La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Système Monétaire International Chronologie J-M HENEFFE A.P.L.L. - 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Système Monétaire International Chronologie J-M HENEFFE A.P.L.L. - 2012."— Transcription de la présentation:

1 Système Monétaire International Chronologie J-M HENEFFE A.P.L.L

2 XIX ème Changes fixes Changes fixes (étalon-or) XX ème 1914 Première guerre mondiale Sur le plan national : la monnaie en circulation est constituée de billets et de pièces convertibles en or et dont lémission est fonction du stock national dor. = =

3 XIX ème Changes fixes Changes fixes (étalon-or) XX ème 1914 Première guerre mondiale = = Sur le plan international : les monnaies sont définies légalement par rapport à lor (lunité monétaire correspond à un certain poids dor). Ces monnaies sont interchangeables entre elles sur base de leur définition légale respective (pair de change). =

4 XIX ème Changes fixes Changes fixes (étalon-or) XX ème 1914 Première guerre mondiale 1918 Entre 1914 et 1918, la convertibilité intérieure de la monnaie en or fut suspendue. Après 1918, le rétablissement de létalon-or ne fut plus possible car les monnaies en circulation à lintérieur des pays nétaient plus convertibles et, du fait de la hausse des prix des biens, le volume dor disponible nétait plus suffisant pour faire face aux besoins du commerce international.

5 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes Changes fixes (étalon de change-or) Il fut conseillé aux pays membres de conserver une partie de leurs avoirs extérieurs sous forme de devises étrangères convertibles en or et dutiliser ces devises comme moyens de règlement des transactions internationales et comme instrument de réserve de change, à côté de lor. Cest la première instauration du régime de létalon de change-or = = ou

6 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes Changes fixes (étalon de change-or) 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale

7 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS Changes fixes (étalon de change-or)

8 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS Cest un nouveau régime détalon de change-or qui est imaginé. Les réserves des pays sont constituées par de lor et des devises fortes (dollar, livre sterling, franc suisse...). La clé de voûte du système était la définition de la valeur-or du dollar (888,671 milligrammes dor fin correspondant à un prix de 35 $/once).

9 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS Chaque pays fixe la parité de sa monnaie vis-à-vis de lor (ou du dollar) en sengageant à maintenir le cours, seule une variation de 1 % de la parité est autorisée. Cet ordre monétaire international est fondé sur trois principes fondamentaux : la convertibilité des monnaies la stabilité des changes la collaboration entre tous les partenaires.

10 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS Le Fonds Monétaire International (F.M.I.), Le Fonds Monétaire International (F.M.I.), issu de Bretton Woods, est lorganisme qui favorise la stabilité des changes et qui apporte un concours financier temporaire aux pays membres afin quils puissent équilibrer leur balance des paiements.

11 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS La Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) La Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) est chargée de promouvoir et de financer des projets. Au départ, il sagissait de reconstruire lEurope mais aujourdhui, la « Banque mondiale » a pour but daccorder des prêts à des taux privilégiés aux pays en voie de développement pour réaliser leurs objectifs économiques ou structurels.

12 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS Changes fixes (étalon de change -or)

13 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS Changes fixes (étalon de change-or) 1971 Accords de Washington -Dévaluation du dollar ème dévaluation du dollar

14 XIX ème XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS 1971 Accords de Washington -Dévaluation du dollar ème dévaluation du dollar 1973 Accords de Paris (changes flottants) 1976 Accords de la Jamaïque Changes flottants

15 1976 Accords de la Jamaïque Changes flottants Ces accords visent à légaliser les pratiques qui se sont instaurées à partir de 1973 sur tous les marchés des changes après que les pays dEurope occidentale et le Japon eurent cessé dintervenir pour défendre un cours fixe de leurs monnaies respectives face au dollar. Les pays signataires sinterdisent expressément dencore faire référence à lor. Ils saccordent le droit de laisser flotter leur monnaie, sous réserve de maintenir un fonctionnement « ordonné » du marché. (Flottement impur). Le nouveau « numéraire » est le droit de tirage spécial (D.T.S.) qui sert dunité de compte.

16 XIX ème Changes fixes Changes fixes (étalon-or) XX ème 1914 Première guerre mondiale Conférence de Gênes 1931 Dévaluation de la livre 1933 Dévaluation du dollar 1939 Deuxième guerre mondiale BRETTON WOODS 1944 BRETTON WOODS 1971 Dévaluation du dollar ème dévaluation du dollar 1973 Accords de Paris (changes flottants) 1976 Accords de la Jamaïque Changes fixes (étalon de change-or) Changes flottants Changes fixes (étalon de change-or)

17 Système Monétaire Européen De l E.C.U. à leuro… à leuro…

18 A lorigine, la création du SME a été motivée par la fin du système monétaire de Bretton Woods et par labandon des changes fixes. La convergence des économies européennes sest alors trouvée remise en cause par la fluctuation des monnaies des pays membres de la CEE. Les accords de la Jamaïque, constatant la création dun système monétaire international fondé sur les changes flottants a conduit les pays européens à réfléchir à la création dun système monétaire régional rétablissant les changes fixes afin de ne pas remettre en cause les acquis de la convergence économique Le 12 avril 1972, le mécanisme « du serpent dans le tunnel » réduisait les marges de fluctuation entre les monnaies communautaires à ± 2,25% (le serpent) et entre ces monnaies et le dollar à ± 4,5% (le tunnel). Pour assurer le fonctionnement de ce mécanisme, les États membres créaient en 1973 le Fonds européen de coopération monétaire (FECOM).

19 Les résultats furent décevants. Face aux perturbations dues au prix du pétrole, les Etats membres ont réagi de manière divergente. De fréquentes et intenses fluctuations des taux de change et des entrées et des sorties du mécanisme de stabilité des changes ont eu lieu. Le serpent, conçu initialement comme un accord de portée communautaire, a été réduit à une zone de stabilité monétaire autour du mark. À la fin de 1977 la moitié seulement des neuf pays membres d'alors (RFA, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg et Danemark) restaient à l'intérieur du mécanisme, les autres ayant décidé de laisser flotter complètement leurs monnaies. Le système a été abandonné la même année.

20 Le Système monétaire Européen naquit d'une Résolution du Conseil Européen du 5 décembre Il commença à fonctionner le 12 mars 1979 conformément à l'accord signé le même jour entre les différentes banques centrales des pays qui faisaient partie de la Communauté. Il avait trois grands objectifs: Stabiliser les taux de change Réduire l'inflation Préparer l'unification monétaire européenne.

21 Le SME repose sur un certain nombre de principes : Les monnaies européennes sont échangeables entre elles grâce à des cours pivots qui rétablissent donc le principe des changes fixes. Une monnaie commune est créée, lECU, pour servir dunité de compte au sein de lUnion Européenne. Les monnaies peuvent varier les unes par rapport aux autres de + / - 2,25%. Les Banques Centrales européennes ont lobligation dintervenir sur le marché des changes quand les monnaies sécartent de leur cours-pivot. +2,25 % -2,25 %

22 LEuropean Currency Unit était un panier composé d'un pourcentage déterminé de chacune des monnaies participantes. La valeur de ce panier se calculait en multipliant le poids attribué à chaque monnaie par son taux de change par rapport à l'ECU. Cétait uniquement une monnaie de compte qui n'avait pas de cours légal. Elle servait de moyen de paiement et de réserve par les banques centrales. Dans le S.M.E., la modification des cours bilatéraux était possible, mais il fallait quil y eût accord mutuel !

23 Le SME a vécu de nombreuses turbulences et a notamment connu une violente tourmente en septembre et octobre 1992, suite aux difficultés de ratification du traité de Maastricht au Danemark et en France. La livre sterling et la lire ont dû quitter le mécanisme de change en septembre 1992 et en novembre de la même année la peseta et l'escudo ont été dévalués de 6% par rapport aux autres monnaies. En janvier 1993, la livre irlandaise a été dévaluée de 10%; en mai, la peseta et l'escudo ont subi une nouvelle dévaluation. Face à une nouvelle vague de spéculation pendant lété 1993, le système a failli éclater.

24 Pour calmer le jeu, les pays signataires décidèrent délargir les marges de fluctuation à plus ou moins 15 % autour des cours-pivots bilatéraux. +2,25 % -2,25 % + 15 % - 15 %

25 Même si les « changes fixes » ne létaient donc plus tellement, la plupart des pays furent pourtant capables de garder des marges de fluctuations très serrées en s « amarrant » au DM. Avec lentrée du schilling autrichien en 1995, celle du marka finlandais en 1996, le retour de la lire en novembre 1996 et lentrée de la drachme grecque en 1998, treize Etats sur quinze firent ainsi partie du S.M.E. Les deux autres monnaies, la livre britannique et la couronne suédoise, tout en restant en dehors du système, poursuivirent une même politique de rigueur.

26 En signant le Traité de Maastricht, les douze sétaient engagés à réaliser lUnion économique et monétaire pour la fin du siècle. Pour obtenir leur ticket dentrée, les Etats durent répondre à un certain nombre de « critères de convergence » (taux dintérêt, dinflation et de change stables + déficit public et dette limités). Depuis le 2 mai 1998, 11 pays, dont la Belgique, participent à lEURO. Cest à cette date que le Conseil européen a arrêté la liste des participants, a désigné le président de la Banque centrale européenne et a fixé les parités entre chacune des monnaies participantes. Le Danemark, La Grande-Bretagne et la Suède refusent (pour linstant ?) dadopter leuro, vu lhostilité de leurs opinions publiques (= « exclus politiques »). La Grèce ne répondait pas aux critères de convergence et, au départ, était dès lors exclue économiquement.

27 Le 1 er janvier 1999, lEURO () est ainsi devenu la monnaie légale unique des 11 pays de lEuroland. Il a commencé à être employé de manière progressive comme monnaie de banque, en parallèle avec les devises nationales. Depuis le 1 er janvier 2001, comme sa situation sétait améliorée entre-temps, la Grèce est devenue le 12 e membre. Le 1 er janvier 2002, avec nos 11 autres partenaires, nous nous sommes définitivement séparés de nos « vieux » billets (et pièces) nationaux.

28 Le 1er janvier 1999, lEURO () est ainsi devenu la monnaie légale unique des 11 pays de lEuroland. Il a commencé à être employé de manière progressive comme monnaie de banque, en parallèle avec les devises nationales. Depuis le 1 er janvier 2001, comme sa situation sétait améliorée entre-temps, la Grèce est devenue le 12 e membre. Le 1 er janvier 2002, avec nos 11 autres partenaires, nous nous sommes définitivement séparés de nos « vieux » billets (et pièces) nationaux.

29 Le 1 er janvier 2007, la Slovénie est devenue le 13 ème membre de la zone euro. Le 1 er janvier 2008, Chypre et Malte ont également rejoint notre monnaie. Après la Slovaquie en 2009 (1 euro = 30,1260 couronnes slovaques), cest lEstonie qui nous a rejoint au 1er janvier 2011 (1 euro = 15,6466 couronnes estoniennes). La zone euro compte depuis lors dix-sept pays membres. Elle devrait progressivement s'élargir aux autres Etats de l'Union dans les prochaines années.

30 Au printemps 1998, un nouvel organisme a vu le jour : la Banque Centrale Européenne (BCE). Nous savons quavec les Banques Centrales de lEurosystème, elle doit définir et mener la politique monétaire des pays membres. La BCE est établie à Francfort, son président est nommé par le Conseil européen. Elle a pour objectifs : dassurer la stabilité (interne) de leuro,dassurer la stabilité (interne) de leuro, de conduire la politique de change de leuro,de conduire la politique de change de leuro, de gérer les réserves de changes.de gérer les réserves de changes.

31 Au printemps 1998, un nouvel organisme a vu le jour : la Banque Centrale Européenne (BCE). Nous savons quavec les Banques Centrales de lEurosystème, elle doit définir et mener la politique monétaire des pays membres. Nous savons que ses principaux « instruments » sont : la politique des taux dintérêt (niveau interne et externe),la politique des taux dintérêt (niveau interne et externe), la gestion de la liquidité (au niveau interne, notamment par la politique dOpen Market),la gestion de la liquidité (au niveau interne, notamment par la politique dOpen Market), Les interventions sur le marché des changes (niveau externe : en achetant et en vendant des « paquets » de devises).Les interventions sur le marché des changes (niveau externe : en achetant et en vendant des « paquets » de devises).

32 J-M HENEFFE 2012.


Télécharger ppt "Système Monétaire International Chronologie J-M HENEFFE A.P.L.L. - 2012."

Présentations similaires


Annonces Google