace client dédié au réseau Client Web Service Client

70 Suivi des commandes Cette rubrique permet au client de suivre immédiatement la liste et lavancement des commandes pour vos sites en évolution, de la saisie commerciale à la livraison du service. Web Service Client

71 Gestion du parc et inventaire Cette rubrique vous donne: un schéma représentant larchitecture de votre réseau sous forme de représentation cartographique. une information complète sur vos équipements et les services constitutifs de votre réseau. Web Service Client

72 Statistiques

73 Les informations relatives aux tableaux statistiques sont mises à disposition à J+1.

74 Statistiques

75 Suivi des incidents Vous pouvez consulter, à partir dune sélection dun ou plusieurs critères, létat instantané de fonctionnement des éléments. Cet onglet offre, sur ces mêmes éléments, laccès à lhistorique dalarmes concernant les 90 derniers jours

76 Suivi des incidents Le Client suit en temps réel lévolution de létat des éléments supervisés : des vues cartographiques sont présentées sous forme de grilles rectangulaires animées par la transmission des alarmes issues du système de supervision du Prestataire. Un changement détat dun élément supervisé induit une modification de la coloration du rectangle auquel appartient lélément concerné.

77 Problématique de la qualité de service Définir les paramètres de la qualité de service Intégrer la QS dans la conception des réseaux Contrôler la qualité de service Synthèse SOMMAIRE

78 La qualité de service doit être implémentée de bout en bout pour être efficace Possible aujourdhui sur les réseaux IP La définition de la QoS doit être implémentée en faisant coopérer tous les équipements réseau : chacun est responsable de ses flux La qualité de service doit être contrôlée : Par des moyens techniques Par des outils de production de tableaux de bord permettant une vue homogène et cohérente du système dinformation Par la corrélation entre les mesures client et les tableaux de bord du/des prestataires Synthèse

79 COPS Réseau IP et IP-MPLS Diffserv Annexe

80 Priorité par flux (type Cisco priority Queuing) : + le flux le plus prioritaire passe le premier en exclusif et a toute la bande passante dont il a besoin le flux le moins prioritaire peut être complètement étouffé pas de QoS de bout en bout % de bande passante (type Cisco custom Queuing) : + chaque flux a un pourcentage de bande passante paramétré - besoin de tunning permanent - pas de QoS de bout en bout Garantie de débit Paramétrage des équipements dextrémité

81 COPS PDP PEP Console de Gestion Source de trafic Policy Repository COPS LDAP COPS

82 PDP PEP Repository Gestion de la Bande passante Mobilité Sécurité Facturation Comptabilité LDAP COPS

83 Réseaux IP et IP-MPLS Réseau Multiservice IP - MPLS GPRS Network UMTS Network Operator 1 IP Network High Speed Operator 1 Operator 2 INTERNET New Services IP - MPLS Network IP Network Telephone Network

84 Modélisation de nœuds DiffServ en série Voice Video Data WFQ Priority Input Traffics Output Traffic


Télécharger ppt "Qualité de Service dans les réseaux Institut Supérieur dInformatique."

Présentations similaires


Annonces Google