La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La religion et le multiculturalisme au Canada / Religion and Multiculturalism in Canada Le défi posé par lintolérance et la discrimination religieuse The.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La religion et le multiculturalisme au Canada / Religion and Multiculturalism in Canada Le défi posé par lintolérance et la discrimination religieuse The."— Transcription de la présentation:

1 La religion et le multiculturalisme au Canada / Religion and Multiculturalism in Canada Le défi posé par lintolérance et la discrimination religieuse The Challenge of Religious Intolerance and Discrimination

2 La religion et le multiculturalisme au Canada / Religion and Multiculturalism in Canada David Seljak, Départment des études religieuses Université St. Jeromes de lUniversité de Waterloo Avec Joanne Benham Rennick, Université de Waterloo Andréa Schmidt, chercheur indépendant, Toronto Kathryn Da Silva, Université dOttawa Paul Bramadat, Université de Winnipeg

3 Conclusions générales Lintolérance religieuse et la discrimination sont des obstacles importants à la poursuite du multiculturalisme. La nature de lintolérance religieuse et de la discrimination au Canada se transforme. Les anciennes formes dintolérance et de discrimination nont pas été adressées adéquatement.

4 Conclusions générales Une laïcité « fermée » émergente pourrait favoriser lintolérance et la discrimination. Les questions transnationales pourraient être des facteurs conduisant à une augmentation de lintolérance et de la discrimination au Canada. Un effort de promotion de la liberté religieuse et de la tolérance qui soit positive et dynamique rendra la société canadienne plus juste, plus participative et davantage multiculturelle.

5 Lintolérance religieuse et la discrimination : définitions Intolérance : attitudes, valeurs et croyances Discrimination : actions, pratiques et structures « Discrimination structurelle » ou « désavantage religieux » Elles vont souvent de pair, mais souvent pas. Par exemple, la décision prise par lOntario de ne pas subventionner les écoles indépendantes à fondement religieux est discriminatoire envers les non-catholiques, mais elle a été prise sans intention malicieuse.

6 Religion – race – appartenance ethnique Il est difficile de séparer la religion de la race et de lappartenance ethnique Exemples des juifs et des sikhs. Il est difficile de séparer les causes de lintolérance et de la discrimination Lanti-sémitisme, tout comme lislamophobie, peut former un cocktail toxique de chauvinisme religieux, de racisme, de préjugé ethnique, de xénophobie et de bigoterie anti-immigrant.

7 Lintolérance religieuse et la discrimination en tant quobstacles aux objectifs du Programme de multiculturalisme Justice sociale Inclusion et participation Respect de la diversité culturelle

8 Sources de lintolérance religieuse et de la discrimination au Canada 1. Questions structurelles qui exigent des solutions à long-terme 2. Sécularisation : la solution qui fait maintenant partie du problème 3. Globalisation, intolérance religieuse et discrimination au Canada 4. Sources culturelles de lintolérance et de la discrimination

9 Questions structurelles qui exigent des solutions à long-terme 1. Animosité qui découle de la stratification sociale fondée sur la religion 2. Intolérance et discrimination envers les traditions religieuses minoritaires qui découlent de lhistoire du privilège chrétien 3. Manque de respect envers les pratiques et les croyances spirituelles traditionnelles des peuples autochtones du Canada

10 Sécularisation : la solution qui fait maintenant partie du problème 4. Une sécularisation « fermée » ou idéologique ayant comme présupposé que toutes les religions sont essentiellement non-informées, tribales, anti-égalitaires, et potentiellement violentes. Lhostilité anti-immigrant est souvent nourrie par le sentiment qu« ils » ne sont pas comme « nous » Avant, cela signifiait qu« ils » nétaient pas chrétiens comme « nous ». Maintenant, cela signifie souvent qu« ils » ne sont pas séculiers – cest- à-dire, informés, démocratiques, libéraux, rationnels, etc. – comme « nous »

11 Globalisation, intolérance religieuse et discrimination au Canada 5. Les conflits ethniques, politiques et religieux (ainsi quethno-politico-religieux) transnationaux se jouent maintenant sur sol canadien.

12 Sources culturelles de lintolérance et de la discrimination 6. Méfiance et hostilité envers les soit-disant Nouveaux mouvements religieux, alimenté par le mouvement anti- culte et les médias 7. Chauvinisme explicite ou implicite de la théologie, de léthique ou des pratiques des communautés religieuses 8. Intolérance religieuse et discrimination qui appartiennent aux idéologies plus vastes que sont le racisme et lethnocentrisme

13 Le défi posé au multiculturalisme par lintolérance religieuse et la discrimination Ethnoracial diversity may adversely affect a societys cohesiveness in two ways. When diversity results in inequality, it may undermine the sense of fairness and inclusion among individuals and groups. Racial diversity may also weaken the commonality of values, commitments and social relations among individuals and groups, thereby affecting their capacity to cooperate in the pursuit of common objectives. Each dimension is important in its own right, and they may have a combined effect on social cohesion. Jeffrey G. Reitz and Rupa Banerjee, "Racial Inequality, Social Cohesion, and Policy Issues in Canada," in Belonging, Diversity, Recognition and Shared Citizenship in Canada, ed. Thomas J. Courchene, Keith Banting, and Wanda Wuttune (Montreal: Institute of Research on Public Policy, 2007), 2. De manière semblable, lintolérance religieuse et la discrimination peuvent miner le sentiment de justice et dinclusion parmi des tranches significatives de la population, affaiblir la solidarité et le respect mutuel, et, en fin de compte, éroder la cohésion sociale.

14 Les préoccupations internationales : source dinspiration de plusieurs études Royaume Uni : Paul Weller, Alice Feldman, and Kingsley Purdam, "Religious Discrimination in England and Wales, Home Office Research Study 220," Home Office Research, Development and Statistics Directorate (2001). Australie : Gary Bouma Desmond Cahill, Hass Dellal and Michael Leahy, "Religion Cultural Diversity and Safeguarding Australia," ed. Department of Immigration and Multicultural and Indigenous Affairs (2004). Union européenne : European Monitoring Centre on Racism and Xenophobia, "Muslims in the European Union: Discrimination and Islamophobia," ed. EUMC (EUMC, 2006).

15 Remettre la religion à lordre du jour Toute politique ou programme visant à faire du Canada un pays plus participatif, inclusif, démocratique, juste et composé dune société culturellement diversifiée, ne peut se permettre de faire fie de lintolérance religieuse et de la discrimination.

16 La naissance dun Canada chrétien Quelques antécédents historiques de la religion au Canada

17 Quelques antécédents de la religion au Canada Les peuples autochtones avaient leurs propres traditions spirituelles Les français ont tenté de « transplanter la chrétienté », cest-à-dire de recréer en Nouvelle France la condition d« établissement » de la France.

18 Établissement Léglise et létat sont tous deux chrétiens Léglise et létat collaborent dans létablissement des paramètres de la société, chacun selon sa sphère de compétence Habituellement, létat met en vigueur un monopole religieux pour le compte de léglise Habituellement, la théologie justifie lordre établi Religion et culture sont fusionnés

19 Le projet détablissement britannique Après 1763, les britanniques ont tenté détablir lÉglise dAngleterre en Amérique du nord britannique. Dès 1854, ce projet est abandonné, mais non pas lidée dun Canada chrétien La création dun « établissement diversifié ».

20 Le projet canadien : létablissement diversifié Reconnaissance officielle du christianisme « non- confessionnel » de la majorité protestante avec des concessions envers une population largement catholique Collaboration avec les grandes dénominations « respectables », surtout les anglicans, les presbytériens et lÉglise unie du Canada Maintient dun « établissement social »; la culture et les valeurs canadiennes sont largement façonnées par le christianisme

21 Nous ne sommes pas les États Unis Si elle vous arrête, la police ne vous lira pas vos droits Miranda. Au Canada, il ny a pas de séparation de jure entre église et état.

22 Conséquences historiques Léducation, les soins de la santé, les services sociaux, lintégration des immigrants, les services offerts aux peuples autochtones (y compris la catastrophe des écoles résidentielles), sont des initiatives conjointes entre église et état. Être un bon canadien, cest être un bon chrétien. La prohibition et le contrôle de lalcool La législation portant sur la moralité sexuelle, le mariage et lavortement La loi sur le dimanche [ ]

23 Pour être un bon canadien, il fallait être un bon chrétien En 1913, le surintendant adjoint du Baptist Home Mission Board de lOntario et du Québec, C.J. Cameron écrivait : Il nous faut travailler à lassimilation de létranger.... Si la civilisation canadienne échoue dans son effort dassimilation des masses étrangères admises au pays, il sensuivra la destruction des idéaux dune nation libre et de nom chrétienne qui sera supplantée par un ordre moindre dhabitudes, de coutumes, et dinstitutions.... il ny a quun seul moyen datteindre ces objectifs : faire de létranger un canadien, en faisant de lui un chrétien.

24 Conséquences Rejet et suppression des spiritualités autochtones Anti-catholicisme Intolérance envers les groupes chrétiens minoritaires Anti-sémitisme répandu Intolérance religieuse combinée à la bigoterie envers les membres de groupes minoritaires visibles sikhs hindous bouddhistes musulmans chinois

25 Solution : la sécularisation Autonomie et neutralité de la nation face à la religion Par exemple, la législation sur les unions de même-sexe Autonomie du marché La loi sur le dimanche était la première question portant sur des dispositions de la Charte sous lArticle 2. Prise de contrôle par létat de léducation, des soins de la santé, des services sociaux Graduellement hors Québec Dramatiquement au Québec : la Révolution tranquille

26 Solution : la sécularisation Le dés-établissement social Valeurs culturelles provenant de sources non- chrétiennes Adoption culturelle répandue dune séparation de type américain entre église et état La diversité religieuse perçue comme bien publique et la tolérance ou le pluralisme adopté comme élément du multiculturalisme

27 Quelques mises en garde re. la sécularisation Le déclin des mentalités religieuses à un niveau individuel ne sest pas produit. La religion est privatisée, dés-institutionnalisée, dispersée, et subjectivée. Le processus est loin dêtre complété. Le Canada ne forme pas une société séculière, mais une société sécularisante et, plus précisément, une société dé-christianisante.

28 Lavenir multi-religieux Le nouveau paysage religieux

29

30 Ce qui na pas changé Le Canada, toujours majoritairement chrétien à 76,6%. 70% sont soit catholiques romains (dénomination la plus importante) ou protestants. Les juifs et les catholiques romains ont connu une croissance modérée (environ 4-5%).

31 Ce qui a changé depuis 1991 Le nombre de « sans religion » a augmenté de 12,3% à 16,2% On ne peut dire ce que cela signifie puisque ces chiffres comprennent les athées, les agnostiques, plusieurs chinois canadiens, et de jeunes gens qui pourraient se tourner vers la religion plus tard. Augmentation des communautés musulmane (128,9%), hindou (89,3), bouddhiste (83,8) et sikh (88,8) Ensemble, elles ne forment encore que 6,3% de la population Augmentation de la population chrétienne hors des courants principaux (121%)

32 Le déclin protestant Baisse des dénominations protestantes de courants principaux (-8%) La plus dramatique pour les presbytériens (-35,6%) Les pentecôtistes ont connu une baisse de 15%, les amenant à environ

33 Lavenir multi-religieux : raisons pour lesquelles il faut sattendre à une plus grande diversité religieuse au Canada « Selon les scénarios de projection envisagés, les personnes de confessions religieuses non chrétiennes devraient représenter entre 9,2 % et 11,2 % de la population du Canada en 2017, soit entre et personnes. » À comparer avec 2001 alors que 6,3% de la population ( personnes) se disait musulmane, juive, bouddhiste, hindou, sikh ou dune autre religion non-chrétienne. À comparer avec 1991 alors quapproximativement 4% de la population disait de même. Bélanger et Malenfant, Projections de la population des groupes de minorités visibles, Canada, provinces et régions , p Emphase dans le texte original.

34 Composition religieuse des cohortes dimmigrants, (%) Nombre dimmigrants avant million* mille million million million

35 Potentiel daccroissement de lintolérance religieuse et de la discrimination Récemment, Statistiques Canada a projeté un accroissement de la population la plus apte à connaître la discrimination. Une croissance de limmigration entraînera une croissance du potentiel dintolérance religieuse et de discrimination enracinées dans des questions transnationales.

36 Potentiel daccroissement de lintolérance religieuse et de la discrimination Laccroissement de la population canadienne non- chrétienne relèvera essentiellement de laugmentation de limmigration. Ces groupes seront concentrés surtout à Montréal, Toronto et Vancouver Ces regroupements conduiront vraisemblablement a des demandes de changements structurels et d« accommodements » Par exemple, en Mars 2007, le Toronto Star rapportait une controverse au sujet de la pratique hindou de dispersion de restes humains incinérés dans de leau en mouvement, cest-à-dire, dans des rivières et des lacs de la région de Mississauga.

37 Potentiel daccroissement de lintolérance religieuse et de la discrimination Les données du recensement révèlent une augmentation marquée du nombre de canadiens qui adoptent une identité religieuse hors des courants dominants, tel le Wicca et dautres nouveaux mouvements religieux. Les seules dénominations religieuses qui démontrent des signes daccroissement sont les protestants évangéliques, qui sont enclins à exprimer leur christianisme publiquement. Même les églises chrétiennes dominantes peuvent devenir plus conservatrices et en venir à ressembler davantage à leurs contreparties évangéliques. Ces groupes pourraient aussi demander plus daccommodements et une plus grande participation, lançant ainsi un défi à dautres canadiens pour quils changent leur manière dinteragir dans la sphère publique.

38 Intolérance religieuse et discrimination au Canada aujourdhui Attitudes et pratiques

39 Intolérance religieuse Ce que révèlent les recensements et sondages Les canadiens entretiennent une opinion généralement favorable à légard de la plupart des groupes religieux Par contre, une minorité significative fait preuve de suspicion à légard des musulmans et des juifs En 1991, un sondage Angus Reid a démontré que les sikhs formaient le groupe avec lequel les canadiens étaient le moins à laise

40 Seuls 13% des répondants à lEDE ont identifié la religion comme source de la discrimination perçue Tableau 4. La religion comme source de discrimination chez les répondants ayant perçu une discrimination. Enquête sur la diversité ethnique, La population dont a tenu compte le sondage est formée de canadiens de plus de 15 ans qui nétaient pas autochtones.

41 Par contre, 43% des crimes haineux rapportés sont de motivation religieuse (vs. la race à 57%) Tableau 5. Incidences de crimes motivés par la haine dans 12 grands services de police du Canada. Enquête pilote de Statistiques Canada 2002.

42 Impact socio-économique de lintolérance religieuse Les familles juives canadiennes victimes dintolérance religieuse et de discrimination sont généralement mieux nanties et mieux éduquées que la famille canadienne moyenne. Morton Weinfeld signale quen 1991, environ 22% des juifs vivaient dans des foyers dont le revenu dépassait les $, soit trois fois celui des autres canadiens. Voir aussi N. Tomes, "Religion and Rate Returns to Human Capital: Evidence from Canada," Canadian Journal of Economics 16 (1983), R. Meng and J. Sentance, "Religion and the Determination of Earnings: Further Results," The Canadian Journal of Economics 17, no. 3 (1984).

43 Impact socio-économique de lintolérance religieuse Les familles canadiennes musulmanes qui souffrent aussi de niveaux élevés dintolérance religieuse et de discrimination, ont les revenus individuels parmi les plus bas au Canada. Ce fait est étrange puisque les musulmans canadiens en tant que groupe jouissent du deuxième niveau de scolarité le plus élevé au pays (après les juifs canadiens) et denviron 10% de plus élevé que la canadien moyen.

44 Appendice D, Schéma 3 : Niveau de revenu individuel et identité religieuse, adultes, 21 ans et plus, Canada, 2001 % Graphique fourni par le Prof. P. Beyer, Université dOttawa et utilisé avec sa permission.

45 Appendice D, Schéma 6 : Niveau de revenu comparatif et niveau de scolarité selon lidentité religieuse Non-immigrants âgés de 21 à 30 ans, Identités ethniques choisies*, Canada, 2001 (%) Source: Statistiques Canada, Graphique fourni par le Prof. P. Beyer, Université dOttawa et utilisé avec sa permission.

46 Autres lieux de discrimination et dintolérance Problèmes en milieu de travail : tolérance et accommodement Éducation: structures, pratiques et culture Femmes, intolérance religieuse et discrimination

47 Autres lieux de discrimination et dintolérance Politiques locales, accommodements et conflits Couverture médiatique et parti pris Intolérance religieuse dans lInternet Soins de la santé : étendue et limites de la tolérance

48 Appartenance symbolique : quest- ce quêtre – et qui est – canadien? Accommodement des congés religieux : importance pratique et symbolique La lutte autour de lattirail (turbans, kirpans, hijabs, etc.) Limportance des symboles comme indicateurs de frontières, didentité et de solidarité

49 Sadresser à lintolérance religieuse et à la discrimination Quelques idées pour nourrir la discussion

50 Protection de la liberté et de la diversité religieuses aujourdhui Charte canadienne des droits et libertés [1982] Article 2 Chacun a les libertés fondamentales suivantes : a) liberté de conscience et de religion; b) liberté de pensée, de croyance, d'opinion et d'expression, y compris la liberté de la presse et des autres moyens de communication; c) liberté de réunion pacifique; et d) liberté dassociation. La Loi sur le multiculturalisme canadien [1988] Loi canadienne sur les droits de la personne [1985] – avec la myriade de codes provinciaux des droits de la personne

51 Protection de la liberté et de la diversité religieuses aujourdhui Jugements de la cour suprême R. c. Big M Drug Mart Ltd., [1985] a établi des principes de « neutralité » de létat et du droit. Comm. Ont. des Droits de la Personne c. Simpsons-Sears, [1985] a établi lobligation « daccommodements raisonnables » par lemployeur.

52 Protection de la liberté et de la diversité religieuses aujourdhui Non-discrimination et accommodements raisonnables en milieu de travail Loi sur l'équité en matière d'emploi [1995] Code canadien du travail (R.S., 1985, c. L-2)

53 Principes fondateurs Létat ne doit pas favoriser une religion particulière Les pratiques ne peuvent pas être indirectement discriminatoires On doit accommoder les individus Par contre, la liberté religieuse nest pas sans limites

54 Questions structurelles qui nont pas encore été adressées par les changements législatifs, judiciaires et administratifs Quest la religion? Quest la liberté religieuse? Le cas de la spiritualité autochtone traditionnelle Linvisibilité de la religion chinoise

55 Quelques idées pour sadresser à lintolérance religieuse et à la discrimination I. Sengager à faire de la question une priorité II. Permettre à la diversité religieuse dagir comme inspiration pour une remise en question des structures de la société canadienne III. Promouvoir léducation et le dialogue

56 I. Faire en sorte quadresser lintolérance et la discrimination devienne une priorité 1. Par la promotion des droits et libertés religieuses et par leur intégration plus complète dans toutes les initiatives de promotion du multiculturalisme, faire en sorte quadresser lintolérance et la discrimination devienne une priorité. Dans une étude de 546 projets de recherche commandités par le Programme de multiculturalisme de , seuls 19 avaient trait de manière significative à la religion. Six de ceux-ci portaient sur les après-coups du 11 septembre. 2. Entreprendre des études plus exhaustives sur les désavantages économiques auxquels doivent faire face les musulmans.

57 II. Remettre en question les structures 3. Sadresser de manière plus complète à la question du privilège chrétien, tant au niveau pratique que structurel. 4. Adopter une laïcité ouverte qui accueille la participation de communautés religieuses dans les débats publiques. 5. Reconnaître la spiritualité autochtone traditionnelle de manière à permettre aux peuples autochtones un plus grand contrôle des différents aspects de leur propres vies et communautés.

58 III. Léducation publique à tous les niveaux 6. Promouvoir une éducation à la religion qui soit sans préjugés pour tous les étudiants, ainsi que pour les décideurs, les représentants des médias et toute autre personne ayant un parti pris dans les débats publiques. 7. Sponsoriser le dialogue interreligieux et la collaboration, capitalisant sur les mouvements œcuméniques et interreligieux existants.

59 Adresser vos questions à David Seljak Départment des études religieuses Université St. Jeromes de lUniversité de Waterloo , poste 28232


Télécharger ppt "La religion et le multiculturalisme au Canada / Religion and Multiculturalism in Canada Le défi posé par lintolérance et la discrimination religieuse The."

Présentations similaires


Annonces Google