La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ARCHITECTURE DE LA PENSEE SOCIALE POURQUOI IL EST DIFFICILE DE CHANGER DAVIS FRANCOISE MARIOTTI Docteure en Psychologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ARCHITECTURE DE LA PENSEE SOCIALE POURQUOI IL EST DIFFICILE DE CHANGER DAVIS FRANCOISE MARIOTTI Docteure en Psychologie."— Transcription de la présentation:

1 ARCHITECTURE DE LA PENSEE SOCIALE POURQUOI IL EST DIFFICILE DE CHANGER DAVIS FRANCOISE MARIOTTI Docteure en Psychologie

2 LA PSYCHOLOGIE SOCIALE émerge à la fin du 19e siècle Tarde, Lebon, Allport, Durkheim considère lhomme selon deux aspects : - lindividuel (psychologique) - le collectif (social) étudie linfluence sociale sur le sujet et la dynamique des interactions sociales utilise la méthode expérimentale

3 Pourquoi dit-on que la pensée est sociale ? la pensée est une série de processus cognitifs : mémoriser, classer, sérier, compter, raisonner… intervention de processus sociaux, ex : –surestimation de pièces de monnaie –sériation de baguettes –règle de trois –syllogismes porte sur des objets sociaux

4 Dès lors quil existe une organisation cognitive et une organisation sociale, il paraît indispensable de rechercher les effets de cette double structure dans larticulation des divers modes dexpression de lindividu socialisé Du point de vue historique, on passe, en remontant cette architecture, des expressions instantanées ou momentanées de la pensée sociale à des formations qui sétalent sur la longue durée et qui sont caractéristiques densembles sociaux de plus en plus vastes

5 La pensée sociale sexprime par des manifestations variées : thêmata idéologies représentations sociales attitudes opinions, que lon peut regrouper en une architecture, selon 3 principes qui vont : du plus stable au plus labile (changeant) du général au particulier de linstallation dans la durée à lexpression momentanée

6 Architecture de la pensée sociale (Rouquette, 1973, 1996) Thêmata Idéologies Représentations sociales Attitudes Opinions

7 Pourquoi cette hiérarchisation ? chaque niveau est « linstance intégrative » de lautre, ainsi : les thêmata, « notions premières », forgent le langage de lidéologie les idéologies engendrent des familles de RS les RS fédèrent des attitudes à partir de « positionnements attitudinels », peuvent naître des opinions

8 Thêmata (Moscovici et Vignaux, 1994) universaux qui structurent la pensée à lorigine Thêma : « organisateur sémantique et/ou syntaxique du discours jouant le rôle de notions premières, ancrant des systèmes dopposition relatifs au corps, à lêtre, à laction en société, que lon retrouve dans toutes les langues » ex : femme/homme - bien/mal - chaud/froid, juste/injuste, actif/passif, vivant/inerte…

9 « A la fin du XIXe siècle,lindien Vivekananda, disciple de Ranakrishna, disait : Lorsque lOriental veut sinstruire de la construction des machines, il vient sasseoir aux pieds de lOccidental et apprendre de lui. Lorsque lOccidental veut sinstruire de lesprit de Dieu, de lâme, de la signification et du mystère de lunivers, il doit pour apprendre aller sasseoir aux pieds de lOrient. » (Roger-Pol Droit)

10 Idéologies (« isme ») propres à un type de société fonction : offrir un système explicatif cohérent des phénomènes de la vie individuelle et/ou sociétale, souvent accepté sans réflexion critique ont un caractère de généralité génèrent un champ de représentations sociales

11 Représentations sociales ensemble organisé de connaissances, croyances, préjugés, stéréotypes, opinions partagées par un groupe à l'égard d'un objet social donné, concerné par cet objet (enjeu) genèse marquée par lhistoricité (ex RS hygiène) toute RS dun objet social, qq soit son contenu, a une structure : - éléments centraux (noyau central) - éléments périphériques

12 Les attitudes sont des évaluations, jugements, prises de position plus ou moins nuancées daprès Allport, elles ont une dimension affective (pas les opinions) elles se mesurent et peuvent être manipulées en vue dun changement - non durable- (manip en labo, TD)

13 Les opinions très diverses et momentanées (faible coût cognitif de changement) de ce fait, pas un objet détude en S Champagne, Patrick : « faire lopinion,le nouveau jeu politique » 1990 QQ raisons de penser que « lopinion publique nexiste pas » …vote à la présidentielle, utilité des vaches sur lenvironnement et coût de limmobilier…

14 Importance relative de ces formations cognitives 2 opinions peuvent être différentes mais se rattacher à une attitude commune des attitudes communes peuvent se rattacher à des RS différentes des RS différentes peuvent être nourries de la même idéologie Ex : RS de la psychanalyse (Moscovici, 1961)

15 Thêmata : rationnel/irrationnel - sciences/croyances - Orient/Occident Idéologies : rationnalisme - spiritualisme RS : astrologie - zététique - paranormal - psychologie médecine - statistiques Attitudes : Le reikki ça marche sur moi (+)- je naime pas la méditation (-) Opinions : lhoméopathie cest du sucre - le soja est bon pour la santé -

16 Approche structurale des RS leur contenu a peu dintérêt on sintéresse scientifiquement aux éléments : noyau central (NC) périphérie (EP) les éléments du NC sont rigides, stables dans le temps (dizaines dannées) consensuels pour un groupe les EP sont plus mouvants et permettent le changement => la RS dun objet social change si et seulement si son noyau central change

17 Etudes structurales des RS quand on compare les RS dun objet social dans deux groupes différents, on peut dire quelles sont différentes si et seulement si leur NC est différent Ex : RS de la science selon le sexe et lâge plusieurs méthodes pour le repérage du NC et des EP

18 Quelles méthodes ? Analyse de similitude (Flament) Mise en cause (Moliner) Analyse prototypique ou étude double des évocations (Vergès) Schèmes Cognitifs de Base (Guimelli et Rouquette)

19 Changement des RS changent peu par la communication transformation progressive ou brutale liens entre RS et pratiques efficacité des pratiques nouvelles considérées comme irréversibles Ex : RS de la chasse (Guimelli)


Télécharger ppt "ARCHITECTURE DE LA PENSEE SOCIALE POURQUOI IL EST DIFFICILE DE CHANGER DAVIS FRANCOISE MARIOTTI Docteure en Psychologie."

Présentations similaires


Annonces Google