La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Base de Données 2 Julie Dugdale Matière/Sources: Daniel Bardou, Julie Dugdale & Vanda Luengo Cours 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Base de Données 2 Julie Dugdale Matière/Sources: Daniel Bardou, Julie Dugdale & Vanda Luengo Cours 3."— Transcription de la présentation:

1 Base de Données 2 Julie Dugdale Matière/Sources: Daniel Bardou, Julie Dugdale & Vanda Luengo Cours 3

2 2 Sommaire Passage dun MCD (Modèle Conceptuel de Données) à MLD (Modèle Logique de Données) Le modèle relationnel Définitions Informelles Table, Ligne,.. Clé Exemples de bases de données relationnel Définitions formelles Relations Schema Tuple Domaine

3 3 Une fois le MCD écrit par les analystes, le travail du concepteur consiste à traduire ce modèle en un modèle plus proche du SGBD utilisé: le MLD (modèle logique de données). Mais dabord… Il faut comprendre le modèle relationnel..

4 4 Le modèle relationnel

5 5 Proposé à partir de 1970 (travaux de CODD). Lidée était décrite dans larticle de Codd : "A Relational Model for Large Shared Data Banks," Communications of the ACM, June 1970 Cet article causa une révolution majeure dans le domaine de la gestion de bases de données, et permis au Dr Codd de remporter lAward de Turing ACM

6 6 Le modèle relationnel Le modèle relationnel de données connaît un grand succès pour les raisons suivants: 1. Représentation simple à laide du concept unique de relation 2. Existence dune démarche rigoureuse (normalisation) permettant la construction du schéma 3. Base de SGBD relationnels et de langages dinterrogation renommés

7 7 Le modèle relationnel Idée de base: Classes dentités et associations sont stockées dans des tables appelées relations Une BD relationnelle est une collection de tables (relations) Ce sont ces tables qui doivent être créées puis manipulées avec le SGBD

8 8 Définitions Informelles Informellement, une relation ressemble à une table de valeurs. Une relation contient typiquement un ensemble de lignes. Les éléments de données dans chaque ligne représentent certains faits qui correspondent à une entité ou relation du monde réel. Dans le modèle formel, les lignes sont appelées des tuples

9 9 Définitions Informelles Chaque colonne a une entête de colonne qui indique la signification des données contenues dans cette colonne. Dans le modèle formel, lentête de colonne est appelée un nom dattribut (ou juste un attribut). Toutes les valeurs dune colonne sont du même type de données.

10 10 Exemple de BD relationnelle REFPRODDESIGNPRIXHT 1Papillote1.50 5Bilboquet Crécelle Yoyo12.00 NUMFACTDATFACT 613/12/06 211/12/06 316/12/06 NUMFACTREFPRODQTE PRODUIT FACTURE EST-FACTURE Nom de Relation Attributs Tuples

11 11 Autre exemple

12 12 Définitions informelles Clé dune relation : Chaque ligne a une valeur dun donnée (ou ensemble de données) qui identifie de manière unique cette ligne dans la table. Elle est appelée la clé Dans la table ETUDIANT, NSS est la clé La notion de clé a été rencontrée dans le modèle E-A utilisant le nom….? Parfois des numéros séquentiels sont assignés comme clés pour identifier les lignes dune table On les appelle une clé artificielle ou une clé « surrogate »

13 13 clé Exemples: FOURNISSEURS (Nom: caractère (20), Adresse: caractère (30); clé NOM) POSSEDE (Nom: caractère (20), NVoiture: caractère (10), Kilomètrage: entier, Année: entier; clé NomNVoiture) Lattribut Nom constitue une clé pour la relation FOURNISSEURS, cad, que deux tuples de la relation ne peuvent avoir même valeur pour cet attribut

14 14 Le modèle relationnel Le modèle relationnel est simple à comprendre et fidèle à un cadre mathématique (l'algèbre relationnelle). Relation de la théorie des ensembles, qui se définit comme un sous-ensemble du produit cartésien de plusieurs domaines

15 15 Définitions formelles

16 16 Définitions formelles- Relation Le degré dune relation est le nombre dattributs. Par exemple, degré de? ETUDIANT (Nom, NSS, TelephoneDomicile, Adresse, Age, Cours) Réponse: 6

17 17 Définitions formelles- Schéma Le schéma (ou description) dune relation: Noté par R(A1, A2,.....An) R est le nom de la relation Les attributs de la relation sont A1, A2,..., An Exemple: CLIENT (Client-id, Client-nom, Adresse, Telephone#) CLIENT est le nom de la relation Quatre attributs : Client-id, Client-nom, Adresse, Telephone#

18 18 Définitions formelles- Schéma Un autre exemple dun schéma d'une relation POSSEDE (Nom, NVoiture, Kilomètrage, Année) POSSEDE est le nom de la relation Quatre attributs : Nom, NVoiture, Kilomètrage, Année NomNVoitureKilomètrageAnnée PierreEspace PaulGolf HélèneNavada MarieCorsa

19 19 Chaque attribut a un domaine ou ensemble de valeurs valides (possibles). Par exemple, le domaine de Client-id est lensemble de nombres à 6 chiffres. Nous reviendrons sur la notion de domaine dans une minute

20 20 Définitions formelles- Schéma Si le schéma d'un table est l'ensemble d'attributs de la table, par extension…. Quest-ce que le schéma dune BD? le schéma d'une BD est l'ensemble de toutes les tables

21 21 Définitions formelles- Tuple Un tuple est un ensemble ordonné de valeurs ( ) Chaque valeur est dérivée dun domaine. Par exemple: Une ligne de la relation CLIENT est un 4- tuple et consisterait de 4 valeurs, : Une relation est un ensemble de tels tuples (lignes)

22 22 Définitions formelles- Tuple On utilise le produit cartésien d'un ensemble de domaines pour définir un ensemble de tuples. Le produit cartésien d'un ensemble de domaines D1,D2,…,Dn que l'on écrit D1xD2x..xDn est un ensemble tuples tel que V i D i

23 23 Définitions formelles- Domaine Un domaine est un ensemble fini ou infini de valeurs possibles Exemples: Le domaine des entiers, Le domaine des couleurs {rouge, vert, bleu} Le domaine des voitures {Renault, VW, Peugeot, Ford} Le domaine de numeros_telephone_francais {lensemble des numéros à 10 chiffres valides en France}

24 24 Définitions formelles- Domaine Exemple : Soit: D1 = {durand, lefevre, martin} et D2 = { christian, franck} Le produit cartésien des domaines donne..

25 25 Définitions formelles- Domaine Une table relationnelle est un sous-ensemble du produit cartésien d'une liste de domaines. Une relation qui est un ensemble de 3 tuples de degré deux

26 26 Définitions formelles- Domaine Autre exemple: Soit R(A1, A2) un schéma de relation : Soit dom(A1) = {0,1} Soit dom(A2) = {a,b,c} Alors dom(A1) X dom(A2) est lensemble de toutes les combinaisons possibles : {,,,,, } Une table relationnelle est un sous-ensemble du produit cartésien d'une liste de domaines.

27 27 Définitions formelles- Domaine Un domaine a aussi un type de données ou un format défini pour ce domaine. Par exemple.. Le type de données pour le domaine âge est: entier positif Le type de données pour le domaine solde dun compte en banque est: réel Les numeros_telephone_francais peuvent avoir un format: cc cc cc cc cc où chaque c est un chiffre.

28 28 Définitions formelles- Résumé Formellement, Etant donné R(A1, A2, , An) r(R) dom (A1) X dom (A2) X....X dom(An) r(R): un état spécifique (ou "valeur" ou population) de la relation R – cest un ensemble de tuples (lignes) r(R) = {t1, t2, …, tn} où chaque ti est un tuple ti = où chaque élément vj est dans dom(Aj) R(A1, A2, …, An) est le schéma de la relation R est le nom de la relation A1, A2, …, An sont les attributs de la relation

29 29 Résumé de définitions Termes informelsTermes formels TableRelation Entête de colonneAttribut Toutes les valeurs possibles de colonnes Domaine LigneTuple Définition dune tableSchéma de relation Table remplie (ou peuplée) Etat de relation


Télécharger ppt "Base de Données 2 Julie Dugdale Matière/Sources: Daniel Bardou, Julie Dugdale & Vanda Luengo Cours 3."

Présentations similaires


Annonces Google