La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mtereraho asdeq 140110 1 ASDEQ- 5 à 7: Nobel 2009 Williamson et gouvernance économique: Éléments de la contribution et applications à lanalyse des politiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mtereraho asdeq 140110 1 ASDEQ- 5 à 7: Nobel 2009 Williamson et gouvernance économique: Éléments de la contribution et applications à lanalyse des politiques."— Transcription de la présentation:

1 mtereraho asdeq ASDEQ- 5 à 7: Nobel 2009 Williamson et gouvernance économique: Éléments de la contribution et applications à lanalyse des politiques Maximilien Tereraho, M.Sc. (Écon.); Ph.D. (Adm.) Ottawa, 14 janvier 2010

2 mtereraho asdeq Introduction Un privilège de présenter une œuvre aussi grandiose, mais aussi un défi den rendre compte fidèlement la teneur Williamson, apparemment plus connu aux départements de gestion que déconomique Approche multidisciplinaire alliant économique, management et droit Laspect retenu de la contribution peut donc avoir un biais disciplinaire 2

3 mtereraho asdeq Points de discussion Rappels de mise en contexte Notions de gouvernance et déconomie de la gouvernance Institutions, principes et modes de gouvernance Composantes et fonctionnement dun système de gouvernance Apport distinctif de Williamson Extension et falsifiabilisation de la théorie des coûts de transaction Rapprochement des perspectives de lÉconomique, du Management et du Droit classiques Délimitations des frontières de lorganisation Applications à lanalyse des politiques-exemples Politiques corporatives Politiques publiques Économie du développement

4 mtereraho asdeq Quest-ce au juste la gouvernance? Coordination et contrôle des activités dune action organisée, i.e. en fait, le processus d'allocation des ressources Mécanismes de gouvernance = moyens d'exercer une influence directive ou restrictive pour amener les agents dans une action commune Populairement, gouvernance souvent réduite, à tort, aux questions de conseil dadministration, rémunération des dirigeants et corruption

5 mtereraho asdeq Et lÉconomique de la gouvernance? Économique institutionnelle (naliste) / organisationnelle / contractualiste Trois principales théories: Théorie des coûts de transaction (Coase, 1937 ; Williamson, 1975, 1985, 1991 ; Ouchi, 1979, 1980, etc.); Théorie des relations mandataires (Jensen et Meckling, 1976 ; Eisenhardt, 1985, etc); Théorie des droits de propriété (Alchian, 1965; Alchian et Demzetz, 1972; Alessi, 1976, etc.)

6 mtereraho asdeq Institutions, principes et mécanismes de gouvernance InstitutionPrincipe de régulation Mécanisme de coordination Mécanisme de contrôle MarchéCompétition Système des prix : - Info décentralisée - Rémunération des résultats - Multi divisions -Prix de transfert -Bonus, commissions, -Broadbanding, etc. Organisation (firme, État) Hiérarchie (bureaucratie) Directives, règles et procédures : - Info centralisée - Rémunération des comportements (inputs/processus) - Fonctions -Plans/budget/ rapports -Description tâches / surveillance directe -Ancienneté / patronage, etc. Clan (culture)Solidarité (mutualité, confiance, etc.) Traditions (contraintes de comportement ex ante) - Valeurs et croyances, normes et règles informelles partagées - Socialisation, professionnalisation, réseautage, etc.

7 mtereraho asdeq Système de gouvernance, une combinaison contingente de marché-hiérarchie-clan Compétition Structure de régulation Solidarité (Mutualité) Directives, règles et procédures

8 mtereraho asdeq Pourquoi Williamson est dit pape de la gouvernance économique? Économique de la gouvernance date pratiquement de la deuxième moitié des années 70, avec Williamson, même si on lui reconnaît des racines théoriques plus lointaines, chez Coase (1937) Théorie des coûts de transactions de Coase étendue et opérationnalisée: Pourquoi: hypothèses classiques relâchées Lesquels: sur le marché et dans la firme Déterminants: spécificité, fréquence, etc.

9 mtereraho asdeq A clarifié les origines des coûts de transaction: Hypothèses classiques relâchées Rationalité plutôt limitée: Capacité de lindividu à répertorier toutes les options possibles avant de prendre une décision est plutôt réduite; il est aussi émotionnel Information peu ou pas parfaite: Lorsquelle existe, elle est loin dêtre parfaite; possible asymétrie dinformation entre agents Opportunisme: Pour les deux raisons, lindividu peut donc avoir un comportement opportuniste Ainsi, les transactions sur le marché impliquent des coûts que la firme, dans certaines circonstances, peut mieux contrôler. La firme (lhiérarchie) est donc un mode de gouvernance alternatif au marché (peut être un meilleur mécanisme dallocation des ressources).

10 mtereraho asdeq A détaillé les coûts de transaction- Sur le marché et dans lorganisation Les coûts de transaction externes, déjà identifiés par Coase, sont ceux reliés aux transactions sur le marché (externe)- approvisionnement et vente Recherche des fournisseurs Rédaction et gestion des contrats Litiges Réduction de la vulnérabilité techno-commerciale (qualité, pouvoir de marché, appropriation des processus et des résultats) En considérant que toute transaction sinscrit dans un contrat, Williamson a identifié des coûts de transactions internes à la firme (notion de marchés internes)

11 mtereraho asdeq A ouvert la boite noire de la firme aux économistes classiques Plus quune fonction de production, la firme est un nœud de contrats (transactions). Les coûts de transaction internes sont ceux reliés aux arrangements structurels et systèmes de gestion nécessaires pour le bon fonctionnement dune entreprise de plus en plus complexe à cause de sa taille, sa dispersion, sa diversité et son envergure: Coûts de mandat: trucage, dérobade Coût de gestion des coûts de mandat Développement de valeurs et objectifs partagés Développement dun système de prix efficace (prix de transfert, rémunération et intéressement liés à la performance, taux descompte des projets) Surveillance et résolution des conflits, etc.

12 mtereraho asdeq A rendu la théorie de la gouvernance falsifiable- Déterminants Williamson a montré que les coûts de transaction sont fonction croissante de: Spécificité des actifs Fréquence des transactions Incertitude entourant la transaction Durée de vie de la transaction Lintensité dutilisation du marché dans la structure de gouvernance en est fonction inverse. Lintensité dutilisation de la hiérarchie dans la structure de gouvernance en est fonction croissante. 12

13 mtereraho asdeq Williamson, un pape plutôt œcuménique de la gouvernance économique Rapproché économistes et théoriciens du management Rationalité limitée et opportunisme empruntés de Simon (1957, Nobel 1978); March & Simon (1958) Gouvernance hiérarchique simultanément étudiée en Management : C.Barnard (1938); P. Drucker (1954, 1964), etc. Gouvernance de type clanique abordée par Selznick (1957) … et du Droit des contrats: à chaque mode gouvernance, son type de contrat Droit classique: accords clairs, résultats prévisibles Droit néo-classique : transactions durables, dépendance bilatérale Droit implicite: transactions de lintérieure de la firme

14 mtereraho asdeq Williamson a défini les frontières de la firme, dit le Comité du Prix Nobel Quelles activités sont/ne sont pas du ressort de lentreprise: Quoi garder? Quoi se défaire (privatisation)? De ce qui relève de lentreprise: Quoi faire soi-même? Quoi acquérir? (acquisition- fusion) Quoi faire faire? (impartition/sous-traitance) Quoi co-faire? (alliance) Autres termes utilisés: Internalisation/intégration (faire soi-même) Externalisation/désintégration (faire faire) Partenariat, collaboration, réseau (co-faire) Autres pratiques en administration publique : Délégation / contractualisation, Dévolution / décentralisation, Partenariat public-privé, Concession, subventions & contributions, etc.

15 mtereraho asdeq Relations étroites entre les phénomènes Il y acquisition-fusion parce quil y a privatisation/cession chez lautre Limpartition est une forme de privatisation, une privatisation partielle Lalliance incarne à la fois lintégration et la désintégration; selon la perspective: Une acquisition partielle Une privatisation encore plus partielle Mêmes fondements: plus coûts des transactions externes et internes (complexité) que les coûts de production Coûts de transaction externes: + internalisation; - externalisation Coûts de transaction internes: - internalisation; + externalisation Parfois, internalisation et externalisation à la fois.

16 mtereraho asdeq Exemple dimplication de politique de mondialisation de lentreprise Alliances stratégiques souvent plus efficaces que acquisitions/fusions: + de coûts de transaction Indivisibilité (spécificité) des actifs Coûts de complexité (différences culturelles interorganisationnelles + internationales) Barrières institutionnelles et coûts de linformation (réglementations: concurrence, propriété, circulation des biens et des personnes, normes du travail, etc.) Coentreprises beaucoup plus risquées que les accords de coopération simples et souples Cas classiques dimpartition de la fabrication par imitation chez Cisco, Compaq et autres hi-tech: Surplus ou rupture dinventaire de pièces / composants, à défaut dévoluer avec le marché (reconsidérer relations fabricants-sous-traitants et réaligner processus de gestion)

17 mtereraho asdeq Exemple dimplication de politique publique: Politique de concurrence Sur le plan théorique: Le lien entre cession de propriété publique au secteur privé et gouvernance par le marché est problématique, aussi bien avant, pendant, qu'après la privatisation. Les acquisitions/fusions qui réussissent sont plus motivées par une gouvernance efficace que par des gains faciles de parts de marché (coûts de transaction plutôt quéconomies déchelle et/ou denvergure). Sur le plan des politiques publiques: Échec prévisible de tous programme de privatisation standardisé ou politique antitrust ignorant les différences de contexte technologique, managérial et sociopolitique entre pays et entreprises. P.ex., déclin de la performance des entreprises privatisées dans certains cas des pays en transition, dont la Russie, alors quaméliorée dans la majorité des cas canadiens.

18 mtereraho asdeq Application en économie du développement Concept de gouvernance et nouveau paradigme introduits dans les années 90s Développement des institutions et bonne gouvernance font la différence: Manque de capital à défaut de protéger les droits de propriété Allocation du capital et des compétences à des activités peu productives à cause des coûts de transaction élevés, distorsion des incitations, corruption, manque de confiance Prescriptions de politiques (bonne gouvernance): Protection des droits de propriété; lutte contre la corruption Support mutuel et renforcement de lÉtat (hiérarchie), du secteur privé (marché) et de la société civile (solidarité)

19 mtereraho asdeq Cas classique du socialisme de marché en Hongrie Modèle de développement original, également appelé Kadarisme ( ) Système de gouvernance économique intégrant planification centrale et économie de marché Recentralisation puis reprise de la réforme (1970s) font partie du processus de mise en œuvre Reflet du rôle capital de la gouvernance de type clanique, avec aller-retour correspondant du puissant ministre de la culture Aczel et recherche de consensus sociopolitique dans la décision Transition au marché positivement comparée au cas des pairs voisins (Roumanie, Pologne, ex- Tchécoslovaquie)

20 mtereraho asdeq Limites de lanalyse économique de la gouvernance Les mécanismes de gouvernance de lentreprise ou de lensemble de léconomie évoluent constamment avec les rapports sociaux auxquels ils sont inextricablement liés. Comprendre pourquoi, comment et avec quelle intensité ils sont respectivement utilisés suppose donc d'identifier les attentes sociales qui concourent à leur structuration et favorisent leur usage. Ce nétait pas lobjet de cette présentation et cela ne met en doute daucune façon la contribution de Williamson à la théorie et la pratique de la gouvernance; merci de votre aimable attention.


Télécharger ppt "Mtereraho asdeq 140110 1 ASDEQ- 5 à 7: Nobel 2009 Williamson et gouvernance économique: Éléments de la contribution et applications à lanalyse des politiques."

Présentations similaires


Annonces Google