La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Daniel Zaro-Goni CCLIN Sud-Ouest Bordeaux Enquête sur les pratiques d'hygiène. Société Française d'Anesthésie Réanimation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Daniel Zaro-Goni CCLIN Sud-Ouest Bordeaux Enquête sur les pratiques d'hygiène. Société Française d'Anesthésie Réanimation."— Transcription de la présentation:

1 Daniel Zaro-Goni CCLIN Sud-Ouest Bordeaux Enquête sur les pratiques d'hygiène. Société Française d'Anesthésie Réanimation.

2 Evaluation des pratiques exposant à la transmission croisée en anesthésie Partenariat CCLIN Paris Nord – SFAR – SFHH B. Veber, CHU Rouen, SFAR B Branger, CCLIN Ouest A. Carbonne, CCLIN Nord B. Pottecher, CCLIN Est J. Hajjar, CH Valence, SFHH P. Parneix, CCLIN Sud-Ouest B. Grandbastien, CCLIN Nord M. Aggoune, CCLIN Nord A. Chalfine, Hopital St Joseph S. Maugat, CCLIN Nord C. Auboyer, CH St Etienne D. Zaro-goni, CCLIN Sud-Ouest J.C. Séguier, CHI Poissy St Germain K. Blanckaert CCLIN Nord P. Marty, président de la SFAR

3 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Contexte Risque infectieux en anesthésie/pratique de gestes invasifs Risque infectieux en anesthésie/pratique de gestes invasifs Agents infectieux : bactéries, virus, champignons Agents infectieux : bactéries, virus, champignons Pratiques à risque : partage de matériel, défaut de procédures de désinfection, non respect des précautions « standard »… Pratiques à risque : partage de matériel, défaut de procédures de désinfection, non respect des précautions « standard »… 13 signalements VHC au CCLIN Nord depuis Août 2001 : 18 cas dont 9 liés à lanesthésie générale 13 signalements VHC au CCLIN Nord depuis Août 2001 : 18 cas dont 9 liés à lanesthésie générale Recommandations SFAR et note du ministère 2002 Recommandations SFAR et note du ministère 2002

4 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Objectifs Evaluer les pratiques en anesthésie au bloc opératoire Evaluer les pratiques en anesthésie au bloc opératoire Cibler sur la prévention de la transmission croisée Cibler sur la prévention de la transmission croisée Sensibiliser les professionnels au risque infectieux Sensibiliser les professionnels au risque infectieux notamment au risque hématogène notamment au risque hématogène

5 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Méthode Évaluation déclarative Évaluation déclarative Mailing SFAR (8771 médecins) et Syndicat des IADE (2070 IADE) Mailing SFAR (8771 médecins) et Syndicat des IADE (2070 IADE) Courrier envoyé en mai 2005 Courrier envoyé en mai 2005 Recueil des données par saisie sur internet, fax ou courrier au CCLIN Paris-Nord Recueil des données par saisie sur internet, fax ou courrier au CCLIN Paris-Nord Fin du recueil : 21 juin 2005 Fin du recueil : 21 juin 2005 Saisie au CCLIN Paris Nord des fiches envoyées par fax ou Courrier Saisie au CCLIN Paris Nord des fiches envoyées par fax ou Courrier Analyse Epi info. Analyse Epi info.

6 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Méthode : questionnaire rédigé à partir des recommandations de la SFAR 1997 rédigé à partir des recommandations de la SFAR 1997 Concernant : Concernant : le port du masque, le port du masque, lhygiène des mains, lhygiène des mains, les précautions lors dactes invasifs, les précautions lors dactes invasifs, les risques infectieux professionnels les risques infectieux professionnels

7 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre réponses (/10841) 1343 réponses (/10841) MAR 967, IADE 322, NR 54 MAR 967, IADE 322, NR 54 taux global de réponse : 12.4% taux global de réponse : 12.4% MAR : 11 MAR : 11 IADE : 15.7 IADE : parties : 5 parties : Tenue vestimentaire Tenue vestimentaire Hygiène des mains Hygiène des mains Précautions lors dactes invasifs Précautions lors dactes invasifs Les risques professionnels Les risques professionnels Formation en hygiène hospitalière Formation en hygiène hospitalière Résultats (mai / juin 2005)

8 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Port du masque En salle dintervention En salle dintervention MAR (79%) IADE (68%) MAR (79%) IADE (68%) Lors de lintubation Lors de lintubation MAR (75%) IADE (82%) MAR (75%) IADE (82%) Positionnement correct Positionnement correct MAR (85%) IADE (90%) MAR (85%) IADE (90%) Changement du masque si non positionné sur le visage Changement du masque si non positionné sur le visage Rarement ou jamais (71%) Rarement ou jamais (71%)

9 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Hygiène des mains (1) Les SHA sont disponibles Les SHA sont disponibles Salle dintervention (94%) SSPI (97%) Salle dintervention (94%) SSPI (97%) Port de bijoux : oui toujours ou fréquemment Port de bijoux : oui toujours ou fréquemment Salle dintervention (41%) SSPI (45%) Salle dintervention (41%) SSPI (45%) Pas de différence Pas de différence MAR / IADE

10 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Hygiène des mains (2) Lhygiène des mains est respectée : Lhygiène des mains est respectée : Après contact avec un liquide biologique (96%) Après contact avec un liquide biologique (96%) Avant contact avec un nouveau patient (52%) Avant contact avec un nouveau patient (52%) MAR 45% / IADE 69% MAR 45% / IADE 69% Après retrait des gants (31%) Après retrait des gants (31%) Différence MAR 33% / IADE 21% Différence MAR 33% / IADE 21%

11 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Technique : Technique : 1. FHA : 41 % (MAR 44% / IADE 32%) 2. Savon doux : 14 % (MAR 14% / IADE 16%) Hygiène des mains lors dune pose de CVP :

12 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Lobservance déclarée (MAR 45 %) est comparable Pittet 1 globalement : 57 % Pittet 1 globalement : 57 % 23% MAR et 20% en SSPI 23% MAR et 20% en SSPI Levy 2 à une étude anglaise ( 39 % entre 2 anesthésies) Levy 2 à une étude anglaise ( 39 % entre 2 anesthésies) Mais lobservance (déclarée) de lhygiène des mains est encore insuffisante Mais lobservance (déclarée) de lhygiène des mains est encore insuffisante 1-Pittet D, Simon A, Hugonnet S, Pessoa-Silva CL, Sauvan V, Perneger TV. Hand hygiene among physicians: performance, beliefs, and perceptions. Ann Intern Med 2004 ; 141 : Levy N, Mauger J. Hand washing. Anaesthesia 2004 ; 59 : 411. Hygiène des mains (3)

13 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Port de gants lors dune pose de CVP : N Toujours Fréquemment Rarement Jamais 1 AES a été rapporté par 577 professionnels (43% des réponses) au cours des 3 dernières années 1 AES a été rapporté par 577 professionnels (43% des réponses) au cours des 3 dernières années

14 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Matériels et DM Entretien des lames de laryngoscope : Entretien des lames de laryngoscope : Usage unique : 77% Usage unique : 77% Usage multiple : 23% Usage multiple : 23% Un seul nettoyage : 19% Un seul nettoyage : 19% Désinfection : -- Désinfection : -- Désinfection+stérilisation : -- Désinfection+stérilisation : -- inadapté dans 19 %

15 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Utilisations dune même seringue pour des patients différents … à bannir Germain JM, Carbonne A, Thiers V, Gros H, Chastan S, Bouvet E et al. Patient-to-patient transmission of hepatitis C virus through the use of multidose vials during general anesthesia. Infect Control Hosp Epidemiol 2005 ; 26 :

16 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Comment convaincre ceux qui ne suivent pas les recommandations. 1. Agir sur la connaissance : limite dun modèle basé sur la transmission dinformations, inefficace ? limite dun modèle basé sur la transmission dinformations, inefficace ? 2. Agir sur les représentations : Pour changer les pratiques ? Pour changer les pratiques ? 3. Agir sur les pratiques : Pour changer les idées ? Pour changer les idées ?

17 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Recommandations SFAR Année de parution connue 31% Année de parution connue 31% MAR 34% IADE 22% MAR 34% IADE 22% RECOMMANDATIONS concernant l'hygiène en anesthésie Les textes des recommandations détaillées élaborées par le groupe de travail sur l'hygiène en anesthésie sont disponibles dans le n° 10 du volume 17 des Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation, Les textes des recommandations détaillées élaborées par le groupe de travail sur l'hygiène en anesthésie sont disponibles dans le n° 10 du volume 17 des Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation, ère édition - Décembre ère édition - Décembre 1997

18 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Formation en hygiène hospitalière 1 formation au cours des 3 dernières années 18% MAR 16% IADE 22% Pas de différence MAR / IADE Ancienneté de lexercice Données identiques dans la littérature

19 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Facteurs intervenant dans lobservance ? La connaissance du risque et de son niveau La connaissance du risque et de son niveau Hygiène mains avant soins Oui … mais … Pose de CVP / CVC Pose de CVP / CVC CVC : CVC : 99% masque+champ stérile+prép. Chir des mains+gants stériles 99% masque+champ stérile+prép. Chir des mains+gants stériles CVP : CVP : HM = 59% HM = 59% Préparation du site : 58% (cclin sud-ouest) Préparation du site : 58% (cclin sud-ouest)

20 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Apport des sciences humaines 4 facteurs : 4 facteurs : Connaissance du risque et des procédures de sécurité Connaissance du risque et des procédures de sécurité Perception du risque Perception du risque Niveau danxiété Niveau danxiété Comportement des collègues du même service Comportement des collègues du même service Olivier Desrichard Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie EA4145 Université de Savoie

21 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Le manque de connaissance des recommandations et des protocoles : Le manque de connaissance des recommandations et des protocoles : Absence de modèle parmi les collègues ou les supérieurs Absence de modèle parmi les collègues ou les supérieurs Si une procédure est soit inexistante soit non définie, cest lobservation des autres professionnels qui conduit implicitement à une nouvelle procédure qui devient la norme de travail et qui sert de repère aux nouveaux professionnels. (Dubois & Desrichard, 2002) Apport des sciences humaines Olivier Desrichard Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie EA4145 Université de Savoie

22 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre Agir sur la connaissance : Valoriser la formation des professionnels : Valoriser la formation des professionnels : initiale initiale continue continue Augmenter le savoir des professionnels basé sur : Augmenter le savoir des professionnels basé sur : « Je sais donc je ferai… » Insister sur les recommandations et les protocoles et procédures Insister sur les recommandations et les protocoles et procédures Moyen nécessaire, mais non suffisant.

23 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre Agir sur les représentations : La formation encore … La formation encore … En faisant prendre conscience aux professionnels En faisant prendre conscience aux professionnels des faits, des risques … des faits, des risques … En motivant ces professionnels En motivant ces professionnels Lobjectif étant de changer leurs pratiques ? André Lecigne Maître de conférences Laboratoire de Psychologie Sociale Université de Bordeaux 2

24 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Amener lindividu à modifier ses pratiques Amener lindividu à modifier ses pratiques Méthode daction selon les théories de lengagement Méthode daction selon les théories de lengagement Par la mise en place dun programme de « formation engageante » Par la mise en place dun programme de « formation engageante » Le professionnel est placé dans des situations de travail pour lesquelles il déclare modifier sa pratique. Le professionnel est placé dans des situations de travail pour lesquelles il déclare modifier sa pratique. 3 - Agir sur les pratiques : André Lecigne Maître de conférences Laboratoire de Psychologie Sociale Université de Bordeaux 2 Lobjectif étant de les amener à changer leurs idées ?

25 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008 Conclusion : «…respect partiel des recommandations » Conclusion : «…respect partiel des recommandations » Un nombre (relativement important) de 20 à 40 % Un nombre (relativement important) de 20 à 40 % Des deux groupes professionnels … Des deux groupes professionnels … Dans un grand nombre de situations … Dans un grand nombre de situations … Dont les hypothèses explicatives sont à rechercher avec laide des sciences humaines (comportement …) Dont les hypothèses explicatives sont à rechercher avec laide des sciences humaines (comportement …) Mais aussi des hypothèses à creuser dans lorganisation du travail dans nos métiers Mais aussi des hypothèses à creuser dans lorganisation du travail dans nos métiers

26 III ème journée régionale dhygiène hospitalière Toulouse 25 – novembre 2008


Télécharger ppt "Daniel Zaro-Goni CCLIN Sud-Ouest Bordeaux Enquête sur les pratiques d'hygiène. Société Française d'Anesthésie Réanimation."

Présentations similaires


Annonces Google