La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Connaissance et protection des orchidées sauvages dans les DOM : l'exemple de la Guadeloupe Philippe Feldmann, Nicolas Barré et Claude Ffrench Association.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Connaissance et protection des orchidées sauvages dans les DOM : l'exemple de la Guadeloupe Philippe Feldmann, Nicolas Barré et Claude Ffrench Association."— Transcription de la présentation:

1 Connaissance et protection des orchidées sauvages dans les DOM : l'exemple de la Guadeloupe Philippe Feldmann, Nicolas Barré et Claude Ffrench Association Guadeloupéenne d'Orchidophilie

2

3 Une biodiversité importante dans les 4 DOM Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion Un grand nombre d espèces souvent épiphytes présentes dans tous les milieux (>500 taxons) les épiphytes, dont les orchidées, sont potentiellement d excellents bioindicateurs : –famille relativement bien connue –beaucoup d espèces, adaptées à différents milieux (écotones)

4 Le cas de la Guadeloupe Une grande diversité de milieux conduit à un grand nombre d espèces –102 (93) espèces –91 espèces sur 500 km² en Basse Terre –l insularité favorise un endémisme relatif (5 endémiques strictes, 25 des antilles) Le Dom le plus étudié au niveau orchidologique

5 Amélioration des connaissances Exploitation et recherche des informations existantes –des références historiques importantes Cogniaux, Duss, Stéhlé, etc. –des flores récentes (Garay & Sweet, Fournet) –des échantillons dherbier (AMES, BR, P, K, GUAD, etc.) –de nombreuses publications (>70 références)

6 Amélioration des connaissances Une révision de la taxonomie nécessaire –extension des aires de répartition : moins d endémisme, synonymie,.. –difficultés des « micro-orchidées » : Pleurothallidinae. Les descriptions à partir d échantillons secs conduisent à des confusions Apport déterminant de Carlyle L. Luer établissement de clés de détermination spécifiques

7

8 Répartition des orchidées Cartographie : > données de 93 espèces sur 13 ans –AGO / SFO / PNG / CIRAD –14 espèces non retrouvées –8 nouvelles espèces dont 1 non décrites

9 Répartition des orchidées des espèces en forte régression (zones sèches) des espèces spécifiques d écotones –bioindicateurs forts : Octomeria ffrenchiana, Ionopsis satyrioides, Campylocentrum micranthum, Leochilus puertoricensis la distribution discontinue est la règle pour beaucoup d épiphytes

10 Menaces classiques ou spécifiques : –mais conséquences amplifiées par la faible taille des milieux disparition du milieu –déforestation (plantation et agriculture, charbon de bois, urbanisation) –barrages (microcentrales, AEP) –aménagement des sentiers

11

12 Menaces facteurs naturels : –cyclones –tremblements de terre –éruptions volcaniques (Montserrat) ils ont toujours existé, mais...

13 Menaces intensité des prélèvements –collectionneurs et commerçants : Oncidium, Epidendrum, Brassavola –destruction des supports merisiers, marbri

14 Protection réglementation –arrêté ministériel de 1989 incomplet, en attente de mise à jour depuis …10 ans, arrêté prêt depuis..5 ans inappliqué –espaces protégés : Parc National de la Guadeloupe –mais destructions majeures des écotones de crêtes Réserves Naturelles, arrêtés de biotopes –peu d orchidées

15

16 Protection information –essentiellement AGO : plaquettes, expositions, posters, médias sensibilisation –au niveau des administrations et des politiques efficace dès que lié à intervention médiatique formation –personnel de l ONF, PNG, ONC, étudiants de l UAG

17 Protection sauvetage de stations –coupes ONF, dégâts de cyclones (translocations) diminution de la pression de prélèvement –multiplication artificielle par culture in vitro (CIRAD) 3 endémiques, 10 espèces parmi les plus menacées –limitation de l ouverture de nouvelles traces intervention au niveau des collectivités et administrations

18 Protection renforcement de populations –Epidendrum revertianum mise en évidence d une diminution de fertilité semis in vitro de descendances contrôlées de toutes les stations existantes étude de faisabilité avec proposition de méthode de renforcement et de suivi (Montrésor, 1999)

19 Protection réintroduction –Epidendrum rubroticum création d une population hybridogène à forte fertilité (Martinique x Sainte Lucie) étude de faisabilité achevée (Montrésor, 1999)

20 Conclusions la statut et les menaces des orchidées de Guadeloupe sont aujourd hui bien connues la sensibilisation et l information des populations est insuffisante les structures chargés de la gestion des espaces protégées ont des difficultés structurelles et relationnelles les empêchant d agir seules

21 Conclusions le rôle des associations locales et internationales est déterminant pour arrêter la dégradation actuelle de la situation dans les espaces protégées, le lobbying étant particulièrement efficace dans le contexte local les spécificités des DOM rendent moins efficaces les actions de protection règlementaires dans le domaine de l environnement, leur application étant « approximative », d autres voies de protection concertées devant être explorées


Télécharger ppt "Connaissance et protection des orchidées sauvages dans les DOM : l'exemple de la Guadeloupe Philippe Feldmann, Nicolas Barré et Claude Ffrench Association."

Présentations similaires


Annonces Google