La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 FOIRE –ATELIER « repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » 23 – 27 juin 2008 Ouagadougou, Burkina Faso Présentations de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 FOIRE –ATELIER « repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » 23 – 27 juin 2008 Ouagadougou, Burkina Faso Présentations de."— Transcription de la présentation:

1 1 FOIRE –ATELIER « repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » 23 – 27 juin 2008 Ouagadougou, Burkina Faso Présentations de léquipe du Projet de Promotion de lInitiative Locale pour le Développement à Aguié (PPILDA), Niger - GUERO Chaibou, Directeur PPILDA - Harouna Mamadou TRAORE, Responsable suivi évaluation - Saley KANTA, Responsable composante Repérage et Valorisation des Innovations Locales

2 2 Plan de lexposé Innovation: Apport localisé de la fumure de la fumure de petits ruminants : une innovation paysanne de gestion rationnelle de la fumure organique 1.Description de lInnovation 2.Histoire de lInnovation 3.Les étapes franchies 4.Les acteurs et leurs rôles dans le développement de lInnovation 5.Intérêts pour les paysans 6.Difficultés rencontrées 7 Perspectives

3 3 1. Description de lInnovation Lapport localisé de la fumure de petits ruminants est une innovation dans la gestion efficiente et efficace de la fumure de petits ruminants née de la volonté des femmes rurales de Takalmaoua (Niger) pour faire face à la baisse continue de la fertilité de leurs champs et leur faible pouvoir dachat des intrants agricoles Elle constitue une innovation en ce sens quelle permet de valoriser le peu de fumure organique disponible dans les ménages pauvres pour accroître significativement les rendements du mil, sorgho et maïs: utilisation de 2 tonnes de fumier à lhectare contre 10 à 15 t en couverture totale. Fumure organique apportée au poquet du sorgho

4 4 1. Description de lInnovation (suite) Pratique de fertilisation à la fumure organique des champs pauvres et sablonneux Collecte: collecter le fumier de petits ruminants débarrassé de gros débris Transport: le fumier peut être transporté au champ et stocké avant semis, le fumier peut être transporté en petites quantités ( bassine ou sacs) pour ceux qui nont pas de charrette Quantité apportée: entre 100 et 150 g de fumier par poquet soit le contenu de deux paumes de mains Nombre dapports: deux (2) pour le cycle de la culture Périodes dapplication: levée avancée après le démariage, au tallage et début montaison toujours après une bonne pluie ou en condition dhumidité suffisante Technique dapport: placer le fumier au poquet de la culture, le remuer et le recouvrir avec le sable Cultures concernées: mil, sorgho, maïs Résultats : possibilité daugmentation de rendement variant de 50 à 100 % en condition paysanne

5 5 2. Lhistoire de linnovation Linnovation a été découverte dans un village du département dAguié (Takalmaoua), proposée par un groupe de femmes comme solutions locales pour accroître les rendements agricoles. Elle a été identifiée par le projet lors des autodiagnostics villageois suite à la recherche des solutions locales face aux contraintes suivantes: La baisse de la fertilité des champs de culture; L'inaccessibilité de la fumure minérale par les couches les plus vulnérables; Non disponibilité en quantité suffisante de la fumure organique par les couches vulnérables; Le manque d'hygiène des animaux et des enclos; Linsuffisance de la production des paysans pour assurer la sécurité alimentaire.

6 6 Histoire de linnovation (suite) Cette innovation constitue une adaptation de la technologie micro dose développée par lInstitut National de Recherche Agronomique du Niger (INRAN) qui sappliquait avec les engrais minéraux. Les changements majeurs intervenus: -adoption dune dose plus ou moins standard -enfouissement du fumier après sa application -adoption de linnovation par les hommes Le processus de cette innovation a duré globalement quatre ans (depuis lidentification jusquà lanalyse des avantages).

7 7 3. Étapes franchies repérage à lissue des autodiagnostics villageois réalisés par léquipe du projet; test de linnovation au niveau dun village pendant 1 an; Visites inter-producteurs ayant aboutie à des demandes de plusieurs villages pour conduire des démonstrations; démonstration au niveau de quatre villages et réalisation de visites inter-producteurs autour des résultats Obtenus pendant 2 années; capitalisation et diffusion à grande échelle par le projet depuis 2007

8 8 4. Acteurs impliqués et leurs rôles dans le développement de linnovation Paysans démonstrateurs de linnovation Projet PPILDA Services techniques et ONGs Comités villageois de suivi évaluation Recherche Moyens financiers et matériels, supervisions Encadrement technique et diffusion Mise en œuvre, parcelles de démonstration Appui conseil, appui à lanalyse Suivi, Auto évaluation

9 9 5. Intérêts pour les paysans Après une année de test et deux ans de démonstrations participatives en milieu réel, cette innovation est fortement acceptée par les populations: linnovation est appliquée dans plus de 40 villages et les femmes constituent 80 % des adoptants On estime à environ adoptants dans la zone du projet dont la majorité appartient à la catégorie des vulnérables. Cette adhésion massive à linnovation est due aux avantages suivants: Couverture d'importantes superficies avec peu de fumier (2 tonnes par hectare contre 10 à 15 tonnes recommandées); Innovation simple, facile dapplication, peu coûteuse et qui permet de rétablir la fertilité des champs si elle est régulièrement appliquée; Accroissement des rendements et donc renforcement de la sécurité alimentaire; Accessibilité aux plus vulnérables, particulièrement les femmes qui, généralement détiennent les petits ruminants et ont les champs éloignés et pauvres. Promotion de lintégration agriculture et élevage à travers la production du fumier; Accroissement du revenu monétaire à travers le surplus de production obtenue

10 10 6. Difficultés rencontrées et solutions envisagées Difficultés Flétrissement des plants en cas d'application de la fumure sans humidité suffisante; L'enfouissement de la fumure organique qui augmente la durée de travail: environ 40 heures pour une seule personne pour couvrir un hectare soit environ 5H/J Difficultés daccès au fumier par les femmes du fait de son utilisation en priorité dans les champs familiaux; Solutions/alternatives Intensification des appuis conseils pour le respect des doses et de période dapplication de la fumure; Développement des initiatives familiales dentraide pour lapplication de la fumure organique; Appui, à lacquisition des petits ruminants par le projet au profit des femmes vulnérables et chefs de ménage pour disposer des sources de production du fumier. On peut se faire aider pour gagner du temps de travail

11 11 7. Perspectives Pour le développement et la diffusion Production et diffusion des fiches et posters; Vulgarisation par le canal des agents dencadrement, les groupements et organisations paysannes, les radios locales etc; Organisation des foires locales sur les innovations, Organisation des visites déchanges, journées porte ouvertes etc. Les conseils pour lapplication de linnovation: Respect des doses et des conditions dhumidité du sol; Enfouir pour mieux valoriser le fumier Intégrer cette innovation à dautres techniques culturales telles que le défrichement amélioré pour ainsi sécuriser le fumier enfoui des effets de lérosion hydrique et éolienne.

12 12 APPORT LOCALISE DE LA FUMURE DE PETITS RUMINANTS L'apport localisé de la fumure de petits ruminants qui consiste à apporter environ 150 g de fumier par poquet est une innovation à avantages multiples. En effet, son application permet entre autres de: - Faire une économie de la fumure organique: 2 tonnes à l'hectare seulement pour les deux apports! - Améliorer sa production agricole: rendement mil amélioré parfois de 100 % - Obtenir une marge nette monétaire acceptable: jusqu'à f cfa par hectare en condition paysanne! - S'en passer des gros moyens de transport de fumier: la quantité nécessaire à l'ha peut se transporter en quelques heures par tête Collecte de la fumure Organique au pied des animaux Constitution des tas au champ A l'aide d'un récipient la distribution est facilitée On peut se faire aider pour réduire le temps de travail Vérifier bien si la quantité apportée est suffisante Bien retourner la terre pour s'assurer que la fumure est enfouie Le résultat est visible après deux semaines déjà Projet de Promotion de l'Initiative Locale pour le Développement à Aguié (PPILDA), BP 51, Tel , , ou APPORT LOCALISE DE LA FUMURE DE PETITS RUMINANTS L'apport localisé de la fumure de petits ruminants qui consiste à apporter environ 150 g de fumier par poquet est une innovation à avantages multiples. En effet, son application permet entre autres de: - Faire une économie de la fumure organique: 2 tonnes à l'hectare seulement pour les deux apports! - Améliorer sa production agricole: rendement mil amélioré parfois de 100 % - Obtenir une marge nette monétaire acceptable: jusqu'à f cfa par hectare en condition paysanne! - S'en passer des gros moyens de transport de fumier: la quantité nécessaire à l'ha peut se transporter en quelques heures par tête Collecte de la fumure Organique au pied des animaux Constitution des tas au champ A l'aide d'un récipient la distribution est facilitée On peut se faire aider pour réduire le temps de travail Vérifier bien si la quantité apportée est suffisante Bien retourner la terre pour s'assurer que la fumure est enfouie Le résultat est visible après deux semaines déjà Projet de Promotion de l'Initiative Locale pour le Développement à Aguié (PPILDA), BP 51, Tel , , ou APPORT LOCALISE DE LA FUMURE DE PETITS RUMINANTS L'apport localisé de la fumure de petits ruminants qui consiste à apporter environ 150 g de fumier par poquet est une innovation à avantages multiples. Son application permet entre autres de: - Faire une économie de la fumure organique: 2 tonnes à l'hectare seulement pour les deux apports contre 10 à 15 en couverture totale! - Améliorer significativement la production agricole: rendement mil à plus de 100 %en condition de production paysanne; - Obtenir une marge nette monétaire acceptable: jusqu'à f cfa par hectare en condition paysanne! Collecte du fumierConstitution de tas et remuage avant localisation Distribution Vérification de la dose Remuer le sol pour mieux enfouir le fumier Le résultat est visible deux semaines après

13 13


Télécharger ppt "1 FOIRE –ATELIER « repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » 23 – 27 juin 2008 Ouagadougou, Burkina Faso Présentations de."

Présentations similaires


Annonces Google