La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FACULTÉ DÉDUCATION EDU 6573 : Travail, santé mentale et orientation Semaine 5: Travail et motivation Professeur: André Samson, Ph.D., c.o.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FACULTÉ DÉDUCATION EDU 6573 : Travail, santé mentale et orientation Semaine 5: Travail et motivation Professeur: André Samson, Ph.D., c.o."— Transcription de la présentation:

1

2 FACULTÉ DÉDUCATION EDU 6573 : Travail, santé mentale et orientation Semaine 5: Travail et motivation Professeur: André Samson, Ph.D., c.o.

3 EDU Semaine 5 : Travail et motivation Plan de la présentation 1. Quest-ce que la SDT? 1.1 La motivation intrinsèque vs la motivation extrinsèque 1.2 Les besoins psychologiques fondamentaux 1.4 Le besoin dautonomie 1.5 Le besoin de compétence 1.6 Le besoin dappartenance 1.7 Exercices pratiques dautoévaluation 2. Applications de la « SDT» au milieu de travail 2.1 Les facteurs déterminants 2.2 Comment favoriser le développement du sentiment dautodétermination? 2.3 «SDT» et santé mentale en milieu de travail

4 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.1 Les fondements Les croyances fondamentales de la « SDT »: Lorganisme humain est m û par une tendance au d é veloppement et à croissance. Cette croissance et ce d é veloppement sont directement tributaires de la satisfaction de besoins psychologiques fondamentaux. Plus spécifiquement, lorganisme humain a besoin de sengager dans des activités intéressantes, dexercer ses habiletés et détablir des liens au sein de groupes sociaux. Cette tendance est nourrie, support é e et favorisée par le contexte social. Un contexte social plus ou moins accueillant, trop rigide ou menaçant peut provoquer un d é ficit au plan de la satisfaction de ces besoins et ces conditions d é favorables risquent d entra î ner des cons é quences psychologiques n é gatives. Deci, E.L. & Ryan, R.M. (2000). The «What» and «Why» of Goal Pursuits: Human Needs and the Self-Determination of Behavior. Psychological Inquiry, 11(4),

5 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.2 Motivation intrinsèque vs la motivation extrinsèque Selon Ryan et Deci (2000), le contenu de la motivation ou des aspirations qui déterminent le bien-être psychologique: Motivation intrinsèque: recherche de satisfaction des besoins psychologiques Motivation extrinsèque: recherche dapprobation externe Lamotivation Deci, E.L. & Ryan, R.M. (2000). The «What» and «Why» of Goal Pursuits: Human Needs and the Self-Determination of Behavior. Psychological Inquiry, 11(4), Guay, F. (2006). La motivation scolaire. Présentation faite auprès de lassociation pour le développement des méthodologies dévaluation en éducation.

6 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.2 Motivation intrinsèque vs la motivation extrinsèque La motivation interne ou intrinsèque est associée : au plaisir, la stimulation ou laccomplissement. La motivation intrinsèque est associée au plaisir daccomplir lactivité en elle-même. Alors que la motivation externe ou extrinsèque est associée: aux récompenses, punitions, contraintes ou compétition. La motivation nest pas associée à laction en elle-même, sa source est externe à lacte. La qualité de la motivation dépend de son contenu. La motivation interne est associée au bien-être psychologique. Deci, E.L. & Ryan, R.M. (2000). The «What» and «Why» of Goal Pursuits: Human Needs and the Self-Determination of Behavior. Psychological Inquiry, 11(4), Guay, F. (2006). La motivation scolaire. Présentation faite auprès de lassociation pour le développement des méthodologies dévaluation en éducation.

7 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»?

8 EDU Semaine 5 : Travail et motivation

9 1. Quest-ce que la «SDT»?

10 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.2 Motivation intrinsèque vs la motivation extrinsèque La motivation extrinsèque: régulation externe (external regulation): la motivation est exclusivement déterminée par lobtention dune récompense ou lévitement dune punitions (ex. travailler uniquement afin dassurer sa subsistance). régulation introjectée ( introjected regulation): la motivation est toujours externe à la personne. Mais la motivation est introjecté dans le sens où laction est motivée afin déviter un sentiment désagréable comme la honte (ex. sentiment de honte associée à une performance médiocre au travail). régulation identifiée (identified regulation) : le locus de la motivation est plus interne. Laction est entreprise pour lissue recherchée et la personne sidentifie à cette visée, au point où la régulation est internalisée (ex, le travail permet de soutenir financièrement ma famille). régulation intégrée ( integrated regulation): laction est motivée par un locus de contrôle interne. Ainsi l individu agit parce que l action correspond à ses valeurs. Mais l action ne constitue pas la source de la motivation.

11 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»?

12 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»?

13 EDU Semaine 5 : Travail et motivation Quest-ce que la «SDT»? 1.2 Motivation intrinsèque vs la motivation extrinsèque La motivation dun comportement ne se situe jamais dans un seul segment du spectre. En fait, une même action peut être motiv é e par plusieurs raisons. La motivation d un travail ou d une occupation professionnelle peut s appuyer simultan é ment sur plusieurs types de motivation. Une occupation peut être à la fois motiv é e pour la r é mun é ration et parce qu elle est en soi int é ressante et satisfaisante pour une personne. L important, c est que les motivations autod é termin é es soient plus plus dominantes.

14 EDU Semaine 5 : Travail et motivation Quest-ce que la «SDT»? 1.3 Les besoins psychologiques fondamentaux La motivation humaine est constituée de trois besoins psychologiques fondamentaux qui sont (Ryan et Deci, 2000): Le sentiment dautonomie Le sentiment de compétence Le sentiment dappartenance Le sentiment (perception) de bien-être chez lindividu dépend de la satisfaction ou de la non-satisfaction de ces besoins psychologiques fondamentaux et ce, dans un contexte dinteraction social. En corollaire, les individus auront tendance à poursuivre des buts, activités et relations qui participent à la satisfaction de ces besoins. Deci, E.L. & Ryan, R.M. (2000). The «What» and «Why» of Goal Pursuits: Human Needs and the Self-Determination of Behavior. Psychological Inquiry, 11(4),

15 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.4 Le besoin dautonomie La personne autonome se perçoit comme engagé librement dans son travail. En dautres termes, elle éprouve le sentiment quelle a choisi sa profession en fonction de ce quelle est, de ses valeurs, de ses intérêts et de ses habilet é s. Elle sinvestit dans ses activités professionnelles par go û t et non pas obligation. Une personne autonome ou qui satisfait son besoin d autonomie, d é cide librement, par elle-même et par plaisir: De d é velopper ses habilet é s D acqu é rir de nouvelles comp é tences D approfondir et d é tendre ses connaissances De s impliquer dans son milieu de travail La personne qui satisfait son besoin d autonomie d une mani è re intrins è que s ajustement plus facilement aux transitions de vie, aux r é alit é s nouvelles et aux exigences de la vie quotidienne. Sheldon, K.M., Ryan, R., & Reis, H.T. (1996). What Makes for a Good Day? Competence and Autonomy in the Day and in the Person. Personality and Social Psychology Bulletin,22(12),

16 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.5 Le besoin de compétence Le besoin de sentir compétent dans le déroulement des activités quotidiennes et plus particulièrement dans ses activités professionnelles est fondamental. Ce sentiment soutient et nourrit lestime de soi. La personne compétente se perçoit comme en mesure datteindre ses objectifs et réaliser ses tâches. Elle vit un sentiment d optimisme par rapport à son travail et aux responsabilit é s qui y sont associ é es. Par contre ce sentiment de comp é tence doit être associ é à une motivation intrins è que. Par exemple, un individu peut tr è s bien se sentir comp é tent dans une tâche à accomplir qui lui a é t é impos é e par une autorit é. En même temps, un individu peux me sentir totalement incomp é tent dans l apprentissage d une nouvelle tâche choisie librement, par go û t et par int é rêt. La recherche démontre que la satisfaction des besoins dautonomie et de compétence est associé à un sentiment de bien-être dans l accomplissement des tâches de la vie quotidienne. Sheldon, K.M., Ryan, R., & Reis, H.T. (1996). What Makes for a Good Day? Competence and Autonomy in the Day and in the Person. Personality and Social Psychology Bulletin,22(12),

17 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.6 Le besoin dappartenance Le besoin dappartenance est aussi essentiel. Il sagit de la propension ou de la tendance de lhumain à se connecter ou à intégrer un groupe, un réseau ou un milieu de travail. Le soutien social favorise lémergence de la motivation intrinsèque et du sentiment dautonomie. Les personnes qui répondent à ce besoin éprouvent un sentiment de bien-être psychologique que celles qui ne parviennent pas à satisfaire à ce besoin. Reis, H.T., Sheldon, K.M., Gable, S.L., Roscoe, J. & Ryan, M.R. (2000). Daily Well-Being: The Role of Autonomy, Competence, and Relatedness. Personality and Social Psychology Bulletin, 26(4),

18 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 1. Quest-ce que la «SDT»? 1.7 Exercices pratiques dautoévaluation Site officiel de lapproche de la « SDT » Échelle mesurant lautonomie au travail Échelle mesurant les besoins psychologiques fondamentaux

19 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 2. Applications de la SDT au milieu de travail 2.1 Les facteurs déterminants Selon les principes de la SDT, il y aurait donc trois facteurs qui favoriseraient la motivation au travail. Il importerait que les salariés soient motivés dune manière intrinsèque et quils se perçoivent comme: Compétents dans laccomplissement de leurs tâches Autonomes, cest-à-dire engagés librement et par plaisir dans leur profession Reliés/appartenance, acceptés et supporté socialement par à leur milieu de travail

20 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 2. Applications de la SDT au milieu de travail 2.2 Comment favoriser le développement du sentiment dautodétermination? Selon une recherche conduite auprès de résidents en médecine, les attitudes qui favorisent le développement du sentiment dautonomie sont: Maintenir un dialogue constant et signifiant avec les résidents Écouter et donner des informations factuelles et des avis Faire des recommandations et donner des rétroactions ajustées Solliciter les opinions et les préoccupations Aider les résidents à trouver leurs propres réponses Éviter les jugements, les commentaires critiques et désobligeants Williams, G. C. & Deci, E. L. (1998). The importance of Supporting Autonomy in Medical Education. Annals of Internal Medecine, 129(4),

21 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 2. Applications de la SDT au milieu de travail 2.2 Comment favoriser le développement du sentiment dautodétermination? Selon Guay (2006), dans un contexte dapprentissage, lautodétermination est favorisée par: La prise en considération de la perspective de lapprenant La reconnaissance de ses sentiments La possibilité de faire des choix Lévitement de comportement qui vise à contrôler. Guay, F. (2006). La motivation scolaire. Présentation faite auprès de lassociation pour le développement des méthodologies dévaluation en éducation.

22 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 2. Applications de la SDT au milieu de travail 2.2 Comment favoriser le développement du sentiment dautodétermination? Les recherches faites dans les organisations démontrent aussi que les attitudes qui favorisent lautodétermination de lindividu augmentent la motivation au travail, la satisfaction au travail et limplication des employés. Pour ce importance de: Prendre en considération la perspective des individus Faire circuler linformation Favoriser les initiatives Gagné, M. & Deci E.L. (2005). Self-determination theory and work motivation. Journal of Organizational Behavior, 26,

23 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 2. Applications de la SDT au milieu de travail 2.3 « SDT » et santé mentale en milieu de travail Selon létat actuel des connaissances, la satisfaction des trois besoins fondamentaux semblent être positivement associ é s à : La satisfaction de vie au travail La performance et la productivité au travail Ajustement réussi au changement Attitudes positives par rapport au travail Sentiment de bien-être Gagn é, M. et Deci, E.L. (2005). Self-determination theory and work motivation. Journal of Organizational Behavior, 26,

24 EDU Semaine 5 : Travail et motivation 2. Applications de la SDT au milieu de travail 2.3 « SDT » et santé mentale en milieu de travail Deci, E.L., Connell, J.P. et Ryan, R.M. (1989): Cette recherche a établi une corrélation positive entre: oun management qui favorise lautonomie, cest-à-dire reconnaissance des opinions des salariés, circulation de linformation, possibilités de faire des choix, encouragement du sens de linitiative dune part. oet la satisfaction au travail, attitudes positives par rapport au travail, sentiment de confiance par rapport au management dautre part. Gagné, M. et Koestner, R. (2002) : Cette recherche a établi une corrélation positive entre: ola satisfaction du besoin dautonomie dune part oet un haut degré investissement personnel dans lorganisation


Télécharger ppt "FACULTÉ DÉDUCATION EDU 6573 : Travail, santé mentale et orientation Semaine 5: Travail et motivation Professeur: André Samson, Ph.D., c.o."

Présentations similaires


Annonces Google