La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pastoralisme et adaptation au changement climatique Rencontre entre le peuple Mbororo et le monde scientifique officiel 1 Hindou Oumarou Ibrahim Coordinatrice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pastoralisme et adaptation au changement climatique Rencontre entre le peuple Mbororo et le monde scientifique officiel 1 Hindou Oumarou Ibrahim Coordinatrice."— Transcription de la présentation:

1 Pastoralisme et adaptation au changement climatique Rencontre entre le peuple Mbororo et le monde scientifique officiel 1 Hindou Oumarou Ibrahim Coordinatrice AFPAT Représentante IPACC pour la région du Sahel Mbororo du Tchad

2 Introduction Limportance de limplication des communautés dans les décisions climatiques est soulignée dans plusieurs documents officiels de politique climatique. Pourtant, les groupes minoritaires, notamment indigènes (itinérants et éleveurs pastoraux notamment) demeurent largement exclus des décisions climatiques. 2

3 La climatologie et les informations qu'elle fournit peuvent permettre d'éviter et de gérer les risques climatiques, ainsi que de tirer parti des opportunités liées à l'évolution des conditions climatiques. Les délégués de l'IPACC, en partenariat avec la CMC-3 de l'OMM, l'IPACC, l'AFPAT, le CTA et l'ASISO, mettent en œuvre le projet « Influencer les processus de politique régionale sur l'adaptation au changement climatique à travers la fusion des connaissances traditionnelles des éleveurs pastoraux africains et des sciences atmosphériques ». Introduction (suite) 3

4 Systèmes de connaissances traditionnelles et changement climatique Le changement climatique a un impact sur les écosystèmes et les modèles de subsistance. 4

5 Le peuple mbororo 5

6 Bergers nomades et semi- nomades Vivent au Cameroun, en République centrafricaine, au Tchad, au Niger et au Nigéria au Tchad (recensement de 1993) Utilisent des systèmes de connaissances traditionnels face à lévolution des modèles climatiques saisonniers et pour la gestion durable de leurs maigres ressources. 6

7 Défis Changement climatique et entraves grandissantes à la mobilité Distances de plus en plus grandes Perte de bétail Changement de style de vie Besoins particuliers rarement pris en compte 7

8 Combler le fossé entre les systèmes de connaissances Les sciences climatiques utilisent des systèmes de suivi et de prévision modernes pour gérer et fournir des informations diverses sur les scénarios passés, présents et futurs à léchelle mondiale, régionale et nationale. Décisions locales : informations et autres facteurs, tels que les réseaux sociaux, les allégeances locales, les valeurs culturelles, lintuition, les croyances et la confiance ancestrale dans des systèmes de prévision traditionnels. Les civils ont beaucoup de mal à se faire entendre des scientifiques. Problèmes de communication entre ces diverses catégories. 8

9 Le savoir traditionnel des Mbororos leur permet de prévoir les conditions atmosphériques. EXEMPLES La taille et la forme des fruits produits par un palmier donné peuvent indiquer si l'année à venir sera bonne. La reproduction nombreuse d'un certain type de lézard présage d'une bonne saison. Le changement de direction du vent d'est en ouest indique que la pluie tombera durant plusieurs jours. Même si le ciel est dégagé, la présence d'un insecte particulier indique qu'il va pleuvoir.

10 Perspectives d'avenir 10 Utilisation participative des TIC pour documenter les connaissances traditionnelles

11 Perspectives d'avenir 11 Dialogue et échange entre les diverses parties prenantes

12 MERCI 12


Télécharger ppt "Pastoralisme et adaptation au changement climatique Rencontre entre le peuple Mbororo et le monde scientifique officiel 1 Hindou Oumarou Ibrahim Coordinatrice."

Présentations similaires


Annonces Google