La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La récession et la crise financière laisseront-elles des séquelles sur la croissance? RETOUR À LÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS François.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La récession et la crise financière laisseront-elles des séquelles sur la croissance? RETOUR À LÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS François."— Transcription de la présentation:

1 La récession et la crise financière laisseront-elles des séquelles sur la croissance? RETOUR À LÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Finances Canada (ASDEQ) Ottawa, 10 mars 2010 Les ISSUES pour un retour vers une prospérité durable sont limitées Vers une décennie du « rééquilibrage »

2 Plan de la présentation Problèmes structurels : Plusieurs problèmes structurels avant et après la crise Les fondements de la croissance affectés par la crise (travail et capital) Un débat sur le rôle du secteur financier dans la croissance économique Vers une crise de la dette : Lendettement public explose Un nouveau choc financier est probable Solutions alternatives durables à lendettement des gouvernements : hausse de linvestissement et endettement des pays émergents Le Canada semble en meilleure posture, mais attention aux déficits structurels Critique des plans de retour à léquilibre : Le gouvernement canadien semble prendre les choses en main Pas de plan précis aux États-Unis De plus amples efforts seront nécessaires aux États-Unis

3 Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques 1) Problèmes structurels – Laccès facile au crédit a considérablement fait augmenter la consommation De 67 % du PIB à 70 % du PIB en quatre ans Insoutenable Part de la consommation en % du PIB aux États-Unis

4 Sources : Census Bureau et Desjardins, Études économiques En milliers Mises en chantier résidentielles aux États-Unis 2) Problèmes structurels – Outre la consommation, limmobilier constituait lautre principal vecteur de croissance +185 % -79 %

5 Sources : Fonds monétaire international et Desjardins, Études économiques En G$ US Solde des comptes courants mondiaux (moyenne ) 3) Problèmes structurels – Cependant, les États-Unis ont dû financer leurs excès à létranger

6 Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques 4) Problèmes structurels – La politique de change de la Chine a fortement contribué à la création de ces déséquilibres Interfère à deux niveaux : 1)Exportations chinoises plus compétitives 2)Lachat massif de créances américaines diminue les taux dintérêt aux États-Unis 2010

7 5) Nouvelles difficultés en raison de la crise financière Réduction de lendettement des consommateurs, surtout aux États-Unis Baisse de la demande (et de loffre?) pour le crédit Faible efficacité des politiques monétaires traditionnelles Faiblesse persistante du marché immobilier américain Endettement massif des gouvernements, surtout dans les pays industrialisés Diversification des réserves de change en Chine et dans dautres pays (Recherche de nouveaux débouchés face à lincertitude aux États-Unis) Baisse du potentiel de croissance économique? Vers une décennie du « rééquilibrage »

8 *Congressional Budget Office. Sources : Datastream, Congressional Budget Office et Desjardins, Études économiques PIB potentiel En G$ US 6) Croissance potentielle – Quelle sera la nouvelle tendance de long terme du PIB réel aux États-Unis? Prévisions du CBO* 2,7 % 2,0 %

9 7) Croissance potentielle – Trois tendances bien différentes Tendance qui revient sur lancienne tendance Habituellement caractéristique des récessions en V, de courte durée, entre autres liées aux mouvements des stocks Tendance décalée, mais parallèle à lancienne tendance Plus souvent caractéristique des crises financières où la situation prend beaucoup de temps avant de revenir à la normale en raison dune réduction des capacités de production (pays scandinaves au début des années 90) Tendance décalée et avec une pente plus faible Non seulement on ne revient pas sur la tendance précédente, mais la pente, c.-à-d. le rythme de croissance du potentiel, diminue. Le rythme de création des nouvelles capacités de production faiblit.

10 Sources : Statistique Canada, Banque du Canada et Desjardins, Études économiques PIB potentiel En G$ CAN 8) Croissance potentielle – La même question se pose pour le Canada Longue période où la croissance potentielle a été plus faible (1,4 %) Selon BdC : 2010 : 1,5 % 2011 : 1,9 % ?

11 Sources : Bureau of Labor Statistics et Desjardins, Études économiques Diminution de lemploi du sommet cyclique au creux (États-Unis) Moyenne Jusquen février 2010 (8,4 millions demplois) 9) Croissance potentielle – La pire récession de laprès-guerre laisse sa marque sur le marché du travail

12 * Congressional Budget Office. Sources : Bureau of Labor Statistics, Congressional Budget Office et Desjardins, Études économiques Taux de chômage aux États-Unis En % 10) Croissance potentielle – Forte possibilité dune augmentation significative du taux de chômage structurel ?

13 Sources : Bureau of Labor Statistics, Statistique Canada et Desjardins, Études économiques Emplois Indice, 2007 = ) Croissance potentielle – La situation de lemploi nest pas aussi critique au Canada quaux États-Unis Tendances avant la crise

14 Sources: Federal Reserve Board et Desjardins, Études économiques 12) Croissance potentielle – Outre la force de travail, les capacités de production industrielle sont en baisse Indice (% de la production de 2002) -1,6 % -2,1 % Capacité de production aux États-Unis

15 Sources : Statistique Canada et Desjardins, Études économiques 13) Croissance potentielle – Le faible taux dutilisation freine aussi la progression de linvestissement au Canada En %Var. ann. en % Données canadiennes

16 Sources : Statistique Canada et Desjardins, Études économiques 14) Croissance potentielle – Signes positifs : une accélération récente de linvestissement en machines et matériel au Canada Var. trim. ann. en % Investissement en machines et matériel Il faudra tout de même combler lécart creusé lors des derniers trimestres

17 15) Croissance potentielle – Le rôle du secteur financier Rôle fondamental du secteur financier : Allouer le capital efficacement et à moindre coût Linnovation financière contribue-t-elle à la croissance? Oui, car linnovation financière permet de financer de nouveaux secteurs dactivité (grandes pharmaceutiques, fonds de capital de risque, etc.) Sans ces innovations, le développement de certains secteurs porteurs de croissance à long terme aurait été plus lent Linnovation financière est bénéfique à léconomie si elle permet au secteur financier de remplir son rôle à moindre coût Non, car linnovation financière des dernières années servait essentiellement à des fins comptables, ainsi quà des intérêts de court terme et individuels Non, car linnovation financière draine des ressources innovantes provenant dautres secteurs dactivité (coût doption élevé) Une réglementation assurant que le secteur financier puisse remplir son rôle efficacement et à moindre coût demeure souhaitée pour la croissance à long terme

18 16) Croissance potentielle – Le niveau dendettement peut-il aussi influer? Croissance du PIB réel selon le niveau dendettement du gouvernement Économies avancées, 1790 à 2009 Source : Carmen M. Reinhart et Kenneth S. Rogoff, Growth in a Time of Debt, décembre 2009, p % de moins Explications possibles : Effet déviction (augmentation des taux dintérêt) Baisse de la consommation (hausse des taxes pour rembourser la dette) Pertes defficacité économique en raison de la taxation plus élevée Anticipation dune baisse du revenu disponible (hausse de lépargne et baisse de la consommation) Etc.

19 17) Vers une crise de la dette publique? Après une crise financière causée par lendettement privé, lendettement public pourrait causer un autre choc

20 Sources : Organisation de coopération et de développement économiques et Desjardins, Études économiques 18) Crise de la dette – La crise financière et la récession ont fait exploser les déficits publics Déficits des administrations publiques En % du PIB

21 Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques 19) Crise de la dette – Un avertissement : des pays européens ont vu leurs primes de financement augmenter récemment Écart par rapport au taux de dix ans allemand En points de %

22 * Lerreur statistique est incluse dans les entrées de capitaux étrangers. Sources : Federal Reserve Board et Desjardins, Études économiques 20) Crise de la dette – Lendettement public a contrebalancé le désendettement du secteur privé Flux de capitaux aux États-Unis (somme = 0)*

23 Sources : Federal Reserve Board et Desjardins, Études économiques Dette totale nationale (privée et publique) 21) Crise de la dette – Fait à noter, la croissance de la dette totale nationale aux États-Unis est pratiquement nulle Variation annuelle en %

24 Solde budgétaire du gouvernement fédéral américain 22) Crise de la dette – Le déficit américain est appelé à diminuer, mais il demeurera somme toute important Prévisions de lOMB* * Office of Management and Budget. Sources : Office of Management and Budget et Desjardins, Études économiques

25 23) Crise de la dette – Très peu dissues 1)Revient tel quavant la crise : Les risques dune deuxième crise financière sont élevés et les gouvernements devront de nouveau intervenir... 2)La demande pour le crédit demeure modérée : Le gouvernement devra soutenir léconomie plus longtemps que prévu. (Ressemble au cas du Japon depuis 20 ans) 3)Les pays endettés augmentent leur revenu : Permet de réduire le taux dendettement sans lapport du gouvernement. Hausse de linvestissement non résidentiel dans les pays industrialisés Endettement accru des pays émergents (diminution de leur taux dépargne et augmentation de leur demande intérieure) Culs-de-sac

26 Sources : Ministère des Finances du Canada, Statistique Canada et Desjardins, Études économiques 24) Crise de la dette moins pire au Canada – Solde budgétaire du gouvernement fédéral... attention au déficit structurel! En M$En % Prévisions Solde budgétaire au Canada Déficit structurel?

27 Le système financier canadien est plus sain et il a mieux résisté à la tempête. Les Canadiens sont moins endettés. Lactivité au sein du marché de lhabitation sest moins détériorée au Canada quaux États-Unis. La richesse des ménages sest moins contractée. Après une expansion un peu plus lente quailleurs, les prix des maisons ont moins diminué au Canada. La hausse des prix observée récemment a dailleurs complètement effacé le recul des derniers mois. Le gouvernement fédéral et les provinces étaient soit en surplus, soit à léquilibre budgétaire avant le début de la récession. La dette publique canadienne (77,7 % du PIB en 2009) est relativement petite comparativement à lensemble des pays membres de lOCDE (91,6 %). 25) Crise de la dette moins pire au Canada – Les problèmes ont été moins aigus En lien avec lissue n o 3, les revenus au Canada progresseront davantage en raison de lappréciation des termes de léchange

28 Après la crise, laccent doit être mis sur le retour à léquilibre budgétaire (Compatible avec lissue n o 3) 26) Les plans budgétaires canadiens et américains sont-ils adéquats?

29 27) Plans budgétaires – Le gouvernement fédéral du Canada semble prendre les mesures qui simposent Mesures déconomie annoncées dans le dernier budget Le gouvernement fédéral ne se base pas uniquement sur la hausse des revenus pour équilibrer son budget. Source : Ministère des Finances du Canada

30 28) Plans budgétaires – Le gouvernement américain na pas de plan aussi précis Le 18 février dernier, le président Obama a créé la National Commission on Fiscal Responsibility and Reform. Cette commission est bipartisane. Elle doit proposer des solutions pour atteindre léquilibre primaire dici Léquilibre primaire correspond à léquilibre budgétaire avant le paiement des intérêts sur la dette.

31 29) Plans budgétaires – LOMB* trop optimiste? Une croissance économique prévue relativement forte * Office of Management and Budget; ** Congressional Budget Office. Sources : Bureau of Economic Analysis, Office of Management and Budget, Congressional Budget Office et Desjardins, Études économiques Prévisions PIB réel aux États-Unis

32 Sources : Office of Management and Budget et Desjardins, Études économiques 30) Plans budgétaires – Les dépenses discrétionnaires occupent une mince place dans lensemble des dépenses Dépenses totales du gouvernement américain durant lexercice 2009 : G$ US

33 * Les données se terminent en Sources : Congressional Budget Office et Desjardins, Études économiques Taux effectif dimposition* du gouvernement américain 31) Plans budgétaires – Limposition fédérale est relativement faible aux États-Unis

34 Sources : Organisation de coopération et de développement économiques et Desjardins, Études économiques 32) Plans budgétaires – Le gouvernement américain pourrait se permettre daugmenter ses revenus En % du PIB Revenus gouvernementaux (moyenne ) Avec les mêmes recettes en % du PIB que la zone euro, le gouvernement américain dégagerait plus de G$ US par année. Une taxe de vente de 5 % sur les trois quarts de la consommation de biens et services générerait environ 375 G$ US par année.

35 33) Synthèse – Scénario de résorption des déséquilibres mondiaux et de réduction des déficits publics Pour les États-Unis : Les Américains épargneront davantage Le gouvernement américain réduira son déficit Les entreprises augmenteront leurs investissements Le déficit au compte courant diminuera Pour les autres pays industrialisés : Ressemblera, pour plusieurs, au cas américain (réduction des déficits, hausse de linvestissement) Les pays exportateurs de matières premières bénéficieront de lamélioration des termes de léchange Pour les émergents : Forte pression à la baisse sur leurs surplus au compte courant (sauf pays exportateurs de matières premières) Leur demande intérieure croîtra plus rapidement


Télécharger ppt "La récession et la crise financière laisseront-elles des séquelles sur la croissance? RETOUR À LÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE AU CANADA ET AUX ÉTATS-UNIS François."

Présentations similaires


Annonces Google