La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GESTION DES DECHETS Étude économique dun projet de banalisation de DASRI CCLIN SO 18 juin 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GESTION DES DECHETS Étude économique dun projet de banalisation de DASRI CCLIN SO 18 juin 2009."— Transcription de la présentation:

1 GESTION DES DECHETS Étude économique dun projet de banalisation de DASRI CCLIN SO 18 juin 2009

2 CLINIQUE ESQUIROL SAINT HILAIRE ET CLINIQUE CALABET à AGEN Deux établissements sur Agen qui sont gérés par le groupe Harpin 600 lits Les 2 Ets, CESH et Calabet,ont été entièrement rénovés entre 2005 et 2007 CESH 329 lits et places Calabet 6 places de chimiothérapie de jour.

3 La Clinique Esquirol-Saint Hilaire, regroupe les spécialités médicales, chirurgicales et obstétricales, médecine durgence, bloc opératoire de 19 salles, soins intensifs de chirurgie et de cardiologie, SSR patients/an sont accueillis, interventions, accouchements, passages aux urgences -Les 85 praticiens exerçant, chirurgiens, médecins, anesthésistes-réanimateurs, spécialistes, assurent une prise en charge globale du patient à travers le diagnostic, le traitement, le suivi post-interventionnel et médical. -La permanence des soins est assurée 24 h/24 par 18 spécialités sur place ou en astreinte opérationnelle -Il y a 10 services de soins de 32 lits.

4 Personnels dédiés aux déchets 1 responsable de secteur : MLorin 4 agents : - 2 ETP dont 1 travailleur handicapé - 2 temps partiels à 60 % Missions : acheminements logistiques, acheminements internes des déchets

5 Gestion du pôle déchets DASRI, déchets ménagers et autres filières les DASRI (soumis à réglementation) : tonnes/an en 2007/2008, 157 t en 2008/ budget DASRI >210 K /an Les déchets ménagers ( litres /an): taxe municipale et 1 journée sup. hebdomadaire de ramassage /an Les autres filières sont des filières de revalorisation des déchets (piles, huiles, cartons, néons, DEEE…)

6 Autres coûts Frais annexes CESH : location de benne, déchetterie… /an (gros encombrants) Clinique CALABET : 9135 /an

7 Le secteur libéral Concerne la radiologie et les cabinets médicaux. Représente 12% environ du volume des déchets de la clinique Production de DASRI : estimation litres/an Production de Déchets Ménagers : estimation litres Productions dautres déchets : piles, cartons, toners dimprimantes… Les agents logistiques acheminent pour le secteur des cabinets médicaux. Coût main dœuvre chargé : /an (taux horaire chargé de 11.81, estimation d1 h par jour) La radiologie est indépendante pour ses déchets.

8 Axes damélioration, hors PAOH (pièces anatomiques dorigine humaine) et cytotoxiques (produits de chimiothérapie) soumis à filière différentes Diminuer les coûts des DASRI Proposition de faire participer les secteurs libéraux aux frais : institution dune Eco-taxe à hauteur de 12 % soit : hors frais de personnel Faire reprendre chaque fois que possible les encombrants médicaux par les fournisseurs lors du renouvellement de matériel.

9 DASRI : Solution proposée Traiter les DASRI ( hors PAOH et cytotoxiques ) pour les transformer en déchets ménagers (banalisation) Objectifs : réduire la contamination microbiologie (réduction du risque infectieux) et modification de lapparence et des caractéristiques physiques des déchets solides pour réduire les risques mécaniques et psycho-émotionnels

10 Procédé de banalisation par broyage et autoclavage Machines en location ou achat Secteurs concernés : bloc opératoire et local central SAV garantie totale avec : - 4 visites annuelles - dépannage sous 48 heures - formation à lutilisation pour les agents et formation du technicien biomédical - fourniture du produit désinfectant pour le couvercle - fourniture du papier dimprimante - prévision de 2 prélèvements annuels sur les machines

11 Procédé de banalisation : Nécessités pratiques Obtenir lagrément de la DDASS à lutilisation des machines pour le traitement des DASRI La demande se fait avec laccompagnement du sous traitant Avant tout engagement avec un test dun mois qui sera effectué avec 1 machine

12 Broyage et désinfection Les machines ont une capacité de 200 litres par cycle de machine. Chaque cycle dure 45 mns Une main dœuvre supplémentaire est nécessaire, qui sera absorbée par le bénéfice retiré 1 ETP et demi à 2 ETP soit ou chargés Pour les volumes à traiter, et pour assurer un minimum de risque en cas darrêt dune machine, 3 ou 4 machines seront nécessaires Une main dœuvre uniquement dédiée à la tâche du remplissage des machines sur la journée complète

13 Machine Stéri2Flash Réduction des Déchets en granulats Émission dune Traçabilité de cycle

14 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Les déchets déposés dans la trémie de récupération sont broyés mécaniquement et tombent ensuite dans la cuve de traitement. Une fois la cuve pleine, un cycle de traitement peut alors être lancé. Il s'effectue automatiquement sur le principe d'injection de vapeur humide saturante fournie par un générateur de vapeur externe à la cuve de traitement et qui assure une température de 135°C à la pression de 2.3 bars pendant 20 minutes de palier. En fin de cycle, la porte avant s'ouvre automatiquement et les déchets solides essorés sont déversés par gravité dans un récipient, les liquides sont évacués via le réseau d'eaux usées. Injection de bactéricide dans la trémie Chargement des déchets, broyage, décontamination (135 °C 20 min), essorage et évacuation des déchets, initialisation de la machine qui est de nouveau prête à fonctionner

15 Fonctionnement en images Injection de bactéricide Chargement puis broyage des déchets Décontamination 135°/20 mn Essorage et évacuation Désinfecti° de la trémie

16 Traitement de déchets2007/ /2009 Totaux245 K134 K Traitement des DASRI210 K 100 3K Journée hebdomadaire pour enlèvement déchets ménagers Déchets CALABET Frais de fonctionnements (benne, déchetterie) Estimation économie > TTC Léconomie estimée sera de environ à partir de latteinte de la négociation effective sur le prix de la location et dune installation au 01/01/09

17 Amélioration du projet Compte tenu de lemploi dagent travailleur handicapé dans la clinique (1 pour le moment sur ce secteur) la société commercialisant les machines proposera un appareil automatique de levage des bennes qui sadaptera aux besoins de manipulations Cet appareil est actuellement en phase de réalisation, il nest pas encore commercialisé donc intégré dans lestimation financière.

18 Proposition DDASS Lors de linspection de la DDASS au mois de mars dernier, dans le cadre dune campagne dinspection des établissements de santé, une proposition sest profilée de la part de Mr Binder de la DRASS qui propose de faire une étude nationale sur lutilisation de machines pendant 2 mois, en suivant un protocole de suivi et contrôle. Les DASRI traités durant toute létude des déchets sous forme de broyats, partiront en filière DASRI. Dautre part il nous informe dun autre procédé Ecodas La clinique répond favorablement à loffre de site pilote national

19 Autre procédé La marmite ECODAS projet dun budget de 300 k dinvestissement

20 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "GESTION DES DECHETS Étude économique dun projet de banalisation de DASRI CCLIN SO 18 juin 2009."

Présentations similaires


Annonces Google