La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les 400 coups, de François Truffaut. Fiction? Même si le film est autobiographique, il sagit néanmoins dune fiction Changement de nom Le père nest pas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les 400 coups, de François Truffaut. Fiction? Même si le film est autobiographique, il sagit néanmoins dune fiction Changement de nom Le père nest pas."— Transcription de la présentation:

1 Les 400 coups, de François Truffaut

2 Fiction? Même si le film est autobiographique, il sagit néanmoins dune fiction Changement de nom Le père nest pas alpiniste, mais automobiliste

3 FT et lautisme Pour réaliser son film, FT rassemble de la documentation sur la délinquance Il observe les autistes

4 Noir et blanc, le deuil Le film est en Noir et Blanc, les images sont réalisées par lun des meilleurs techniciens de la photographie.

5 Le personnage dAntoine Pour le choix du comédien : Lannonce a été faite sur France-Soir ; sur une centaine denfants, cest Jean-Pierre Léaud qui a été choisi : Indiscipliné Cultivé Une certaine souffrance dans sa famille On obtient dans ce film un portrait mêlé de Truffaut et de JP Léaud Antoine est un personnage imaginaire

6 Latmosphère de deuil vient de la mort récente dAndré Bazin, son « père adoptif » Il lui a dailleurs dédié le film

7 En 1959, il présente le film à Cannes ( cest Hiroschima mon amour, de Resnais qui remportera la palme)

8 Il vend le film aux Américains, qui titrent : « Un triomphe à Cannes » et parlent de « la jeunesse retrouvée du cinéma français » Un film français aux USA

9 Il obtient le prix de la mise en scène ; le film a beaucoup de succès( spectateurs) car il permet une réflexion sur labandon des parents Le succès

10 Cest le début des films « jeunes » Son père réagit : « Cest le portrait dun authentique salaud » FT dira : « Je nai pas été un enfant maltraité, mais un enfant non traité » Un film « jeune »

11 Ce film est le coup denvoi de la « Nouvelle vague » La Nouvelle vague

12 Quapporte le film à cette époque ? il est le résultat dun travail personnel, le style est autobiographique. Nous voyons le point de vue de FT ; nous le voyons regarder le monde autour de lui. Le regard de FT

13 La fin est trop brusque ( + frustration) · On sétait attaché au personnage · On a pitié · On se demande comment on peut être aussi mauvais · On attend une amélioration Pourquoi ce film peut-il déplaire aux enfants?

14 Ce nest pas un récit : pas de structure narrative ( SI, EM, …. SF), mais une dégringolade dans le malheur Un récit?

15 Il ny a pas deffets spéciaux, car pas de rêve.. tout est noir aucune intention dembellir la réalité doù le noir et blanc pas de musique réparatrice peu de dialogue peu de direction dacteurs ( les enfants semblent à peine dirigés) cest livré tel quel, à létat brut Doù un sentiment de malaise chez le spectateur… Aucun embellissement de la réalité

16 · Tout est NOIR, notamment les adultes

17 Les hommes o Linstit est « bêtement » méchant et injuste avec Antoine o Le prof danglais est ridicule( « the ») o Le beau-père est intéressé par son club et les voitures o Les gardiens jouent aux petits chevaux o Le surveillant du centre lui donne une gifle et refuse la visite de René Ces personnages sont des caricatures Les hommes

18 Nous avons ici un noircissement de la réalité ( Hyperbole de la laideur??), notamment, le décor : Antoine voit les enseignes racoleuses de Pigalle par le grillage du panier à salade ( il a rencontré les prostituées dans la cellule) Noircissement de la réalité

19 DONC, les enfants, encadrés par de mauvais adultes, ne peuvent quêtre mauvais dans une société pareille Donc les enfants….

20 Les femmes dans le film

21 La mère : égoïste, superficielle, ; elle naime pas son fils mais elle aime les hommes Les filles de joie dans la prison La grand-mère : la seule femme qui lait aimé La mère de René : alcoolique La seule femme positive est la psychologue, mais on ne la voit pas ( hors champ) Antoine et les femmes

22 Les femmes

23 RAPPORTS D ANTOINE AVEC LES FEMMES ET SON COMPLEXE D OEDIPE. Antoine est un enfant secret et mystérieux, il ne confie pas vraiment et tous ses actes sont une façon d'extérioriser ce mal-être. Il a beaucoup d'admiration pour sa mère, elle est pour lui une personne inaccessible, à ses yeux elle est l'idéal de beauté féminin, beauté qu'elle ne cache pas par ailleurs, en effet elle enlève ses bas dans le couloir sous le regard de son fils. Antoine est curieux de ce corps et lorsqu'elle n'est pas là il observe avec minutie tous les objets de sa coiffeuse.

24 Antoine n'a pas dépassé le stade où il ne voit plus sa mère comme image maternelle mais en tant que femme à part entière. Ce qui crée une confrontation lorsqu'il la surprend dans les bras de son amant, jaloux et ne pouvant atteindre cet amant, il se venge par l'intermédiaire de son beau-père en tentant de l'éloigner de sa mère, c'est une mort symbolique du père. Complexe d'Oedipe:

25 L espace dans le film Du huis-clos à la liberté

26 Lespace: du huis-clos à……… Antoine passe dun huis-clos à un autre La salle de classe où il est enfermé Sa pseudo-chambre, qui nest quun passage La prison Le centre de redressement

27 Antoine et les femmes Il écoute les conversations des femmes dans la rue à propos d'accouchements qui lui donne des nausées. Cependant la seule personne à qui Antoine se confie est une femme, la psychologue, seule intermédiaire et pourtant il n'y a pas de véritable dialogue, on a que le point de vue d'Antoine, le seul a priori qui soit intéressant pour le message du film. Et en lui racontant la vie qu'il mène et pourquoi il déteste sa mère, on s'aperçoit que c'est l'enfance de TRUFFAUT lui-même qui est dévoilée à travers le personnage d'Antoine DOINEL. Une seule question de la psychologue : " pourquoi détestes-tu ta mère ? ", Suffit à expliquer tout un comportement.

28 …À limmensité, la liberté Le long travelling de la fuite dAntoine La mer Le regard dAntoine: il nous regarde … enfin… il se met à exister par la caméra

29 Lécriture

30 Lécriture: le conflit Les Quatre cents coups décrit les démêlés dAntoine avec lécriture : lignes de punition non faites, mot dexcuse raté, composition française refusée comme plagiat, lettre à son (beau-)père déclenchant la rupture... Même les détails relèvent de ce conflit dAntoine avec lécriture. On voit Antoine et René jouer à la sarbacane avec les pages du Guide Michelin que cherche Julien Doinel

31 Lécriture salvatrice Pour Truffaut, laccession à lécriture est essentielle, liée à laccès à la culture, pour le développement de lêtre humain. En témoigne LEnfant sauvage, histoire dun enfant élevé hors du langage, qui ne pourra jamais accéder à un état pleinement humain.

32 Lécriture cinématographique La fameuse image fixe qui clôt Les Quatre cents coups est une tentative de réconciliation entre limage et lécriture, limaginaire et le symbolique. Visage de Léaud fixé par le mécanisme du cinéma. Impossible au spectateur de ne pas prendre conscience un instant que ce quil voit ne relève pas dun monde fictif auquel sidentifier imaginairement, mais dune représentation cinématographique, dune inscription sur la pellicule, dune écriture.

33 Émotion Les grands moments des Quatre cents coups sont muets comme les grandes douleurs : cest linoubliable trajet nocturne dans le fourgon cellulaire ; cest la non moins inoubliable séquence finale... En dépit de cette sobriété, presque de cette sécheresse, notre gorge se noue, peu de fins de film ont été aussi émouvantes.

34 Pourquoi, cette émotion ?

35 La longueur du plan en travelling Il y a dabord la longueur : Antoine court interminablement suivi en travelling en un seul plan ; cest naturellement quil sessouffle, se fatigue, commence à ralentir sa foulée.

36 La mer, symbole de lavenir Cest aussi quil court vers la mer, symbole pour lui de linconnu et de lavenir ; sur son visage vers nous finalement retourné on peut lire en une seconde quune étape est franchie, quun voyage au bout de la nuit se termine, que quelles que soient la suite et les angoisses de la suite, une découverte vient dêtre faite et « qui porte en germe la générosité et la beauté morale.


Télécharger ppt "Les 400 coups, de François Truffaut. Fiction? Même si le film est autobiographique, il sagit néanmoins dune fiction Changement de nom Le père nest pas."

Présentations similaires


Annonces Google