La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 PRESENTATION SOMMAIRE DE LAPPROCHE CIBLAGE DES BENEFICIAIRES DES ACTIONS DES PROJETS (ACBAP) Equipe du Niger: - GUERO Chaibou, Directeur PPILDA - Harouna.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 PRESENTATION SOMMAIRE DE LAPPROCHE CIBLAGE DES BENEFICIAIRES DES ACTIONS DES PROJETS (ACBAP) Equipe du Niger: - GUERO Chaibou, Directeur PPILDA - Harouna."— Transcription de la présentation:

1 1 PRESENTATION SOMMAIRE DE LAPPROCHE CIBLAGE DES BENEFICIAIRES DES ACTIONS DES PROJETS (ACBAP) Equipe du Niger: - GUERO Chaibou, Directeur PPILDA - Harouna Mamadou TRAORE, Responsable suivi évaluation -Saley KANTA, Responsable composante Repérage et Valorisation des Innovations Locales FOIRE –ATELIER « repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » 23 – 26 juin 2008 Ouagadougou, Burkina Faso

2 2 Plan de lexposé 1.Objectifs de linnovation 2.Aspects innovants de linnovation 3.Contexte de création de lInnovation 4.Naissance de linnovation 5.Les étapes franchies depuis le départ 6.Les étapes de mise en œuvre de linnovation 7.Résultats obtenus 8.Durée du processus et catégories dacteurs impliquées et leurs rôles 9.Planification de linnovation 10.Contraintes/difficultés/limites et dispositions prises pour y pallier 11.Perspectives pour développer, diffuser et adapter linnovation

3 3 Quelle est linnovation Approche Ciblage nominatif des bénéficiaires des actions des projets

4 4 Objectifs de linnovation Savoir précisément ce que lon fait, avec qui et quest ce que les actions du projet ont permis de changer ? Faciliter le ciblage des bénéficiaires (à priori et à postériori) sur la base dune catégorisation des ménages selon leur degré de vulnérabilité et pauvreté Faire Faire le S/E par les villageois eux mêmes

5 5 Aspects innovants Faire approprier le dispositif de S&E par les bénéficiaires des actions des projets pour mieux piloter les actions et apprécier leurs effets/impacts par tous les acteurs Concevoir avec les populations bénéficiaires et opérationnaliser des outils simples de S&E facilement appropriables par les populations Ciblage nominatif et efficace des bénéficiaires des actions qui permet dapprécier régulièrement lefficacité et la pertinence des actions promues au profit des plus vulnérables

6 6 Contexte de création de linnovation Difficultés rencontrées avant la mise au point de linnovation Faible implication des populations dans le processus de mise en place et dopérationnalisation des dispositifs S&E; Difficultés de fonctionnement des systèmes de S&E montés le plus souvent par des consultants externes pour le besoin du projet et des bailleurs de Fonds; Difficulté dappréciation des effets/impacts des appuis du projet par les bénéficiaires et le projet sur les groupes cibles.

7 7 Contexte de création de linnovation (suite) Systèmes de S&E des projets FIDA au Niger narrivant pas à générer des informations utiles devant servir doutils daide à la décision Chômage des jeunes par manque dactivités dans les villages pendant la période sèche Dispositions prises Application de la volonté forte au niveau du FIDA de lélaboration dune stratégie adaptée au ciblage des plus pauvres dans lorientation des appuis à leur apporter Implication des populations dans tout le processus (conception méthodologie et outils, opérationnalisation, évaluation)

8 8 Naissance de linnovation Linnovation ciblage nominatif des bénéficiaires est une création du PPILDA et ses bénéficiaires. Elle a pris naissance en avril 2006 à la suite des constats de faiblesses relevées dans le fonctionnement des dispositifs S&E des projets FIDA du Niger. Il fallait trouver une solution à la problématique

9 9 Les étapes franchies depuis le départ Définition de la méthodologie de travail Test au niveau de 3 villages Réplication dans 19 villages Réplication dans 98 villages Consolidation et capitalisation dans 120 villages

10 10 Les étapes de mise en œuvre de linnovation Conception de la méthodologie avec les populations Information/sensibilisation des populations sur lapproche (objectifs, enjeux) Sélection des paysans ressources locales (paysans alphabétisés/déscolarisés) chargés de la collecte des données dautorecensement et de suivi des bénéficiaires Identification ensemble Projet Paysans des indicateurs paysans de vulnérabilité pour le suivi des effets/impacts

11 11 Les étapes de mise en œuvre de linnovation (suite) Formation des paysans ressources Collecte des données (auto recensement et suivi des bénéficiaires), saisies, traitement et analyse Restitutions régulières des données et leur validation en assemblées générales Conduite datelier bilan/programmation Actualisation et appréciation des données dautorecensement après 2 ans de mise en oeuvre

12 12 Résultats obtenus Transfert de la maîtrise douvrage du dispositif S&E aux populations Les bénéficiaires des actions du projet classés par catégorie de vulnérabilité sont nominativement connus Utilisation de lexpertise locale (groupements paysans) pour la réplication de la démarche à grande échelle Utilisation des données du dispositif pour une meilleure prise de décision de pilotage du projet 4 groupements paysans composés de 49 hommes et femmes ont vu leurs capacités renforcés et font des prestations de services au projet dans le cadre de lopérationnalisation de lapproche ciblage ; ce qui a permis de réduire lexode et daugmenter les revenus de ces jeunes.

13 13 Durée du processus Durée: 2 ans Auto recensement villageois: 3 jours à une semaine par village Remplissage des registres suivi des bénéficiaires: tous les 3 mois Restitution des données: trimestriellement et semestriellement Organisation atelier bilan: fin dannée Actualisation et appréciation des données dautorecensement: chaque 2 ans

14 14 Catégories dacteurs impliquées et leurs rôles Populations (1092 membres de comités villageois S&E et groupements paysans): participation à la conception et animation du dispositif Projet: conception du dispositif, génération des données daide à la décision et supervision des opérations Bailleurs de fonds (UNOPS/FIDA): appuis techniques et méthologiques et échanges dinformations Communes et autres partenaires: échanges dinformations

15 15 Innovation a-t-elle été planifiée pour tester? Comme a-t-elle été accueillie? Linnovation a été planifiée et testée dabord au niveau de 3 villages, ensuite 19 villages Elle a été favorablement accueillie par les populations ; ce qui a favorisé son appropriation et sa diffusion rapide

16 16 Contraintes/difficultés/limites La réticence de certains chefs de ménages à déclarer leurs biens par peur dêtre soumis aux impôts; Le manque dans certains villages de personnes ressources paysannes (sachant lire et écrire) pour collecter les données; La masse importante de données sur les ménages à collecter et surtout à saisir retardant ainsi la diffusion des données traitées et analysées.

17 17 Intensification des séances dinformation/sensibilisation sur la démarche (importance, objectifs, enjeux, etc) Mobilisation des jeunes déscolarisés des villages proches membres des groupements paysans pour résoudre le problème de disponibilité de personnes ressources dans certains villages Formation des membres des groupements paysans à la saisie informatique des données et lutilisation de leurs prestations comme solution au problème de saisie des données. Dispositions prises pour pallier les contraintes/difficultés rencontrées

18 18 Perspectives pour développer, diffuser et adapter linnovation Capitaliser linnovation et procéder à sa diffusion auprès des partenaires intéressés (services techniques, communes, ONG, projets); Renforcer les capacités techniques et opérationnelles des groupements paysans, les comités villageois S&E et les partenaires sur lapproche; Organiser des ateliers déchange et de partage de linnovation avec tous les partenaires Mener des réflexions avec les paysans et les autres acteurs pour ré adapter la démarche en fonction des nouveaux besoins des partenaires intéressés et des leçons tirées.

19 19 Comment linnovation a été diffusée? Formation des membres des comités villageois S&E sur lapproche ciblage Constitution de groupements paysans formateurs de ciblage Utilisation des services des groupements paysans pour encadrer les comités villageois S&E de nouveaux villages; Supervision par le projet des activités des groupements paysans responsabilisés et des CV/S&E; Organisation des échanges sur lapproche aux niveaux local, régional, national et avec certains projets des pays comme la Côte dIvoire et le Mali.

20 20 Conseils techniques pour ceux qui souhaiteraient adopter linnovation Concevoir la méthodologie en associant activement les populations bénéficiaires; Organiser des missions dinformation/sensibilisation sur les enjeux de lapproche et ses avantages afin davoir leur adhésion; Identifier de concert avec les populations les indicateurs paysans pertinents qui permettent de catégoriser les populations (pauvres/plus pauvres), de collecter les données de référence sur cette base et de suivre régulièrement lévolution de ces indicateurs; Responsabiliser les populations dans tout le processus de mise en œuvre de lapproche.

21 21 MERCI DE VOTRE TRES AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "1 PRESENTATION SOMMAIRE DE LAPPROCHE CIBLAGE DES BENEFICIAIRES DES ACTIONS DES PROJETS (ACBAP) Equipe du Niger: - GUERO Chaibou, Directeur PPILDA - Harouna."

Présentations similaires


Annonces Google