La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 EPP : PLAN »RÉSUMÉ »GÉNÉRALITÉS »QUI FAIT QUOI ? »COMMENT ? »LE CERTFICAT »LES SANCTIONS »LES MÉTHODES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 EPP : PLAN »RÉSUMÉ »GÉNÉRALITÉS »QUI FAIT QUOI ? »COMMENT ? »LE CERTFICAT »LES SANCTIONS »LES MÉTHODES."— Transcription de la présentation:

1 1 EPP : PLAN »RÉSUMÉ »GÉNÉRALITÉS »QUI FAIT QUOI ? »COMMENT ? »LE CERTFICAT »LES SANCTIONS »LES MÉTHODES

2 2 ÉVALUATION OBLIGATOIRE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES AVEC LE PERFECTIONNEMENT DES CONNAISSANCES, PARTIE INTEGRANTE DE LA FMC décret n° du 14 avril 2005 Réalisation : facile Application : quotidienne AMÉLIORATION CONTINUE DE LA PRATIQUE BAISSER LES DÉPENSES DES SOINS NM CNMD-SFETD NOV 06 Nagi MIMASSI Hôpital de la Cavale Blanche - CHU BREST Cycle de 5 ans 1 er Juillet 2005 au 30 Juin 2010

3 3 LÉvaluation des Pratiques Professionnelles 1-Indissociable de la FMC. Deux processus liés, simultanés et qui ne doivent pas être parallèles 2-Processus facile de la part de médecins pour les médecins 3- Organisations agréées (SFETD et CNMD) impliquées

4 4 Financement de lEPP - Organisme de Gestion Conventionnelle (programmes pérennes: 70millions deuros) - Financement Industriel: 300à400 millions deuros par an (programmes dAudit….) - Fonds Aide Qualité Soins Ville (FAQSV) - Les URML, (CNP… et les accords avec les CME) (Caisse globale et répartition des fonds entre les différentes Unions) (Base : chaque opérateur disposera de la même somme dargent par médecin évalué, quel que soit le mode dévaluation : CME, OA, URML). - En attendant le déblocage de fonds : argent des fédérations régionales et départementales de médecins. EPP : pas de budget précis encore FMC (cardio) : O millions deuros par an; FMC : Caisses Assurance Maladie; cotisations des médecins; fonds privés, industrie pharmaceutique. NM CNMD-SFETD NOV 06

5 5 GÉNÉRALITES

6 6 EPP FMC Démarre à la date dinstallation du CR-FMC dont dépend le médecin OBLIGATOIRE ÉVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES La FMC et lEPP se rejoignent : la FMC ne peut quêtre attentive aux résultats quelle obtient et lEPP doit sappuyer sur « les bonnes pratiques » actualisées pour analyser les données de lactivité clinique des médecins. OBLIGATOIRE Action ponctuelle + Programme Continu Certification V2 Groupes: 1, 2, 3a et 3b 150 crédits 100 crédits Accréditation VOLONTAIRE des Médecins EPP NM CNMD-SFETD NOV 06

7 7 Objectif de lEPP Amélioration de la qualité des soins. MOTS-CLES:Qualité, sécurité, efficacité, efficience NM CNMD SFETD nov 2006

8 8 LEPP, cest quoi? LÉvaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) Une analyse de la pratique, en vue de laméliorer, en référence à des: recommandations- conf de consensus- réglementations Le médecin : -applique pour laction entreprise une méthodologie élaborée ou validée par la HAS, -doit être en harmonie avec le référentiel -doit justifier dune participation à un « degré suffisant »au travail -Doit respecter la durée de laction ou du programme -But: mise en œuvre et le suivi dactions damélioration de la qualité de la pratique médicale, de la sécurité, de lefficacité et de lefficience. Faisabilité-Acceptabilité-Validité-Efficacité

9 9 L EPP, cest quoi ? Simplifier et améliorer la qualité de lacte médical 1- LEPP : une aide à la décision médicale - Une aide face à la complexité des situations cliniques et à la variabilité des pratiques professionnelles - Une aide à lassimilation et au transfert des données scientifiques et des progrès technologiques - Une aide à la résolution de conflits d'intérêts. 2- LEPP : une réponse à la consommation médicale et à la demande de la société - Un moyen de réponse au consumérisme médical - Une réponse à une demande de la société - Une demande professionnelle et déontologique - Une exigence éthique - Une contrainte réglementaire et juridique 3- LEPP : un outil médico-économique au service des patients et des professionnels de santé - Une aide à la décision dans un contexte d'allocations de ressources rares - Un outil de réduction de la non-qualité et de ses coûts - Un outil au service de la qualité comme moyen de régulation des dépenses de santé - Un argument de négociation assurantielle NM CNMD-SFETD NOV 06

10 10 LEPP cest quoi? Se donner de nouveaux moyens pour planifier en vue dune meilleure qualité du travail. 1. La responsabilité: chercher la meilleure qualité qui sobtient en réfléchissant et oeuvrant pour la Qualité. (Les meilleures procédures sont les plus souples). 2. Se donner des objectifs fermes pour améliorer la pratique et le service rendu (Méd douleur : rester présent et créer des vocations). Fixer des objectifs faisables qui facilitent ladhésion au projet et améliorent sa qualité. 3. Adopter une nouvelle philosophie de soins : Médecine et Économie. On doit : améliorer les soins contre les douleurs et les supports aux patients tout en économisant les coûts. 4. Faire bénéficier le maximum de patients des soins contre les douleurs, exiger des résultats bénéfiques, assurer une meilleure offre et éviter les exclusions… Minimiser, dans lefficience professionnelle, le coût du travail. NM CNMD-SFETD NOV 06

11 11 Moyens pour planifier 5. Réduire les difficultés thérapeutiques par les nouveaux acquis théoriques, pratiques et la formation afin de travailler plus efficacement pour le projet. 6. Généraliser la formation des soins contre les douleurs en instituant un programme de formation et de développement propre à chaque unité ou centre… 7. Anticiper les problèmes damélioration et defficacité. Bien utiliser ce dont on dispose. 8. La valorisation des réunions, à timing défini, moments de critique et de stimulation du savoir-faire. 9. Chaque membre de léquipe doit être impliqué. La transformation des pratiques est laffaire de tous. NM CNMD-SFETD NOV 06

12 12 Récapitulatif au 1er octobre 2006 des principales références concernant la FMC et lEPP depuis loi de santé publique du 9 août 2004 (JO du 11 août 2004), par ses articles 98 et suivants, a généralisé lobligation de formation continue à lensemble des professions de santé, « lévaluation des compétences et des pratiques est un moyen de satisfaire à lobligation de formation continue ».loi de santé publique du 9 août loi n° du 13 août 2004 relative à lassurance-maladie (JO du 17 août 2004). Larticle 14 institue lobligation dEPP pour tous les médecins.loi n° du 13 août décret n° du 14 avril 2005 relatif à lévaluation des pratiques professionnelles (JO du 15 avril 2005). Il organise les modalités de satisfaction à lEPP pour les différentes catégories de médecins.décret n° du 14 avril Ordonnance n° du 2 mai 2005 simplifiant le régime juridique des établissements de santé dans le cadre de la réforme sur la gouvernance de lhôpital, précise les rôles et responsabilités des différentes instances, notamment de la commission médicale détablissement, en matière dévaluation et de formation ;rdonnance n° du 2 mai décret n° du 2 juin 2006 définit les missions et la composition des CR FMCdécret n° du 2 juin décret n° du 2 juin 2006 indique que les Conseils régionaux de FMC seront chargés aussi de valider les actions dEPP des médecins.décret n° du 2 juin arrêté du 13 juillet 2006 (JO du 9 août 2006) précise les règles de validation du respect de lobligation de FMC et fixe les barèmes « FMC - EPP » par catégories dactions. Pour satisfaire à son obligation de formation continue, chaque médecin doit recueillir pour chaque période de 5 ans au moins 250 crédits, dont 150 dans au moins deux des catégories 1 à 3 et 100 dans la catégorie 4.arrêté du 13 juillet 2006barèmes « FMC - EPP » Présentation simplifiée du barème sous forme de tableau - décret du 21 juillet 2006 (JO du 23 juillet 2006) définit le cadre de laccréditation des médecins exerçant en établissements de santé, qui constitue une modalité de satisfaction de lobligation dEPP.décret du 21 juillet 2006 Ce dispositif nest pas achevé : les conseils régionaux de lOrdre des médecins ne sont pas créés, le cahier des charges pour lagrément des structures de FMC nest pas encore paru à la date du 1er octobre NM CNMD-SFETD NOV 06

13 13 DESCRIPTIF Les qualités dune EPP se traduisent par : - une intégration aisée à l'exercice quotidien professionnel engagé ; - un contenu en adéquation avec la pratique du ou des professionnels engagé ; - la collecte et l'analyse de données cohérentes avec la finalité d'amélioration de la qualité des soins ; - un recueil des données qui permette de rendre compte des améliorations de pratique.

14 14 Descriptif (1/7) LEPP = une action ponctuelle et à un programme continu en 5 ans 1-Action damélioration ponctuelle (6 mois maximum) un cycle d'amélioration unique Débute par une phase d'analyse de la pratique existante, élaboration des actions, mise en œuvre dactions damélioration,appréciation des améliorations obtenues et suivi. - Ex:Test de connaissances, Bilan de Compétences, Audit clinique ciblé, Enquête de pertinence, Enquête de morbi-mortalité 2-Programme damélioration continu (1 an) fondé sur des cycles d'amélioration successifs. Chaque cycle débute par une phase d'analyse de la pratique professionnelle existante et s'achève par l'appréciation des améliorations obtenues. Une action continue peut également se traduire par une organisation de la pratique médicale autour de protocoles garants des règles de bonnes pratiques. - Ex :Soins dans un réseau, Groupe de pairs, Prog suivi dindicateurs, Chemin clinique, actions ponctuelles +staffs

15 15 Descriptif (2/7) Thématique Thématique Le médecin précise son programme d'EPP: Il note clairement: - le thème choisi ; - les objectifs à atteindre. Le choix de la thématique retenue sera fondé sur les critères suivants : - fréquence de la pratique évaluée dans l'activité individuelle du médecin, dans celle de l'équipe médicale, dans celle de l'établissement - faisabilité de l'évaluation - existence d'une marge d'amélioration possible pour le professionnel engagé. Le programme doit préciser la cohérence des thèmes retenus avec les priorités de santé publique et les orientations nationales retenues pour la formation médicale continue. NM CNMD SFETD nov 2006

16 16 Descriptif (3/7) Méthode (1) Le programme d'EPP précise la méthode retenue pour l'évaluation 1- la méthode d'évaluation utilisée (audit, revue de pertinence, chemin clinique, revue de morbi-mortalité…) ainsi que les critères sur lesquels porte l'évaluation ; 2- les modalités de recueil et d'analyse des données. Celles-ci peuvent être individuelles ou collectives et doivent permettre l'identification de chaque praticien engagé dans le programme ; 3- les modalités de retour d'information vers les professionnels évalués. NM CNMD SFETD nov 2006

17 17 Descriptif (4/7) Méthode (2) Le médecin dans son programme d'EPP précise: 4- l'origine et la nature des recommandations professionnelles utilisées dans le programme d'évaluation, notamment : a) la base scientifique des références utilisées pour l'évaluation, éventuellement issues de la littérature internationale ; b) le niveau de preuve des données scientifiques et le grade des recommandations ; c) le recours éventuel – s'il n'y a pas de données validées sur le sujet – à un accord professionnel. Le programme devra être à jour des données scientifiques utilisées comme référence. NM CNMD SFETD nov 2006

18 18 Descriptif (5/7) Qualité du programme (référentiel) (la qualité = effort dintelligence) JOHN RUSKIN Le programme d'EPP proposé au professionnel engagé doit présenter les qualités suivantes : 1-acceptabilité, 2-faisabilité, 3-validité 4-efficacité NM CNMD SFETD nov 2006

19 19 Descriptif (6/7) Confidentialité Le programme d'EPP contient les dispositions nécessaires à la confidentialité des parties, concernant notamment : 1- Les résultats de l'évaluation des professionnels évalués; 2- Les concepteurs/animateurs du programme s'assurent notamment que les résultats ne peuvent pas être utilisés à d'autres fins que celle de l'évaluation des pratiques ; 3- Les données nominatives utilisées, lorsque l'évaluation porte notamment sur des données relatives à des patients. Ces données sont anonymes. NM CNMD SFETD nov 2006

20 20 Quelles voies conduisent à lEPP ? LEPP est lapplication de la loi (article 14 de la loi du 13 aout réforme de l'assurance-maladie), qui oblige chaque médecin à évaluer ses pratiques professionnelles. Les voies qui conduisent à lEPP : 1- la validation de la FMC peut comporter pour partie la participation à des actions d'EPP; 2 - la certification « ex- accréditation » des Etablissements de Santé prend en compte les actions d'EPP réalisées au sein de ces établissements (références 44, 45 et 46, de la version 2 du manuel « d'accréditation » (Fiche Synthétique) ; 3- l'article 16 de la loi du 13 août 2004 invite certaines « spécialités à risque » à mettre en place des protocoles concernant leurs pratiques professionnelles et à s'engager dans une démarche de déclaration de sinistralité (avec en retour pour les médecins libéraux, une prise en charge partielle de leur prime RCP). NM CNMD-SFETD NOV 06

21 21 EPP : Qui fait quoi ? 1-La HAS définit les modalités de lévaluation des pratiques professionnelles – après avis des CN-FMC – agrée les organismes, habilite les médecins, contrôle et rend compte de la marche du dispositif. 2- Les URML organisent la FMC et lévaluation des médecins libéraux. 3- Les CME organisent la FMC et lEPP des médecins salariés exerçant en établissement de santé. 4- Les URML et les CME organisent conjointement lévaluation des médecins libéraux exerçant en établissement de santé. 5- Les médecins habilités (MH) ou les organismes agréés (OA) accompagnent les médecins dans la mise en oeuvre de leur évaluation et proposent si nécessaire des mesures correctrices à mettre en place. 6- Les Conseils régionaux de FMC/EPP (commission régionale) enregistrent les certificats délivrés par les URML, les CME, les MH et/ou les OA. 7- Le Conseil départemental de lordre des médecins (CDOM) délivre aux médecins évalués lattestation quinquennale dEPP. GROUPE « CONTACT » : TOUS +DOYENS FAC MÉDECINE NM CNMD-SFETD NOV 06

22 22 EPP: Qui fait quoi ? Les 3 Acteurs sur le terrain du dispositif dEPP de la HAS 1- Les Conseils régionaux de FMC/EPP (commission régionale) enregistrent les certificats délivrés par les URML, les CME, les MH et/ou les OA. 2- Les Organismes Agréés(OA)-souvent asso de médecins-: proposent des programmes dévaluation des pratiques. 3- Les Médecins Habilités(MH): favorisent le démarrage des EPP et accompagnent les URML dans la mise en œuvre des EPP. NM CNMD-SFETD NOV 06

23 23 EPP: Qui fait quoi ? -Les CMRE : - 2 médecins par région (nommés -missionnés- par HAS) chargés : - de promouvoir lEPP auprès de lensemble des professionnels de santé, en formation initiale et continue. - de la mission de lévaluation et de participation avec les autres institutions, - de la mise en oeuvre de lévaluation des pratiques professionnelles (EPP) en région. - du bilan annuel régional des activités dévaluation des pratiques professionnelles qui, selon le décret du 14 avril 2005, doit être envoyé à la HAS, au Conseil national de lOrdre des médecins et aux trois CNFMC. - dencourager les médecins à améliorer la qualité de lexercice, à valoriser cet exercice, à le formaliser. -Les CMRE sont les interlocuteurs en région des institutions telles que : 1) les Union Régionales des Médecins Libéraux (URML) ; 2) les Commissions Médicales dEtablissement (CME), Commissions Médicales et Conférences Médicales; 3) les instances du Conseil de lOrdre des médecins ; 4) les Conseils nationaux de formation médicale continue (CNFMC) et leurs représentants en région ; 5) les facultés de médecine. Ils apportent leur soutien à tous les médecins habilités (MH) quils accompagnent également dans leur formation continue. NM CNMD-SFETD NOV 06

24 24 1-Les URML - Les URML organisent la FMC et lÉvaluation des médecins libéraux. - Les URML et les CME organisent conjointement lévaluation des médecins libéraux exerçant en établissement de santé.

25 25 2- Les CME - Inscrire lEPP dans lactivité quotidienne: évaluation facile, faisable et nentraînant pas une débauche dénergie; - Améliorer le service rendu au patient et induire des économies; - Formaliser les actions pour les valider Le savoir implicite et explicite Les EPP relèvent de lexplicite : - Évaluer dans le cadre de la certification des établissements - Valider les actions et programmes - Accréditer des médecins de spécialités à risques - Évaluer la pratique individuelle - Évaluation de FMC (certaines font partie de lEPP) - Encourager les actions dEPP simples - Intégrer dans lEPP les actions déjà menées (les formaliser pour les valider). - Conférence Présidents CME: diriger les médecins vers les OA et les Sociétés Savantes; - Financement :? NM CNMD-SFETD NOV 06

26 26 EPP: Qui fait quoi ? 3-LES ORGANISMES AGREES par la HAS (rôle consultatif du CN-FMC) Ce sont des organismes professionnels, majoritairement constitués de médecins. 1-Les organismes agréés (OA) proposent aux médecins des programmes d'évaluation/amélioration de leurs pratiques, offrant des garanties : - en matière de qualité scientifique. - faisabilité : facile - en harmonie avec la pratique quotidienne du médecin 2- Les OA peuvent faire appel à des médecins habilités. 3- Les OA peuvent être engagées dans les FMC et les EPP (CA, experts) 4- Les OA formulent des recommandations après chaque EPP, lesquelles sont communiquées à la commission régionale. NM CNMD-SFETD NOV 06

27 27 EPP: Qui fait quoi? 4- Le MÉDECIN HABILITÉ (MH) 1- Médecin libéral en exercice depuis plus de cinq ans. 2- Recruté par la HAS, avec le concours des URML, du CNOM et des CN-FMC. 3- Le MH a satisfait à sa propre démarche dévaluation et à son obligation de FMC. 4- Il est formé et habilité par la HAS pour un mandat dune durée de cinq ans. 5- Le MH est inscrit sur une liste nationale déclinée par régions et mise à la disposition des URML. NM CNMD-SFETD NOV 06

28 28 Rôles du Médecin Habilité 1-Peut intervenir dans lévaluation des pratiques : - des médecins libéraux - des médecins salariés non hospitaliers. 2- Accompagne le (ou les) médecin(s) dans son (leur) évaluation des pratiques. 3- Facilite lélaboration dun plan damélioration de la pratique. 4- Sassure de sa mise en oeuvre. 5- Peut être missionné par les URML, les CME ou par les Organismes Agréés. 6- Favorise le développement de lEPP dans les régions. 7- Peut contrôler annuellement à la demande de lURML, la qualité des évaluations proposées par des Organismes Agréés. NM CNMD-SFETD NOV 06

29 29 EPP= LES CRÉDITS (CERTIFICAT) ORGANISATION Médecin libéral: URML via MH et OA Double exercice:libéral et ES: URML+CME PH: CME ± OA Médecin Salarié non ES: MH et OA Médecin Accrédité CERTIFICATS Médecin libéral: URML après évaluation MH ou OA. Double exercice:libéral et ES: URML après évaluation MH ou OA. PH: CME après avis OA. Médecin Salarié: OA. CERTIFICAT Médecin Commission Régionale CDOMCNAM A5 NM CNMD-SFETD NOV 06

30 30 EPP, COMMENT? 1 MÉDECIN EXERÇANT DANS UN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ (PH) FMC Seul Organisation Professionnelle EPP Seul avec aide de lOrganisme Agréé et/ou Organisation Professionnelle Seul avec MH CME: -Equipe -Réseau -Projet Etablissement -Certification -Pôle -Action Mixte Problème : le financement Certificats (150crédits) Certificats (100 crédits) NM CNMD-SFETD NOV 06 Commission régionale Conseil départemental de lOrdre CNAM

31 31 EPP: Comment ?(2) MEDECIN LIBERAL : SEUL 1- Le médecin peut organiser seul, et/ou avec le concours de lURML via OA et/ou MH, le programme de son EPP comme il organise sa FMC. 2- Le médecin peut recevoir – comme pour la FMC- de son (ses) organisation (s) professionnelles (sociétés savantes, collèges, amicales, etc.) des propositions pour sengager dans tel ou tel programme dévaluation des pratiques cliniques. 3- Le médecin libéral en ES peut suivre les EPP définies par la CME dans le cadre: - du Projet détablissement, - du projet interne de pôle, dune composante du pôle - dun projet inter-services - de la certification de létablissement - dune action mixte inter Etablissements - dun projet déquipes inter pôles - dun projet en réseau intra et /ou extra-Etablissements. NM CNMD-SFETD NOV 06

32 32 MÉDECIN LIBÉRAL EXERÇANT SOIT EN CABINET, SOIT EN CABINET ET EN ÉTAB de SANTÉ : CABINET ETAB de SANTÉ URML CME Organise EPP MH et /ou OA et /ou Sous-Commission CME Certificats 100 crédits Développer lEPP dans la région 1-Accompagne les médecins dans lévaluation 2-Facilite lamélioration de la pratique 3-Sassure de la mise en œuvre de lamélioration de la pratique Programmes EPP Certificats 100 crédits EPP: Comment ? (3) Problème : le financement NM CNMD-SFETD NOV 06

33 33 EPP: COMMENT -4 MÉDECIN SALARIÉ NEXERÇANT PAS EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ Médecin Habilité Organisme Agréé CERTIFICATS CR-FMC constate lobligation remplie CDOM Attestation Quinquennale NM CNMD-SFETD NOV 06 Organisation CNO CNAM Médecin Accrédité

34 34 Lévaluation nest pas une contrainte: Une action ou un programme EPP se déroulent sous une des formes suivantes : 1- évaluation individuelle 2- évaluation collective mono-disciplinaire 3- évaluation collective pluridisciplinaire 4- évaluation collective pluri-professionnelle NM CNMD-SFETD NOV 06

35 35 La circulaire budgétaire du 1er août 2006 demande aux établissements de soins, pour permettre la réalisation effective des économies demandées dans le cadre du plan national de retour à léquilibre de lassurance maladie, de « revisiter lensemble des procédures et rechercher lorganisation optimale dutilisation des ressources disponibles, tout en préservant la qualité et la sécurité des patients ». Le Médecin : ÉCONOMISER Le CLIENT ? NM CNMD-SFETD NOV 06

36 36 La compétence clinique, la qualité des soins et le rendement économique doivent être continuellement démontrés Lévaluation des pratiques aide à cette démonstration. Les prochaines certifications seront essentiellement axées sur lEPP (le mieux médical et économique) Phase délaboration Mise en oeuvre Phase de contrôle Phase application NM CNMD-SFETD NOV 06

37 37 La validation de lEPP Dépend dune commission régionale (placée auprès du Conseil Régional de lOrdre des Médecins) Constituée de : 3 membres désignés par les CN FMC 3 membres désignés par le Conseil Régional de lOrdre

38 38 Sanctions Si la commission estime quau bout de 5 ans, le médecin na pas respecté lobligation dEPP elle saisit le Conseil Régional de lOrdre qui soumet à la chambre disciplinaire de première instance Sanctions possibles -Avertissement -Blâme -Interdiction temporaire ou permanente

39 39 Les méthodes d'EPP mises en œuvre par les organismes agréés selon l'HAS 1- Audit Clinique ( URML modèle 99), Audit Clinique Ciblé 2- Revue de Pertinence des Soins 3- Enquête de pratiques 4- PAQ:analyse et amélioration dun processus appliqué à une pratique 5- Chemin Clinique….Chemin critique 6- Méthode spécifique à la gestion des risques 7- Méthodes de résolution des problèmes 8- Revue de Mortalité Morbidité 9- Méthodes danalyse des causes dun évènement indésirable 10- Suivi dindicateurs de performance 11- Recherche évaluative 12- Maîtrise statistique des processus en santé et 13- Disease Management 14- Les groupes de pairs 15- Les réseaux de soins 16- Les réunions de concertation pluridisciplinaire (en cancérologie ) 17- Les staffs protocolisés : les visites académiques 18- Les maisons médicales, 19- Les dispositifs qui pourraient résulter de la négociation conventionnelle comme les contrats de bonne pratique ou les AcBUS NM CNMD-SFETD nov 2006

40 40 a)Aider les médecins de la douleur: dans la démarche FMC-EPP, dans le déroulement de lévaluation, dans lindication des outils à utiliser. b) Préparer des référentiels pour les médecins de la douleur pour lamélioration de la qualité des soins: à travers la politique du bon usage du médicament via un travail pluridisciplinaire c) Audit de la revue « Douleurs » (évaluation ponctuelle) d) Test de cohérence danalyse de cas cliniques au regard des référentiels (programme pérenne) - CNMD et Accréditation des médecins (4ans et 5 ans...pas identiques) Que peuvent proposer la SFETD et le CNMD (OA) ? NM CNMD-SFETD NOV 06

41 41 e) Créer des référentiels dEPP (le médecin ne doit pas choisir une méthode mais un programme thématique ) validés permettant aux médecins de la douleur de démarrer lEPP. f) Favoriser la participation de deux médecins de la douleur par région aux activités du réseau douleur ou mieux aux réunions de pairs de sa région pour des exercices protocolés et analysés (activité à la fois FMC et EPP). g) Sur les sites : - Proposer un programme dactions enregistré sur le site - Guider les médecins de la douleur dans leur action dévaluation - Dossier professionnel personnalisé accessible sur le site avec accès sécurisé. - Enregistrer les actions au titre de lEPP. NM CNMD-SFETD NOV 06

42 42 h) La SFETD et le CNMD peuvent favoriser la mise en place de groupes de pairs régionaux. Il sagit dorganiser une réunion trimestrielle de groupe de médecins de la douleur sur le principe des groupes de pairs. i)La SFETD et le CNMD pourront proposer les durées des programmes : une action ponctuelle peut avoir lieu sur 2 séminaires dune journée ou dune ½ journée. Le programme continu pourrait être validé après 3 cycles équivalents à 3 ½ journées ou soirées par an. j) La SFETD et le CNMD peuvent soutenir les actions des réseaux de soins, réseaux de santé… dans les régions. NM CNMD-SFETD NOV 06

43 43 Retrouvez ces informations sur le blog NM CNMD-SFETD NOV 06


Télécharger ppt "1 EPP : PLAN »RÉSUMÉ »GÉNÉRALITÉS »QUI FAIT QUOI ? »COMMENT ? »LE CERTFICAT »LES SANCTIONS »LES MÉTHODES."

Présentations similaires


Annonces Google