La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Autorité, pouvoir, style de direction " Un bon dirigeant, cest comme un éléphant. Cest impossible à définir en théorie mais, quand vous en rencontrez un,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Autorité, pouvoir, style de direction " Un bon dirigeant, cest comme un éléphant. Cest impossible à définir en théorie mais, quand vous en rencontrez un,"— Transcription de la présentation:

1 Autorité, pouvoir, style de direction " Un bon dirigeant, cest comme un éléphant. Cest impossible à définir en théorie mais, quand vous en rencontrez un, lévidence simpose à vous ! » Frédéric de Broglie, directeur général de la société de capital-risque 3i

2

3 Il fonde en novembre 1949 l'association Emmaüs Création de la Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés. l'abbé Pierre est une personnalité extrêmement populaire que beaucoup de Français apprécient pour son engagement en faveur des pauvres Son autorité est légitimée par : Fondateur Reconnaissance de ses compétences et de son engagement Autorité rationnelle et charismatique (pédagogique)

4

5

6 Ce 12 juillet 2006, Anne-Marie Idrac a été officiellement nommée Présidente de la SNCF par le Conseil des Ministres qui a entériné la proposition du Conseil d Administration de l entreprise. Dirigeante d une entreprise publique

7 1951 Naissance à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) Diplômée de l'ENA Nommée secrétaire d'Etat aux transports par Alain Juppé Députée UDF des Yvelines Présidente de la RATP Nommée présidente de la SNCF en juillet

8 Mme Idrac a reçu le soutien de Dominique Perben, son ministre de tutelle. "Une fois pour toutes, il faut que chacun comprenne que la grève ne doit pas être le point de départ d'un dialogue social mais qu'il faut avant, discuter, négocier", a déclaré le ministre des transports. "L'appel à la grève ne doit être que le résultat d'un désaccord profond", a-t-il souligné, ajoutant : "Il faut que nous travaillions autrement ». Pour sa première grève (8 nov 06) depuis son arrivée à la tête de la SNCF, Anne-Marie Idrac n'a pas voulu se mettre les syndicats totalement à dos. Une série de réunions avec les partenaires sociaux s'est tenue avant la grève….

9 Son pouvoir et son autorité proviennent de : Sa formation, sa carrière, ses réseaux Sa nomination par lEtat Sa position hiérarchique, sa fonction Autorité rationnelle Son style de direction sannonce comme ferme : elle a reçu mandat du gouvernement dassainir les relations sociales avec les syndicats. Son rôle de communicante sera primordial.

10

11

12 1954 Naissance à Porto-Velho (Brésil) Diplômé de Polytechnique Groupe Michelin: responsabilités diverses en France. directeur général de Michelin Brésil. président de Michelin Amérique du Nord. directeur général monde de la ligne tourisme et camionnettes Directeur général adjoint de Renault 1999 Directeur général puis président (2000) de Nissan (Japon) N° 1 de Renault.

13 Ce quon dit de lui : Extraits de L'Express du 19/01/2006 Le redresseur de Nissan a succédé à Louis Schweitzer à la tête de la firme au losange, auréolé du sauvetage de Nissan Ce patron pressé a d'ores et déjà imposé son propre style A sa manière: directe, carrée, il présentera son plan triennal pour Renault avec «des objectifs précis, chiffrés et calés dans le temps »

14 «Un général qui aime aller au contact de ses troupes, selon Noël Goutard, l'ancien patron de Valeo, qui ajoute: «N'oubliez pas que Ghosn a débuté à l'école Michelin, où chacun apprend à fabriquer et à vendre un pneu.» Le nouveau PDG est aussi un orateur qui sait galvaniser son public. Fin novembre 2005, devant un parterre de cadres, il martèle: «Vous devez être des supporters inconditionnels de la marque.» «Ghosn est de ces patrons qui ne se sentent d'obligations qu'à l'égard de leur entreprise. Il n'est pas homme à se disperser», explique Goutard. d'une ponctualité extrême, a horreur de perdre son temps. Très organisé, il déteste l'imprévu.

15 La légitimité de son pouvoir et de son autorité : Sa fonction hiérarchique Nommé par le Conseil dAdministration de Renault Son parcours professionnel Ses performances, ses résultats Autorité rationnelle

16 Son style de direction Consultatif mais aussi autoritaire ( prend les décisions et assume ses responsabilités) Charismatique : forte personnalité, exigeant, porteur de projets….

17 Chapitre 3 – Diversité des styles de direction Quest-ce que le pouvoir ? Cest la capacité quont les individus ou les groupes dimposer leur volonté Le pouvoir se distingue de la notion dautorité : Le pouvoir est la capacité à forcer lobéissance et suppose donc un système de sanction (ex : licenciement) tandis que lautorité est laptitude à faire respecter volontairement les ordres. Lautorité sappuie donc sur lacceptation de la domination, considérée comme légitime.

18 Les sources du pouvoir Traditionnellement le pouvoir est fondé juridiquement sur le droit de propriété. Il a différentes sources : le règlement : pouvoir lié à la position hiérarchique ou à la fonction autorité rationnelle le savoir ou savoir faire : pouvoir dexpertise ;(autorité rationnelle) lascendant personnel : pouvoir charismatique lié à une personnalité exceptionnelle ; (autorité charismatique) la possession dinformation : pouvoir dinfluence

19 La répartition du pouvoir Il y a deux alternatives en matière de répartition du pouvoir : La centralisation du pouvoir : une organisation est centralisée lorsque tous les pouvoirs de décision sont regroupés entre les mains dune personne ou dun groupe de personnes. La décentralisation du pouvoir : une organisation est décentralisée lorsque le pouvoir de décision est réparti entre plusieurs personnes. La décentralisation du pouvoir peut notamment être : verticale vers le bas de la ligne hiérarchique horizontale pouvoirs transférés aux fonctionnels (staff)

20 1 – Quest-ce quun style de direction ? Cest la traduction du comportement dun dirigeant au sein dune organisation. Nb : cette notion peut aussi être nommée « style de leadership », ou « style de management ». Le style de direction renvoie à plusieurs aspects du management : Management des ressources humaines : communication, discipline, exercice de lautorité… Management stratégique : prise de décision, choix stratégiques, structures de lorganisation… Il est fortement reconnu quun style de direction influence la performance et la satisfaction dune équipe : cest un déterminant majeur de lefficacité de lorganisation.

21 2 – Quels sont les déterminants dun style de direction ? Les éléments qui déterminent les styles de direction sont principalement : Le dirigeant Traits de personnalité des dirigeants Attitude vis-à- vis des subordonnés Lorganisation Les acteurs Lenviron – nement Confiance en soi, goût du pouvoir… Capacité découte, empathie, confiance … Taille, secteur dactivité, histoire, résultats… Attente des salariés, exigences des actionnaires, volonté de coopération des contre-pouvoirs Importance et réaction de la concurrence, contrôle des pouvoirs publics, pouvoir des groupes de pression….

22 3 – Quels sont les différents styles de direction ? La théorie de MAC GREGOR souligne limportance du facteur humain dans la performance de lorganisation. Selon cet auteur, les individus ne se ressemblent pas et se rangent en deux classes, répondant à deux théories. –La théorie X : les individus relevant de cette catégorie sont dépourvus dambition, refusent les initiatives, recherchent la sécurité dans un travail répétitif, Dans ce cas, le style de direction efficace est le style autoritaire. ( Taylorisme, fordisme) –La théorie Y : ces personnes font preuve de capacités dinitiative et de créativité. Il est donc nécessaire de développer un style de direction favorisant des méthodes dautocontrôle, de participation et de responsabilisation de chacun. La difficulté de mettre en œuvre un style de direction efficace tient au fait quau sein dune même unité, les X cohabitent avec les Y.

23 R. LIKERT définit 4 styles de direction : Autoritaire Fondé sur la crainte et le respect des ordres reçus. Pas de consultation des subordonnés, communication à sens unique. Paternaliste Fondé sur une autorité bienveillante. Faible décentralisation. Récompenses comme moyen dincitation. Soumission. Consultatif La direction prend une décision après avoir écouté lavis des salariés. Le travail en équipe est encouragé. Toutefois, les subordonnés ont peu dinfluence véritable. Participatif Les décisions sont prises de façon consensuelle. La coopération est forte, linformation circule librement.

24 Pour BLAKE et MOUTON, la pratique habituelle dun manager, qui révèle son style de management, peut se définir par rapport à deux dimensions : A – Lintérêt porté aux tâches de production (évalué de 1 à 9) : souci porté aux activités, aux décisions, aux structures, aux procédures et aux méthodes qui permettent datteindre les objectifs fixés. B – Lintérêt porté aux hommes (évalué de 1 à 9) : prise en compte des besoins, attentes et personnalités des collaborateurs.

25 Il en résulte cinq grands styles de management : –le style 1,1 « le management appauvri » où le manager laisse faire ou s'efface devant les procédures et les règles du métier ; –le style 1,9 « le management country club » centré sur la satisfaction des individus mais néglige relativement les tâches de production. –le style 5,5 « le management institutionnel » qui privilégie les compromis entre les nécessités opérationnelles de la production et la satisfaction des aspirations des employés ; –le style 9,1 « le management taylorien » fondé sur lautorité et lobéissance. Les liaisons avec les subordonnées sont limitées à la transmission des ordres. –le style 9,9 « le management du travail en équipe » où les individus sont responsabilisés et lintérêt au travail permet un très bon suivi des tâches de production

26 4 – Selon quels critères peut-on analyser un style de direction ? Pour qualifier et décrire un style de direction, on pourra observer notamment : attitudes envers le risque : certains chefs dentreprise ont une attitude positive, vis-à-vis du risque, dautres préfèrent la stabilité. attitude en matière de prise de décision : valorisation de lexpérience, de lintuition, du bon sens, où à linverse préférence pour les démarches plus rationnelles, technocratiques ou planifiées; attitude en matière dautorité : le style peut être plus ou moins autoritaire et coercitif ; attitude envers le degré de participation des salariés à la prise de décision. daprès « encyclopédie de la gestion et du management (dalloz)


Télécharger ppt "Autorité, pouvoir, style de direction " Un bon dirigeant, cest comme un éléphant. Cest impossible à définir en théorie mais, quand vous en rencontrez un,"

Présentations similaires


Annonces Google