La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRESENTATION INNOVATIONS Titre de linnovation : UNASF-GIE (Union Nationale des Associations de Services Financiers- GIE)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRESENTATION INNOVATIONS Titre de linnovation : UNASF-GIE (Union Nationale des Associations de Services Financiers- GIE)"— Transcription de la présentation:

1 PRESENTATION INNOVATIONS Titre de linnovation : UNASF-GIE (Union Nationale des Associations de Services Financiers- GIE)

2 Brève présentation du PADER Lobjectif général: contribuer de manière significative à lallégement de la pauvreté rurale au Bénin à travers laugmentation des revenus des ménages ruraux. Objectifs spécifiques: - Contribuer au développement de léconomie rurale à travers la mise en œuvre dAGR et de MER - Assurer le développement dun réseau viable de services de financement de proximité et adaptés aux besoins des pauvres et des promoteurs de MER notamment des femmes.

3 Brève présentation du PADER Objectifs spécifiques: (suite) - Renforcer les capacités des institutions et des acteurs au niveau communautaire. -- Renforcer la concertation et la synergie entre les Programmes de FIDA et avec les partenaires stratégiques.

4 Quest-ce quune ASF Une ASF (Association de Services Financiers) est une banque locale a autonomie de gestion. - Ladhésion se fait par lachat dau moins une action dun montant de 2000 fcfa. La somme des actions constitue le capital à base duquel lASF octroie des crédits aux actionnaires. - LASF ne rend de service quà ses membres (actionnaires) - Les produits offerts par lASF: le crédit à court et moyen terme, lépargne non rémunéré. - Présentation sommaire du réseau des ASF du Bénin: - Nombre dASF: Nombre dactionnaires: Capital : 1 milliard FCFA - Encours crédit : 1,7milliards FCFA.

5 Quest-ce quune ASF (suite) - Le petit commerce - Les transformations - Le maraîchage - Lagriculture - Le petit élevage

6 1- Aspect innovant : - Les ASF créées depuis 1997 au Bénin ont toujours évolué en cloisonnement sous lappui de deux projets aujourdhui arrivés à terme à savoir le PAGER (Projet dActivités Génératrices de Revenus) et le PROMIC (Projet de Microfinance et de Commercialisation). - Le besoin de mettre en place un organe représentatif était devenu pressant. - Dou lidée de la création dune structure faîtière pour prendre la relève des deux projets. Mais cest finalement au temps du PADER que lidée sest concrétisée. MISE EN PLACE DE LUNASF-GIE

7 3- Difficultés dordre structurel et juridique : -Les ASF ont une nature spécifique, voire hybride car elles sont à mis parcours entre une mutuelle et une société par actions. La loi régissant le secteur de la microfinance au Bénin a prévu les mutuelles et les coopératives ce qui exclut en principe la forme juridique des ASF de son champ dapplication -Alors dans ce cas quelle forme juridique donnée à la structure faîtière des ASF et comment la faire enregistrer au Ministère en charge de la Microfinance? -Quels seront les futurs bénéficiaires de la structure faîtière ? - Comment opérer la fusion entre les membres des ASF du PROMIC (Nord Bénin) et les ASF du PAGER (Sud Bénin) ? Problèmes sociologiques

8 4- Solutions - Organisation des réunions périodiques de réflexion des membres des ASF encadrées par les deux projets sur les questions dune union; - Organisation des voyages détude avec les membres des ASF des deux projets pour voir lexpérience en matière de structure faîtière au Ghana (Crédit Union Associated) et au Burkina Faso (CIDR et Caisses Populaires du Burkina ); - Echange au Bénin avec les responsables du Réseau FECECAM sur la forme juridique de leur structure faîtière ; - Suite à ces échanges la forme juridique retenue est celle dun Groupement dIntérêt Economique (GIE) qui dans nature juridique pouvait permettre aux ASF de mettre en place leur structure faîtière avec beaucoup de souplesse ;

9 4- Solutions - Toutes les ASF existantes au moment de la création sont retenues doffice membres fondateurs (bénéficiaires) de la Faîtière. Mais la non exécution de certaines dispositions statutaires peut entraîner lexclusion dune ASF. Elle peut aussi démissionner si elle le désire. - Des réunions conjointes de sensibilisations ont été organisées par les responsables des deux projets pour permettre un brassage des élus des deux zones. Ce qui a permis de surmonter les clivages ethniques. En effet chacun voulait prendre la place de leader de la nouvelle institution ou le cas contraire créé son union dans sa zone.

10 5- Processus de mise en place de lUNASF-GIE 5.1- Mise en place des FORAS Comme les deux projets arrivaient à terme les responsables et les membres des ASF ont décidé au cours dun atelier conjoint de mettre en place deux FORAS à savoir: - un Forum zone nord (zone dintervention du PROMIC) - un Forum zone sud (zone dintervention du PAGER) pour permettre aux élus des Foras de faire un exercice dapprentissage de représentation dune institution faîtière. Ainsi deux Foras ont été mis en place : -Un Forum Zou Nord composé de 30 membres dont 15 titulaires et 15 adjoints tous siègent pour 100 ASF - Un Forum Zou Sud composé de 23 membres dont 12 titulaires et 11 adjoints trois siègent pour 44 ASF

11 5- Processus de mise en place de lUNASF-GIE 5.1- Mise en place des FORAS Les foras ont été mis en place en 2005 et ont joué efficacement leur rôle de représentation des ASF à savoir: - Organisation de la rémunération des ONG chargé de lappui technique - Organisation des réunions périodiques pour régler les problèmes administratifs - Organisation des consultations annuelles des ASF pour échanger - Poursuite des sensibilisations vers la création dune faîtière nationale - Récupération des cotisations des ASF pour le fonctionnement des foras -Production des rapports périodiques dactivités. Lexpérience a duré jusquau 18 décembre 2007 (soit une expérience de 2 ans) où la structure faîtière a été mis en place.

12 5.2- Mise en place de la structure Faîtière UNASF-GIE Lexpérience acquise par les foras a permis au PADER dès sa première année, de mettre facilement en place la structure faîtière des ASF du Bénin Atelier dinformation et dexplication - Le PADER a organisé en Octobre 2007 avec lappui dun cabinet de notaire un premier atelier dinformation et dexplication des membres des foras sur la nature juridique dun GIE. - Les copies de statuts et règlement intérieur ont été ensuite distribués aux participants pour amendements à ramener à lAssemblée Générale Constitutive (AGC) en décembre 2007.

13 5.2- Mise en place de la structure Faîtière UNASF-GIE L Assemblée Générale Constitutive (AGC) -LAssemble générale constitutive (AGC) fut organisée les 17 et 18 décembre 2007 pour valider les statuts et règlement intérieur. -La journée du 17 décembre 2007 a été consacrée à la validation des divers documents de mise en place et de fonctionnement de la faîtière. -La journée du 18 décembre 2007 fut consacrée aux élections des membres du Conseil dAdministration (CA) de le faîtière.

14 5.2- Mise en place de la structure Faîtière UNASF-GIE L Assemblée Générale Constitutive (AGC) Le CA comprend cinq (5) postes:. Le Président. Le Vice Président. Le Secrétaire. Le Trésorier. Le Chargé à lorganisation et à linformation Cette structure du CA est à limage de lASF de base pour respecter lesprit du texte de GIE.

15 6 – Les acteurs impliqués - Les actionnaires des ASF qui ont participé aux choix des membres des foras. - Les anciens membres des foras qui ont conduit les ASF pendant la période comprise entre la fin des projets PAGER /PROMIC et le démarrage du PADER et qui ont passé la main au CA de la faîtière. - LE PADER pour lappui technique et financier. - Les ONG partenaires pour le suivi de proximité et lencadrement technique -Le Notaire pour lappui institutionnel. Linnovation touche aujourdhui personnes du monde rural au Bénin.

16 Lintérêt de cette innovation: - le système dautonomie de gestion dune institution de microfinance de proximité se confirme. - Le transfert de compétence samorce et gage dune pérennisation certaine du système des ASF. - Laccès aux services financiers par les marginalisés du système financier classique est devenu une réalité et elle est géré par les acteurs eux mêmes en terme de choix politique, de gestion et dexécution du système. - La question de inadéquation entre les produits financiers offerts par les ASF et les besoins réels des bénéficiaires est désormais résolue car cest eux-mêmes qui dirigent la politique globale du système avec lappui des techniciens.

17 7- Perspectives de développement 7.1- Sur le plan institutionnel. La Structure Faîtière mettra en place au cours de cette année 2008 avec lappui du PADER le service technique (ST) qui comprendra : - Un directeur. - Cinq (5) auditeurs internes / formateurs - Un comptable - Un Agent de recherche du développement - Un secrétaire - Un gardien Les charges seront prix en compte par les cotisations des ASF de base et une subvention du PADER. Le Service Technique assurera progressivement lappui technique aujourdhui exécuté par les ONG partenaires.

18 7- Perspectives de développement 7.1- Sur le plan financier En 2010 la faîtière mettra en place un organe financier pour le financement des caisses de bases et dautres IMF. Cet organe financier sera crée sous la forme dun établissement financier relevant du droit bancaire. Son capital sera ouvert aux autres institutions. Les ASF contribueront au capital en fonction de leur possibilité. Mais une somme de 25 millions fcfa comme participation des ASF au capital de la Caisse centrale est déjà disponible. Le Fonds National de la Microfinance du Bénin participera également au capital de lorgane financier de lUNASF-GIE. Le montant sera confirmé. Le principe est acquis.

19 7- Perspectives de développement 7.1- Sur le plan financier Le PADER apportera à titre une somme de 400 millions fcfa à travers la faîtière pour contribuer au capitale de lorgane financier Dautres partenaires se sont annoncés pour participer au capital de la Caisse Centrale de la faîtière des ASF Un capital de démarrage dun milliard fcfa au moins est attendu. Les bénéficiaires des activités de la Caisse Centrale seront les ASF et les autres structures de micro finances qui seront éligibles aux conditions de la Caisse. Cette perspective peut aboutir à la création dune banque agricole orientée principalement vers les activités du monde rural.

20 7- Perspectives de développement 7.2- Sur le plan financier LUNASF-GIE signera au cours du mois de juillet 2008 un protocole daccord avec le Programme dUrgence dAppui à la Sécurité Alimentaire (PUASA) initié par le gouvernement du Bénin dans le cadre de la gestion dune ligne de crédit pour accorder des crédits de fonds de roulements aux producteurs agricoles installés dans les vallées et les bas-fonds en vue dencourager les cultures vivrières de contre saison.

21 8- Dissémination de linnovation Les dispositions sont prises pour que les activités de lUNASF-GIE soient disséminées à travers le réseau de FIDA FRIQUE; cependant un site WEB propre à lUNASF-GIE sera créé au plus tard en 2009 Enfin un tour au PADER au Bénin permettra encore de mieux appréhender certains aspects.

22 Merci de votre attention Que Dieu vous bénisse


Télécharger ppt "PRESENTATION INNOVATIONS Titre de linnovation : UNASF-GIE (Union Nationale des Associations de Services Financiers- GIE)"

Présentations similaires


Annonces Google