La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENJEUX DU MONDE & DEVELOPPEMENT DURABLE CHEE & DD Méditerranée Marseille, le 31 janvier 2008 Jacques Brégeon Professeur École Centrale Paris, Directeur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENJEUX DU MONDE & DEVELOPPEMENT DURABLE CHEE & DD Méditerranée Marseille, le 31 janvier 2008 Jacques Brégeon Professeur École Centrale Paris, Directeur."— Transcription de la présentation:

1 ENJEUX DU MONDE & DEVELOPPEMENT DURABLE CHEE & DD Méditerranée Marseille, le 31 janvier 2008 Jacques Brégeon Professeur École Centrale Paris, Directeur du CHEE & DD, Collège des Hautes Études de lEnvironnement et du Développement Durable

2 Préparer les dirigeants aux enjeux du développement durable Contact: tel Jacques Brégeon tel

3 1969 O 2 France

4 Un monde en croissance continue... Un modèle économique fondé sur: ressources naturelles quasi gratuites croissance économique et consommation dénergie équilibre nécessité de croissance

5 Croissance économique, mais… écarts croissants / pauvreté impacts environnementaux saggravant des défis humains et écologiques majeurs

6 World gross product Le monde vu à travers le filtre du PNB (2002, ONU)

7 Accès à leau

8 4 grands enjeux imbriqués Réchauffement climatique Fin de léconomie pétrole Démographie vs Développement Dégradation de la biodiversité

9 Premier enjeu: 1/ CLIMAT 2/ ENERGIE 3/ DEVELOPPEMENT 4/ BIODIVERSITE Effet de serre Gaz à effet de serre Réchauffement climatique

10 + 1°C en 150 ans

11 Concentration CO 2 sur 1000 ans

12 Glaciations: 8 à 10° C en ans CO 2 θ CH 4 NB/ Corrélation CO2 / température moyenne

13

14 Réchauffement enregistré entre 1960 et 2004

15 Simulation du réchauffement à la fin du 21 e siècle Scénario B2

16 Emissions de CO 2 Température Concentration CO 2 On ne peut que freiner le rythme daccroissement de la concentration de CO 2, même en réduisant fortement les émissions NB/ durée de vie du CO2 : 100 ans

17 Croissance économique / Energie Fin de léconomie pétrole… 2040 ? Deuxième enjeu: 1/ LE CLIMAT 2/ LENERGIE 3/ DEVELOPPEMENT 4/ BIODIVERSITE

18 Population mondiale, en milliards dhabitants Consommation par habitant en tep Évolution des besoins mondiaux en énergie de 1990 à 2050 Amérique du Nord Amérique latine Europe de lOuest Chine … Asie du Sud Afrique Moyen-Orient Russie-PECO Australie Japon De 9…à 20 milliards de tep

19 Le Peak oil… bientôt franchi ? ?

20 Réserves de carburants fossiles en 2002 Source: BP Après le pétrole ? Le charbon

21 Evolution des coûts des différentes filières énergétiques Source : General Electric éolien solaire nucléaire

22 Couverture des besoins énergétiques scénario de production Énergies renouvelables nucléaire Énergies fossiles

23 Démographie / Développement Europe / Asie / Afrique Troisième grand enjeu: 1/ LE CLIMAT 2/ ENERGIE 3/ LE DEVELOPPEMENT 4/ BIODIVERSITE

24 9,5 Md ,5 Md

25 1,6 6,5 x 4 9,5 + 50%

26 Démographie: population < 15 ans en 2000

27 Distribution de la population

28 Biodiversité / biotope de lhumanité Valeur économique Quatrième grand enjeu: 1/ LE CLIMAT 2/ ENERGIE 3/ LE DEVELOPPEMENT 4/ BIODIVERSITE

29 BIODIVERSITE Variabilité et diversité des organismes vivants et des écosystèmes « Sans nature, pas de futur » Lavenir et lexistence même de lhumanité sont indissociables de son milieu naturel » (Charte de lenvironnement, 2003)

30 EMC²I – La biodiversité, CHEE, 9ème session, 16 décembre LA SITUATION ? Seulement 10% des 15 millions despèces probables sont répertoriées Le changement climatique peut anéantir 1/3 des espèces dici espèces menacées dextinction dans le monde rythme de disparition 1000 fois > rythme naturel une préoccupation devenue politique

31 MONDE 1/3 des récifs coralliens sont morts, 1/3 sont menacés 1/3 des amphibiens, 1/4 des mammifères et 1/8 des oiseaux sont menacés dextinction EUROPE En un siècle, lEurope a perdu 50% de ses zones humides Les stocks de certains poissons se sont effondrés de 80% FRANCE 1/5 des vertébrés ont disparu ou sont gravement menacés 3/4 des zones humides ont disparu EMC²I – La biodiversité, CHEE, 9ème session, 16 décembre 2004 Quelques données « écologiques »…

32 Dimension économique … pharmacopée naturelle pour 75% de la population 10 à espèces végétales utilisées en médecine poisson 60% des protéines animales consommées Services gratuits fournis par la nature Mds / an soit 2 fois le PIB de lhumanité ! EMC²I – La biodiversité, CHEE, 9ème session, 16 décembre 2004

33 DÉMOGRAPHIE (+ 50 % dici 2050, soit + 3 milliards hab.) DEMANDE CROISSANTE EN RESSOURCES (E,MP) EMISSIONS, POLLUTIONS, DECHETS… DÉGRADATION DES MILIEUX RUPTURE DES EQUILIBRES ÉCOLOGIQUES EMC²I – La biodiversité, CHEE, 9ème session, 16 décembre 2004

34 1,9 ha / hab. Asie 3,5 ha / hab. ?

35 Empreinte écologique

36 Beyond the limits 1992 temps 2050

37 Conséquences du réchauffement Effets directs: température, zones climatiques, niveau des mers, courants marins… Catastrophes naturelles et conséquences Ressources en eau, sécurité alimentaire Aspects sanitaires Energie 2040 fin de léconomie pétrole Corrélation - développement - énergie - CO2 après le pétrole, le charbon … Démographie vs Développement + 50% en ans Asie, Afrique, Europe (5 %) Économie, géopolitique, sécurité Tensions sur les marchés accès aux ressources (eau, En, MP) Frustrations / opulence Terrorisme Biodiversité rupture des équilibres biologiques contre coût économique

38 Réagir ? LE DEVELOPPEMENT DURABLE

39 Dates clés 1972 Stockholm (éco développement) 1987 Rapport Brundtland 1992 Rio (juin) Maastricht (janvier) juin1997 New York (Rio + 5) Kyoto 2002 Johannesburg 1980 UICN 2005 Kyoto ratification

40 1992 la Conférence de Rio les textes essentiels: La Déclaration de Rio sur lenvironnement et le développement acte de naissance du « Développement durable » L Agenda 21 (un plan d action) La Convention sur les changements climatiques La Convention sur la diversité biologique Les principes de gestion durable des forêts

41 DEFINITION Définition de référence, Gro Harlem BRUNDTLAND (in rapport « Our common future » 1987) UN DEVELOPPEMENT QUI REPONDE AUX BESOINS DU PRESENT SANS COMPROMETTRE LA CAPACITE DES GENERATIONS FUTURES A REPONDRE AUX LEURS NB Dimension temporelle (lien entre les générations)

42 Principe 3 LE DROIT AU DEVELOPPEMENT DOIT ÊTRE REALISE DE FACON A SATISFAIRE EQUITABLEMENT LES BESOINS RELATIFS AU DEVELOPPEMENT ET A L ENVIRONNEMENT Principe 4 POUR PARVENIR A UN DEVELOPPEMENT DURABLE, LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT DOIT FAIRE PARTIE INTEGRANTE DU PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT ET NE PEUT ÊTRE CONSIDEREE ISOLEMENT DECLARATION DE RIO

43 AUTRE DEFINITION DU DEVELOPPEMENT DURABLE Traité de MAASTRICHT (janvier 1992) NB Avant Rio (juin 1992) Article 2 PROMOUVOIR UNE CROISSANCE DURABLE RESPECTANT L ENVIRONNEMENT INVENTER DES MODES DE DEVELOPPEMENT ET DONC DE CONSOMMATION POUR ASSURER LE BIEN-ÊTRE DES HOMMES D AUJOURD HUI SANS COMPROMETTRE CELUI DES HOMMES DE DEMAIN

44 Léquation du Développement durable durable = viable + vivable + équitable Économie Social Environnement Équitable Vivable Viable DURABLE

45 1. Pour toute entité, pour tout projet, pour toute politique, à toute échelle déterminer loptimum entre léquitable, le viable et le vivable 2. Mettre en œuvre en respectant des règles de bonne gouvernance, notamment les principes du DD précautionresponsabilitésolidarité et équitétransparence participation aux décisionsintégration préventive 3. Le faire pour aujourdhui et pour demain sans hypothéquer le développement des générations futures et leur droit à bénéficier dun environnement sain EXPLICITATION DU CONCEPT

46 LE TETRAEDRE DU DEVELOPPEMENT DURABLE Gouvernance Environnemental Économique Social Temps Principes: Précaution Équité-solidarité Responsabilité Transparence Participation concertation Intégration préventive Anticipation Prospective Evaluation Culture IDD Global Compact normes vivable équitable viable

47 - Droits de lhomme : prévention et protection des droits de lhomme - Droits du travail : liberté dassociation et droit à la négociation collective élimination de toute forme de travail forcé et obligatoire abolition effective du travail des enfants non discrimination / emploi et activité professionnelle - Protection de lenvironnement : application du principe de précaution responsabilité et pratiques soucieuses de lenvironnement développement des technologies propres et sobres.Lutte contre la corruption Global Compact (Pacte Mondial) éthique universelle ?

48 Global compact Œuvrer ensemble …choisissons dunir les pouvoirs des marchés avec la puissance des valeurs universelles. Choisissons de concilier les forces créatives des entrepreneurs privés avec les besoins des défavorisés et les nécessités des générations futures… Kofi Annan 1999

49 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, cest une finalité: le devenir de l humanité / enjeux une démarche, voire une philosophie de laction respectant les règles de bonne gouvernance, se référant à un corpus éthique (Global Compact, principes) se traduisant par des comportements et une nouvelle manière de faire

50 Comprendre les enjeux Comprendre que les solutions globales sont dabord locales Comprendre que chacun peut et doit agir Comprendre quil est urgent de réagir Pour sengager dans le développement durable

51 En résumé Le Développement durable ce nest certainement pas une panacée mais, sans doute, la voie étroite du salut de lhumanité …

52 Développement durable Etat des lieux France, 2007

53 Etat des lieux Les grands enjeux sont compris (ONU New York) oui, pour certains; mais réticences des responsables Le pays a amorcé une stratégie de réponse, oui, mais elle ne sest encore attaquée quà lécume Les acteurs sont mobilisés (Grenelle) Oui pour les plus impliqués; mais leffort de sensibilisation et daccompagnement reste énorme Le développement durable, priorité du gouvernement? Les discours de N. Sarkozy (New York, Grenelle), le MEDAD permettent dy croire; et lAgriculture ? et la Santé ? et le Tourisme ? Comment organiser la transversalité ? Comment mettre en œuvre les stratégies papier ?

54 Grenelle, les groupes 1/ lutter contre les changements climatiques et maîtriser la demande dénergie 2/ préserver la biodiversité et les ressources naturelles 3/ instaurer un environnement respectueux de la santé Deux intergroupes : Déchets OGM 4/ pour des modes de production et de consommation durables 5/ une démocratie écologique ; institutions et gouvernance 6/ promouvoir des modes de développement écologiques favorables à la compétitivité et à lemploi

55 Grenelle suites… Le Commissariat général au Développement durable Les Comités opérationnels, calendrier ex: Etat exemplaire, Recherche, Portail Mission Education au développement durable

56 Education au DD EDD volet RH de la politique nationale NB/ aspects communication Pédagogie / disciplines, partenariat Démarches E3D, agenda 21 Formation sphère éducative, acteurs Partenariats, Charte, Ressources RH, outils TICE, portail Recherche, experts, chaires, formation des responsables et formateurs, métiers clés…

57 Stratégie pour lEDD Un Schéma national pour léducation et la formation au DD Une délégation ou commissariat pour piloter Une mission pour évaluer Une fondation pour soutenir Des dispositifs dappui: chaires en régions, IHEDD, métiers clés

58 2008 Mettre en œuvre le développement durable ???

59 Environnement, écologie, développement durable… des incompréhensions récurrentes Environnement vs Écologie écologie humaniste ? Écologie vs Économie - Aucune antinomie ! Développement durable vs écologie une confusion entretenue Développement durable vs RSE Responsabilité sociale et environnementale Tout est dans tout; le DD, un effet de mode

60 Des difficultés réelles Conduire simultanément des stratégies de court terme / règles du jeu actuelles de long terme / devoir dinvention articulant le local et le global lici et lailleurs le court terme et le long terme Compatibilité ? Contradiction ? Complexité en tout cas

61 Un problème de temps Apprendre à conjuguer les temps: politique, économique, social, biologique, écologique… Développer une réflexion prospective sous contrainte majeure Urgences, priorités, arbitrages… jouer sur plusieurs tableaux

62 Dautres difficultés plus techniques: Un problème de boîte à outils outillage / performance « sociétale » outillage / analyse prospective Une question dorganisation pour la société innovation / novation développement des compétences

63 Quelle(s) stratégie(s) ? Plusieurs strates de maturation: bonne conscience écologie domestique écologie de circonstance réingénierie, réinvention révision stratégique innovation, opportunité Deux impératifs: Transversalité absolue Efficacité et réalisme Compréhension Implication

64 Le développement durable, un avenir commun à bâtir Nécessité dinventer un nouveau modèle Des défis à relever Des mutations à conduire Une vraie motivation pour les jeunes… et les moins jeunes

65 Quelles voies possibles ? Gouvernance Finance Technologie Eco Logique Comportement …

66 Réduire les émissions de GES Contrôler les quotas et les marchés Diffuser les meilleures technologies Prévenir les conséquences du RC Gérer les migrations climatiques Contrer les effets de la mondialisation Gérer la diversité culturelle, religieuse… 1. Gouvernance mondiale forte

67 Investissement socialement responsable ISR, fonds éthiques… Capital risque DD Micro crédit (Cf. Muhamad Younous) Mécénat, philanthropie… Surtout, un outillage adapté aux finalités ex PIB, internalisation des coûts écologiques, financiarisation des IDD, long terme… 2. Le levier financier

68 3. Le levier technologique Au moins deux axes à privilégier: 1. CO 2 / GES Limiter les émissions à la source Capturer (puits carbone), stocker (sous-sol ?) 2.Energie Charbon propre, nucléaire (4 e génération,ITER) Énergies renouvelables (solaire)

69 4. Léco-logique Production et consommation « responsables » Eco fonctionnalité: du produit au service, intégration amont – aval, dématérialisation, décarbonation Éco conception des activités et des structures: ex: distribution, mobilité… Éco efficacité énergétique, neutralité Carbone Écologie industrielle, la logique du vivant économie circulaire

70 5. Les comportements Du local au global Individuels et collectifs Quotidiens et permanents Ex: Nos déplacements sont conditionnés par: lorganisation du territoire (transports) la structure urbaine (densité) les structures sociales (famille) lenvironnement technique (bâti, conso E) lorganisation des activités (temps) le modèle social (publicité) les choix personnels (empreinte écologique)

71 Illustration

72 Voies possibles Le levier technologique: exemple La dématérialisation de léconomie Facteur 4 / Facteur ? Eco efficacité (NegaWatt)

73 temps Croissance économique Ressources naturelles Dématérialisation Découplage des ressources naturelles et de léconomique daprès O ?

74 Dématérialisation de léconomie Passer de Facteur 4 à Facteur 10 ??? F4 F % 90% 75% 2030 Mutation ? Amélioration Daprès O2

75 Dimensionnement du problème En MtC Facteur 4

76 Tendance Négawatt Sobriété Efficacité Énergies renouvelables Stratégie NegaWatt

77 Scénario nW TWh Efficacité Gain par efficacité à la production Sobriété Gain par efficacité sur pertes + export Chaleur perdue secteur électricité Transports Consommation branche énergie (hors prod d'électricité) Pertes électriques branche électricité Électricité Chaleur


Télécharger ppt "ENJEUX DU MONDE & DEVELOPPEMENT DURABLE CHEE & DD Méditerranée Marseille, le 31 janvier 2008 Jacques Brégeon Professeur École Centrale Paris, Directeur."

Présentations similaires


Annonces Google