La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bronchite Aiguë. Association ou succession de : Toux souvent grasse Au moins 1 signe suggestif dinfection : fièvres, sueurs, céphalées, arthralgies, rhinite,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bronchite Aiguë. Association ou succession de : Toux souvent grasse Au moins 1 signe suggestif dinfection : fièvres, sueurs, céphalées, arthralgies, rhinite,"— Transcription de la présentation:

1 Bronchite Aiguë

2 Association ou succession de : Toux souvent grasse Au moins 1 signe suggestif dinfection : fièvres, sueurs, céphalées, arthralgies, rhinite, mal de gorge Au moins 1 signe fonctionnel ou physique datteinte respiratoire basse: dyspnée, douleur thoracique,sifflements, râles bronchiques ou Auscultation Normale

3 Etiologie Virale dans 50 à 90% des cas (adénovirus, influenzae, VRS, myxovirus…) Rarement bactérienne (Mycoplasma pneumoniae, Chlamydia pneumoniae, Bordetella pertussis)

4 Examens complémentaires Compte tenu de lorigine virale le plus souvent, il ny a pas lieu de faire dexamens complémentaires

5 Traitement des bronchites aiguës Traitement symptomatique ! Labstention de toute prescription antibiotique doit être la règle (Conférence de consensus de la SPILF, Lyon 2000) (Afssaps, Consensus de Lille)

6 La prescription d'antibiotiques peut être envisagée secondairement, en cas d'association de trois éléments suivants chez le sujet sain : tabagisme chronique, persistance de la toux expectoration purulente au delà du septième jour, râles bronchiques diffus à l'auscultation Macrolides ou pénicillines pendant 5 à 8 jours

7 Cas particuliers: pathologie respiratoire chronique ou une comorbidité associée (insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, pathologie néoplasique, immunodépression, cirrhose hépatique)

8 Pneumonie

9 PNEUMONIE Epidemiologie -Pneumonies 5 à 10% des IRB -60 a 80 % dorigine bactérienne -400 a cas par an en France -Vaccin contre la grippe et le pneumocoque probablement protecteurs -6ème cause de mortalité aux USA -Décès 5,1 % en ambulatoire 13,6% en hospitalisation 36,5 % en réanimation

10

11

12

13

14

15

16 Toux persistantes

17 Définition: Brève inspi suivie dune violente contraction des msc respi à glotte fermée, suivie dune ouverture brutale de la glotte avec expulsion de lair ds cavité aérienne Brève inspi suivie dune violente contraction des msc respi à glotte fermée, suivie dune ouverture brutale de la glotte avec expulsion de lair ds cavité aérienne Aiguë: < 3 semaines Aiguë: < 3 semaines Sub-aiguë: > 3 et 3 et < 8 semaines chronique: > 8 semaines chronique: > 8 semaines

18 Étiologies: Ecoulement pharyngé postérieur (EPP) Ecoulement pharyngé postérieur (EPP) Toux allergique/ asthme Toux allergique/ asthme RGO RGO Les autres causes majeures : Toux post-infectieuses Toux post-infectieuses Toux médicamenteuses (IEC surtout) Toux médicamenteuses (IEC surtout) Bronchite chronique ( 5% des motifs de C.) Bronchite chronique ( 5% des motifs de C.) Toux " idiopathiques " et " psychogènes " Toux " idiopathiques " et " psychogènes "

19 Orientations Dc (1):

20 Orientations Dc (2): Toux " post-infectieuses " Toux " post-infectieuses " Au décours dune inf. respi aiguë Au décours dune inf. respi aiguë Fq après inf. par Mycoplasma P, Clamydiae P, Bordetella P Fq après inf. par Mycoplasma P, Clamydiae P, Bordetella P Durée variable (1-2 mois) et disp. prog. Durée variable (1-2 mois) et disp. prog. Toux médicamenteuses Toux médicamenteuses Dc facile Dc facile IEC (effet de classe): environ 10% IEC (effet de classe): environ 10% Indépendant de la dose et pas de chronologie Indépendant de la dose et pas de chronologie Toux psychogènes et "nerveuses" Toux psychogènes et "nerveuses" Enfant, ados et légère prédominance féminine Enfant, ados et légère prédominance féminine Timbre animal " Honking cough" (oie) " barking cough", pas la nuit. Timbre animal " Honking cough" (oie) " barking cough", pas la nuit. Contexte anxieux, affection psychiatrique associée inconstante Contexte anxieux, affection psychiatrique associée inconstante Dc délimination Dc délimination

21 Traitements (1): 1. Le traitement est d'abord celui de la cause 1. Toux « post-infectieuses »: Efficacité des CS en inhalation en ttt court ou ipratopium bromide 2. Toux médicamenteuses: Disp. de la toux en 1 mois max à larrêt du ttt 3. Toux psychogènes et « nerveuses »: Peu defficacité des antitussifs: contrôle du cercle vicieux: toux -irritation-toux 4. RGO 5. Asthme, Allergie 6. EPP: rhinite, sinusite 7. Bronchite chronique

22 Traitements (2): 2. Devant une tx productive: faciliter le drainage. Antitussifs CI en cas de BPCO et chez le vieillard. 3. Devant une tx sèche: on peut proposer des antitussifs si le ttt étio ne supprime pas les symptômes.

23 Critères de gravité des pneumopathies (1): Critères cliniques: Antécédents Grand âge Maladie ou traitement immunodépresseur Splénectomie Alcoolisme et/ou malnutrition Antécédents Grand âge Maladie ou traitement immunodépresseur Splénectomie Alcoolisme et/ou malnutrition Examen clinique Signes généraux : T 40°C Cœur: FC >120/min ; PAS 30/min ; Cyanose Cerveau: anomalie neuro-psy, confusion Examen clinique Signes généraux : T 40°C Cœur: FC >120/min ; PAS 30/min ; Cyanose Cerveau: anomalie neuro-psy, confusion Signes de choc PAS < 90 mmHg ; PAD effondrée Marbrures ; extrémités froides Oligo-anurie Signes de choc PAS < 90 mmHg ; PAD effondrée Marbrures ; extrémités froides Oligo-anurie

24 Critères de gravité des pneumopathies (2): Critères radiologiques: Radio thorax: Atteinte de plusieurs lobes, épcht pleural, image cavitaire (abcès) Atteinte de plusieurs lobes, épcht pleural, image cavitaire (abcès) Critères biologiques: Leuco GB/ml Leuco GB/ml hb < 9g/100ml hémostase : thrombopénie, dim du TP, aug du TCA, prés. de produits de dég. de la fibrine Insuf. rénale : urée > 7; créat > 120 Na 7; créat > 120 Na < 130 Gly > 14 GDS: PaO2 50 en AA ; pH 50 en AA ; pH < 7,3

25 Score de fine(1): Fact. démographique Points Hommes âge (années) Femmes âge (années – 10) Vie en institution + 10 Co-morbidités Co-morbidités Cancer + 30 Maladie hépatique + 20 Insuffisance cardiaque + 10 Maladie vasculaire cérébrale Maladie rénale Examen physique Trouble des fonctions centrales + 20 FR 30/min + 20 PAS< 90mmHg + 20 T < 35°C ou 40°C T < 35°C ou 40°C + 15 FC 125/min +10Ex.complémentaires pH < 7, Urée sanguine 11mmol/l +20 Natrémie < 130mmol/l +20 Glycémie 14mmol/l +10 Hématocrite < 30% +10 PaO2 < 60mmHg ou SatO2 < 90% +10 Épanchement pleural +10

26 Score de fine (2): Risqueclassescoremortalité basI0.1% II<700.6% III % modéréIV % élevéV>13027%


Télécharger ppt "Bronchite Aiguë. Association ou succession de : Toux souvent grasse Au moins 1 signe suggestif dinfection : fièvres, sueurs, céphalées, arthralgies, rhinite,"

Présentations similaires


Annonces Google