La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan dactions du CCAS Mars 2013. Le Plan dactions 2009/2014 du CCAS Validé par le Conseil Municipal de mars 2009 Décliné en 40 actions autour de 3 exigences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan dactions du CCAS Mars 2013. Le Plan dactions 2009/2014 du CCAS Validé par le Conseil Municipal de mars 2009 Décliné en 40 actions autour de 3 exigences."— Transcription de la présentation:

1 Plan dactions du CCAS Mars 2013

2 Le Plan dactions 2009/2014 du CCAS Validé par le Conseil Municipal de mars 2009 Décliné en 40 actions autour de 3 exigences : - volonté de redistribution - valorisation du sens collectif - recherche de fraternité, de mixité sociale et intergénérationnelle 49 actions mises en œuvre

3 Un retour à léquilibre financier progressif

4 Plan dactions 1 - Quelques actions phares 2 - Etat davancement général

5 1 - Quelques actions phares

6 Lancement en juillet 2013 : Adossée au Centre de jour des Alpins Objectif : Accueillir les aidants de malades Alzheimer (et maladies apparentées), faire un diagnostic de leur situation et leur proposer un accompagnement et un plan de répit adapté, en lien avec les partenaires. 2 ETP : un coordinateur / psychologue et 1agent daccompagnement et daccueil Espace de 250 m², avec un espace « accueil » Plateforme d'accompagnement et de répit aux aidants un lien ressources identifié un lieu de services propres à la plateforme Une mission d'accompagnement et de répit : soulager les aidants, en leur offrant un accompagnement et des prestations 4 axes : - Information, orientation et soutien des aidants - Des formules de répit adaptées : du temps libéré pour l'aidant - Des temps accompagnés pour le couple aidant-aidé - Accompagnement de laidant pour réinvestir son projet personnel et sa vie sociale Une mission de coordination

7 Equipe mobile Alzheimer Personnes diagnostiquées Alzheimer ou apparentées (quel que soit lâge, à domicile) Objectif : - Améliorer la qualité de vie de la personne accompagnée et de son entourage, - Renforcer la participation aux activités de la vie quotidienne, - Préserver les capacités de mémoire, prévenir les complications liées à la maladie, faciliter le rôle de l'entourage Sur prescription médicale, 12 à 15 séances de réhabilitation réparties sur 3 mois, avec relais en fin de prise en charge Personnel : Ergothérapeute, psychomotricienne, assistants de soins en gérontologie = équipe spécialisée du SSIAD. Démarrage mars 2013

8 Objectif : Apporter un cadre dintervention pour favoriser lactivité et linitiative des grenoblois de plus de 65 ans Des ateliers mémoire et de prévention avec une tarification attractive. Le « Dispositif AvantAge » : favoriser, par une solvabilisation à la personne, la pratique dune activité socio-culturelle, culturelle ou sportive. Un budget en direction des Personnes Agées pour soutenir des actions locales et développer des initiatives. Démarrage en mars 2013 Dispositif danimation et dactivités personnes âgées

9 Apporter un soutien financier aux grenoblois de plus de 65 ans pour la pratique dactivités (sportives, de loisir, culturelles…) Création dun point daccueil (gratuit, professionnalisé et connu) pour les personnes qui rencontrent des difficultés budgétaires (impayés, découvert qui saggrave, retard de loyer…). Accueil assuré par une Conseillère ESF spécialisée, autour de 3 grandes missions : Information, Conseil et Solutions Plateforme Budget

10 Jeunes grenoblois de 18 à 25 ans ayant de faibles ressources personnelles pour lesquels une ou des dépenses empêchent dentamer leur vie autonome (ou de la poursuivre). Dépenses dans 3 domaines : -Logement (installation, caution…), -Santé (soins dentaires ou opthalmo) -Familial (parentalité, naissance, séparation) Ouverture de laide sociale facultative du CCAS aux moins de 25 ans pour couvrir notamment les besoins alimentaires (en renfort des aides existantes) Principe : - Subsidiarité : complémentaire des dispositifs existants - Proximité et réactivité : proposé par un interlocuteur territoire, - Instruction simplifiée et réponse rapide - Attractivité : jusqu'à 600 par an et par jeune Coup de Pouce Jeunes Démarrage en septembre 2013

11 3 axes : - Observation sociale - Détection des publics, et traitement des situations - Le Fonds daide Objectif : 300 bénéficiaires en 2013 Lanalyse des situations par une équipe pluridisciplinaire permet de : Réduire ou contenir la consommation dénergie - en intervenant sur les comportements et les modes de consommation - en intervenant sur le bâti - en accompagnant un déménagement pour un logement permettant une réduction Apporter des solutions pour payer les factures dénergie - en mettant en œuvre les tarifs sociaux - en proposant des conseils et/ou un accompagnement sur la gestion du budget Augmenter les revenus disponibles des ménages en activant louverture des droits Plateforme précarité énergétique

12 Réunir les acteurs, décideurs, chercheurs et praticiens autour du rôle du développement langagier dans la prévention des inégalités sociales dès les premiers apprentissages. Rendre hommage et donner une continuité au travail de Michel Zorman Un colloque gratuit sur deux jours - 1 er jour réservé aux professionnels - 2 ème jour destiné au grand public Intervenants : Michel Dolle, François Cherèque, Martin Hirsch, Agnès Florin… Les 19 et 20 juin prochains à la MC2 Colloque « Langagez-vous ! » En partenariat avec lUNCCAS, la CAF de lIsère, le PRES, lUniversité Joseph Fourier, lUniversité Stendhal, la Metro, lAGECSA

13 2 – Etat davancement général

14 Développement social et solidarité

15 Evolution des projets des CHRS EVOLUTION DES PROJETS DES CHRS Refonte du projet détablissement basé sur laccompagnement des parcours des hébergés par typologie de publics accueillis Projet dhébergement et de restauration : participation des hébergés et accompagnement à la vie en collectivité, mise en place de la fonction dencadrement des activités de la vie quotidienne, accompagnement vers lautonomie CONSTITUTION DU SERVICE ACCUEIL ET ORIENTATION Développement du lien hébergement / logement sur la question des sorties dhébergement et la réinsertion des ménages en participant notamment aux instances partenariales du logement Finalisation de lorganisation du Service Intercommunal dAccueil Faire évoluer le PAO vers un SAO

16 ADAPTER LACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE REALISE PAR LE CCAS Expérimenter les conditions de la continuité et de ladaptation de laccompagnement social Développement des temps daction de la Maraude CCAS Réflexion sur la mise en place dune « Halte de nuit » CONDUIRE DES PROJETS INNOVANTS ET ALTERNATIFS - Mise en place dune procédure pour la fermeture des campements illicites Projet MOUS dagglomération en lien avec la DIHAL Lieu d'insertion pour les Roms UE : travail de consolidation du dispositif, travail avec les services de lEtat autour de laccès à lemploi Initier, porter, accompagner de nouveaux dispositifs,

17 Vers des Maisons des Habitants ROLE ET PLACE DES CENTRES SOCIAUX 6 directions de territoire mises en place avec un principe de conduite dun projet commun Ville et CCAS par secteur Travail sur mesure des impacts de la territorialisation Poursuite des mutualisations : avec antenne : secteur 4 – Capuche / secteur 6 – Patio ; avec socio culturel : secteur 5 – Abbaye - Réflexion sur la poursuite du processus daccueil Ville – CCAS dans les MDH Chorrier Berriat et Abbaye (Suite départ CG) REDÉFINIR LE RÔLE ET LES PRIORITÉS DES CENTRES SOCIAUX Développer linformation et laccès aux droits Structuration des accueils Développement des postes décrivains publics Renforcer le développement social et limplication des habitants Structuration des équipes de développement social dans les MDH : mutualisation fonctions dAgent de Développement Local, nouveaux postes crées (ADL et animateur) Généralisation des comités dusagers

18 REPONDRE A DE NOUVEAUX BESOINS SOCIAUX Développement des paniers solidaires : En 2013 : 11 CS et MDH. Mise en place de paniers dépicerie sèche Pass Culture : Par les MDH vers les équipements culturels Saison 2 : 80 propositions culturelles et places Plateforme mobilité : Installation à la Station Mobile (mai 2012) Promouvoir linnovation sociale avec les Maisons des Habitants (MDH) PRENDRE EN COMPTE LES DIFFICULTES ECONOMIQUES DES MENAGES Répondre aux difficultés économiques des ménages Favoriser laccès aux droits Renforcer lobservation sociale - Partenariat avec GEG : Informations sur tarifs de première nécessité et maitrise de l'énergie en partenariat ; implantation de permanences de la Plateforme Budget dans leurs locaux Pérennisation de lAllocation Municipale dHabitation (AMH) Implantation du service dinclusion financière au sein de la MDH Prémol et déploiement dans les MDH/CS Elargissement du périmètre d'observation et mutualisation des ressources existantes : création du Réseau des observatoires de l'agglomération grenobloise l'OBS'Y

19 En direction des familles PROMOUVOIR NOS ACTIONS…. Réalisation dun « état des lieux parentalité et développement des espaces enfance/famille en coopération avec la CAF (convention territoriale globale) En direction des jeunes Soutien au Planning familial avec temps complémentaire identifié pour Mistral et Abbaye – Teisseire Coopération avec les équipements socio culturels Engagement dans le service civique : 27 jeunes en 2012, 28 en 2013 Travail sur la création de postes d emplois davenir (en 2013) Chantiers éducatifs : 200 jeunes première feuille de paie

20 Petite Enfance

21 Eveil culturel et activités artistiques EVEILLER / ANIMER Evolution du partenariat avec lEcole Supérieur dart et de Design et le Muséum dhistoire naturelle de la Ville de Grenoble : Poursuite des projets culturels Petite Enfance : Formation de professionnels Petite Enfance par des professionnels de la Direction des affaires culturelles de la Ville Développement du partenariat avec lEspace 600 (Patio) Continuité du groupe musique : Poursuite du travail et des représentations Evolution du partenariat entre les EAJE et les différents acteurs de leur territoire. Collaboration au montage de projets communs (CAF à travers la CTG, AGECSA, Espaces Familles dans les MDH…)

22 DEPLOYER/SOUTENIR Parler Bambin. Mise en œuvre de la formation et du dispositif dans tous les EAJE de Grenoble. Formation de collectivités partenaires (Lille, Rennes, Fontaine…) Construction dun protocole de diffusion du dispositif (collaboration UNCCAS) Formalisation de la méthode, modélisation du développement du projet Mise en place une journée « Portes ouvertes » pour les collectivités ou organismes intéressés Accroître la capacité daccueil & diversifier modes de gestion Pom Flore et Alexandre : extension réalisée Projet associatif Mahou-Minauds : ouverture en mars 2013 Ouverture de la crèche New York Rénovation de lEAJE Vieux Temple : ouverture en septembre 2013 Espace 0-6 ans Bâjatière Crèche La Bruyère : repositionnement suite à incendie

23 Repérage des publics non pris en charge dans les modes daccueil traditionnels ETUDIER / EXPERIMENTER Expérimentation dun service de garde à domicile sur le secteur 5 pour les demandes daccueil en horaires atypiques et extension au secteur 6 et à Mistral (2012). Soutien à la parentalité avec les MDH Réflexion sur la mise en place dactions communes entre MDH et crèches Collaboration avec les MDH, les Espaces Familles et lAGECSA autour de la parentalité Dispositif de suivi des 2-4 ans - Projet de continuité éducative avec lInspection Académique comportant une réflexion sur le redémarrage de la structure Passerelle. Poursuite de la réflexion avec la Ville sur le périscolaire prenant en compte la gestion des rythmes scolaires et de la garde atypique pour les 3-6 ans scolarisés

24 Personnes âgées

25 MIEUX VIVRE ET VIEILLIR EN VILLE Plan daction collective de soutien à domicile Expérimentation du projet Voisinâge avec les Petits Frères des Pauvres, sur le secteur 6 Accompagnement de lévolution du dispositif des Vignes, projet expérimental dans foyer ADOMA Participation au projet BIVACS (rapprochement entre la demande de santé et lautonomie à domicile et loffre technologie) : prévention des chutes, isolement social, domotique Refondation du service social personnes âgées en vue de renforcer et développer sa capacité à mettre en œuvre des actions collectives

26 MIEUX VIVRE ET VIEILLIR EN VILLE Rôle des équipements de proximité Ouverture espace Conviviâges de la Maison du Bois dArtas : pôle ressources pour le bénévolat et annexe de la MDH secteur 2 Mise en place de Pôles dAnimation Gérontologique et Intergénérationnelle dans chaque Maison des Habitants Réflexion sur les temps douverture des équipements Offre socio culturelle et sportive Ouverture de la restauration EPA pour les personnes de – de 60 ans Promotion de laccès aux clubs auprès des personnes âgées et mise en place dun soutien aux sorties organisées par les clubs Adapter les prises en charge Poursuite du projet LFPA avec : Offre : fermeture des Gentianes en 2012, relogement de lensemble des résidents, définition dun programme pour la réalisation dun équipement mixte (EHPAD / EHPA / centre de jour) sur le secteur Flaubert Restauration : poursuite de louverture à de nouvelles possibilités de restauration pour les résidents et engagement dun projet innovant au cœur de la Villeneuve pour la résidence du Lac

27 Accompagne ment des personnes vulnérables ACCOMPAGNER LES PARCOURS DE VIE - Interventions de psychologues à domicile Mise en place dune offre de bilans de santé autonomie pour personnes âgées en grande précarité avec le Centre de Prévention des Alpes et l'AGECSA Amélioration des soins à domicile : réorganisation des services, plan de prévention de la maltraitance et formation Humanitude, démarche certification qualité « NF services à la personne » Prévention par le logement adapté Travail inter-partenarial Ville / CCAS / Bailleurs sur loffre de logements pour publics en perte de mobilité Projet « Nouvelles solidarités intergénérationnelles dans l'habitat public » avec le DIGI et ACTIS (quartier Gallieni) Action ciblée pour bénéficiaires APA et logements ACTIS (expérimentation secteur 6) Réalisation dactions collectives SDH / CCAS autour de 3 programmes dadaptation de logements

28 Offre dEhpad du CCAS CENTRE DACCUEIL DE JOUR Augmentation 6 places au Centre dAccueil de Jour Les Alpins ACCOMPAGNER LES PARCOURS DE VIE DELPHINELLES – NARVIK Mise en place dune équipe unique entre Delphinelles et Narvik Projet ZAC Flaubert prévoyant le rapprochement des deux établissements dans un même EHPAD : accord de lARS pour le financement de 9 places supplémentaires pour atteindre 80 lits Refonte des outils relatifs aux droits des usagers avec création de documents type : Règlement de fonctionnement, contrat de séjour, livret daccueil Elaboration dun projet commun danimation dans les EHPAD

29 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE DE GRENOBLE Siège : 28 galerie de l'Arlequin Grenoble cedex 2 Tél – Fax


Télécharger ppt "Plan dactions du CCAS Mars 2013. Le Plan dactions 2009/2014 du CCAS Validé par le Conseil Municipal de mars 2009 Décliné en 40 actions autour de 3 exigences."

Présentations similaires


Annonces Google