La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 1 Rôle des différents acteurs dun projet de construction ou de rénovation dun établissement de soins, les différentes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 1 Rôle des différents acteurs dun projet de construction ou de rénovation dun établissement de soins, les différentes."— Transcription de la présentation:

1 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 1 Rôle des différents acteurs dun projet de construction ou de rénovation dun établissement de soins, les différentes étapes de la programmation Laurent ROUFFIAC Adjoint technique, Centre Hospitalier Intercommunal Marmande-Tonneins Christian BERASTEGUI Ingénieur, Chef de la cellule Constructions Publiques n°1 D.D.E. 33 Présenté par Rédigé par

2 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 2 Sommaire Rôle des différents acteurs dun projet de construction ou de rénovation dun établissement de soins et les différentes étapes de la programmation Outils Létablissement de soins En amont de la Programmation

3 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 3 Létablissement de soins : ce quil nest PAS ! LEtablissement de soins Corps médical et acteurs du Soin Administration Patients et Usagers BATIMENTS Installations techniques Matériel de soin Autres acteurs

4 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 4 Létablissement de soins : une structure organisée Corps médical et acteurs du Soin Administration Patients et Usagers Autres acteurs BATIMENTS Installations techniques Matériel de soin Autres établissements LEtablissement de soins

5 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 5 BATIMENTS Installations techniques Matériel de soin PATIENTS-USAGERS URGENCES GYNECO/ OBSTETRIQUE CHIRURGIE MEDECINE PEDIATRIE CONSULTATIONS IMAGERIE LABO ADMISSIONS LEtablissement de soins

6 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 6 Létablissement de soins : une structure organisée Caractérisée par notamment par : des liens physiques entre différents services (exemple Pôle mère/enfant) un tissu de relations de différentes natures organisées entre : des services des acteurs soignants et non soignants le monde extérieur autour des activités de soin, de restauration, dentretien, de maintenance,.... permettant la dispensation des soins et la prise en charge du patient des bâtiments spécialement conçus pour permettre cette dispensation et cette prise en charge avec : efficacité économie qualité fiabilité sécurité permanence LEtablissement de soins

7 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 7 Létablissement de soins : une structure organisée Tout projet de construction ou de rénovation dun établissement de soins doit donc être la traduction architecturale et technique de sa mission de dispensation de soins et de prise en charge de patients, et de lorganisation lui permettant de remplir sa mission LEtablissement de soins

8 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 8 Létablissement de soins : une structure organisée Cet OBJECTIF doit être présent à lesprit de lensemble des acteurs du projet durant lintégralité de lopération, et une évaluation des conditions de son atteinte réalisée à la fin de chaque étape (donc avant dengager la suivante) LEtablissement de soins

9 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 9 Phases de lopération de travaux Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations En amont de la Programmation Loi MOP (Maîtrise dOuvrage Publique) Loi n° du 12 juillet 1985 Décrets dapplication n°1268, 1269 et 1270 du 29 novembre 1993 Arrêté du 21 décembre Cette loi régit les opérations de travaux dans les établissements publics. Elle définit notamment les différentes phases de la conduite des projets de travaux. Les établissements privés ne sont pas concernés.

10 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 10 Phases de lopération de travauxEn amont de la Programmation Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

11 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 11 Projet détablissement Projet médical Plan directeur Expression du besoin lié à : lévolution de loffre de soins lévolution de la réglementation la demande des usagers la demande des utilisateurs des non-conformités Phases de lopération de travaux Expression du BESOIN En amont de la Programmation

12 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 12 Projet détablissement Projet médical Plan directeur Expression du besoin lié à : lévolution de loffre de soins lévolution de la réglementation la demande des usagers la demande des utilisateurs des non-conformités Phases de lopération de travaux Expression du BESOIN Lexpression du besoin définit les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs fixés dans le Projet détablissement le Projet médical le Plan directeur qui définissent la politique à venir de létablissement aux plans médical, économique et financier, stratégique. En amont de la Programmation

13 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 13 Projet détablissement Projet médical Plan directeur Bâtiments, structures et installations existantes Expression du besoin lié à : lévolution de loffre de soins lévolution de la réglementation la demande des usagers la demande des utilisateurs des non-conformités Permettent de répondre au besoin exprimé Ne permettent pas de répondre au besoin exprimé PROJET Etudes préalables: Diagnostic Faisabilité Opportunité Phases de lopération de travaux Expression du BESOIN En amont de la Programmation

14 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 14 Projet détablissement Projet médical Plan directeur Bâtiments, structures et installations existantes Expression du besoin lié à : lévolution de loffre de soins lévolution de la réglementation la demande des usagers la demande des utilisateurs des non-conformités Permettent de répondre au besoin exprimé Ne permettent pas de répondre au besoin exprimé Etudes préalables: Diagnostic Faisabilité Opportunité Phases de lopération de travaux Expression du BESOIN Les bâtiments et installations existants répondent-il au besoin exprimé ? OUI : une opération de travaux nest pas nécessaire En amont de la Programmation

15 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 15 Projet détablissement Projet médical Plan directeur Bâtiments, structures et installations existantes Expression du besoin lié à : lévolution de loffre de soins lévolution de la réglementation la demande des usagers la demande des utilisateurs des non-conformités Permettent de répondre au besoin exprimé Ne permettent pas de répondre au besoin exprimé Etudes préalables: Diagnostic Faisabilité Opportunité Phases de lopération de travaux Expression du BESOIN Les bâtiments et installations existants répondent-il au besoin exprimé ? NON : il y a lieu de lancer les études préalables En amont de la Programmation

16 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 16 Phases de lopération de travaux Etudes préalables ETUDES PREALABLES.... Diagnostic, Faisabilité, Opportunité But : vérifier que le projet de construction ou de rénovation répond aux besoins réels de la collectivité démontrer que lopération est justifiée contrôler que la localisation du bâtiment projeté est adéquate sassurer que largent de la collectivité sera dépensé à juste titre vérifier que lopération engagée ne sera pas trop lourde à gérer dans son fonctionnement ultérieur fournir des bases à lélaboration du programme enveloppe financière prévisionnelle urbanisme recensement des objectifs et des contraintes En amont de la Programmation

17 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 17 Phases de lopération de travaux Etudes préalables Dès le lancement des études préalables, il est indispensable de réunir lensemble des acteurs concernés par le projet en une Equipe Maîtrise dOuvrage. But : Chacun des acteurs concernés par le projet : - pourra bénéficier des informations nécessaires à la compréhension des différentes phases de lopération. - connaîtra lhistorique de lopération - pourra simpliquer à chaque phase selon son domaine de compétences CONSTITUTION de lEQUIPE MAITRISE dOUVRAGE En amont de la Programmation

18 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 18 Phases de lopération de travaux Organisation Maîtrise dOuvrage Acteurs concernés : Le Corps médical (ayant élaboré le Projet médical) La Direction et des représentants du Conseil dAdministration Les Usagers (ou leurs représentants) Les Utilisateurs (ou leurs représentants) Les Experts (pour assister le groupe de travail dans la formulation technique ou réglementaire du besoin) Les Instances Le Conducteur dOpération En amont de la Programmation

19 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 19 Phases de lopération de travaux Organisation Maîtrise dOuvrage Equipe Maîtrise dOuvrage Acteurs concernés : Le Corps médical (ayant élaboré le Projet médical) La Direction et des représentants du Conseil dAdministration Projet détablissement, Plan directeur Les Usagers (ou leurs représentants) Les Utilisateurs (ou leurs représentants) Personnel médical, Cadres infirmiers / IDE, Paramédicaux / médico- techniques, AS/ASH personnel de service, Administratifs, Logistiques et Techniques, etc.... Les Experts (pour assister le groupe de travail dans la formulation technique ou réglementaire du besoin) Directeur des Soins, Equipe Opérationnelle dHygiène, Médecin du Travail, Techniciens, etc... Les Instances Conseil dAdministration, Comité dEtablissement, C.L.I.N., C.H.S.C.T., D.D.A.S.S., D.R.A.S.S., A.R.H. Assurance maladie, financeurs Le Conducteur dOpération Il apporte assistance technique, administrative, et financière au maître douvrage tout au long de lopération En amont de la Programmation

20 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 20 A intégrer à ce stade : nouveaux matériels (à intégrer), nouveaux services et liaisons entre services (répertorier) maîtrise des risques sanitaires, sécurité des personnes et des biens ( les axes de progrès recherchés) limage que lon souhaite diffuser auprès de lusager de létablissement de santé (le confort, laccueil, lefficience de la structure …) ergonomie, organisation nouvelle recherchée, loutil de soin souhaité les problèmes liés aux bâtiments existants (répertorier) BESOIN Phases de lopération de travaux Equipe Maîtrise dOuvrage ETUDES PREALABLES.... Diagnostic, Faisabilité, Opportunité Etudes préalables En amont de la Programmation

21 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 21 Direction Conseil dAdministration Choix dun programmiste Sa mission : traduire le BESOIN en exigences techniques, financières, architecturales sous la forme dun document exploitable par le futur maître doeuvre PROGRAMME Phases de lopération de travaux Décision de principe Programmation

22 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 22 PROGRAMME Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Le PROGRAMME doit contenir : les données : relevé de lexistant les besoins : locaux et description du fonctionnement de lensemble les surfaces nécessaires les aménagements décrits en fonction des activités prévues les aspects qualitatifs recherchés les contraintes durbanisme de sécurité dhygiène des critères spécifiques à lopération les exigences les délais de travaux le mode de réalisation (phasages) fonctionnement qualité et coûts dexploitation ultérieurs Programmation

23 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 23 Equipe Maîtrise dOuvrage DOCUMENTS PROGRAMMISTE Interviews des Utilisateurs et des Usagers Remise de documents et dinformations Demandes de modifications Validation Examen des documents produits Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Programmation

24 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 24 PROGRAMME PROGRAMMISTE Utilisateurs Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Usagers Financiers Techniciens E.O.H. Administratifs Etape de récolte des informations les Instances Equipe Maîtrise dOuvrage Programmation

25 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 25 PROGRAMME PROGRAMMISTE Utilisateurs Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Usagers Financiers Techniciens E.O.H. Administratifs Etape de récolte des informations les Instances Equipe Maîtrise dOuvrage Programmation les données les besoins les contraintes les exigences

26 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 26 Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION les données : relevé de lexistant les besoins : locaux et description du fonctionnement de lensemble les surfaces nécessaires les aménagements décrits en fonction des activités prévues les aspects qualitatifs recherchés les contraintes durbanisme de sécurité dhygiène des critères spécifiques à lopération les exigences les délais de travaux le mode de réalisation (phasages) fonctionnement qualité et coûts dexploitation ultérieurs Programmation Etape de récolte des informations

27 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 27 PROGRAMME PROGRAMMISTE Utilisateurs Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Usagers Financiers Techniciens E.O.H. Administratifs Etape de CONCERTATION les Instances Equipe Maîtrise dOuvrage Programmation

28 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 28 PROGRAMME PROGRAMMISTE Utilisateurs Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Usagers Financiers Techniciens E.O.H. Administratifs les Instances Equipe Maîtrise dOuvrage Programmation Cette étape de concertation constitue la mise au point du programme. La qualité du programme dépend pour beaucoup de lengagement dont lensemble des acteurs feront preuve et de lécoute qui leur sera apportée. Etape de CONCERTATION

29 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 29 PROGRAMME PROGRAMMISTE Utilisateurs Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Usagers Financiers Techniciens E.O.H. Administratifs VALIDATION Etape de VALIDATION du PROGRAMME les Instances VALIDATION Equipe Maîtrise dOuvrage VALIDATION Programmation

30 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 30 PROGRAMME PROGRAMMISTE Utilisateurs Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Usagers Financiers Techniciens E.O.H. Administratifs VALIDATION les Instances VALIDATION Equipe Maîtrise dOuvrage Programmation Etape de VALIDATION du PROGRAMME Cette étape de validation revêt une très grande importance dans le succès de lopération : - cest sur la base du programme que les candidats maîtres doeuvre vont élaborer des projets architecturaux - les éléments manquants ou mal définis dans le programme conduiraient à la réalisation dun ouvrage ne répondant quimparfaitement ou partiellement au BESOIN EXPRIME..

31 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 31 Equipe Maîtrise dOuvrage PROGRAMME PROGRAMMISTE Validation Demandes de modifications Examen des documents produits Phases de lopération de travaux PROGRAMMATION Programmation Etape de VALIDATION du PROGRAMME

32 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 32 Phases de lopération de travaux Engagement de lopération Diagnostic ou Concours sur esquisse Choix dun maître doeuvre PROGRAMME D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises A.P.S. Avant Projet Sommaire A.P.D. Avant Projet Définitif En aval de la Programmation

33 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 33 Phases de lopération de travaux Engagement de lopération En aval de la Programmation D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises Appel dOffres, choix des Entreprises Réalisation des travaux

34 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 34 Phases de lopération de travaux Réception Réception des ouvrages Conformes à leur destination prise de possession par le Maître de lOuvrage En aval de la Programmation Mise en service Garantie de parfait achèvement

35 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 35 Rôle des différents acteurs

36 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 36 Maître douvrage + Utilisateurs et bénéficiaires COP Maître doeuvre BET BET BET BET CSPS CT Assureur Géomètre Géotecnicien Entreprises OPC Programmiste AMO Administrations concernées : Préfecture, DRIRE, DDE, SDA, Mairie, etc... Travaux préliminaires Les acteurs dune opération Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

37 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 37 Le rôle des différents acteurs Maître de lOuvrage Obligations du maître douvrage –sassurer de la faisabilité et de lopportunité de louvrage, –déterminer la localisation de lopération, –définir le programme et arrêter lenveloppe financière prévisionnelle, –sassurer du financement, –choisir le processus de réalisation et conclure les contrats ayant pour objet les études et lexécution des travaux. IL NE PEUT S'EN DEMETTRE (c'est une fonction d'intérêt général) Le maître de lOuvrage est la personne physique ou morale pour le compte de qui louvrage ou les travaux sont réalisés. Représenté par le Directeur de létablissement. Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

38 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 38 Article 7 de la loi MOP : «Elle doit permettre dapporter une réponse architecturale, technique et économique au programme» Le rôle des différents acteurs Maîtrise dOeuvre (ou maître doeuvre ou équipe de maîtrise doeuvre) Le maître dOeuvre est lunique responsable de la conception et de lexécution de lensemble des ouvrages à réaliser. Selon les missions confiées, il sagit dun architecte, dun bureau détudes, dune équipe constituée darchitectes et de bureaux détudes. Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

39 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 39 Circulaire n°86-24 du 4 mars 1986 «Le maître dœuvre est la personne physique ou morale de droit privé, ou le groupement pluridisciplinaire, qui a pour vocation, pour le compte du Maître douvrage, à concevoir louvrage en respectant les objectifs et les contraintes du programme, à coordonner lexécution des marchés de travaux et à proposer leur réception» Le rôle des différents acteurs Maîtrise dOeuvre (ou maître doeuvre ou équipe de maîtrise doeuvre) Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

40 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 40 Le rôle des différents acteurs Le Conducteur dOpération Article 6 de la Loi MOP «Le maître douvrage peut recourir à lintervention dun conducteur dopération pour une assistance générale à caractère administratif, financier et technique» Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

41 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 41 Le rôle des différents acteurs ole conseil technique, administratif et financier au maître de louvrage ola rédaction, le suivi et la vérification de la bonne exécution des contrats de prestations intellectuelles (maîtrise doeuvre, contrôle technique, coordonnateur sécurité...) ola coordination des interventions de prestations de services des titulaires de ces mêmes contrats. Le Conducteur dOpération Ses missions Source : Didier Videau Ingénieur DDE 47 Conducteur dOpérations

42 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 42 Le rôle des différents acteurs oFormaliser et traduire les besoins du maître de louvrage et des utilisateurs pour en faire la référence contractualisée de la commande passée au maître doeuvre Le Programmiste (ou programmeur ou programmateur) Sa mission :

43 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 43 Le rôle des différents acteurs oLe contrôle technique (obligatoire) porte sur les conditions de sécurité des personnes, et sur la solidité des ouvrages. oIl intervient en phase conception et en phase réalisation. oIl fournir un rapport de contrôle final (lors des opérations de réception), qui sera soumis à la Commission de Sécurité en vue de lautorisation douverture au public. Le Contrôleur technique Ses missions

44 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 44 Le rôle des différents acteurs oCoordonner lintervention des plusieurs entreprises sur un même chantier, ou de plusieurs prestataires autour dun même projet, en gérant : oLes simultanéités ou les enchaînements nécessaires oDans le respect dun délai déterminé. LOPC (Ordonnancement, Pilotage, Coordination) Sa mission

45 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 45 Le rôle des différents acteurs oEn phase conception comme en phase réalisation, le coordonnateur SPS est en charge de veiller au respect des règles de sécurité sur les chantiers pour la protection des travailleurs : oRespect du code du travail, conditions et équipements de sécurité oConditions de travail, salubrité, équipements obligatoires sur les cantonnements de chantier, santé des travailleurs, …... oGestion de la co-activité (rédaction du Plan Général de Coordination) oConformité des installations de chantier (électricité, échaffaudages, hygiène, etc…) oRédaction des DIUO (Dossier des Interventions Ultérieures sur Louvrage) Le Coordonnateur SPS (Sécurité et Prévention de la Santé) Sa mission

46 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 46 Le rôle des différents acteurs oLes entreprises sont liées par des contrats avec le maître de louvrage, et son chargées par lui de : oLa réalisation des études dexécution ( à défaut dêtre confiées au maître dœuvre) oLexécution des travaux conformément aux contrats conclus Sous la Direction exclusive du maître doeuvre Les Entreprises

47 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 47 Outils

48 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 48 Outils facilitant la communication - Fiche par locaux - Fiche de remarque à la M.O.E. - Fiche de remarque à la M.O.E. dans le cadre de la garantie de parfait achèvement - Fiche de signalement dévènement indésirable - Fiche dintervention en milieu sensible - Plans de repérage et de confinement - Schémas techniques - Photographies numériques Retour dexpérience : Outils facilitant la communication Outils

49 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 49 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication FICHE par LOCAUX Outils

50 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 50 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication FICHE par LOCAUX Outils Ces fiches exposent les exigences du maître douvrage -Caractéristiques du local -Conditions climatiques -Éclairement, …… - les qualités attendues de matériaux relativement à lhygiène DOIVENT être décrites avec précision dans ces documents

51 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 51 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication FICHE de remarque à la M.O.E. Outils

52 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 52 Retour dexpérience : FICHE de remarque à la M.O.E. dans le cadre de la garantie de parfait achèvement Outils

53 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 53 Retour dexpérience : FICHE de remarque à la M.O.E. dans le cadre de la garantie de parfait achèvement Outils Ces fiches de remarques exposent les anomalies constatées au maître douvrage en phase Réalisation et en phase Parfait achèvement (après réception et mise en service) -Traçabilité assurée -Impliquent un suivi par le maître doeuvre et lentreprise

54 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 54 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication FICHE de Signalement dévénement indésirable Outils

55 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 55 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication Outils Ces fiches assurent la traçabilité des incidents constatés et la transmission de linformation aux acteurs concernés : -Techniciens -E.O.H. -Direction -Etc … FICHE de Signalement dévénement indésirable

56 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 56 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication FICHE d Intervention en Milieu Sensible Outils

57 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 57 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication FICHE d Intervention en Milieu Sensible Outils Ces fiches permettent linformation des acteurs concernés par une intervention technique et : -La validation de la méthodologie proposée -La validation des dates et horaires proposés -La demande de mesures et précautions particulières … -- par les acteurs du soin des services devant faire lobjets de lintervention

58 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 58 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication PLAN de REPERAGE et de CONFINEMENT Un plan généralement joint à une fiche dintervention en milieu sensible permet aux utilisateurs : - de repérer aisément les zones dinterventions - de bien identifier les flux personnes et matières - les sens de circulation (propre / sale, tenues de travail nécessaires) - les barrières de confinement (généralement polyane sur support métallique), les cloisons de chantier, etc... Outils

59 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 59 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication PLAN de REPERAGE et de CONFINEMENT Plan identifiant clairement la zone en travaux et son accès indépendant la zone en activité de soins protégée Outils

60 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 60 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication PHOTOGRAPHIE NUMERIQUE La photographie numérique : - est un support bon marché - sintègre très aisément dans tout document dinformation (facile à diffuser: papier, internet, réseau informatique....) - permet une identification aisée des lieux dintervention ou du matériel installé - permet de figer une situation à un instant T (exemple signaler un dysfonctionnement ou une anomalie) Entrée dair à protéger sur CTA 11 Trappe daccès à remplacer Outils

61 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 61 Retour dexpérience : Outils facilitant la communication Schémas techniques Les Schémas techniques permettent : - le repérage des composants et des organes de sécurité, les sens des flux. - l identification des circuits ou réseaux (limitent les risques d erreurs) - facilitent le travail des acteurs de l hygiène... et des techniciens - permettent l échange d informations pertinentes entre acteurs de spécialités différentes autour d un même projet Exemple : schéma général de distribution de leau dun bâtiment Outils

62 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 62 À propos des CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Dans le Document de Consultation des Entreprises : une lecture critique des CCTP est nécessaire et des compléments dinformation doivent être demandés au maître doeuvre. Les CCTP contiennent une description très technique des ouvrages à réaliser. Ceci constitue la référence des entreprises en phase réalisation et elles se sont basées sur ces documents pour établir leurs prix. Un élément erroné ou imprécis donnera lieu immanquablement à un désaccord entre lentreprise et lutilisateur final. Pendant les travaux des modifications seront nécessaires, entraînant quasi systématiquement des plus-values ou des TS (travaux supplémentaires). La conséquence fréquente est la génération de retards de livraison (cumulatifs), et des incidences financières parfois importantes. Lors des réceptions, une non-conformité pourrait être découverte remettant en cause la conformité à destination de louvrage. Des travaux seraient alors nécessaires dans un ouvrage non encore utilisé avec là encore des délais de livraison allongés. Après réception, des travaux correctifs seront imposés aux entreprises, alors même que louvrage est en activité, avec de grosses difficultés de coordination prévisibles (il est possible que lentreprise ne fasse pas preuve de la meilleure volonté à intervenir sur un ouvrage livré et payé à 95 %) Outils

63 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 63 Sources dinformations : LOI MOP Didier Videau Ingénieur DDE 47 Hygiène et Architecture dans les établissements Hospitaliers.. Comité Technique Régional de lEnvironnement Hospitalier branche de la D.R.A.S.S. Rhône -Alpes Montage et suivi dune opération de construction Philippe Estingey, Michel Rabatel Editions Le MONITEUR

64 11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 64 Merci


Télécharger ppt "11 mars 2004Laurent ROUFFIAC Page 1 Rôle des différents acteurs dun projet de construction ou de rénovation dun établissement de soins, les différentes."

Présentations similaires


Annonces Google